Batterie d'indicateurs positifs aux Etats-Unis

L'activité du secteur manufacturier américain a connu en novembre un seizième mois consécutif de croissance, même si celle-ci a légèrement ralenti par rapport à octobre. Selon l'enquête ADP, le secteur privé a de son côté créé nettement plus d'emplois qu'attendu. Et les gains de productivité réalisés par les entreprises au troisième trimestre ont été révisés en hausse du fait d'une progression plus forte de la production qu'initialement estimé. Les dépenses de construction ont affiché en octobre leur deuxième mois consécutif de hausse, ce qui n'était plus arrivé depuis avril.
Copyright Reuters

Batterie d'indicateurs positifs ce mercredi outre-Atlantique. L'activité du secteur manufacturier a connu en novembre un seizième mois consécutif de croissance, même si celle-ci a légèrement ralenti par rapport à octobre, selon l'enquête réalisée auprès des directeurs d'achats d'environ 350 entreprises industrielles.

L'indice d'activité industrielle calculé par l'Institute for Supply Management (ISM) a reculé à 56,6 contre 56,9 en octobre, un chiffre toutefois supérieur aux prévisions des analystes, qui tablaient sur une moyenne de 56,5. Ce baromètre de l'activité industrielle demeure depuis août 2009 au-dessus de la barre de 50, qui sépare la contraction de l'activité de l'expansion.

La composante pour les nouvelles commandes, qui préfigure l'évolution de l'activité pour les mois à venir, s'est établie à 56,6 contre 58,9 en octobre et celle de l'emploi à 57,5 contre 57,7.

De son côté, le secteur privé a créé 93.000 postes en novembre, soit nettement plus que prévu par le marché (60.000 à 70.000), selon les résultats de l'enquête mensuelle du cabinet spécialisé ADP. Cette hausse est la plus importante enregistrée depuis novembre 2007.Le chiffre d'octobre a en outre été révisé et fait désormais état de 82.000 créations d'emplois contre 43.000 annoncées initialement.

Par ailleurs, la productivité du secteur privé (hors agriculture) a augmenté de 2,3% en rythme annuel par rapport au trimestre précédent. Elle a ainsi entièrement comblé son recul au deuxième trimestre, qui avait atteint 1,8%.

Pour le troisième trimestre, le département du Travail a fait état d'une hausse de la production (de 3,7%) plus élevée que lors de sa première estimation, et que la hausse des heures travaillées (de 1,4%).

L'économie américaine a connu en 2009 et début 2010 des gains de productivité spectaculaires, les entreprises réagissant à la relative faiblesse de la demande en compressant fortement leurs effectifs. Ce mouvement s'est brusquement arrêté au printemps, quand elles se sont remises à embaucher.

Côté immobilier, les dépenses de construction ont progressé de 0,7% en octobre, alors que les marchés attendaient un recul de 0,4%, montrent les statistiques publiées mercredi aussi par le département du Commerce. Les dépenses de construction ont ainsi atteint 802,3 milliards de dollars en rythme annualisé. Les dépenses de septembre ont été révisées et affichent désormais une hausse de 0,7%, contre une hausse de 0,5% annoncée initialement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.