L'UE aurait validé une nouvelle aide à la Grèce

 |   |  398  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Des responsables de la zone euro se sont mis d'accord sur le principe d'une nouveau programme d'ajustement de trois ans pour la Grèce, qui courra jusqu'en 2014 et impliquera le secteur privé, selon une source proche des négociations.

Une nouvelle aide financière devrait être octroyée à la Grèce par l'Union européenne. La Commission économique et financière (EFC) de ministres délégués et de hauts responsables de la zone euro a donné son feu vert à une aide supplémentaire à Athènes à l'issue de discussions à Vienne qui se sont achevées dans la nuit de mercredi à jeudi, a précisé une source proche du dossier à l'agence Reuters.

Ce deuxième programme d'aide, qui succèdera à celui de 110 milliards d'euros défini en mai 2010, fera appel à la participation d'investisseurs privés, mais dans des proportions limitées pour éviter de provoquer un choc sur les marchés, a poursuivi la source.

Les modalités de cette participation ainsi que la part de l'aide internationale doivent encore être définies d'ici une réunion des ministres des Finances de la zone euro prévue le 20 juin, a-t-elle encore dit. La source n'a pas voulu fournir de chiffres mais a souligné que le nouveau programme couvrirait les besoins de financement de la Grèce, en partant du principe que le pays ne pourrait faire son retour sur le marché des capitaux en 2012.

Plus tôt dans la journée, un haut fonctionnaire du gouvernement grec a déclaré à l'agence Reuters qu'Athènes a accepté de prendre de nouvelles mesures d'austérité budgétaire pour 2011. Ces dernières représentent 6,4 milliards d'euros. Le pays prévoit notamment une hausse des impôts ainsi qu'une révision des exonérations de l'impôt sur le revenu.

La Grèce et une délégation de la "troïka" (Union européenne, Fonds monétaire international, Banque centrale européenne) pensent conclure d'ici vendredi leurs discussions sur un programme budgétaire à moyen terme. Une proche du dossier a précisé que la "troïka" prévoit de publier un communiqué ce vendredi sur l'état des lieux de la réduction de son déficit budgétaire, tout en ajoutant qu'elle ne dirait pas si Athènes recevra ou non une aide supplémentaire.

Un responsable européen a déclaré lundi que le nouveau plan d'aide pour la Grèce représenterait 65 milliards d'euros, combinant des prêts de l'UE et du FMI et des mesures supplémentaires de réduction du déficit, parmi lesquelles un encadrement sans précédent du programme grec de privatisations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :