Le fondateur de WikiLeaks recherché par Interpol

 |  | 108 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Julian Assange, fait l'objet d'un avis de recherche international lancé par Interpol pour viol et agression sexuelle présumés. Le fondateur de WikiLeaks a dernièrement créé la polémique en diffusant son site des messages confidentiels du département d'Etat américain.

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, fait l'objet d'un avis de recherche international ("notice rouge") diffusé mardi soir par Interpol. Il est accusé de viol et d'agression sexuelle présumés.

L'ancien pirate informatique est aujourd'hui au coeur d'une controverse mondiale après la diffusion par son site de 250.000 télégrammes confidentiels du département d'Etat américain.

Le parquet suédois a annoncé l'ouverture d'une enquête sur des allégations de viol, violences sexuelles et contrainte illégale portées à son encontre. Son arrestation a été ordonnée le 18 novembre. Julian Assange rejette ces accusations et dénonce "un cirque judiciaire" lié à ses activités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2010 à 20:01 :
Ce type va s'inscrire dans les livres d'Histoire.
a écrit le 01/12/2010 à 15:38 :
Il n'est pas à exclure que les faits qui lui sont reprochés soient vrais, toutefois il fallait s'attendre à une attaque au dessous de la ceinture à l'encontre de celui qui ne peut être attaqué pour des faits de divulgation de documents.
a écrit le 01/12/2010 à 12:17 :
90% des français disaient la même chose des résistants pendant la guerre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :