Le budget chinois de la Défense pourrait doubler d'ici 2015

 |   |  412  mots
Copyright Reuters
Le budget chinois de la défense, qui était de 119,8 milliards de dollars l'an dernier (91 milliards d'euros), atteindra les 238,2 milliards de dollars en 2015, soit une progression annuelle moyenne de 18,75%, selon des chiffres de l'IHS. Une source d'inquiétude supplémentaire pour les Etats-Unis..

En 2015, les dépenses militaires chinoises dépasseront ainsi les budgets combinés des douze autres plus grandes puissances de l'Asie-Pacifique, qui devraient atteindre un total de 232,5 milliards de dollars. Le budget chinois devrait être près de quatre fois supérieur à celui du Japon, numéro deux dans la région en termes de dépenses militaires, a précisé l'IHS dans une étude publiée à Singapour. Ces chiffres prennent une coloration intéressante au moment où le Vice-président chinois Xi Jinping, également Vice-président de la commission militaire centrale, arrive à Washington et doit visiter le Pentagone.  Le gouvernement amérivcain est particlièrement soucieux de l'activisme de la Chine en mer de Chine du Sud  et a décidé d'intensifuier sa présence dans cette zone, où la maitrise du ciel et de la mer est cruciale. Cette stratégie n'est d'ailleurs pas sans poser quelques difficultés budgétaires après que le Pentagone ait été obligé de diminuer ses dépenses de 485 milliards de dollars. Ainsi , les Etats-Unis ne sont en mesure que de déployer une flotte de 246 navires ( dont 11 porte-avions), alors qu'il lui en faudrait une centaine de plus selon les experts. La Chine, quand à elle, s'interssse beaucoup aux porte-avions. Et depuis longtemps. Depuis 1985, elle a cheté quatre porte-avions "d'occasion", dont trois construits dans les chantiers de l'ex-URSS, afin d'en étudier la conception et le mode de construction. L'un ce ces trois vaisseaux, le Varyag, jaugeant 67 500 tonnes et appartenant à la classe Amiral Kouuznetsov , a été acheté, inachevé,  en 1998, sans ses équipements militaires ni de son système de propulsion, par une compagnie de tourisme "privée" basée à Macau (et appretenant en fait à l'armée) pour y être officiellement transformé en casino flottant. Acheminé vers le port de Dalian, c'est ce même navire, complètement reconditionné, qui a fait ses premiers essais en mer, sous le drapeau chinois, en août 2011. Et d'après certains experts, deux autres porte-avions du même type seraient en cours de construction. En outre, Pékin serait sur le point de déployer le premier missile au monde capable de détruire un porte-avion, d'une portée de 1 500 kilomètres. On comprend donc que l'importance des dépenses militaires en Chine inquiète les Etats-Unis. Mais les dirigeants chinois maintiennent que leur technologie militaire accuse 20 à 30 ans de retard sur celle des Etats-Unis et que la modernisation de l'armée a pour unique but la défense du pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2012 à 14:05 :
il y a effectivement raison de s'inquiéter : les Chinois ne font pas cela pour s'amuser mais dans un but précis... que nous découvrirons tôt ou (trop) tard.
a écrit le 15/02/2012 à 11:31 :
L'analyse n'a pas été très poussée, et les fautes de frappes dans l'article font marquent bien l'implication de l'auteur.
Il est irréfutable que la croissance du budget militaire chinois depuis les quinze dernières années est impressionnante en pourcentage. En plus que la comptabilité chinoise n'englobe pas certaines dépenses dans le budget militaire. Je vois mal également comment on pourrait interdire à la la Chine de vouloir une armée à la mesure de son économie.
Mais la Chine est partie de très loin, et son matériel est encore dans sa grande majorité obsolète malgré quelques îlots d'excellence(notamment en terme de projection de missiles et de lutte informatique).
La Chine n'a pas de véritable force de projection en haute-mer.
Dans l'article, la réduction du budget du Pentagone aujourd'hui représente déjà plus du double de ce que devrait représenter le budget militaire chinois en 2015...cherchez l'erreur.

Les journalistes aiment bien présenter la Chine comme un monstre qui ne cesse de grossir, mais ils oublient que les chinois sont des gens normaux, avec un probème grave qui commence déjà à les handicaper: ils n'ont pas fait assez d'enfants à cause de la poliitque de l'enfant unique. Il y aura dans les foyers chinois 1 couple de jeunes actifs, ayant à charge au moins 4 retraités, et 1 enfant et peut-être plus dans certains cas.
La Chine sera vieille, et ne pourra qu'être moyennement riche, et donc moyennement puissante.
a écrit le 15/02/2012 à 10:23 :
Ce budget est à prendre avec grand sérieux car il démontre les intenbtions des chinois à l'égard du monde libre. Il serait intéressant de demander au candidat FH s'il désire toujours prendfre le buidghet des armées comme variable d'ajustement à ces projets farfelus. Alors qu'il faut nous renforcer sur le plan militaire notamment à l'échelon de l'europe, que propose le candidat socialiste? Tout simplement de supprimer beaucoup de postes dans les armées. C'est une hérésie, une erreur magistrale et j'espère que les militaires réagiront lors du vote.
Réponse de le 15/02/2012 à 11:25 :
Mais les States réduisent leur budget militaire et même celui de la recherche spatiale Mars est annulé La cause, des déficits conséquents de plus en plus ingérables. L'armement c'est un choc pour les grecs non? et sans guerre à l'appui. Alors avec une guerre? Bizarre de continuer d'acheter chinois au lieu de répartir les résultats plus justement chez soi.
a écrit le 14/02/2012 à 22:54 :
Leur budget restera toujours au minimum. Ils n'ont pas besoin de dépenser beaucoup. En alliance aver les russes, ils apportent le capital les russes apportent la force et ensemble ils sont la première puissance mondiale, voila pourquoi ils osent dirent NET aux resolutions pro-ouest de l'ONU. Personne ne peut leur faire la guerre lorsque on sait que la Russie detient le missile nuclaire le plus sophistiqué au monde, capable de contourner tous les radar en transportant 10 tête à guidance par sattelite, on peut imager les conséquences d'un conflit avec eux !
a écrit le 14/02/2012 à 20:47 :
Aucune inquiétude à avoir : nous savons tous que les chinois sont des pacifistes, c'est bien connu.
Ils n'ont aucune visée hégémonique, ils resteront bien sagement chez eux !
Réponse de le 15/02/2012 à 12:17 :
Bonne blague ;)
a écrit le 14/02/2012 à 18:07 :
Mordrakheen. Vous puez l'anti-russe primaire. Sachez que Russes et Chinois font partie des BRICS. Récemment le Président chinois a passé une semaine en Russie, en visite d'état que j'ai suivie sur Russia-Today. Il y a eu des accords militaires signés.
A titre comparatif, le budget militaire américain; avec les omissions, les mensonges et ce qui sera pris dans d'autres budgets atteindra les 1000 milliards. Dont une bonne partie pour le développement et la confection de Drônes super-sophistiqués qui seront même utilisés pour le contrôle des foules (d'abord aux USA puis ailleurs).
Après l'avatar iranien, il va en falloir des sous! Voilà comment on analyse la bêtise humaine. Cela étant quelque-chose qui vous dépasse. Jean-Claude Meslin
Réponse de le 15/02/2012 à 13:19 :
Je ne pense pas que le commentaire était anti-russe. Le jour où la Chine manquera très cruellement de ressources, c'est la Russie qui devra être prudente et qui sera en première ligne.
a écrit le 14/02/2012 à 15:49 :
sur les missiles anti porte avions ca ne serait pas une premiére loin de là Un exemple? les Russes ont un petit joujou interessant dont la dénomination OTAN est "frogs" ce missile emporte une petite mais puissante charge nucléaire Comme souvent chez les Russes ce n est pas ce qu il y a de plus précis mais la puissance de l engin compense largement son manque de de précision
Pour revenir sur le dossier chinois il est certain que le dragon aiguise crocs et griffes Outre le fait que les chinois ont le désir plus que légitime de ne plus se faire envahir par qui que ce soit cette surenchére en matériel d armement de premiere frappe (donc plus uniquement défensive)en chars , porte avions , avions plus ou moins furtifs artillerie trés lourde laisse présager rien de bon
Les Chinois à l'instart des Russes sont des stratéges habiles ils ne font rien sans un plan précis ...C est l un des plus illustre généraux chinois Sun Tzu l auteur de l art de la guerre qui disait que la moitié de la victoire est dans la préparation de la bataille
Réponse de le 14/02/2012 à 18:24 :
Pourriez-vous faire l'effort d'utiliser un minimum de ponctuation ?
Réponse de le 15/02/2012 à 3:28 :
"les chinois ne plus se faire envahir" ??, ils revendiquent, ont envahis, ont tenté d'envahir, considèrent avec une nostalgie d'anciens envahisseurs : la Mandchourie, la Mongolie, le Viet-Nam, le Bouthan, la Thailande (eh oui!!), les iles Paracel et Spratly (en face des Philippines) , et bien sûr Taïwan ainsi que le Ladakh et l'Arunachal Pradesh, les seuls avec qui ils ne sont pas en conflit ouvert sont le Myanmar et la Corée du nord, deux pions dans le jeu de go. Ils n'hésitent pas à recourir à la force pour affirmer leurs revendications sans passer par la case ONU... les khmers rouges ne sont pas venus tous seuls. Comme le disait Henry Kissinger (89 ans, un des plus grand diplomates des USA), -l'asie est dans l'époque industrielle- et on a vu où cela a mené l'europe en 14-18.
Réponse de le 15/02/2012 à 16:02 :
Kissinger est un assasin qui a envoyé des b52 sur le Cambodge pendant la guerre du vietnam.
Réponse de le 15/02/2012 à 19:51 :
personne. Très bon et simple commentaire. Je connais assez bien le parcours de ce Kessinger qui devrait être un client du TPI pour crimes contre l'Humanité.
La Tribune n'a pas apprécié mes remarques précises car j'ai vécu de 1964 à 1985 en Amérique du Nord. Donc j'ai été censuré. Jean-Claude Meslin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :