Zone euro : progression continue de l'activité dans les services

Indicateurs des directeurs d'achats revus à la hausse en mars, croissance inégalée depuis plusieurs années : l'activité dans le secteur des services semble se porter au mieux, selon l'enquête mensuelle Markit. Elle est surtout marquée en France et en Allemagne.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'indice d'activité dans les services ressort à  57,2  en mars pour l'ensemble des pays de la zone euro. L'institut Markit,  à l'origine de l'enquête mensuelle auprès des directeurs d'achats, avait publié une estimation moins encourageante avec un indice PMI de 56.9 prévu. L'indicateur définitif pour mars est supérieur à celui du mois précédent  qui s'établissait à 56,8. Depuis plusieurs mois, notamment en janvier et février, déjà, les services connaissaient ainsi une hausse de l'activité.

Un autre indice, réunissant services et industrie manufacturière est, lui, en baisse passant à 57,6 contre 58,2 en février. Il était pourtant en   progression au début de l'année.

En tête des pays les plus dynamiques, la France et l'Allemagne

En France, le niveau de l'activité dans le secteur tertiaire est au plus haut depuis le mois d'août. L'indice PMI grimpe jusqu'à 60,7 alors qu'il était à 59,7 en février. De nouveaux contrats expliqueraient cette hausse. Les prix à l'achat augmentent eux aussi en raison de la hausse du coût des matières premières. Toutefois l'embellie ne semble pas bénéficier à l'emploi dans le secteur où une amélioration de la productivité paraît privilegiée.

Le secteur tertiaire n'est pas le seul a connaître une amélioration. Réunissant les indicateurs dans les services et dans l'industrie manufacturière, l'indice PMI composite pour mars en France est de 59,1 soit le plus haut de puis août.

L'Allemagne connait aussi une croissance dans les services. L'indice PMI y passe de 58,6 en février à 60,1 en mars. Toutefois, les répercussions sur l'emploi sont plus positives qu'en France avec des créations de poste à un niveau historique.

La Grande-Bretagne et l'Italie suivent la même voie. Pour la première, l'indice en hausse ( 57,1 en mars contre 52,6 en février) conduit même à une révision à la hausse des prévision de croissance du PIB au premier trimestre à 0,8%. Ces indices PMI avaient aussi connu une accélération dans le secteur manufacturier et dans celui de la construction. Le secteur tertiaire progresse aussi en Italie malgré des commandes en recul.

Seule l'Espagne connaît un recul. L'indice des directeurs d'achats s'y est établi à 48,7 le mois dernier, après être monté à 50,8 février.

Commerce de détail en légère en baisse dans la zone euro

Cette embellie dans les services contraste avec le léger recul des ventes du commerce de détail de 0,1% en février signalé par Eurostat. A la même période en 2010, les ventes dans l'alimentation, les boissons et le tabac étaient  plus importantes de 0,5% dans les pays de l'euro. Les vingt-sept Etats de l'Union européenne, eux, enregistrent une baisse des ventes de détails dans ce secteur de 0,9%. En revanche, le non alimentaire augmente de 0,9% dans la zone euro et de 2,4% dans l'UE sur un an.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 05/04/2011 à 18:19
Signaler
Est ce que le tertiaire peut remplacer l'industrie :( est ce que cela s'exporte ? )

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.