La note des Etats-Unis pourrait être "mise sous pression" selon Standard and Poor's

 |  | 163 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation attend de la part du gouvernement américain un plan cohérent pour réduire le déficit budgétaire. Sans ce plan, la note sera "mise sous pression", a précisé Standard and Poor's.

La note souveraine des Etats-Unis pourrait être "mise sous pression" sans un plan de réduction budgétaire selon la grande agence de notation américaine Standard and Poor's. Cependant, elle déclare qu'il y a peu de chance que la note fédérale soit dégradée.

"Un défaut du Trésor américain sur sa dette pourrait provoquer des problèmes financiers et économiques importants et de longue durée" précise l'agence de notation. Au risque de perdre sa note souveraine maximale "AAA" (Triple A) attribuée par S&P ? "Il est peu probable que cela se produise", estime Standard and Poor's.

Ces déclarations interviennent en pleine visite à Washington du président chinois Hu Jintao et alors que le gouvernement américain va présenter le mois prochain son projet budgétaire. De son côté, Barack Obama a exprimé clairement qu'il allait s'atteler à réduire le déficit de l'Etat en favorisant la croissance économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2011 à 9:03 :
Donc Mr Obama va favoriser la croissance, on attend la recette avec impatience, histoire de l'appliquer chez nous. Malheureusement il est plus que probable que ça veut dire qu'il va continuer comme avant a creuser la dette en injectant des milliards tombés du ciel dans l'économie américaine pour un résultat quasi nul.
Réponse de le 20/01/2011 à 11:04 :
pire que nul puisque creusant d autant plus les déficits a donner le vertige aux plus profondes abysses
a écrit le 19/01/2011 à 14:29 :
Tout cela prouve l'inutilité de ces agences ,sauf pour les banques dont elles sont les drones .
a écrit le 19/01/2011 à 13:46 :
Wow !! La note souveraine des USA pourrait etre mise sous pression .... mais il y peu de chance que cela se produise ! That's scary , indeed !!!!!!
a écrit le 19/01/2011 à 12:30 :
Belle manipulation du Dollar roi . C'est vraiment notre problème et ce n'est pas le p'tit Nicolas , même en trépignant sur son G20, qui bougera les lignes tirés par les US et les Chinois .
a écrit le 19/01/2011 à 12:17 :
Ces agences n'ont plus aucune crédidibilité !
Elles notaient AAA les crédits subprimes, et AA la Grece !
Alors que nous cachent elles maintenant ! Que le dollars US ne vaut plus rien ! C'est une secret de polichinel ! Un peu de bon sens suffit pour comprendre que la messe est dite !
USA, France, etc.... ces pays sont en faillite!
Réponse de le 19/01/2011 à 13:58 :
Juste une petite precision sur les endettements Americain et Francais .. Aux USA ce sont les citoyens qui sont endettes . En France c'est l'etat qui est endette .. Quant a la credibilite des agences , je suis d'accord . Elles sont a la botte des banques .
Réponse de le 19/01/2011 à 14:44 :
Pas d'accord je ne suis !
L'Etat américain est aussi endetté ! QE1, QE2 + financements des armées + Medicare + medicaid ! Je ne critique pas les programmes je penses juste : L'état US est sur endette
a écrit le 19/01/2011 à 12:15 :
Ainsi les agences de notations telles des belles au bois dormant dormant ouvrent les yeux ! Il est bien temps ! C'est vraiement une histoire de hollywoodienne de western, "la cavalerie" arrive toujours en retard !
a écrit le 19/01/2011 à 11:04 :
Pour avoir pas mal d'amis aux Etats Unis, des gens moyens, pas des spéculateurs, je peux vous dire que la réalité là bas est toute autre que celle décrite par nos chers médias. A part certaines grosses villes qui tirent leur épingle du jeu, la misère s'est installé partout. Le nombre d'espaces commerciaux vides dépasse l'entendement. D'ailleurs l'armée est déployée aux endroits sensibles partout dans le pays par crainte de pillage. Les villes n'ont plus les moyens de rien et un nombre grandissant d'Etats demande le retour à l'étalon or. De plus les camps de personnes ayant tout perdu poussent comme des champignons. Alors à quand la vérité sur les Etats Unis et même sur la France ou la misère bat tous les records. D'après une association d'aide aux surendettés, le nombre d'appels de ménages qui ne s'en sortent plus est exponentiel. Cette crise est un tsunami.............!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 19/01/2011 à 12:22 :
La vérité n'est pas electorale !
La vérité n'est pas bonne à dire !
La vérité n'est pas acceptable par les citoyens !
La vérité ne favorise pas la paix sociale !
La vérité n'est pas appaisante (<>anxiogène) !
La vérité c'est une phrase simple : " NOUS SOMMES RUINES "
La vérité c'est une phrase simple : " NOUS NE PAIERONS JAMAIS NOS DETTES "
Réponse de le 19/01/2011 à 15:52 :
evidement que ces dettes ne seront jamais remboursées et c est n est meme pas nécessaire en fait Quelle est la solution de tous les problemes actuels? j entends économie défaillante , surpopulation endettement des états ...?? Une guerre bien sur le ou les prêtextes ne manqueront pas le moment venu pétrole l'eau un archiduc autrichien (ah non ca ca déja été fait ca va se voir aprés) Vous allez me trouver certainement horriblement cynique et sans faire dans la théorie du complot mondial tout ça sens le plan bien préparé ....espérons que j ai tort ...
Réponse de le 19/01/2011 à 21:03 :
de plus que comme vous le savez tout pays en guerre voit ses dettes gelées. donc vous avez raison seule une vraie bonne guerre peut tout remettre à plat.
mais à quel prix!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 19/01/2011 à 8:35 :
S&P est de connivence avec les USA, il font sa pour mettre sous pression le dollars! C'est la 3ème phase de leur politique déflationniste cacher! Maintenant que Wall street a retrouver les plafond d'avant crise, et que les seuil technique et psychologique seront dure a percée avec des gains plus faible, une petite baisse du dollar pourra maintenir la compétitivité de leur place boursière! Une fois les gains pris il remettrons l'Euro sous pression pour revenir sur les marchés européen, c'est tout calculé ces effets d'annonces maîtrisé en faisant croire a l?indépendance de S&P! Encore une fois les USA font une politique unilatéral et a tout prix, pour ne pas détricoté leur suprématie!
a écrit le 19/01/2011 à 8:27 :
La crise de la dette aux USA annoncée par Alan Greenspan est une suite logique à un hyperendettement astronomique que les Européens dont la France en tête avec l'UMPS ont délibérément choisi comme modèle social-économique. Cette crise démarrera aux Etat-Unis et s'étendra au reste du monde.
Réponse de le 19/01/2011 à 11:40 :
cela est loin nous rejouir !!!!
Réponse de le 19/01/2011 à 11:43 :
pourquoi donner des credits sans regarder les salaires et la possibilite des personnes a rembourser la dette ????
Réponse de le 19/01/2011 à 12:43 :
Parce que derriere il y a un manager qui dit au vendeur " John vends moi ce crédit à tout prix , sinon mon patron va m'emmerder". Et derriere le manager il y a le super manager qui lui dit " Eh Bill faut que tes commerciaux vendent du crédit j'ai le staff qui me presse avec ça". Derriere le super manager, le staff lui dit" Steeve j'ai le gouvernement américain qui a baissé les taux et qui veut que je prete du fric dans l'immobilier à tout prix"
a écrit le 19/01/2011 à 8:13 :
Enfin! Les agences de notation ont leur utilite.Il est plus que temps de dire aux Americains qu'ils ne peuvent plus faire ce qu'ils veulent, comme ils veulent quand ils veulent. Le $ estpeut etre encore une valeur refuge mais "leurQuantitative Easing" doit cesser. Ils ne peuvent plus continuer a s'endetter comme ils le font.
Réponse de le 19/01/2011 à 8:38 :
@ alan ,

Effectivement , il me semble qu'avec un endettement actuel de 14000 milliards de dollars ( autour de 100 % du PIB US ) , les agences de notation sont fondées à froncer les sourcils ...même chose pour la France éternelle , depuis Clovis , qui devrait tourner à 1800 milliards d'? , hors retraites par répartition non provisionnées ) fin 2011!!!
a écrit le 19/01/2011 à 7:39 :
C'est une évolution, qui va peut-être amener les spéculateurs de tous bords à se désinteresser de l"euro" pour attaquer le "dollar" ...nous pouvons toujours rêver. Ou alors rechercher d'autres monnaies refuges...lesquelles....si cela se produisait, comment réagiraient les chinois et leurs stocks de bons du trésor américains ?
Réponse de le 19/01/2011 à 12:35 :
Plutot que de tout perdre ; ils ont prévu de tout posseder les savoirs .Ils vont acheter les belles sociétés et faire tourner celles-ci avec du personnel peu rémunéré ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :