Les groupes étrangers devraient près de 7 milliards d'euros au fisc britannique

 |   |  163  mots
Les groupes étrangers opérant en Grande-Bretagne devraient au total quelque 5,5 milliards de livres au fisc britannique, selon le journal The Times. Copyright Reuters
Les groupes étrangers opérant en Grande-Bretagne devraient au total quelque 5,5 milliards de livres au fisc britannique, selon le journal The Times. Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le Trésor public britannique a identifié 258 multinationales concernées, selon le Times.

Les groupes étrangers opérant en Grande-Bretagne devraient un total de quelque 5,5 milliards de livres (6,9 milliards d'euros) au fisc britannique, selon le quotidien The Times de samedi. Le Trésor public britannique a identifié 258 multinationales concernées, selon le Times, qui s'est procuré des données officielles. 44% de ces impayés seraient le fait d'entreprises britanniques détenues par des groupes étrangers, a indiqué le journal, sans détailler le nom des sociétés mises en causes.

"Ces derniers mois, la colère a été grandissante à l'encontre de ce qui est considéré comme une injustice dans le système fiscal", a déclaré au Times Margaret Hodge, qui préside la commission parlementaire de surveillance des comptes publics. "Si vous êtes riches, vous pratiquez l'évasion fiscale, et si vous êtes une personne ordinaire, vous payez votre juste part", a-t-elle commenté. Le directeur général du Trésor public britannique, Lin Homer, doit être entendu lundi par cette commission parlementaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2012 à 2:32 :
Les modèles économiques des entreprises changent mais nos modèles fiscaux restent les mêmes. La fiscalité doit changer pour intégrer la compétitivité fiscale. Au lieu de maximiser l'impôt sur les sociétés, il serait préférable de le réduire à 10% et de hausser la TVA à 35% par exemple. Ainsi, c'est dans le pays où on vend le plus où on s'acquitte le plus d'impôt. Ce n'est que justice envers les millions de TPE qui elles sont dans l'impossibilité de pratiquer l'optimisation fiscale.
a écrit le 05/11/2012 à 17:48 :
A ces Anglais, ils veulent les entreprises et en plus leur faire payer des impots.
Ou est l' intéret d' investir si c'est pour être au méme niveau qu'en France.
Je pense que David à des problèmes de trésorie....
a écrit le 05/11/2012 à 14:57 :
Donc des comptables, pdg et experts conseils en prison? Après la condamnation d'agence de notation pour diffusion de notations grossières ça ne devrait pas poser trop de problème aux juges. Dire que les grecs sont pourfendus par le FMI et autres belles institutions de moral pour frauder le fisc sur des sommes de rien! Bizarre ce monde.
a écrit le 05/11/2012 à 10:44 :
Suite aux critiques du fisc français sur google, les protagonistes semblent absents des commentaires sur le fisc anglais qui réclame à son tour des milliards aux groupes étrangers. Je réaffirme que "la France tu y fait du business, tu fais des bénéfices en profitant de son infrastructure, de son système sociale/éducatif/Universitaire/et de santé, alors tu payes" ! C'est une question morale et d'intégrité !!! Autant valable chez les britanniques que dans tout autre pays.
a écrit le 04/11/2012 à 18:13 :
Très bien. Etape suivante : Et combien doivent au fisc Britannique et autres toutes les entreprises, banques, et tous particuliers qui utilisent les "services" des paradis fiscaux que sont les iles Britanniques de type Jersey et Guernesey ?
a écrit le 04/11/2012 à 15:40 :
Vite déroule un tapis rouge!
a écrit le 04/11/2012 à 8:46 :
Ceci prouve bien une chose : le libéralisme n'est que loi du plus fort et égoïsme à outrance. Seule une politique véritablement à gauche, avec confiscation des biens privés, peut nous sortir de la torpeur actuelle, alors que les dirigeants, notamment des grands groupes, devraient passer en justice pour y subir de lourdes condamnations. Le libéralisme, c'est avant tout le mépris des autres pour la sauvegarde des intérêts d'une minorité. POINT BARRE.
Réponse de le 04/11/2012 à 10:29 :
On ne redistribue qu'une fois quand on confisque !
Le capitalisme c'est effectivement et par définition la loi du plus fort:: sans concurrence il n'y a ni progrès ni création de richesse donc redistribution de la richesse. Redistribution insuffisante peut être, mais redistribution tout de même.
Ce système très imparfait est le seul qui ait réussi à élever de façon considérable le niveau de vie des gens et qui permette de détecter ces abus et de les corriger.
Il n'y a pas un exemple de pays dont le système basé sur la confiscation des biens privés n'ait apporté autre chose que la confiscation de la liberté et l'enrichissement secret d'élites auto proclamées. Essayez de dénoncer les abus dans les rares pays dinosaures de l'idéal d'une redistribution des biens par "le peuple" pour le peuple !
Entre le rêve béat d'une humanité généreuse et le réalisme difficile d'un système inégalitaire qui reste contrôlable et apporte encore aujourd'hui une croissance du niveau de vie, je choisis sans hésitation. Corriger l'inégalité humaine vaut mieux que la nier.
Réponse de le 04/11/2012 à 11:08 :
"Le libéralisme, c'est avant tout le mépris des autres pour la sauvegarde des intérêts d'une minorité. POINT BARRE."
Zut ! je croyais que c?était la définition du communisme ?!
Réponse de le 04/11/2012 à 19:38 :
@Bourgogne: le communisme, c'est par défintion la mise en commun. Mais, tu fais la même erreur que beaucoup, à savoir que Staline c'était le culte de sa personnalité et non du communisme. Mais comme les gens ne se sont pas laissés embobinés par son prétendu communisme, il a éliminé ceux qui le faisaient savoir trop fort. La dictature, c'est pas du communisme, bien au contraire :-)
Réponse de le 05/11/2012 à 7:33 :
@ Patrickb : Votre commentaire est-il ironique ou le pensez-vous sincèrement ????
Réponse de le 05/11/2012 à 10:49 :
C'est d'abord engranger un max de profit, sans partager. C'est la politique de la terre brulée, c'est du "one shot", et surtout on le sait tous qu'il est possible de produire près de chez soi avec moins de bénéfice mais cela est possible.
a écrit le 04/11/2012 à 5:26 :
Photo : Elle est pas mal la grande mosquée de Londres.
a écrit le 03/11/2012 à 20:46 :
les méthodes de nos socialistes semblent faire des émules outre manche! Combien leur doit google ?
Réponse de le 03/11/2012 à 21:35 :
N'en deplaise a certains, les socialistes n'y sont strictement pour rien. Les interrogations sur le cas particulier de Google datent deja de plusieurs mois.
Pour la seule annee 2011, les estimations du manque a gagner sont de l'ordre de £220m ( £6m ont ete reellement payes).
Source: http://www.taxresearch.org.uk/Blog/2012/08/08/googles-uk-taxes-another-218-million-missing-in-2011/
Google n'est qu'un cas parmis d'autres... c'est bien ce qui enerve nos amis british.
Réponse de le 03/11/2012 à 23:58 :
Il n'empêche que si le fisc français avait tenté la même expérience, on hurlerait au bolchévisme!
Réponse de le 04/11/2012 à 1:15 :
@cigare: merci pour la précision ! très intéressant.
Réponse de le 04/11/2012 à 12:45 :
Ah, que je m'aime.
a écrit le 03/11/2012 à 17:52 :
ca fait 25 millions par boite; les brits sont des gens ntelligents ( pas comme d'autres...), les deux trois gros cas se resoudront avec un cheque modere, le reste, a voir...... les gens paieront ce qu'ils ont a payer, surtout s'ils ne sont pas malvenus, ce qui n'est plus le cas de certains pays arrogants du sud de l'europe du nord .... et l'inland revenu aura un comportement digne des syndicats allemands ( rien a voir avec...)
Réponse de le 03/11/2012 à 19:42 :
Les brits, comme beaucoup d'autres europeens, en ont surtout marre de se faire manger la laine sur le dos.
Un bel exemple de montage "ethique et responsable": http://www.challenges.fr/monde/20121031.FAP2815/double-irlandais-et-sandwich-hollandais-la-recette-de-google-pour-reduire-ses-impots.html
Réponse de le 04/11/2012 à 3:49 :
@churchill: on dirait que t'as pas vu la prestation de David Cameron chez David Letterman, faute de quoi tu aurais une autre opinion :-) si le premier ministre est le plus intelligent, je te dis pas les autres :-)
a écrit le 03/11/2012 à 15:50 :
Moi, je vais le sortir mon tapis rouge ! Et puis on taxera un max les pigeons...
a écrit le 03/11/2012 à 15:37 :
Monsieur Cameron, il faut savoir ce que l'on veut..... attirer des entreprises et/ou des particuliers qui ne veulent pas payer d'impôts a un prix..... celui justement des impôts qui ne rentrent pas...c'est ça l'ultralibéralisme financier....
Réponse de le 03/11/2012 à 15:48 :
On dit "lol" et pas éclat de rire, quand on est sur les forums !
Réponse de le 03/11/2012 à 18:16 :
vous vouliez certainement dire ' l'ultraliberalisme financier des marches ultra globalises a la solde du medef chinois capitaliste sur mon dos laborieux exploite' ..... la au moins ca serait clair...
a écrit le 03/11/2012 à 15:03 :
"si vous êtes une personne ordinaire, vous payez votre juste part" : je n'appelle pas "juste part" le fait de payer à la place des autres !
a écrit le 03/11/2012 à 14:59 :
Cameron est en train de ranger le tapis rouge !
Réponse de le 03/11/2012 à 20:00 :
rouge et mité! a pity! Cameron ne pourra plus s'y essuyer les souliers
a écrit le 03/11/2012 à 14:54 :
Est ce que Google est identifié dans les 258 multinationales concernées ? Je vais faire une recherche sur bling !
a écrit le 03/11/2012 à 13:19 :
TIiens, tout n'est donc pas si rose au pays de l'ultra-libéralisme triomphant ?
Réponse de le 03/11/2012 à 18:18 :
oui c'est un pb que la coree du nord et cuba ne se posent pas; d'ailleurs ils ne peuvent pas, leurs ' camps a recalcitrants' sont pleins
Réponse de le 04/11/2012 à 3:51 :
@churchill: tu parles de Guantanamo qu'Obama devait fermer voici 4 ans, non :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :