Syrie, primaires américaines, Apple et la télévision... et les rendez-vous du jour

 |   |  1049  mots
Funérailles vendredi dernier à Houla, en Syrie, où 108 personnes ont été tuées, dont de nombreux enfants. -  Copyright Reuters
Funérailles vendredi dernier à Houla, en Syrie, où 108 personnes ont été tuées, dont de nombreux enfants. - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Plusieurs États ont expulsé les diplomates syriens après le massacre de Houla, aux Etats-Unis, le républicain Mitt Romney s'assure l'investiture pour la présidentielle américaine et France, le dialogue s'amorce entre partenaires sociaux et gouvernement... Retrouvez aussi les rendez-vous économiques du jour.

Regain de tension en Syrie

Lors de sa rencontre mardi avec le président syrien Bachar al-Assad, le médiateur international Kofi Annan, lui a demandé de "prendre des mesures courageuses maintenant" pour mettre fin aux violences, évoquant un "moment charnière" après le massacre de Houla. Le bilan des victimes a grimpé en soirée à 98 morts, contre 30 précédemment, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Et les violences continuent. L'OSDH a fait état d'un nouveau massacre de 13 civils à Deir Ezzor, dans le nord-ouest du pays.

Sur le plan diplomatique, le président français François Hollande a estimé qu'une "intervention armée n'est pas exclue" à condition qu'elle se fasse "après délibération du Conseil de sécurité des Nations unies", tout en soulignant la nécessité de trouver "une solution qui ne serait pas forcément militaire", at-til affirmé mardi lors de son intervention sur France 2.  Signe d'un durcissement de la position des Occidentaux à l'égard de Damas, les principaux pays européens, parmi lesquels, la France, ainsi que les Etats-Unis, le Canada et l'Australie, ont parallèlement annoncé l'expulsion des représentants diplomatiques syriens de leur capitale en représailles à cette tuerie.

Aux Etats-Unis, Mitt Romney s'assure l'investiture républicaine

Le républicain Mitt Romney a remporté mardi la primaire du Texas (sud), réunissant le nombre de délégués suffisants pour être assuré de décrocher l'investiture de son parti pour affronter Barack Obama lors de l'élection présidentielle en novembre. L'ancien gouverneur du Massachusetts a remporté 71% des suffrages, selon les estimations de la chaîne de télévision Fox News et du site internet de CNN. Cette nouvelle victoire, largement anticipée après le retrait de ses principaux concurrents ces derniers mois, assure Mitt Romney d'atteindre les 1.144 délégués républicains nécessaires pour décrocher l'investiture lors de la convention du parti en août, à Tampa (Floride, sud). Le candidat indépendant texan Ron Paul est crédité de 10% des voix, l'ultraconservateur Rick Santorum de 7%, et Newt Gingrich de 5%, selon CNN.

Chine : vers de nouvelles subventions au secteur automobile

La Chine, dont la croissance a fortement ralenti ces derniers mois, prévoit de mettre en place des subventions pour l'achat de petites voitures, rapporte mercredi un journal économique chinois, tandis que les mesures de relance se multiplient dans la deuxième économie mondiale. Secteur pilier, l'automobile a vu ses ventes se contracter de 1,3% au cours des quatre premiers mois de 2012, par rapport à la même période de l'an dernier. Des subventions à l'achat d'automobiles avaient déjà été accordées de 2009 jusqu'au début 2011, dans le cadre de mesures destinées à stimuler la demande intérieure, afin de compenser les difficultés des exportateurs chinois, frappés par la crise financière mondiale.

France: début des négociations sociales

En France, Jean-Marc Ayrault a lancé ses consultations avec les organisations syndicales. Il a reçu plusieurs fédérations professinonnelles mardi et doit organiser une nouveau tour de table le 5 juin. Objectif: mettre en oeuvre une méthode d'action pour préserver les emplois alors que 45.000 postes seraient menacés par des plans sociaux, selon la CGT.

Par ailleurs, le gouvernement veut priver l'ex-patron d'Air France d'une prime de 400.000 euros.

Côté médias, la journaliste Laurence Ferrari a annoncé son départ prochain du journal télévisé de 20 heures.

Mais aussi...

Le patron d'Apple promet des "choses incroyables"

Tim Cook reconnaît s'intéresser à la télévision. Selon le patron d'Apple, c'est un domaine dont "beaucoup de gens diraient qu'ils ne sont pas satisfaits", a-t-il regretté lors de la conférence annuelle du site d'informations All Things Digital à Rancho Palos Verdes en Californie. Pour l'instant le groupe produit seulement un boîtier connecté à internet. Or, "la télévision "est un domaine qui présente un intérêt intense pour nous", a-t-il affirmé, ajoutant : "Nous allons continuer à tirer la pelote et voir où cela nous amène". Il n'a pas précisé s'il se lançait bien dans un projet d'iTV, une rumeur persistante qui bruisse autour des prochains projets d'Apple. "La créativité coule à flots, nous préparons des choses incroyables", a avancé le successeur de Steve Jobs. 

Les rendez-vous

Agenda européen - La Commission européenne présente ce matin ses recommandations financières par pays pour 2012. Elle définit, s'il y a lieu, les mesures qu'ils devraient adopter pour redresser la barre. Ls ministres européens chargés de l'Industrie se réunissent pour déterminer le programme, pour les années 2014-2020, visant à améliorer la compétitivité des entreprises, la modernisation des règles en matière de marchés publics et l'harmonisation des qualifications professionnelles. Cet après-midi, Le premier ministre du Luxembourg et président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, doit recevoir le ministre français des Finances, Pierre Moscovici. Puis, à 15h30, lle président de la BCE, Mario Draghi, prononcera un discours, à 15H30, sur la stabilité financière et la croissance.

La Conférence internationale de l'Organisation internationale du travail (OIT) aura lieu à Genève.

Aux Etats-Unis, le président de la réserve fédérale américaine de Dallas, Richard Fisher fera son discours sur la politique monétaire et la conjoncture économique.

La Cour suprême britannique se prononce sur l'extradition de Julian Assange, le fondateur de Wikileaks. Cette saga judiciaire aura duré près de 18 mois au Royaume-Uni. Depuis qu'il a été interpellé en décembre 2010 à Londres, l'Australien a cherché par tous les moyens à échapper au mandat d'arrêt de la Suède dans une affaire de viol, clamant son innocence.

Indicateurs macro-économiques:

France: Construction de logements et de locaux en avril, commercialisation des logements neufs au premier trimestre, demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle Emploi avr (18H00)

Irlande : prévision de chômage en mai

Italie : Emission obligataire moyen et long terme (vers 11H00)

Espagne : Inflation provisoire mai

Grèce : Banque nationale de Grèce: résultats du premier trimestre

BCE  : Masse monétaire M3 et crédits au secteur privé d'avril (10H00)

Banque Mondiale : Publication d'un rapport sur les sanctions de l'institution contre les sous-traitants convaincus de corruption

USA : Promesses de vente de logements avril (16H00)

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2012 à 10:41 :
Combien d'ambassadeurs américains ont été expulsés de pays européens quand l'armée de Georges W. Bush massacrait les civils irakiens innocents par dizaines de milliers ? Combien de chefs d'état ont appelé à une intervention armée de l'ONU (le machin) pour mettre fin au massacre ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :