L'activité dans les services toujours très bien orientée en France

Soutenue par l'afflux de nouveaux contrats, la croissance de l'activité dans le secteur des services en France a atteint en avril son rythme le plus élevé depuis septembre 2000, selon les résultats définitifs de l'enquête Markit auprès des directeurs d'achats.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'indice PMI du secteur des services dans l'Hexagone est monté à 62,9 contre 60,4 en mars. Des résultats partiels l'avaient donné à 63,4 en estimation "flash" le 19 avril.

"Conformes à un taux de croissance trimestriel du PIB de l'ordre de 0,7%-0,8% au premier trimestre 2011, les données PMI indiquent un nouveau renforcement de la croissance en ce début de deuxième trimestre", commente Jack Kennedy, économiste senior de Markit.

La croissance des nouvelles affaires atteint quant à elle son taux d'expansion le plus élevé depuis décembre 2000, ce que les entreprises interrogées expliquent par un regain de confiance de leurs clients, ajoute l'enquête.

Comme dans l'industrie, la croissance des commandes et surtout celle du travail en attente favorisent les recrutements: la composante de l'emploi s'accélère pour afficher son plus haut niveau depuis sept mois.

L'enquête PMI services confirme parallèlement la persistance des tensions inflationnistes: les prix payés augmentent pour le 16e mois d'affilée et portent le taux d'inflation à un plus haut de 31 mois. Les prix facturés, eux, augmentent pour le cinquième mois consécutif.

L'indice PMI composite, qui regroupe services et industrie, est lui aussi au plus haut depuis fin 2000, à 62,4 contre 59,1 en mars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.