La production industrielle du Japon chute de nouveau

 |   |  228  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les usines nippones ont vu leur production reculer de 4,1% au mois de septembre par rapport à août. Il s'agit du cinquième repli en six mois.

Le moteur de l?économie japonaise est bien grippé. D?après les chiffres du ministère de l?Economie rapportés par l?AFP, la production industrielle au Japon a chuté de 4,1% en septembre par rapport à août. Sur un an, elle a ainsi dévissé de 8,1%.

Ce repli, le cinquième en six mois, est en partie imputable aux constructeurs d'automobiles qui ont réduit le rythme dans leurs usines de pièces détachées et d'assemblage, en raison de la fin d'un programme de subvention publique à l'achat de véhicules non polluants. L'activité manufacturière japonaise a également souffert du ralentissement de l'économie internationale dû à la crise européenne.

Une "pente déclinante"

Aux yeux du ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (Meti), la production industrielle est bel et bien "sur une pente déclinante". Et ce, alors que l?institution avait expliqué le mois précédent qu'elle "semblait s'affaiblir".

Ces chiffres viennent confirmer les difficultés économiques de Tokyo. Lundi, le Japon a annoncé que son PIB avait reculé de près de 1% au troisième trimestre par rapport au précédent. Sachant qu?au mois de septembre, le Japon avait affiché un déficit commercial record de 558,6 milliards de yens (5,5 milliards d'euros). Selon le ministère des Finances nippon, il s'agit du pire niveau depuis 33 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2012 à 7:46 :
"La production industrielle du Japon chute de nouveau". PAS ETONNANT : KIA FAIT DES VEHICULES BIEN MEILLEURS QUE TOYOTA OU NISSAN. et donc qui se vendent mieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :