Le procès de DSK débutera le 18 juillet

"Not guilty". C'est - sans surprise - ce que Dominique Strauss-Kahn a répondu au juge qui présidait l'audience ce lundi après avoir pris connaissance des sept chefs d'inculpation que le grand jury a dressés à son encontre. En plaidant non coupable, DSK s'expose donc à un procès prévu dans un mois.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Audience express - 4 minutes - pour Dominique Strauss-Kahn. A peine arrivé, le juge Michael Obus a lu à l'ancien patron du FMI l'acte d'accusation établi sur la base du verdict du "grand jury". Ce dernier comporte sept chefs d'inculpation.

Accusé notamment de crimes sexuels, tentative de viol et séquestration le mois dernier sur une employée de l'hôtel Sofitel de Manhattan, l'ex-directeur général a alors rapidement répondu "not guilty", ce qui veut dire non coupable, conformément à ce que ses avocats ont indiqué depuis le début de l'affaire.

Juste avant d'entrer dans la salle d'audience du treizième étage du tribunal de New York, Dominique Strauss-Kahn est arrivé soutenu par son épouse Anne Sinclair, symbole lourd de sens dans cette guerre des images. Il s'expose donc à un procès dont la date de démarrage a été fixée au 18 juillet. Dans un peu plus d'un mois.

Par ailleurs, l'employée de l'hôtel Sofitel de New York, qui accuse DSK d'agression sexuelle, témoignera au procès de l'ancien patron du FMI, a annoncé son avocat. "Elle va venir devant ce tribunal, elle va s'asseoir dans le box des témoins et elle va dire au monde entier ce que Dominique Strauss-Kahn lui a fait", a déclaré Kenneth Thompson, son défenseur.

A l'arrivée de DSK au tribunal, plusieurs femmes de chambre de deux grands hôtels, venues souligner leur soutien à la victime présumée, ont scandé "Shame on you" (honte à vous) sur son passage. La victime présumée, âgée de 32 ans, en résidence protégée depuis le début de l'affaire, dans un endroit tenu secret, n'était pas présente.

Dans une lettre adressée aux fonctionnaires du FMI le 22 mai, huit jours après son arrestation, Dominique Strauss-Kahn se disait confiant, même si l'accusation affirme que la plaignante a fait un "récit ferme et convaincant" de l'agression dont elle se dit victime. "Je démens de la manière la plus forte les allégations auxquelles je suis confronté; je suis confiant que la vérité éclatera et que je serai exonéré", écrivait-il.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 20/06/2011 à 12:56
Signaler
Il est sous l'empire de l'addiction sexuelle ... c'est un peu facile et bien gros. Car il me donne l'impression de considérer qu' il est maître en toutes circonstances -son mariage avec une des plus grosse fortune augmente cet état - mariage d'argent...

à écrit le 07/06/2011 à 17:19
Signaler
La palme revient à Monsieur Lang et son "Y'a pas mort d'homme".

à écrit le 07/06/2011 à 15:04
Signaler
L'affaire DSK jette une ombre triste sur les hommes politiques en général et sur le PS en particulier. Nul doute que cette débandade masculine des Tron et DSK va jeter les Français dans les bras de Marine !

à écrit le 07/06/2011 à 5:55
Signaler
@ RUBIS D'accord avec votre réponse sur le "problème" de DSK. On peut émettre l'hypothèse que ce sera son "système de défense". Il plaidera non coupable parce que sous l'empire d'une addiction sexuelle, comme sous l'empire d'une drogue. Le député Be...

le 07/06/2011 à 8:44
Signaler
Bien entendu ses avocats vont jouer sur son probleme mais a mes yeux il n'est plus credible -

le 07/06/2011 à 13:15
Signaler
@ Rubis: En Amérique, il ne peut pas "jouer" sur son addiction sexuelle. Ses avocats vont décrédibiliser la victime par tous les moyens (et ça va pas être beau). C'est sa seule façon de s'en sortir, parce que même s'il change de stratégie (plaider co...

le 07/06/2011 à 15:17
Signaler
Je pense que l'honnêteté peut payer. D'après les témoignages, DSK semble vraiment être une personne malade dans le sens médical du terme. Il est probable qu'il ignorait tout de son état pathologique. Cet homme aurait dû être soigné grâce à ses proche...

le 07/06/2011 à 19:03
Signaler
@ Eiffel: pourquoi pas, on s'excuse et on lui donne une médaille aussi ??? Les politiques françaus sont pourris jusqu'à la moelle. On ne devrait jamais avoir un type condamné pour aboius de biens sociaux comme ministre et maire de Bordeaux par exempl...

le 08/06/2011 à 8:03
Signaler
@Effeil c est trop facile c est la tactique de defense preférée des pedophiles : je suis malade, je vais pas bien dans ma tete mes parents étaient méchants et j ai pissé au lit jusqu a 30 ans ...trop facile un monstre est un monstre si et seulement ...

à écrit le 06/06/2011 à 19:52
Signaler
Je pense que DSK va nous sortir les questions qui dérangent. "Où se trouve la réserve d'or américainne qui devait allimenter le FMI?" , en serait une. Obama ne dit mot, Poutine parle de complot. Les deux savent. Comme pour Assange, le coup du viol fo...

le 08/06/2011 à 12:29
Signaler
@ Coco: j'écoute les infos russes régulièrement et DSK est à la rubrique "chien écrasé"...quand ils en parlent d'ailleurs !!!

à écrit le 06/06/2011 à 18:06
Signaler
cette affaire DSK ne fait que mettre en valeur le manque d'analyse des journaux... Ce n'est qu'un procès comme un autre, dont la seule différence réside dans le fait qu'il implique DSK. Dans ce procès, il y en a un qui ment, et nous n'avons pas à éme...

le 20/06/2011 à 13:13
Signaler
22RB, D'accord avec vous si ce n'est que dans l'Histoire, en France, notre longue histoire le viol n'était pas condamnable hormis les grandes familles cela se traitait entre soi, par la mort du ravisseur, du reste les femmes ne sortaient pas seules ...

à écrit le 06/06/2011 à 14:29
Signaler
"je suis confiant que la vérité ..." c'est pas très joli grammaticalement , je pensais que DSK écrivait mieux .Bon plus sérieusement on dirait à écouter certains commentateurs abusant du trémolo qu'aucune femme jamais n'a subi un tel traumatisme . ...

à écrit le 06/06/2011 à 14:20
Signaler
qu'ils ont l'air idiot à se tenir par la main... c'est une mise en scène très bête

le 06/06/2011 à 15:30
Signaler
Même dans l'horreur on se soutien, donc on se donne la main. Rien d'anormal, signe d'une complicité tout simplement, il faut un certain age pour comprendre!!!!!!

le 06/06/2011 à 15:48
Signaler
ou un certain conseiller en communication...

à écrit le 06/06/2011 à 14:11
Signaler
Le procès DSK : un commentaire, deux avec le mien, alors que d'autres articles en rassemblent plusieurs dizaines. Vous faut-il d'autres signes ? On s'en f...Cela n?intéresse que les journalistes. Je n'ai pas lu l'article, je ne le lirai pas, je ne li...

le 06/06/2011 à 14:25
Signaler
en tout cas moi ça m'intéresse ... donc bon vous pouvez aussi continuer à faire des articles mixtes moitié éco moitié actu c'est pas mal !

le 06/06/2011 à 21:42
Signaler
Je trouve tres bien que "LA tribune" nous tienne informe des evenements -

le 21/06/2011 à 8:24
Signaler
Ben, dans un premier temps j'étais comme vous , à part votre petit couplet sur notre niveau et par là-même celui de La Tribune. DSK, (sur le plan économique ), touchait environ 500 000 mille dollars tous frais payés - cela aurait dû lui ouvrir d'autr...

à écrit le 06/06/2011 à 14:09
Signaler
tout ça pour 4 min d'audience !!! des milliers d'euros dépensés par nos médias pour couvrir ce canular de 4 minutes, c'est tout simplement indécent ! Vivement Secret Story sur TF1

le 06/06/2011 à 15:39
Signaler
@ benalex: oui, et après, les mêmes médias vont nous dire à quel point DSK est martyrisé par les Américains :-) Entre temps, ils vendent leurs infos qui n'en sont pas :-)

à écrit le 06/06/2011 à 13:51
Signaler
merci pour le live tweet !!! de 4 minutes...

le 06/06/2011 à 19:01
Signaler
comment un homme comme dsk a t'il pu en arriver la !!!! cela est pathetique!!! j' ai une pensée pour sa victime ,ne l' oublions pas!!!

le 06/06/2011 à 21:49
Signaler
Parce qu'il a un probleme lol -

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.