Sandy : le gouvernement américain débloque une aide de 9,7 milliards

 |   |  389  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Plus de deux mois après le passage de l'ouragan aux Etats-Unis, la Chambre des représentants a adopté un texte qui augmente un fonds d'assurance inondations pour épauler les personnes dans le besoin.

C'est une première enveloppe, mais qui apparaît encore loin du compte. Plus de deux mois après le passage de Sandy aux Etats-Unis, qui a fait 82 morts et ravagé des milliers de bâtiments, le Congrès a donné son feu vert à une première aide de 9,7 milliards de dollars. A majorité républicaine, la Chambre des représentants a adopté un texte qui augmente un fonds d'assurance inondations pour venir en aide aux nécessiteux. Toutefois, ce montant apparaît bien loin des 60,4 milliards votés en temps et en heure par le Sénat, le 28 décembre.

Il faut dire que les républicains conservateurs se plaignent de la facture totale. Selon eux, celle-ci a été alourdie par des subventions et aides n'ayant pas de lien direct avec le passage de l'ouragan. Ils ont notamment évoqué des mises à niveau non urgentes, ou des installations éloignées allant du Nord-Est "jusqu'en Alaska", a relevé le représentant de Californie Darrell Issa vendredi lors des débats.

Les sinistrés devront attendre plusieurs semaines

Surtout, le ton est monté avec les démocrates, avec qui ils ont âprement bataillé ces derniers mois pour mettre en place un accord sur le "mur budgétaire" le 1er janvier. Mais le tollé suscité dans l'opinion publique a finalement forcé le patron républicain de la Chambre, John Boehner, à faire marche arrière et à programmer le vote de vendredi. Le reste des 60 milliards atteindra l'hémicycle le 15 janvier et donnera lieu à de dures négociations pour en raboter le total.

Reste qu'avec cette bataille politique, les fonds devraient ainsi arriver au compte-goutte. "Les fonds pour Katrina ont été votés en moins de deux semaines. Nous attendons depuis 11 semaines", a déploré vendredi Carolyn Maloney, l'élue démocrate de l'Etat de New York. Toutefois, l'inertie de la Chambre fait que le texte voté au Sénat en 2012 a expiré automatiquement mercredi, fin de la législature précédente. La nouvelle, qui a débuté jeudi, remet les compteurs à zéro et force le Sénat à revoter sur le texte à la suite de la Chambre. Résultat, les sinistrés de Sandy devront donc encore attendre plusieurs semaines avant que l'aide fédérale se concrétise.

Lire aussi : 160 milliards de dollars: c'est le coût des catastrophes naturelles en 2012
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/01/2013 à 17:44 :
Soit, façon détournée de sauver leur secteur de l'assurance... AIG un jour, AIG ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :