Etats-Unis : l'immobilier toujours fragile, la production industrielle en hausse

 |   |  303  mots
Les mises en chantier de logements outre-Atlantique ont augmenté mais moins que prévu en juillet, tandis que les nouveaux permis de construire, censés préfigurer l'évolution de l'activité de la construction, sont tombés à leur plus bas niveau depuis plus d'un an. Des chiffres qui soulignent la faiblesse du marché de l'immobilier aux Etats-Unis. La production industrielle a, elle, progressé de 1% en juillet, plus qu'attendu.

Indicateurs mitigés pour l'immobilier américain ce mardi. Le département du Commerce a fait état d'une hausse de 1,7% des mises en chantier, à 546.000 en rythme annualisé et en données corrigées (CVS). En outre, le repli du mois de juin a été revu à la hausse à -8,7% contre -5% en première estimation. Les analystes anticipaient une hausse des mises en chantier à 560.000 unités.

De leur côté, les permis de construire ont reculé de 3,1% à 565.000 unités, leur plus bas niveau depuis mai 2009, après une hausse de 1,6% en juin, tandis que le marché attendait une baisse à 580.000. Les logements en phase de finition sont tombés à un plus bas historique de 587.000 en chutant de 32,8%.

Par ailleurs, la production industrielle a augmenté de 1% en juillet alors que les économistes anticipaient en moyenne une progression de 0,5%. Le chiffre de juin a en outre été révisé à -0,1%, contre +0,1% annoncé auparavant. Sur un an la production ressort en hausse de 7,7% en juillet.

La production du secteur des services aux collectivités a augmenté de 0,1%, cependant que la production manufacturière a progressé de 1,1%, dont une croissance de 9,9% pour la seule production des véhicules motorisés et de leurs équipements.

Le taux d'utilisation des capacités de production a atteint son plus haut niveau depuis septembre 2008, à 74,8%, le mois dernier, contre 74,1% en juin et 74,6% attendu.

Enfin, les prix à la production ont augmenté en juillet, tirés à la hausse par les produits alimentaires et les biens de consommation, selon le département du Travail. Les prix ont progressé de 0,2% le mois dernier, conformément au consensus, après un recul de 0,5% en juin. Par rapport à juillet 2009, l'indice PPI affiche une hausse de 4,2%, comme l'anticipaient les analystes. Hors alimentation et énergie, le PPI est en hausse de 0,3% en juin, alors que les analystes prévoyaient une progression de 0,1%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :