Israël doit faire face à un afflux d'immigrés venant d'Afrique

 |   |  542  mots
Des centaines de personnes habitant le quartier déshérité de Hatikva au sud de Tel Aviv manifestaient mercredi contre l'installation d'immigrés africains /Copyright AFP
Des centaines de personnes habitant le quartier déshérité de Hatikva au sud de Tel Aviv manifestaient mercredi contre l'installation d'immigrés africains /Copyright AFP
Venus en majorité du Soudan et de l'Érythrée notamment via la frontière égyptienne, ils sont prés de 10.000 à être entrés illégalement en Israël, en quête d'Eldorado. L'État hébreu a de plus en plus de difficultés à maîtriser cette présence qui représente désormais 1% de la population israélienne.

Les dirigeants israéliens ont découvert une nouvelle « menace stratégique » : les immigrants illégaux africains qui s'infiltrent en masse à partir de la frontière égyptienne. L'afflux est tel que le gouvernement paraît totalement débordé. L'an dernier, leur nombre a bondi de 150% et dépasse désormais les 60.000, soit près de 1% de la population israélienne. Venus après un long et périlleux périple à pied, souvent rançonnés par des passeurs, la plupart d'entre eux viennent du Soudan et de l'Erythrée à la recherche d'un emploi dans un pays aux allures d'Eldorado. Mais une fois arrivés, ils ne sont loin d'être au bout de leur peine.

Interdiction de travailler

La quasi totalité d'entre eux se voient refusé un statut de réfugiés politiques et n'obtiennent qu'un visa de demandeurs d'asile qui leur interdit de travailler et les privent du moindre droit social ce qui les condamnent au dés?uvrement. Certains parviennent malgré tout à se faire embaucher au noir dans des restaurants, des hôtels ou des chantiers pour des salaires de misère. Faute de mieux, ils se concentrent dans les quartiers les plus déshérités de Tel Aviv ou dans la station balnéaire d'Eilat sur le Mer Rouge provoquant des réactions xénophobes d'une partie de la population.

Des médias entretiennent cette peur en montant en épingle des cas de viols, de trafic de drogues, de vols. Certains ministres et députés désireux de surfer sur cette vague préconisent l'expulsion de ces illégaux vers leur pays d'origine même pour ceux qu'un tel retour condamnerait à mort pour des raisons politiques ou religieuses. Benjamin Netanyahu, le Premier ministre, tente, pour sa part, de parer au plus pressé.

Durcir la répression contre les chefs d'entreprises employeurs d'illégaux

Selon lui, le risque est de voir le nombre d'illégaux être multiplié par dix « d'ici peu ce qui constituerait un danger aussi bien pour notre sécurité nationale que pour notre identité ». Le gouvernement a ainsi décidé d'accélérer la construction d'une clôture électronique de 240 km le long de la frontière avec l'Egypte. L'ouvrage devrait achevé à la fin de l'année. Un nouveau centre de rétention pouvant contenir 10.000 détenus va être ouvert dans les prochains mois. Les autorités prévoient également de durcir la répression contre les chefs d'entreprises, qui emploient des travailleurs illégaux. Mais cette tactique du « tout répression » ne fait pas l'unanimité. Certains doutent de son efficacité.

Accorder des permis de travail temporaire

Un exemple : le chef de la police Yohanan Danino, estime qu'accorder des permis de travail temporaire constituerait le meilleur moyen de désamorcer cette bombe à retardement et de réduire une criminalité, qui n'est pas d'ailleurs pas supérieure à celle constatée au sein de la population israélienne. Le quotidien économique Globes n'a pas non plus manqué de souligner que la clôture n'est pas une solution dans la mesure où la majorité des étrangers en situation irrégulière ne s'infiltrent pas via l'Egypte. Ils arrivent par l'aéroport Ben Gourion comme de simples touristes ou restent en Israël à l'expiration de leur permis de travail.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2012 à 16:55 :
Israël est la terre promise !
a écrit le 25/05/2012 à 15:13 :
En Égypte, les gardes frontières tirent sur les migrants africains comme sur des lapins mais personne n'est là pour en parler.
Le racisme et les persécutions subies par les africains y sont terribles. Ils sont donc soulagés lorsqu'ils arrivent en Israël.
Réponse de le 25/05/2012 à 15:47 :
OUI Israel est le pays idéal pour les accueillir ...
a écrit le 25/05/2012 à 11:44 :
Rappelons juste que cette manif a eu lieu le lendemain d un viol perpétré par un soudanais sur une israélienne et qu? il ya eu plusieurs crime de ce type ces derniers jours
Réponse de le 25/05/2012 à 14:34 :
@ouioui: ben, il faut bien que tu leur trouves une excuse. C'est fou le nombre de gens qui portent des verres fumés :-)
a écrit le 25/05/2012 à 9:42 :
je vis en israel et je peux vous affirmer que ce sont les patrons israeliens qui en tirent profit en exploitant ces africains et en privant de travail des milliers d israeliens une émission sur la chaine 22 israelienne a d autre part bien montré que les israeliens refusent de faire le travail pénible que font ces africains et autres phillipins un responsable d un mochav(une grande propriétée agricole)est allé chercher des israeliens pour la ceuillete de tomates concombres et autres et bien aucun israelien n a accépté d y travailler...donc ces patrons israeliens en tirent profit que ce soit dans le batiment ou l agriculture ou ailleursil y a exploitation des etrangers et beaucoup de ces patrons vont chercher cette main d oeuvre à tres bas prix sans protction sociale et non déclarée voilà la vérité méme systéme qu en europe en fait aussi pour se "débarasser" de ces sans papiers faudrait avant tout et d abord condamner ces patrons qui les font venir et les exploitentcar sil n y trouvent pas de travail ils ne viendront plus..
a écrit le 25/05/2012 à 7:41 :
patrickb, yep, encorelibre, vos remarques sont excellentes au premier et au second degre, continuaient sur cette lancee
a écrit le 25/05/2012 à 0:07 :
Ce que je trouve drôle dans cette histoire, c'est qu'après avoir envahi illégalement le territoire palestinien, ils sont à leur tour envahis :-)
Réponse de le 25/05/2012 à 7:27 :
+1, c'est bien la terre promise !
Réponse de le 25/05/2012 à 10:57 :
plus drole encore eux qui se plaingent tout le temps d etre victimes de racisme on découvre avec "stupéfaction" qu ils le sont aussi ?? mais mais mais qui l eu cru....
Réponse de le 25/05/2012 à 11:29 :
A tous ce à qui il faut rappeler l histoire !
Le Premier peuple (et non petite tribu) a être sur les terres de ??Palestine?? a été les peuple juif,
A l?époque cela appelais par plein de noms différents comme par exemple Canaan.
Les juifs ont décidés d appeler cette terre Israël de la même façon que les français la France, les anglais le royaume unis, les allemands Germanie, les espagnol spania etc.? (C est leur droit, surtout il y a environ 2000 a 3000 ans)
Les premiers envahisseurs furent les Italiens ou romains au choix, Qui ont persécuté les juifs sur leurs terres mais qui en ont gardé un drôle de patrimoine en vénérant en juifs comme un dieu (jésus).
Puis ce fut les arabes qui récure ces terre en cadeau par ces même Romain, Puis les turcs a leur tour ont envahis ses terres juives, puis ce fut les britannique ou anglais au choix Bien que cela aurait pu être les français, on ce rappel de cette guerre franco anglaise pour le partage d??envahissement?? de toute l Afrique, du moyen orient et du Maghreb.
Et lorsque les juifs sont revenus sur leurs terre après 2000 ans de persécutions sur toute la planète, ou on les a volés, torturés, brulés, (la liste est trop longue). Ont veut encore les Obliger à Changer le nom de cette terre qui leur ai chère.
Pour rappel, le nom Palestine vient de la racine Philistin qui se trouve a l époque comme ou aujourd?hui au niveau de la bande de Gaza, ne vous inquiété pas les juifs n en voulais pas et n en veulent toujours pas.
Par contre, appeler communément Palestine, les terres se trouvant dans le secteur de Judée Samarie et tout simplement grotesque et preuve de mauvaise fois.
En effet il s?agit en français de Judée Samarie, ou comme dans toutes les langues traduites de l hébreu Yehuda et shomron qui est la racine du mot JUIF.
De grâce mentez vous a vous-même mais n?essayer pas de faire croire cela a ces même juifs, c est comme dire que la mer est de couleur jaune et non bleue.
Oh ! Un autre mensonge.
Etre anti sioniste, c est être antisémite.
Sioniste vient de la racine Sion, qui n est autre que le nom de la ville Jérusalem.
Donc anti sioniste, c est être anti Jérusalem Soit contre le peuple de Jérusalem qui n est autre que le peuple Juif.
Donc renseignez vous sur histoire de cette Palestine et n oubliez pas, vous tous, Peuples différents sur cette terres que les juifs n?ont pas oublié ce que vous leur avez fais subir pendant deux milles ans, et que malgré qu?ils fassent un maximum pour vous aidez comme en technologie, médecine, agriculture? (Pas mal pour un petit pays de juste 6 millions de juifs) il pourrait cette fois, si vous ne leurs laisser pas d?autre choix que celui de disparaitre, vous faire disparaitre avec eux.
Réponse de le 25/05/2012 à 16:57 :
Snif, c'est émouvant...
Réponse de le 26/05/2012 à 13:18 :
,@lefuj vous savez se qui m'attriste le plus c'est que un peuple comme le votre qui longeument souffert et a etait persecuté puisse faire les meme chose au palestinies quand je vois que vos les privée d'electricité quand je vois des petites fille passer en douce entre deux mur pour pouvoir aller a l'ecole, quand je vois des COLON qui tirent sur des palestinien avec impunité alors la pitié que vous allimenté depuis la deuxieme guerre mondiale s'envole et SVP ne me dite pas que je suis antisemite parceque je vous juge sur vos actes et pas sur vos origine que je respecte.
Réponse de le 28/05/2012 à 20:40 :
Bonjour Marco,
Ce que vous ecrivais est de la seimformation !!
Voici ci joint des articles qui vous expliqueront comment les medias vous donne une mauvaise image d israel depuis ces dernieres annees
Merci a vous de ne pas diffuser des messages comme les votres avant d avoir verifier leurs sources.

http://www.desinfos.com/?+-Lutte-contre-la-desinformation-+

http://louyehi.wordpress.com/2012/04/24/tsahal-sauve-la-vie-dun-bebe-palestinien-de-12-jours/
a écrit le 24/05/2012 à 21:38 :
heureusement que la France n?a pas ce même problème
Réponse de le 24/05/2012 à 23:17 :
noooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnn
Réponse de le 25/05/2012 à 16:25 :
quoique...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :