Quand la France paie trois fois au Mali...

 |   |  743  mots
Militaires français sur une base aérienne malienne près de Bamako Copyright Reuters
Militaires français sur une base aérienne malienne près de Bamako Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Outre le surcoût de l'opération Serval lancée le 11 janvier et supportée quasi exclusivement par la France, Paris a également décidé d'apporter une aide militaire logistique d'un total de 40 millions d'euros à la Misma (Force internationale de soutien au Mali) et de 7 millions à l'armée malienne, pour vaincre les islamistes.

La France mouille le maillot au Mali et dépense beaucoup pour stabiliser ce pays africain du Sahel... Outre le surcoût de l'opération Serval lancée le 11 janvier et supportée quasi exclusivement par la France, Paris a également décidé d'apporter une aide militaire logistique d'un total de 40 millions d'euros à la Misma (Force internationale de soutien au Mali) et de 7 millions à l'armée malienne, pour vaincre les islamistes, a annoncé mardi à Addis Abeba le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. La France va "apporter un soutien logistique au contingent de la Misma (Mission internationale de soutien au Mali) en cours de déploiement (...) de l'ordre de 40 millions d'euros", a-t-il déclaré. La France "intervient (également) en appui des forces armées maliennes et va leur céder du matériel pour un peu moins de 7 millions d'euros", a pécisé le ministre.

Le 23 janvier, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, évaluait à 30 millions d'euros le coût de l'opération Serval menée au Mali contre des groupes islamistes armés, douze jours après le début de l'opération militaire française (le 11 janvier). Interrogé sur le coût des opérations dans le cadre de l'émission "Politiques" de France 24-RFI-L'Express, il avait répondu : "c'est un peu difficile à dire maintenant". "On peut considérer que l'opération la plus coûteuse pour nous jusqu'à présent a été l'opération logistique, le transport... On évalue à peu près à 30 millions d'euros le coût de l'opération à l'heure actuelle", avait-il précisé. Jean-Yves Le Drian, a promis la "transparence" sur le coût de Serval. Qui va payer ? Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a promis de piocher dans la réserve de précaution si la facture des opérations extérieures (OPEX) était supérieure aux 630 millions d'euros déjà budgété. Ce qui est possible car l'opération au Mali, où 3.000 soldats français ont été engagés, risque de durer... Se basant sur les coûts de l'intervention libyenne de 2012, une agence de presse estimait il y a quelques jours que l'intervention malienne se monterait à 400.000 euros par jour. D'autres estimations tablent, elles, sur un million d'euros par jour. Rien n'est moins sûr.

14.000 euros l'heure de vol pour le Rafale

Il est difficile aujourd'hui d'évaluer le surcoût de l'opération Serval. Car les matériels utilisés au Mali auraient de toute façon volé et roulé pour l'entrainement des troupes françaises en France ou ailleurs. A chaque exercice budgétaire, un quota d'heures de vol est attribué pour cet entrainement, le surcoût n'intervenant que si ce quota est dépassé. Ce que l'on peut dire aujourd'hui c'est que le coût de l'heure de vol des hélicoptères et avions de combat, engagés depuis le 11 janvier dans les opérations aériennes au Mali, varie considérablement selon le type d'appareil, allant de 1.600 euros pour un hélicoptère Gazelle à 14.000 euros pour le Rafale. Ce sont les coûts de maintenance (maintien en condition opérationnelle) des principaux appareils. Ils ne comprennent ni le kérosène, ni la solde des pilotes, qui peut être doublée dans les opérations extérieures. Ces chiffres permettent de calculer le coût de l'opération Serval (heures de vol et de roulage des différents matériels, munitions, ...) et intéressent également les pays étrangers désireux d'acquérir des appareils, comme le Rafale.

Pour les avions de combat : Mirage 2000-D (7.000 à 8.000 euros/heure), Rafale (14.000 euros/heure). Le Rafale revient plus cher que le Mirage 2000-D, mais il emporte trois fois plus d'armement. Pour les hélicoptères : Gazelle (1.600 euros/heure), Puma (3.600 euros/heure) et Tigre (11.000 euros/heure). Pour le Tigre, le coût horaire d'un appareil est plus élevé au début de la mise en service d'un appareil mais que ce coût décroît ensuite avec l'optimisation du processus de maintenance et l'augmentation du nombre d'appareils en service. Quoi qu'il soit, pour calculer les surcoûts de l'opération Serval, il faut déduire les coûts à l'heure vol. Selon le blog Secret défense, Paris a engagé quatorze avions de combat  au Mali (6 Rafale, 6 Mirage 2000D et 2 Mirage F1 CR), qui bénéficient désormais de l'appui des ravitailleurs de l'US Air Force. Depuis le début de l'opération Serval, 145 frappes aériennes ont eu lieu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2016 à 20:37 :
En tant que Malien; je vous dit sincerement, si vous voulez nous aidez, alors foutez le camp de notre pays! et laissez nous en paix de grace, sinon,je vous le jure vous allez le payez tres cher un jour
a écrit le 02/02/2013 à 17:29 :
l/intervention au Mali confirme la folie de grandeur de l/anormal !
a écrit le 31/01/2013 à 15:14 :
On va se faire payer 3 fois aussi : Pétrole, Gaz, Uranium /nord Mali.
Réponse de le 01/02/2013 à 23:01 :
Exact, certainement bien plus en terme d'échange, à la condition de sécuriser la région pour arriver à l'exploiter, c'est l'instabilité chronique des conflits ethnique qui plonge ce pays dans la misère, il est difficile d'y travailler sans la sécurité, maintenant, il y a une opportunité, ca devrait va se faire, un retour de la France dans le jeu africain. ca promet de coopérations politique, économique, militaire. La France est un vecteur de stabilisation et elle connait bien l'histoire de ces pays.
a écrit le 31/01/2013 à 14:37 :
Esperons qu on puisse se payer sur la bete quand tout sera fini sans se faire huer pour colonialisme...
Réponse de le 31/01/2013 à 15:07 :
l'Humanitaire n'a pasde prix.
stop au mercantile
Réponse de le 31/01/2013 à 15:24 :
Je suis d'accord avec vous ONG. Mais j'espère que l'opération Serval va mettre en lumière le rôle important dans ce type d'opération de l'armée française, qui est pourtant promise à la casse pour des raisons de contraintes financières par le gouvernement actuel (cf livre blanc). En outre, tous les experts et politiques qui attendaient monts et merveilles de l'Europe et en particulier de l'Europe de la défense en sont pour leurs frais. Il n'y a pas et n'y aura jamais une convergence sur ce type d'opération qui exige rapidité, maîtrise des savoir faire d'intervention dans les trois armes et donc souveraineté dans la prise de décision. Sans l'armée française, les 30.000 coopérants français seraient peut-être des otages et le Mali serait dans un chaos indescriptible. Bravo à l'armée française et à ses capacités encore présentes. Mais pour combien de temps ?
a écrit le 31/01/2013 à 14:14 :
Quand on commence une guerre c'est bien connu qu'on ne sait jamais quand elle finit, elle va durer longtemps vu que l'ennemi est devenu en fantôme.

Quelle connerie d'un gouvernement incapable sur tous les aspects.
a écrit le 31/01/2013 à 13:44 :
Tant que l'oat est à 2%, ça va.

Mais le jour où le krach obligataire sera là (hausse des actions, car les obligations ne sont plus attractives), les taux vont augmenter?

Quand ? On ne sait pas.Dans 6 mois, un an, deux ans. Mais pour éponger toutes ces liquidités, il faudra de grosses éponges! A 4% l'oat, on ne pourra plus dépenser ces folies au mali, ou ailleurs.
a écrit le 31/01/2013 à 12:56 :
C'est très simple, faire cocorico c'est très bien, mais c'est ruineux, la première erreur aura été la colonisation de ces pays, il faut bien payer la facture de l'esclavagisme de ces pays et là ,c'est bien à la France de payer, ensuite, la seconde erreur a été le pactiser avec le diable, vous vous rappelez les diamants de Bocassa offerts à VGE ou la France Afrique deuxième erreur, la troisième aura été de commencer une guerre dans cette région on sait toujours comment cela commence mais on ne sait jamais comment cela finit, vous vous rappelez la Alliott Marie, la ministre des armées qui souhaitait ardemment aider Ben Ali, juste avant d'être remplaceé, pauvre pouvoir politique toujours dans l'erreur, mais la facture c'est le peuple qui paie, la facture.
Réponse de le 31/01/2013 à 14:03 :
l'esclavagisme : payer quoi ?? je vous invite de lire l'ouvrage de Olivier Pétré- Grenouilleau " Les traites négrières "
Quant aux diamants de Bokassa renseignez vous et ne fastasmez pas !!!
Réponse de le 31/01/2013 à 17:17 :
Reprocher la traite négrière aux Français en parlant du Mali est remarquablement mal adapté... L'esclavagisme a rudement sévi au Mali durant toute la période pré-coloniale mais elle a été le fait des populations nomades "blanches" et musulmanes de l'espace saharien, des royaumes islamisés établis le long du Niger, et des chefferies traditionnelles. C'est précisément l'irruption de la modernité, à la fin du XIXe siècle, sous la forme des expéditions coloniales françaises, qui va y mettre un terme. Les séquelles psychologiques de ce phénomènes cruel et traumatisant (l'esclavage) est d'ailleurs l'une des causes de l'instabilité politique et ethnique au Mali.
a écrit le 31/01/2013 à 12:42 :
sur quel budget? nous sommes en faillite!!!
a écrit le 31/01/2013 à 12:23 :
Combien de morts civils après le passage de l'armée française et la désorganisation du territoire qui s'ensuit. Va-t-on, comme en Irak, réorganiser aussi l'administration territoriale et relancer le développement économique, ou va-t-on laissé un pays dévasté qui sera rapidement récupéré par la terreur. Heureusement, l'armée américaine est discrètement entrée au Niger, voisin du Mali à l'est, avec ses drones. Mais c'est le désert à perte de vue à l'ouest, Mauritany, Polisario, etc.
Réponse de le 31/01/2013 à 13:27 :
c'est vrai, la charia c'est mieux!....
Réponse de le 31/01/2013 à 15:04 :
La charia est la voie spirituelle vers le divin "de l'Islam". Elle n'a d'autre lien avec un certain code pénal obsolète et hérité du monde barbare ou biblique de l'antiquité que le sous développement et le peu de sens critique des peuples. La querre coloniale apporte les lumières à ces peuples avec le succès historique que l'on sait et qui a été conforté par la loi française.
a écrit le 31/01/2013 à 11:22 :
Mais voyons NORMAL 1er a les moyens ET,il a déjà embauché quelques enseignants pour l'utilisation adéquate de la logistique !
a écrit le 31/01/2013 à 10:32 :
Nous allons payer très cher, ces ingérences coloniales de la France au quatre coins du monde, des politiques incapables.
La France a organisé l?Armée syrienne libre (ASL), allant même jusqu?à lui donner son drapeau, celui du mandat français sur la Syrie (1920-1946). Elle lui a officiellement fourni des armes et des fonds, en violation des Traités internationaux. Et elle l?a officieusement encadrée avec des officiers et des formateurs pour renverser le gouvernement légal et légitime. L?ASL a détruit les principales infrastructures du pays et livré des combats qui ont coûté la vie à près de 60 000 Syriens, mais elle n?est pas parvenue à s?emparer du pouvoir.

Constatant l?échec de sa guerre secrète et le soutien sans faille de la majorité de la population syrienne à son État, la France s?est désengagée de l?ASL au moment où elle se lançait dans une nouvelle aventure coloniale, au Mali.

Furieux de cet abandon, les mercenaires de l?ASL se sont retournés sans attendre contre leur allié d?hier. La vidéo que vous aller voir a été tournée dans la « zone libérée de Bansh », non loin de la frontière turque, le vendredi 18 janvier 2013.

