Le nouveau plan de sauvetage de la Grèce prend forme

 |   |  395  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Union européenne travaille à un plan qui doit permettre de débloquer dès le mois de juin une nouvelle tranche d'aide financière et d'éviter ainsi à un pays de la zone euro de faire défaut.

C'est désormais quasiment officiel. L'Europe est bien en train de mettre la dernière main à un deuxième plan de sauvetage de la Grèce.  Des négociations d'urgence ont démarré ce week-end entre l'Union européenne et le gouvernement grec, a déclaré à l'agence Reuters une source au sein de l'Union européenne. Bruxelles juge néanmoins nécessaire de voir émerger au préalable un consensus politique sur les réformes budgétaires en Grèce avant le versement de toute nouvelle aide. Une exigence qui ne va pas de soi.  L'opposition grecque a en effet averti lundi qu'un accord serait impossible à obtenir en cas de nouvelle hausse des impôts.

Pas de quoi cependant décourager le président de l'Eurogroupe qui s'est déclaré "plutôt optimiste" sur la possibilité de parvenir avant la fin mai à un accord sur une nouvelle aide à la Grèce. Or Jean-Claude Juncker avait jusqu'alors plutôt accru la pression sur Athènes en déclarant que le Fonds monétaire international pourrait décider de ne pas verser sa contribution à la prochaine tranche d'aide à la Grèce s'il n'a pas l'assurance que les pays européens tiendront leurs engagements sur les 12 prochains mois.

Le nouveau plan d'aide de 65 milliards d'euros pourrait combiner des prêts de l'UE et du FMI et des mesures supplémentaires de réduction du déficit, parmi lesquelles un encadrement sans précédent du programme grec de privatisations.
Selon un responsable européen qui ne tient pas à être cité nommément Athènes devrait consentir à apporter "des gages pour tout prêt supplémentaire" ainsi qu'à "une assistance technique de l'UE -  son implication dans le processus de privatisations". Reste à convaincre l'Allemagne. Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances, a en effet souligné que, "de toute évidence", la Grèce n'avait pas "atteint les objectifs chiffrés" qui avaient été établis il y a un an, ajoutant que, à ce stade, il ne fallait plus tenir comme acquis que la Grèce sera en mesure de refinancer une partie de sa dette au cours du deuxième trimestre 2012. La prochaine réunion régulière des ministres des Finances de la zone euro est prévue le 20 juin au Luxembourg, et sera suivie d'un sommet de l'UE pour faire le point sur la crise de la dette.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2011 à 14:24 :
La Grèce a un sérieux problème de reprise en main: contraindre les citoyens à payer des impôts, contraindre les fonctionnaires du fisc à contrôler correctement, contraindre l'Etat à réaliser (enfin) le cadastre du pays, contraindre la fonction publique à abandonner ses habitudes de corruption, contraindre les politiciens locaux à résister à leur démagogie coutumière, privatiser ce qui peut l'être... A part cela, le pays est parfaitement capable de rembourse ses dettes et de vivre normalement: pays touristique par excellence, population plus aisée qu'on le dit, jeunesse éduquée, ...
Réponse de le 31/05/2011 à 17:13 :
et pourqoi on doit payer a la place de cette population aisee comme vous le dites?
Réponse de le 01/06/2011 à 11:37 :
Mais parce que vous, vous payez des impôts... :-)
Les grecs n'ont pas l'habitude: ils ont passé plusieurs siècles à tout faire pour éviter d'en payer aux ottomans. Il faut qu'ils apprennent. Oui, je sais, c'est injuste.
L'Etat grec est très jeune: il date de 1830. Rien à voir avec l'Espagne, la France, la Suisse, la Grande Bretagne...etc
Réponse de le 01/06/2011 à 19:40 :
Et la GRECE ANTIQUE, et Perikles, et Sokrates ils etais donc pas grecs?
a écrit le 31/05/2011 à 9:28 :
La dette de ce pays est la résultante d'europe qui confond orestige et finance avec à sa tête des pays qui ne respirent pas la santé comme la France. Les politiciens qui refusent de montrer leur incompétence à gérer ce pb avec à sa t^te notre chère ministre des finances la madame soleil des chiffres qui nous gavait de son language creux du type la Gréce est sauvée il à quelques mois avec la zone euro a mis en place un plan de soutien à l'euro très puissant etc etc dans son blablabla qui ne vaut que son mirage de sa vision de l'économie en dehors de son "amitié" pour les banques et les marchés.
La Grèce doit sortir de la zone euro il y aura des conséquences mais il faudra que le système soit remis à la BCE et non plus à nos Daltons de la politique menteurs et incapable à gérer les situations de l'Europe dont les pays émergents regardent avec sourire ce continnet qui n' a plus les moyens de ses discours pompeux.
a écrit le 31/05/2011 à 9:06 :
nous y voilà dans un systemique de dettes , plus la grece reste dans l'euro plus elle coule et nous entraine avec dans sa chute jusqu'a quand ? , pis encore l'euro c'est la cordée , un membre devisse , il entraine tous les autre dans sa chute , c'est ce qui en train de se passer , bientot l'euro sera un souvenir ?.. celà prend forme
a écrit le 31/05/2011 à 8:21 :
La Grèce comme dirait l'autre doit dégraisser, elle ne l'a pas fait. La Grèce doit sanctionner les fraudeurs à la TVA et à lR et à l'IS, elle ne l'a pas fait ou presque pas. La Grèce doit céder massivement des actifs entre 50 et 100 M Eur, elle ne l'a pas fait. Et nous comme des cons on a déjà débloqué entre 80 et 100 M euros sur les 110 prévus et en plus on va en rajouter. Les politiques et technocrates de Bruxelles de France et d'Allemagne, et le FMI sont complètement à l'Ouest. Et on ne parle pas de la BCE qui a fait n'importe quoi sans doute au contact d'incapables fous.
Réponse de le 31/05/2011 à 9:58 :
Il ne faut pas dire tout et n'importe quoi !
L'europe aide la grece car il est souhaitable qu'une partie, meme si elle est faible, de la dette greque soit payée !
Si la grece est mise a genoux, humiliée, etc... alors le peuple greque se révoltera, et le pays sera mis en faillite car la population ne pourra, voudra plus faire des efforts ! Alors il en sera comme de l'emprunt russe de 1917! La dette grece ne sera toujours pas remboursée en 2100 !
Or vous, moi, via nos banque et l'etat avons des interets en financiers en grece !
Alors : On les abandonnes, deniers en greces ou PAS !?!?
Réponse de le 31/05/2011 à 11:31 :
@ lolo

C'est malheureux comme raisonnement. Parce que vous croyez réellement que si nous continuons à remplir le tonneau des Danaïdes, la Grèce remboursera un jour ? Mais ce sont ses propres conseilleurs qui ont creusés sa tombe et avec elle toute l'Europe ! Et pendant ce temps là, rien n'est dit de la dette américaine qui représente désormais 29 tours Eiffel en or massif. Graver à froid dans votre caboche que vous ne reverrez JAMAIS la couleur de l'argent que vous avez prêté, qu'il s'agisse de 100 ou de 10.000.000.000 d'euros ! JAMAIS ! Et votez utilement pour nous sortir du bourbier au lieu d'y gesticuler avec les eurokenstein.
Réponse de le 31/05/2011 à 17:39 :
Reponse a Lolo
Lolo je ne sais pas si vous lisez la presse greque, les grecs ils dises jameis - l Europe nous pretes, ils dises l Europe nous donne...... Cela veut bien dire que les prets qu on leurs accorde ils les prens pour les paquets DELORS
a écrit le 31/05/2011 à 7:57 :
je ne veux pas que mes enfants payent pour ces pays..pour une fois les allemands ont raisons
Réponse de le 31/05/2011 à 9:19 :
Mais vous voulez bien qu'ils payent pour des vieux égoïstes et des banques qui acculent la Grèce à la faillite mais aussi les autres pays européens avec des taux d'intérêt dictés par le Marché....Marchés financiers en qui on peut avoir confiance comme vous le savez bien et comme nous disent les agences de notations!...et bientôt une nouveau tour de spéculation sur le dos de tous en préparation? et qui paiera, les grecs et vous aussi et vos enfants....?
a écrit le 31/05/2011 à 7:15 :
et droit dans le mur !! go !! go !!!

il devient urgent d'arrêter ce délire. tout le monde sait que la grèce ne paiera jamais , plus on prête et plus on va perdre. pour l'instant on ne fait que retarder l'échéance en la rendant encore plus douloureuse

on a de la chance , la fed fait la même chose ... on va se sentir moins seuls !!
Réponse de le 31/05/2011 à 8:04 :
Oui enfin la FED imprime à fond les ballons pour faire tourner la machine. Le dollars ne vaut plus que son inertie, alors que la BCE ne fonctionne pas ainsi. Conséquence, les euros que nous perdront dans l'histoire nous couteront bien plus chers que les dollars au américains.
a écrit le 31/05/2011 à 6:48 :
C'est quoi ce pays de .... qu'est l'EUROPE?
a écrit le 31/05/2011 à 6:16 :
faut que la grèce soit détachée de l'UE !! elle n'a pas sa place dans cette UE !! les Allemands ont longtemps raisons
Réponse de le 31/05/2011 à 10:03 :
A ce petit jeux !
A quelle date la France sortirat elle ????
Avec nos 1700 mds de dette, nous sommes a 3 ou 4 ans max de la situation de la greces.
a écrit le 31/05/2011 à 6:11 :
Eurokenstein est lâché. Nul ne pourra plus l'arrêter. Et il est encore des députés européens pour dire qu'il faut plus d'Europe fédérale, plus de dettes, plus de solidarité. Il y a aura toujours des fous pour courir à la mort.
Réponse de le 31/05/2011 à 10:02 :
Oui, je confirme il faut plus d'europe !
Oui, je confirme il faut une europe fédérale !
Mais il faut une europe gérée à l'allemande !
a écrit le 31/05/2011 à 0:07 :
Nouveau prêt alors que les objectifs négociés il y a un an ne sont pas tenus? Cet argent sera perdu, soit 200 euros par européen. Il ne reste plus qu'à espérer que les allemands vont tenir la barre, car facile de nous faire payer en nous prédisant les pires des catastrophes..les dettes enflent..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :