Mali, conjoncture japonaise, conflit social au Québec... et les rendez-vous du jour

 |   |  614  mots
Copyright AFP - Au Québec, des étudiants manifestent contre la hausse des droits de scolarité
Copyright AFP - Au Québec, des étudiants manifestent contre la hausse des droits de scolarité (Crédits : AFP)
Les indicateurs conjoncturels japonais marquent un mieux, la Cédéao rejette la déclaration d'indépendance dans le nord du Mali, rencontre entre gouvernement et étudiants au Québec... Retrouvez les faits et rendez-vous de ce mardi matin.

Au Japon, le taux de chômage est en légère hausse en avril mais en baisse sur un an. La consommation et les ventes de détail augmentent, elles, significativement, tirées par le secteur automobile qui bénéficie de subventions gouvernementales.=> En lire plus

Mali : déclaration d'indépendance rejetée par la Cédéao

Quarante-huit heures après son annonce, le projet de fusion entre la rébellion touareg et le groupe islamiste Ansar Dine dans le nord du Mali a été bloqué lundi en raison de désaccords de fond, notamment sur l'application de la loi islamique. De son côté, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a dénoncé lundi "la tentative de création" d'un Etat islamique dans le nord du Mali, rejetant la "soi-disant déclaration d'indépendance" des groupes contrôlant cette région, et répété qu'elle était prête à prendre "toutes les mesures nécessaires" en vue de préserver l'intégrité territoriale du Mali.

Début des négociations au Québec entre gouvernement et étudiants

Gouvernement et dirigeants étudiants du Québec ont amorcé lundi des négociations cruciales pour tenter de dénouer le conflit aux allures de crise sociale qui les divise depuis près de 4 mois. Les étudiants ont insisté sur le fait que la discussion devait nécessairement porter sur les droits de scolarité - doivent augmenter de 1.780 dollars sur sept ans (environ 254 dollars/an) pour atteindre près de 4.000 dollars par année -, ainsi que sur la loi spéciale controversée destinée à mettre fin à leur mouvement de contestation. Cette loi qui limite le droit de manifester déchire la société québécoise, et depuis son adoption il y a dix jours, des milliers de Québécois descendent dans la rue tous les soirs avec des casseroles pour protester contre elle.

Pétrole

Les cours du pétrole étaient mitigés ce mardi matin en Asie, tiraillés entre les inquiétudes liées à la crise de la dette dans la zone euro, qui pèse sur les perspectives de la demande, et la crainte de perturbations dans l'offre du Moyen-Orient. Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet gagnait 23 cents, à 91,09 dollars US, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance perdait 10 cents à 107,01 USD.

Mais aussi...

Exclusif : Le groupe français Air-France - KLM qui possède 25% de la compagnie transalpine Alitalia discute avec les actionnaires italiens qui détiennent le reste du capital pour pouvoir décaler à 2014, voire 2015, l'opération de prise de contrôle autorisée en 2013 dans le pacte d'actionnaires. => En lire plus

Les entrepreneurs européens se sont tournés vers les marchés américains pour se financer, tandis qu'un cinquième des entreprises du Vieux continent implantées en Chine envisageraient de retirer leurs investissements de ce pays.

BFA, la maison-mère de Bankia, a annoncé lundi des pertes de 3,318 milliards d'euros en 2011, dont 1,561 milliard dû à sa participation dans Bankia.

A suivre :

Jean-Marc Ayrault reçoit ce mardi les cinq principales organisations patronales. Un sondage révèle que 58% des Français souhaitent que l'emploi soit la priorité de cette semaine de discussions entre le nouveau gouvernement et les organisations syndicales et patronales.

Indicateurs conjoncturels :
BERLIN - Estimation flash de l'inflation en mai
WASHINGTON - 15h00 Indice S&P Case-Shiller des prix immobiliers / mars
- 17h00 Confiance du consommateur / mai

Sociétés :
Paris - 09h30 Hermès International / AG
- 10h00 Publicis / AG
- Derichebourg / résultats T2 (après Bourse)
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :