La Roumanie plus compétitive que la Chine ?

 |  | 533 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'évolution de l'économie en Chine remet en cause son statut d'atelier du monde. Des délocalisations ont commencé dont profite la Roumanie. Des grands groupes sont à nouveau intéressés pour s'implanter sur le Vieux continent, où le prix de la main-d'œuvre, qui a stagné voire baissé durant la crise, est aujourd'hui pratiquement égal à celui du colosse chinois.

Les routes en terre, les paysans qui circulent sur des charrettes tirées par des chevaux, les toilettes au fond du jardin : Jucu a du mal à entrer dans le 21e siècle. Cette petite commune de l'ouest de la Roumanie est pourtant devenue sans le vouloir une plaque tournante des capitaux étrangers. Le producteur de téléphones mobiles Nokia vient d'y fermer son usine inaugurée en 2008. Le géant finlandais a décidé d'aller produire moins cher en Asie, laissant près de 2.000 personnes sans emploi. Mais cette stratégie n'est aujourd'hui plus celle de toutes les compagnies européennes. Et le désespoir des habitants de Jucu a été de courte...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :