Grèce : second vote positif du parlement, la finance allemande va participer

 |   |  184  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le parlement grec a adopté ce jeudi la loi d'application du nouveau plan-cadre d'austérité, satisfaisant ainsi aux conditions posées par la zone euro pour la poursuite du soutien financier au pays. Un soutien auquel contribueront les banques allemandes à hauteur de 3,2 milliards d'euros.

C'est fait. Les députés grecs ont adopté la loi d'application du plan d'austérité, deuxième étape nécessaire pour la poursuite du soutien financier de la zone euro.  Le texte a été approuvé par 155 parlementaires sur 296 votants.

Le Premier ministre Georges Papandréou s'est félicité de cette adoption : "nous avons livré, et remporté une difficile bataille", a-t-il déclaré à l'ouverture d'un conseil des ministres.

Par ailleurs, les banques allemandes et les assureurs ont conclu un accord de principe sur la participation des créanciers privés à l'aide à la Grèce, a annoncé jeudi le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble. Les institutions financières allemandes contribueront à hauteur de 3,2 milliards d'euros au sauvetage de la Grèce, a précisé le ministre.

"Cela concerne une dette d'environ 2 milliards d'euros arrivant à échéance en 2014. A cela s'ajoutent les banques poubelles allemandes (...) dont la dette arrivant à échéance est de 1,2 milliard d'euros. Nous attendons donc au total 3,2 milliards d'euros", a déclaré Wolfgang Schäuble lors d'une conférence de presse. Ce montant dû en 2014 sera reconduit, a déclaré le ministre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/06/2011 à 18:23 :
Les banques allemandes participent pour 2 ou 3 milliards sur un plan de 110 milliards, c'est très très peu, à peine 2 ou 3% du total. Encore une fois, on fait tout pour sau ver les banques, on leur déploie le tapis rouge, et en plus, pour une somme modique, on leur permet de faire de la communication en affirmant qu'elles sont généreuses et responsables !! Alors que, historiquement, dans toutes les situations de ce type, les banques ont accepté des pertes, elles ont accepté un défaut, cf l'Amérique Latine dans les années 90, l'Argentine, etc. Ici, rien ! Quelle honte.
a écrit le 30/06/2011 à 16:22 :
Les grecs doivent équilibrer leur budget de toute urgence et pas tout les moyens !
Leur donner du temps c'est bien joli mais encore faut il que les grecs equilibre leur budget en 1 an max !!!!!
Sinon tout cela ne sert a rien !
Ou que la chine rachete la dette greque et puis basta !
Réponse de le 01/07/2011 à 6:05 :
toujours les mêmes interventions......
Réponse de le 01/07/2011 à 7:33 :
Y a t il autre chose a faire ?
Autre chose qui ne mette pas la grece et d'autre pays dans la M... !
Quelle est votre solution miracle ?
Et pourquoi faut il 4 ans au gouvernement grecs pour atteindre l'équilibre ??
Ah oui j'oubliais, il ne faut pas trop malmene ces pauvres citoyens grecs !
Réponse de le 01/07/2011 à 12:05 :
Henri, A vous lire pourquoi ne pas appliquer votre raisonnement a la France. Théoriquement c'est possible mais il faudra expliquer aux retraités et aux fonctionnaires que leurs traitements vont diminuer de 50%... Avec un tel traitement le chomage augmenterait très rapidement et on se retrouverait dans une situation terrible. J'imagine que vous etes aussi le premeir indigné lors qu'une classe ou qu'une poste ferme !
Laisser du temps a la Grece est une solution raisonnable. Ceci dit, il est certainement temps d'avoir un reflexion sur notre systeme monnétaire. Un pays en grande difficulté qui n'est pas libre de dévaluer sa monnaie c'est une injustice.

a écrit le 30/06/2011 à 15:38 :
Le plan est vote, maintenant il ne reste plus qu'a appliquer les mesures. Et c'est la que les Atheniens s'atteignirent. On va bien rire. Preparons nous pour le troisieme sauvetage.
Réponse de le 30/06/2011 à 15:49 :
Il n'u aura pas de troisieme sauvetage , ce sera la chutte libre pr l'UE
Réponse de le 30/06/2011 à 16:20 :
@Alan John,
LOL ! Un troisième sauvetage en fin d'année !
De toute maniere les grecs ne peuvent vraissemblablement pas suivre la plan imposé : qu'on retructure et qu'on en parle plus !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :