Christine Lagarde remet le couvert sur les impôts grecs

 |   |  385  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La directrice du Fonds monétaire international affirme dans un entretien diffusé sur CNN ce mardi que les contribuables grecs doivent payer leurs impôts pour contribuer à "redresser la situation" de leur pays. Elle ajoute que l'euro a "moins de trois mois" pour être sauvé.

Christine Lagarde remet de l'huile sur le feu. Dans une interview enregistrée par CNN, la directrice du FMI a réitéré ses propos sur les impôts en Grèce. "Je pense que le fait que les contribuables paient leurs impôts est un outil nécessaire pour redresser la situation de n'importe quel pays. La Grèce, comme les autres", affirme-t-elle tout en regrettant que ses précédentes déclarations aient été comprises comme étant "incendiaires" et "offensants". 

Fin mai, l'ancienne ministre française de l'Economie avait suscité la colère en Grèce notamment pour avoir exhorté les Grecs à "s'entraider collectivement" en "payant tous leurs impôts". "Je pense davantage à ces enfants d'une école d'un petit village du Niger qui n'ont que deux heures de cours par jour, qui partagent une chaise pour trois et qui cherchent passionnément à avoir accès à l'éducation, avait-elle alors lancé, ajoutant: "Je pense à eux en permanence, parce que je pense qu'ils ont davantage besoin d'aide que la population d'Athènes."

Le 1er contrôleur fiscal grec, d'accord avec Christine Lagarde

Les propos de la directrice du Fonds monétaire international avaient cependant trouvé un écho auprès du premier contrôleur fiscal grec, Nikos Lekkas. Ce dernier indiquait en effet la semaine dernière que "l'évasion fiscale en Grèce atteint 12% à 15% du Produit intérieur brut (PIB)".

Ces nouvelles déclarations de Christine Lagarde interviennent à moins d'une semaine des élections législatives en Grèce. Le 17 juin, les citoyens du pays auront le choix entre des partis favorables au plan d'austérité imposé par les bailleurs de fonds d'Athènes, auxquels appartient le FMI, et d'autres qui ont déjà signifié leur refus de ce programme. Or, le versement des aides accordés par le Fonds est suspendu à ce choix qui pourrait mettre en péril le maintien de la Grèce dans la zone euro.

Moins de trois mois pour sauver l'euro

En guise de réponse aux assertions du milliardaire Georges Soros, qui donnait à l'euro trois mois pour être sauvé, Christine Lagarde a en outre signifié, que selon elle, le délai était encore plus court. "La construction de la zone euro a pris du temps", a-t-elle constaté. La directrice du FMI estime que "ce travail est encore en cours".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/06/2012 à 20:18 :
l'euro a "moins de trois mois" pour être sauvé. AAHHHH, enfin une bonne nouvelle.
a écrit le 12/06/2012 à 18:02 :
Christine Lagarde a raison: les grecs doivent payer leurs impôts, c'est la loi. Les banques doivent faire faillite quand elles sont insolvables. C'est également la loi. Mais là curieusement notre égérie ne dit rien...
Réponse de le 12/06/2012 à 19:19 :
+1
Réponse de le 13/06/2012 à 10:21 :
Et si demain la societe generale, BNP ou le credit agricole ou toute autre banque fait faillite et que vous perdez toutes vos economie, qu'en direz-vous?
Réponse de le 13/06/2012 à 15:59 :
On dirait pas de problème, des économies, on n'en a pas ! (second degré inside)
Réponse de le 13/06/2012 à 23:13 :
donneuse de leçon bravo et facile elle ne paie pas d'impôts car son statut est hors TTC.
a écrit le 12/06/2012 à 17:20 :
tout à fait raison Mme Lagarde ,depuis trop longtemps les Grecs fraudent et fraudaient avec le gouvernement complice .1mois sac au dos il y a une dizaine d'année ,à travers la Gréce pour avoir une idée de ce qu'est la fraude, édifiant. Dans toute société la fraude existe mais aujourd'hui cela ne peut être accepté ,chacun doit ce remettre en cause.
a écrit le 12/06/2012 à 16:57 :
sur la video le titre : "Lagarde :l' euro a 3 mois pour être sauvé " .... bref avec le programme de Barrosso pour 2013.... on n'est pas sorti de l'auberge ... ni la Grèce !!!
a écrit le 12/06/2012 à 16:52 :
...sont cuits pour l'Euro et l'UE. Préparons-nous à vivre en situation de survie avec une une guerre très laide en perspective....
Réponse de le 13/06/2012 à 16:10 :
Heureusement on a les moyens de la gagner cette fois !
a écrit le 12/06/2012 à 16:47 :
Techniquement parlant, Mme Lagarde a tout à fait raison. L'économie soutterraine est une plaie pour toute société moderne, en période de croissance, cela passe , encore que...mais en période de déficit, c'est intenable. Faut-il payer éternellement pour les tricheurs? Bq de pays du sud sont concernés y compris nous. Avt même d'augmenter les impôts pour tous, luttons contre la fraude fiscale et aussi contre les moyens légaux d'échapper à l'impôt(niches fiscales improductives, ...)
Réponse de le 12/06/2012 à 17:44 :
+1
On nous vend une solidarité Européènne sur la dette mais à contrario des indépendances Nationales sur les fiscalités. Déjà qu'avec un système fiscal ''rigoureux'' comme le notre la fraude est de 15 mrds par an alors quand la fraude devient un Sport ''Olympique''.... Où est la cohésion fiscale Européènne tant évoquée ?
Réponse de le 12/06/2012 à 19:20 :
40 milliards en france,d'apres les estimations les plus basses et ca ne concerne que l'evasion fiscale.Je ne parle meme pas de l'escroquerie sur la tva via certains patrons mal intentiones etcetc
a écrit le 12/06/2012 à 16:35 :
En Grèce l'état est déficient et les impots ne rentrent pas sans compter que les armateurs qui sont des grandes fortunes ne paient aucun impots en Grece !!! Et les commentateurs peuvent toujours railler sur Lagarde ou raller le déficit de la Grèce nous le payons tous les jours nous Français et autres européens disciplinés.Nous avons le rsa et le rmi au niveau national et le déficit grec au niveau européen !!!!
a écrit le 12/06/2012 à 16:12 :
Que ce soit C. Lagarde la comission européenne les dirigeants élus, personne ne sait comment sortir de se Frankenstein qu'ils ont créé qu'est l'euro. Je crains que la sortie se fasse par des révoltes de la faim où pire la guerre. Madame Lagarde pourra toujours tenir ses propos qui n'ont aucun intérêt sinon que de la faire parler.
Réponse de le 12/06/2012 à 19:22 :
Ca finira comme l'urss.Merci aux dirigeants europeens de n'avoir rien fait en contreparie de salaires et indemnites mirobolantes
a écrit le 12/06/2012 à 16:00 :
Elle est très bien placée pour parler ainsi car elle ne paie pas d'impôts, elle ! Et avec l'affaire Tapie, 45 millions alloués au seul titre du préjudice moral, arrangement à l'amiable entre amis, sur le dos des contribuables du temps qu'elle était ministre des finances de la France. Merci Mme Lagarde.
Réponse de le 12/06/2012 à 16:15 :
Comment plus de la moitié des Français qui ne paie pas un euro au titre de l'IRPP !
Réponse de le 12/06/2012 à 16:53 :
@Ouais: Ceci souligne surtout très bien l'effet psychologique positif de la retenue à la source en fait ...
Réponse de le 12/06/2012 à 17:58 :
Si Mme LAGARDE ne paie pas d'impôts c'est parceque c'est impossible ! Sa seule situation met en exergue la problématique d'une absence de fiscalité européènne : Elle travail pour l'Europe donc est payée par un système de fonds européens mais qui n'a pas de système fiscal propre donc pas d'imposition. Auprès de qui voulez vous qu'elle paie ses impôts, la France ? De quel droit puisque le produit de son travail n'est pas national... dans ces conditions les autres nations pouraient demandé à ce qu'elle les paie chez eux. Allez, qu'elle les paie en grèce et la boucle sera bouclée...
Réponse de le 12/06/2012 à 23:17 :
Ben on aimerait être à la place de Mme la marquise et être bien embêté en ne sachant pas où payer des impôts !!!
Réponse de le 13/06/2012 à 12:43 :
@Le Sage
Il faudrait tout de même vous documenter avant d'écrire un commentaire.
Mme Lagarde ne travaille pas pour l'Europe et n'est certainement pas payée par un "système de fonds européens"! Le FMI est un organisme international et Mme Lagarde est donc fonctionnaire international. Ce statut comprend l'exemption de tout impôts. Lorsqu'elle était résidente aux USA et dirigeait un très gros cabinet d'avocats, elle payait ses impôts aux USA, puis en France après son retour.
a écrit le 12/06/2012 à 15:57 :
oui logique mais elle attend quoi pour diminuer sont salaire logement de fonction ect
et la mettre en maison de retraite la grand mére
a écrit le 12/06/2012 à 14:21 :
J'abonde complètement aux propos de Mme Lagarde. Je rentre d'un séjour d'une semaine sur l'île de Rhodes, et je confirme n'avoir pas rencontré de grecs en difficultés, aucun mendiant, aucune revendication dans les rues....mais après avoir fait le tour de l'île, j'ai vu des hotels et des bords de mer très fréquentés par les touristes, de toutes nationalités....j'ai vu des pavillons neufs de grande qualité, et de dimensions imposantes....hormis les fers à béton qui dépassaient des toits et qui laissaient à penser que cela leur permettaient de ne pas payer d'impôts tant que la construction n'est pas terminée ....comme en Espagne....
Réponse de le 12/06/2012 à 15:20 :
oui il y a aussi les peages autoroutiers, les armateurs avec leur comptes en Suisse. ...Mme Lagarde et l'Europe peuvent aider la Grece en requisitionnant les comptes ouverts en Suisse en Angleterre ou dans d'autres pays d'europe...
Réponse de le 12/06/2012 à 15:23 :
c'est exact et ce n'est que la colonne qui cache le temple Grec.
Réponse de le 12/06/2012 à 15:31 :
a Rhodes, a Saint Tropez et a Puerto Banus, tout va bien mais dans les quartiers pauvres d'Athenes, de Paris et de Madrid ou acun touriste ne met jamais les pieds, c'est moins sur.
a écrit le 12/06/2012 à 14:15 :
Lagarde n'a jamais eu des rapports cordiaux avec les Européens, préférant et de loin les Américains. Cela dit une chose m'étonne c'est que les gros propriétaires de bateaux battant pavillon grec ne paient toujours pas d'impôts et dès qu'il s'agit d'en discuter ils s'en vont. Qui alors donne de la voix ? Il va falloir poursuivre tous ceux qui ont fauté mais qui aura l'autorité pour le faire, à première vue les Grecs ne peuvent pas et ne savent pas le faire... alors ???
a écrit le 12/06/2012 à 13:23 :
Que Lagarde paye ses impots et que le fmi,dont la politique a montre qu'elle etait inneficace sur les differents pays ou il est intervenu, change son dogme et apporte de la croissance et pense aux citoyens,et non plus au secteur financier
Réponse de le 12/06/2012 à 13:38 :
la croissance, vous n'avez qu'a l'inventer vous meme, dans le cadre d'un decret de loi qui decreterait ' a la francaise' qu'il y a de la croissance....... avec les francais, il n'y a pas de surprise, ils ont le meme niveau en economie qu'en langues etrangeres
Réponse de le 12/06/2012 à 14:51 :
Pour pouvoir inventer la croissance, il faudrait que le sujet soit abordé lors de la scolarisation. Donner le gout à entrepreneuriat, expliquer comment on créer une entreprise... Il n'y a pas si longtemps 67% des djeuns voulaient être fonctionnaires...
Réponse de le 12/06/2012 à 15:17 :
il faut aussi surtout avoir envie de mouiller la chemise en tant qu entrepreneur et remettre au centre les devoirs des salaries envers l'entreprise au détriment du droit social, de se mettre malade pour un oui ou pour non avec la complaisance de medecins plus interresses par le prix de la consultation remboursée par la sécu que par la problematique de la PME!!!
Réponse de le 12/06/2012 à 19:24 :
Erick,vous critiquez les fonctionnaires mais pas lagarde qui en est une(fonctionnaire international).Et vu ce qu'elle touche on peut comprendre que les djeuns, comme vous les appellez, ont envie de le devenir
Réponse de le 13/06/2012 à 16:02 :
Si c'est pour faire comme la Chine avec sa croissance insoutenable, ses bulles dans tous les sens et la pollution qui va avec, non merci !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :