Etats-Unis : nouvelle baisse de la confiance des consommateurs

 |   |  303  mots
Les inquiétudes liées au marché de l'emploi pèsent sur le moral des ménages américains. Il est retombé à son plus bas niveau depuis février.

Les craintes d'une rechute de l'économie plombent le moral des Américains. En juillet, la confiance des consommateurs a ainsi reculé pour le deuxième mois consécutif, selon l'organisme privé de conjoncture du Conference Board. L'indice la mesurant est tombé à 50,4, son plus bas niveau depuis le mois de février, contre 54,3 en juin. Les économistes avaient anticipé un repli plus limité, à 51.

L'indice des anticipations ressort à 66,6 contre 72,7 en juin. L'indice d'évaluation de la conjoncture du moment est tombé à 26,1 contre 26,8. La proportion de ceux qui trouvent qu'un emploi est difficile à trouver a augmenté à 45,8%, alors qu'ils étaient 43,5% à penser cela un mois plus tôt, tandis que celle des personnes jugeant qu'il est facile de décrocher un emploi est restée inchangée à 4,3%.

Une idée plus précise de l'évolution du moral des ménages sera fournie vendredi avec la publication de l'indice de l'Université du Michigan, considéré par les observateurs comme plus représentatif.

Par ailleurs, le prix des habitations individuelles a augmenté plus que prévu en mai. L'indice S&P/Case-Shiller publié ce mardi, qui mesure les prix dans vingt zones métropolitaines, est ressorti en hausse de 0,5% sur le mois. Il s'agit de la deuxième progression mensuelle consécutive, après un gain de 0,6% en avril. Les économistes attendaient une hausse de 0,2%

"Si les chiffres de mai semblent plutôt positifs, un examen du prix des maisons sur l'année écoulée ne suggère nullement que le marché immobilier est sur la voie d'une reprise durable", nuance néanmoins David Blitzer, président du comité de cet indice chez S&P. Sur un an, les prix des maisons affichent pourtant un bond de 4,6%, stimulés notamment par le crédit d'impôt accordé aux primo accédants qui s'est achevé en mai.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :