Zone euro : les commandes à l'industrie augmentent plus que prévu

Les commandes à l'industrie dans la zone euro ont enregistré une hausse légèrement plus importante que prévu au mois de juin, selon les statistiques publiées mardi par Eurostat.
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

Les entrées de commande dans le secteur industriel ont augmenté de 2,5% par rapport à mai et de 22,6% comparé à juin 2009 annonce l'agence de statistique européenne Eurostat.

Les économistes anticipaient en moyenne pour juin une hausse de 1,5% par rapport à mai et une hausse de 22,9% sur un an.

Cette augmentation est aussi notable dans la mesure où les chiffres de mai ont été révisés en hausse, à +4,1% sur un mois et +23,0% sur un an contre respectivement +3,8% et +22,7% en estimation initiale. Ces chiffres sont les plus élevés enregistrés depuis mai 2000.

En excluant les éléments volatils que sont les commandes d'avions, de trains et de bateaux, la hausse de juin ressort à 1,6% sur un mois et de 22,5% sur un an.

Un hausse tirée par les biens d'équipement

La hausse des commandes sur le mois a été en grande partie soutenue par un bond des commandes de biens d'équipements qui ont progressé de 5,3% sur le mois et de 22,7% sur un an.

Les commandes de biens de consommation durable ont en revanche reculé de 1,1% tandis que les commandes de biens non-durables ont diminué de 1,8% sur le mois.

Même tendance sur l'ensemble des pays de l'UE

Eurostat précise que dans l'ensemble de l'Union européenne qui englobe la zone euro, les entrées de commandes ont augmenté de 2,4% en juin par rapport à mai et de 22,5% sur un an.

Pour la zone euro la hausse des commandes est plus marquée en Allemagne (3,9%) et en France (3,1%) alors qu'en Espagne l'augmentation est bien plus timide à 0,3%.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.