L'agence allemande pour l'emploi va supprimer 10.000 emplois

 |   |  138  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
L' Agence pour l'emploi décide de supprimer 10.000 postes, conséquence de la baisse du nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne.

C'est bien le faible taux de chômage allemand qui a conduit Jürgen Weise à vouloir supprimer 10.000 postes au sein de l'Agence pour l'emploi. Avec le taux de chômage le plus bas d'Europe, il s'agirait, selon l'hebdomadaire Der Spiegel, de ne pas remplacer des départs à la retraites et de ne pas revouveler des contrats à durée déterminée.

D'autres part, ces suppressions de postes visent l'administration plutôt que les conseillers auprès des demandeurs d'emplois et employeurs allemands. Ces suppressions de postes s'étendront d'ici à 2015, selon le patron de l'Agence, cité par le quotidien populaire Bild, ce lundi 3 juillet. Cette décision attend encore d'être validé par le conseil d'administration.

En juin, le taux de chômage brut était tombé à 6,9%, avec 2,89 millions de demandeurs d'emploi, soit le chiffre le plus bas enregitré depuis 1992.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2011 à 7:48 :
QU'ON FASSE CA AUX POLES EMPLOIS ET VOUS VERREZ !! POSTE , SNCF ET COMPAGNIE FONT LA GREVE AVEC LES SYNDICATS CGT ET FO . EUX (FONCTIONNAIRES ) AU MOINS ILS SE PROTEGENT ENTRE EUX .
VOUS ALLEZ VOIR SANS DOUTE POUR CETTE RENTREE IL VA Y AVOIR UNE GREVE POUR INAUGURER CETTE RENTREE
a écrit le 05/07/2011 à 15:03 :
voici paradoxalement une bonne nouvelle sur le front de l'emploi ! pour une fois que suppression de postes = signe d'amélioration, ca donne envie.
Bravo à nos voisins allemands.
a écrit le 05/07/2011 à 7:29 :
Je vis en Allemagne, il ne faut tout copier de ce pays. Mais cette fois ci je trouve qu'il s'agit d'une bonne décision dont on doit s'inspirer en France. Le nombre de fonctionnaires ce n'est pas une chose modulable en fonction de la mage financiere de l'etat. Ce sont des employés dont le nombre doit etre modulé en fonction de la charge de travail. Exemple, le passage de la feuille de soin a la carte vitale aurait du engendre un diminution imortante du nombre de fonctionnaire à la CPAM. Idem pour la fusion assedic anpe. Le nombre d'eleve diminue, le nombre d'enseignant aussi doit diminuer (c'est d'ailleurs le cas). Par ailleurs, la réciproque est valable, la criminalité augmente dans certaines régions alors des effectifs de police ou de gendarmerie devrait augmenter la ou on en a besoin.
Il me semble enfoncer des portes ouvertes mais je trouve que des mnesures aussi simples et logiques n'ont pas été prise ne considération en France depuis bien longtemps, ou le dogme est que le progrès signifie toujours plus de fonctionaires dans tous les services, au delà de tout raisonnement pratique.
Réponse de le 05/07/2011 à 10:42 :
tout a fait, sauf qu'en france, le chômage ne fait qu'augmenter.. pole emploi et les maisons de retraite, voila des secteurs porteurs, sic!!aussi mal payé que dans la restauration mais avec au moins des horaires reguliers.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :