Mali : François Hollande veut rapidement passer le relais aux Africains

 |   |  439  mots
Décombres d'un hôtel à Douentza, porte d'entrée vers le Nord malien, bombardé par l'aviation française Copyright Reuters
Décombres d'un hôtel à Douentza, porte d'entrée vers le Nord malien, bombardé par l'aviation française Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Lors de sa visite éclair au Mali, le président a affirmé les pays africains allaient bientôt "prendre le relais". Mais l'action de la France n'est "pas terminée".

Le président François Hollande a affirmé samedi que l'action de la France au Mali n'était "pas terminée" mais que les pays africains allaient bientôt "prendre le relais", au cours d'une visite dans la cité emblématique de Tombouctou, dans le nord du Mali. "Depuis le 11 janvier, nous avons déjà accompli beaucoup de travail, il n'est pas encore complètement terminé. Cela va prendre encore quelques semaines, mais notre objectif est de passer le relais", a déclaré le président français. "Nous n'avons pas vocation à rester : nos amis africains vont pouvoir faire le travail qui était le nôtre jusque-là", a-t-il précisé. "Il n'y a pas de partie du Mali qui doit échapper au contrôle de l'autorité légitime", a souligné le président français.

"Barbarie" des groupes islamistes

De son côté, le président malien par intérim Dioncounda Traoré a remercié les soldats français pour leur "efficacité" et leur "professionnalisme", qui ont permis de libérer la population du nord du Mali qui a vécu "sous la barbarie et l'obscurantisme pendant des mois et des mois". François Hollande a aussi dénoncé lors de sa visite à Tombouctou la "barbarie" des groupes islamistes armés qui ont occupé pendant des mois le Nord du Mali, multipliant les exactions. "Il y a vraiment une volonté d'anéantir. Il ne reste rien", a-t-il constaté, en visitant avec l'imam de la grande mosquée de Tombouctou deux mausolées de saints musulmans détruits par les jihadistes. "Nous allons les reconstruire, monsieur le président", a assuré la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, présente à ses côtés. François Hollande a aussi qualifié d'"acte de destruction délibérée" la tentative d'incendier de précieux manuscrits anciens conservés à Tombouctou. "Ils veulent détruire la mémoire", a-t-il dit en visitant le centre où ils étaient conservés, où des fragments de manuscrits incendiés voisinaient au sol avec des cartons éparpillés.

Depuis le 11 janvier, l'armée française est en opération

L'intervention française avait débuté le 11 janvier au lendemain d'une offensive en direction du sud du Mali menée par les groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda qui occupaient le Nord depuis fin mars 2012. Les évènements se sont accélérés le week-end dernier avec la reprise, coup sur coup, de Gao et Tombouctou et l'arrivée mardi soir de soldats français à l'aéroport de Kidal, ville tenue par des rebelles touareg et des islamistes dissidents s'affirmant "modérés".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2013 à 0:34 :
au lieu d'aller se refaire sa cote de popularité en envoyant les soldats au mali, le président aurait mieux fait de libérer nos banlieues où l'état de droit n'existe plus. Mais il est plus facile de se battre à l'extérieur que de prendre la moindre mesure courageuse interne. Par aileurs, on a rien libéréé du tout, les 4x4 sont partis se planquer et vont revenir sitôt le dos tourné, on a rien résolu et ce ne sont pas les forces locale sen présence qui sont aptes à prendre la relève, uniquement politicien !
a écrit le 04/02/2013 à 13:15 :
Le problème est que les "Occidentaux" (cad en fait les complexes militairo-industriels [+ universitaire pour les américains]) nous enfument depuis la seconde guerre mondiale avec leur super-technologie, pour leur seul plus grand profit. Déjà, si vous faites un bilan de tous les conflits depuis 1945, même avec des "super-armes", un bon nombre ont été perdus. Mais quand on regarde ce qui se passe après (appelons çà la "paix-post-conflit"), là c'est carrément dramatique !! Quand on cessera d'acheter des super-bombes laser précises à 10 cms près, mais qu'on ne sait pas où balancer exactement pour inventer et investir dans une vraie stratégie post-conflit, là on se mettre peut-être vraiment à "gagner" des guerres. La vraie guerre au Mali va démarrer le jour où les troupes françaises partiront ...
a écrit le 04/02/2013 à 10:17 :
De toute manière nous ne sommes pas prêt de quitter le Mali, il y aura dans ce pays comme dans d'autres pays d'Afrique une présence militaire Française à demeure. Préserver la démocratie Malienne, nous entendrons cet argument pour un bon moment,l'autre aspect nous l'entendrons un peu moins, préserver nos intérêts économiques, approvisionnement en uranium nécessaire à la France à la différence de l'Allemagne en train de fermer ces centrales...., contrats des grandes entreprises comme Bouygues, Vinci et d'autres en Afrique. Le coût de la guerre est supportable par rapport aux avantages économiques retirés par la France et ses très grandes entreprises. Les problèmes en France perdurent et attendent Mr Hollande ....le Mali c'est loin pour les Français!
a écrit le 04/02/2013 à 8:35 :
C'est le seul endroit ou il peut redorer sont blason, mais je pense que ce voyage est uniquement pour se refaire une façade au niveau international, remarquez il n'a pas tout perdu maintenant il a un chameau pour se déplacer, avec ce type de transport il aura le temps de réfléchir avant de prendre une décision. (Moins des conneries) et dire que certains français ont cru à ce type, nous allons y rester longtemps en Afrique avec cette histoire et a qu'elle pris. Ce n'est que le début, pour la France le morceau est trop gros.
a écrit le 03/02/2013 à 23:49 :
Et pour cause, les choses sérieuses vont commencer quand il faudra aller déloger au corps à corps les "groupes islamistes" dans des trous de rats, quand ils joueront à cache cache dans les montagnes....Cette "guerre" risque de s'enliser dans une sorte de guérilla. C'est sans doute pour cela que F Hollande veut rapidement passer le relais aux maliens et aux forces africaines, pour capitaliser sur cette libération éclair d'une grande partie du Mali, et surtout ne pas s'embourber dans la partie restant à libérer...l'opinion publique n'apprécierai pas ....
a écrit le 03/02/2013 à 18:25 :
Qu'est ce que l'on va faire de ce dromadaire ?
a écrit le 03/02/2013 à 15:35 :
Chacun aura remarqué qu'aucune date de retrait n'est précisée...
Réponse de le 03/02/2013 à 23:29 :
a lance la France , seule, dans cette guerre interminable ????
a écrit le 03/02/2013 à 12:01 :
La France par son intervention rapide et africaine suite à la décision des news talibans moyenâgeux de conquérir tout le Mali était juste salutaire et a évité l?irréparable : constituer une plate forme de menace terroriste en Afrique contre les pays voisins compris les européens. Tout retard aurait en plus placé la France devant plus de prise d?otage puisque environ de ses ressortissants travaillent dans ce pays. Il est à signaler que ceux étale leur critique, autres que les sympathisants politico-rhéologues qui sont au pouvoir ou non de ces groupe de barbares, ne sont jamais élevés contre leurs pratiques de prise d?otages, de l?amputation pour rien et sans droit , en reprise des pratique des sévices antiques de l?ex Babylone et de l?ex Rome?de membres des corps des maliens, de la flagellation des femmes pour avoir marché rapide !!, ou de ne pas porter le voile ou de se faire du rouge à lèvre !! aussi la lapidation jusqu?à la mort. Ces barbares ont tenté de formater la mémoire collective des maliens surtout effacer la production littéraires et du savoir de ses « siècles lumières » des 14 et 15ème S en brûlant des documents rares ou en détruisant des vestiges historiques. Ce qui est condamnable est la sauvagerie des groupes armés talibans et non l?intervention juste qui les a chassé des villes du Nord Mali il reste à la France et à ses alliés africains de continuer pour mettre fins à leurs derniers retranchements afin d?empêcher leur retour et peut être pouvoir libérer les otages du fait que leurs ravisseurs, devant les pertes subis, les gardent comme dernier recours à négocier.
Réponse de le 03/02/2013 à 23:21 :
Aucune negociation ne sera possible avec les terroristes c'est certain -
a écrit le 03/02/2013 à 11:32 :

UN SEUL MOT REVIENT ššSECURISE *il y a du boulot (meme en FRANCE )
a écrit le 03/02/2013 à 11:01 :
Enfumage, on va chercher ailleurs les bravos que l'on a pas ici! et le chômage, l'emploi, le pouvoir d'achat, etc, etc autant tant de sujets de PREMIERE importance avant TOUT le reste, même, désolé, le mariage pour tous! c'est pour quand, toutes ces priorités??le pays part à va lau , mais ce n'est pas important, quelle misère!
a écrit le 03/02/2013 à 10:57 :
....et d'un autre côté, il a dit ces jours "que la France restera le temps qu'il FAUT " !....Alors????
a écrit le 03/02/2013 à 10:25 :
Les Américains sont beaucoup plus malins que Hollande et sa clique, ils ont déclaré que le Mali n'était pas une priorité, les Américains ont bien raison de s'occuper d'abord de la santé économique de leur pays avant de gaspiller leur argent dans des opérations d'ingérences vouées à l'échec!.
a écrit le 03/02/2013 à 9:39 :
Premier effet bénéfique de la visite de FH, l'équipe de foot du Mali s'est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN après une séance miraculeuse de tirs au but. Notre président est un grand marabout...
a écrit le 03/02/2013 à 8:20 :
@la tribune.....merci pour la censure de mon commentaire faisant etat du TGV MARSEILLE, trop incorrect politiquement?
a écrit le 03/02/2013 à 7:20 :
Samedi f Hollande parade au Mali, et denonce des actes de barbarie. C est bien, mais ce meme samedi, a Marseille un TGV est stoppe sur voie et pris d assaut par une bande de "jeunes" determines a detrousser les voyageurs et a tout saccager.....
On croit rever, non c est un cauchemar, c est INACCEPTABLE et que fait mr Valls....faut il deployer des forces armees en France ou la republique est elle livree aux voyous?
Pour memoire, certains economistes bien pensant nous annoncent que notre "jeunesse" venue d un taux de natalite fort sera la pour payer la dette....parle t on de la meme jeunesse, ces bandits ont ils envie d etudier, d apprendre un metier, d aller au travail.....j en doute.
Réponse de le 03/02/2013 à 9:04 :
rapport? reprenez pied! et vos élucubrations ...
Réponse de le 03/02/2013 à 10:03 :
Justement, j ai pied mais d autres boient deja la tasse....pauvre france pauvre republique
Réponse de le 03/02/2013 à 11:24 :
on part "très mal", et on arrivera encore plus mal", c'est tout à fait vrai ce que vous avancez, république bananière depuis pas mal de temps!
Réponse de le 03/02/2013 à 16:27 :
@bof : Hollande pavane et "nettoie" le Mali, pays etranger, mais est complement INCAPABLE de nettoyer Marseille et les banlieues ! Probleme de priorisation des taches chez le president anormal !
a écrit le 02/02/2013 à 21:57 :
Notre président est un grand rêveur quant il dit que nous allons retirer nos troupes du Mali, c'est une grosse blague, il va falloir déjà trouver les extrémistes sinon ils vont revenir l'armée africaine n'est pas a la hauteur pour les affronter, sinon ils l'aurait fait sans nous appeller aux secourt. À mon avis ont y est pour quelques mois.
a écrit le 02/02/2013 à 21:20 :
Monsieur le Président ...c'est parait-il "pour vous le plus beau jour de votre vie Politique ". Je me permets de vous rappeler qu'ici en France ...c'est la crise et que nos entreprises et en particulier les PME ...subissent vos taxes , impôts en tous genres ...et sont en train de mourir ! Pour nous "c'est la plus mauvaise période de notre vie professionnelle ...".Vite ...redescendez sur terre ....!
Réponse de le 03/02/2013 à 11:28 :
Là bas, on l'applaudit, voyons ! ici, on critique! on s'attache à des broutilles, on met une amplatre ici et là, on palabre, on fait le sourd, en Afrique, ce sont les "hourras"....Que voulez vous , la France régresse , se meurt lentement, mais CELA, n'est pas à l'ordre du jour, voyez vous ? !
Réponse de le 03/02/2013 à 17:18 :
Bien exprimé GEORGIO47, BRAVO
a écrit le 02/02/2013 à 20:29 :
FH va au Mali recevoir les acclamations qu'il ne peut plus avoir en France
a écrit le 02/02/2013 à 19:49 :
dès que les troupes françaises auront quitté le MALI les terroristes sortiront de leur trou et retour à la case départ.
Cette opération aura été inutile ou bien si l'armée française reste sur place elle deviendra un vrai bourbier.
en attendant quel est le coût pour une journée d'intervention de l'armée Française au MALI alors que nos usines ferment, que chacun est touché lui-même ou sa famille par la misère et/ou le chômage ?
Non ce n'est pas cette intervention militaire qui fera remonter les sondages de l'incompétence.
Réponse de le 03/02/2013 à 1:05 :
quand on voit "le MALI D ABORD" alors qui va s'occuper de la FRANCE D ABORD avec ses problemes d'"emplois etc..... il y a de l'uranium mais il y a beaucoup a faire en FRANCE, ici notre pays marche sur la tete HELAS !!!!!!
Réponse de le 03/02/2013 à 1:22 :
ils sont si nombreux qu'il sera impossible de gagner cette guerre , demandez donc aux légionnaires ne serait-ce que ceux qui ont fait la guerre d'Algérie -
Réponse de le 03/02/2013 à 11:31 :
Malheureusement, le déjà "vu", l'expérience ne sert pas! on retombe toujours dans les mêmes c..neries !
a écrit le 02/02/2013 à 18:17 :

maintien de l ordre depuis le ciel oui...! ;;au sol c est probablement une autre affaire !
a écrit le 02/02/2013 à 17:56 :
Bravo f tu fait la guerre au Mali c est bien tes un héros fait la guerre aux chômeur fait aux retraites fait la guerre aux pouvoir d achat fait la guerre à la France ? La France en resession en faites et tiu fait l à guerre c est l ONU qui doit fair la guerre pas la France t'es pas un héros le Mali doit vivre mais pas aux détriment du poples feançais mer ci François
a écrit le 02/02/2013 à 17:24 :
Le gouvernement en a fini de détourner le regard de l'opinion sur le mariage homo, la PMA, la GPA, le vote des étrangers, etc
Réponse de le 03/02/2013 à 1:08 :
cette loi sur le mariage homo "REFERENDUM O U I "
Réponse de le 03/02/2013 à 11:33 :
ok avec vous de toutes les façons, il y a PLUS URGENT que le mariage, AVANT toutes choses!
a écrit le 02/02/2013 à 16:38 :
" veut rapidement passer le relais aux africains " et les africains ! ils le veulent le baton ... eux ?
ce n'est pas possible que ce vieux pieu soit entendu .
a écrit le 02/02/2013 à 15:09 :
Aux français les actions de bombardement, aux troupes africaines le travail au sol. Dans leurs retraites précipitées les djiadistes ont laisser derrière eux pas mal de matériel. Il faut aussi réussir a s'approvisionner en eau en nourriture et essence dans les montagnes du nord Mali pas simple sans les pillages et sans soutient extérieur. Le nord Mali n'est le Waziristan avec la bienveillance de certains militaires pakistanais.
a écrit le 02/02/2013 à 14:09 :
ils devraient y arriver, vu qu'ils sont les premiers a etre rentrés dans l'histoire...plus qu'a trouver l'interrupteur !
a écrit le 02/02/2013 à 14:08 :
Pourvu que les hostilités ne se poursuivent pas sur le territoire Français!.
Réponse de le 02/02/2013 à 16:20 :
On pourrait prêter flanby et son gouvernement, pardon, sa cour de récréation au Mali jusqu'en 2017...
Réponse de le 03/02/2013 à 1:11 :
mais ils ne veulent pas rester , seulement un court sejour et se faire applaudir mais pas par la FRANCE , avec l'argent depenser au MALI nous pourrions creer de l'emploi chez nous car cela nous coute fort cher
Réponse de le 03/02/2013 à 10:37 :
et combien ça coûte par jour la guerre au Mali ?
Réponse de le 03/02/2013 à 12:04 :
@KESTION
A la louche, ça doit tourner autour de 2,5 millions d'euros par jour!, une paille quoi!.
Réponse de le 09/02/2013 à 23:42 :
Non, tu n'y est pas cela coute 400 000 euros par jour pour l'intervention au mali je trouve que beaucoup de gens parle pour rien sur ce site sans savoir vraiment!...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :