Les grands argentiers européens s'accordent sur le futur Mécanisme de stabilité

Le Mécanisme européen de stabilité, qui se substituera en 2013 au Fonds européen de stabilité financière, aurait une capacité de prêt de 500 milliards d'euros et sa structure de capital reposerait surtout sur 620 milliards d'euros de capital souscrit;

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Le fonds d'urgence permanent de la zone euro, le futur Mécanisme européen de stabilité (MES), aura une structure de capital composé pour une grande part de capital souscrit mais aussi de 80 milliards d'euros de capital émis tout en offrant des prêts à des conditions plus favorables que l'actuel FESF, selon des sources européennes citées ce lundi par l'agence Reuters.

Le MES, qui se substituera en 2013 au Fonds européen de stabilité financière (FESF), aura une capacité de prêt de 500 milliards d'euros et sa structure de capital reposera surtout sur 620 milliards d'euros de capital souscrit, sans garanties, selon ces sources.

Ces dispositions ont été conclues lors d'une réunion des ministres des Finances de l'Union européenne organisée lundi.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 21/03/2011 à 18:37
Signaler
Le mur se rapproche ! Accélérons !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.