À l?issue de deux ans de guerre secrète en Syrie, la France s?est coupée de la Syrie et est conspuée par l?ASL.
http://www.voltairenet.org/article177267.html
a écrit le 31/01/2013 à 10:23 :
quel chiffre d'affaire réalisent toutes nos entreprises en afrique par le biais des exploitations de toutes sortes ? dans notre quotidien , quelle est la part de notre douceur de vivre qui vient de là-bas ? est-ce que au final l'armée française n'est pas tout simplement une " grosse ' société de gardiennege qui job comme aux alentours de nos grandes surfaces alimentaires vigiles de toutes sortes abords des écoles etc .. mais ... à l'échelle d'un pays ? c'est peut-être le prix à payer !! j'ai peut-être faux !
a écrit le 31/01/2013 à 10:17 :
L'enjeu de cette guerre au Mali est certes tres important ,un pays europeen comme la France ne peut admettre d'avoir une ecole ainsi q'une base du terrorisme islamique .C'est tres pres de chez nous ; les frontieres sont des passoires et la barrage linguistique n'existe pas .Quand je dis un pays europeen comme la France ,je pense que la France protege ainsi l'Europe de la menace terroriste islamiste et que nous sommes trop gentils pour ne pas dire trop mous de financer tous seuls une telle necessite ,il serait donc tout a fait logique et normal que les autres pays participent aux couts de cette ''protection'' pour tous les europeens .Est-ce encore de la demagogie de la part d'un president qui doit redorer son blason devenu incolore et insipide et qui va se poser au detriment du contribuable francais comme le defenseur ou sauveur de l'Europe ?Vous allez voir ,cela va etre la deuxieme etape de la communication.
a écrit le 31/01/2013 à 10:16 :
Un scandale ces politiques inféodés à la guerre, des millions d'euros et même pas une main pour les entreprises, tous complices de ce nouvel ordre mondial qui provoquent le chaos et asservissent les peuples aux services des banquiers et des multinationales, la colère gronde...
a écrit le 31/01/2013 à 10:01 :
La France est riche... grâce au son crédit !
Réponse de le 01/02/2013 à 20:16 :
Pour info, l'epargne des francais s'eleve à 11000 millliards, vous avez bien lu, et une dette publique de 1700 milliards. Devinez chez qui ils vont se rembourser.
a écrit le 31/01/2013 à 9:56 :
Après les 2 Milliards effacés à la Côte-d'Ivoire et autres, nous en sommes à combien?
Le tout payé par des hausses d'impôts massives sur les ménages!
a écrit le 31/01/2013 à 9:54 :
Mais qu'est-ce qu'ils foutent au Mali??? Le gouvernement continue à gaspiller de l'argent alors que la France est dans une situation économique catastrophique.
Les hommes politiques et les banques ont ruiné ce pays en toute impunité.
Merci c'est sympa pour les jeunes qui vont devoir payer la note.
a écrit le 31/01/2013 à 9:46 :
ET ON EST PAS CAPABLE de surveiller nos banlieues ,la corse ,marseille ,????
a écrit le 31/01/2013 à 9:41 :
bien sur , cadeau sur la dette africaine, c'est beau d'être généreux, avec non point son propre argent, mais avec l'argent du peuple qui se prive !
a écrit le 31/01/2013 à 9:36 :
Et ce n'est qu'un début, c'est un nouvel Afghanistan, en plus petit mais nous n'avons pas les moyens des Américains. Ce serait beaucoup plus économique de payer un peu plus cher notre uranium. Très déçu par Hollande sur ce sujet.
a écrit le 31/01/2013 à 9:20 :
40 millions c'est rien du tout à coté des exploits de certains politiques (loi TEPA à droite, ou TVA aux restaurateurs) ou dirigeants d'entreprise parapublique à commencer par Soeur Anne (à gauche pour qu'il n'y ait pas de jaloux) qui a claqué au moins 5Mds ? entre Uramin et les EPR; Mais il y en a plein d'autres dans ces 5 dernières années de tous bords .
Et en plus pour ces 40 M il y a un résultat en face
a écrit le 31/01/2013 à 9:12 :
Notre président a baissé le prix des visa en arrivant à son poste et tiré un trait sur 3 milliards de dettes africaines , s'il ne l avait pas fait cela aurait bien aidé !
a écrit le 31/01/2013 à 8:25 :
Pendant que nous faisons la guerre au Mali, les trafics et crimes continuent de plus belle dans certaines banlieues, heureusement que Valls est populaire !!!! car il ne règle rien de plus que son prédécesseur.
Réponse de le 31/01/2013 à 9:08 :
Quand on mesure le coût de sa politique extérieure et sa sécurité, c'est qu'il y a un grave pb de compréhension du système monde: retournez à vos écoles.
a écrit le 31/01/2013 à 7:49 :
Les islamistes chasses du Mali ? Mais ils ont déjà commencé à se réfugier en France !!
Réponse de le 31/01/2013 à 9:44 :
et ils reviendront en Afrique! ces gens là, sont déterminés, ce n'est pas parce qu'ils ont pris "une rouste", qu'ils vont se décourager, croire le contraire est une utopie...
a écrit le 31/01/2013 à 7:47 :
Heureusement qu'on est très riche !
a écrit le 31/01/2013 à 7:06 :
Vive l'avenement de la Francafrique !
Réponse de le 02/02/2013 à 14:39 :
Faudrait arrêter de se la jouer généreux quand on a pas vraiment les moyens. Il faut seulement espérer que l'on pourra en tirer les marrons du feux et que ce ne sont pas les chinois ou les US qui vont ramasser le pactole. On est en guerre et cette guerre est faite de coup comme le Mali, de cyber-attaques de manipulation de la monnaie et j'en passe. 4 ou 5 millions de chômeurs, 7 millions d'immigrés, 1300 milliard de dettes, ce n'est pas en restant chez soi que la crise se finira d'elle même. Faut sortir de sont petit confort et lever le nez de son iPhone, pour comprendre ce monde.
a écrit le 31/01/2013 à 6:14 :
c'est le prix à payer pour la paix dans la région.
a écrit le 31/01/2013 à 2:58 :
On doit retourner l'or de la Banque suisse qui étais déposée dans notre banque et qui est entre temps disparu de nos coffres. Le Mali à beaucoup d'or utile pour nos coffres vide.
a écrit le 31/01/2013 à 0:38 :
En bref , 40 millions pour 4 pts de sondage en plus concernant notre président normal ... Sinon vu l augmentation des délits et crimes dans l hexagone , on aurait pu commencer par s occuper de nos problèmes avant d aller se vautrer dans une guérilla interminable au fin fond de l afrique ...
a écrit le 30/01/2013 à 22:18 :
Bof, on s'en fout il parait qu'on est en faillite
Réponse de le 31/01/2013 à 8:49 :
C'est clair lol
Ca fait plus de 30 ans que l'on dépense de l'argent que l'on a pas !!!!
a écrit le 30/01/2013 à 20:44 :
C'est pas comme ca qu'il faut voir les choses, maintenant tous les pays de la région ont peur des islamistes, ils vont passés
des accords de défense lié a des condition privilégiés. les dépenses du Mali sont un investissement pour l'avenir, car il instaure à nouveau la confiance en la France, c'est la seule qui est venue les défendre quand ils étaient en danger, pas les chinois, pas les usa, pas l'europe, personne, donc a terme, il va y avoir beaucoup d'argent sous forme de contrat, il ne faut pas oublier qu'une grande partie de nos richesses proviennent de l'Afrique. C'est reparti pour un retour de la France Afrique modernisé, ca a commencé avec la Cote d'Ivoire. vous avez pas remarqué.
Réponse de le 31/01/2013 à 4:36 :
vu que ça ira mieux demain,je peux mourrir de faim sereinement
Réponse de le 31/01/2013 à 9:44 :
Gege, pour honorer votre claire voyance, vous conjuguerez le verbe " rêver" au présent de l'indicatif.....dix fois
Réponse de le 31/01/2013 à 10:21 :
Gégé de koh lanta ah je comprend mieux
Réponse de le 31/01/2013 à 13:57 :
Surtout que les pays du Sahel sont pauvres comme c'est pas possible...

En remerciements, ils vont nous acheter quoi? Des mini drapeaux français lol?!
Réponse de le 31/01/2013 à 20:23 :
Ca commence déjà par d'importante réserve minières, actuellement non exploités, or, diamant, uranium, fer,
bauxite,faut se tenir au courant, la mise en place d'un gros pipeline gazier pour relier l'aglerie, mais les coûts d'exploitation sont plus important qu'au nigeria, la France protège aussi ses très gros intérêts dans le secteur. renseignez vous un peu. Ils ont des richesses, mais il faut des conditions profitables pour l'exploitation et les bénéfices. La mali à du potentiel mais il faut investir et ce n'est pas sans danger.
a écrit le 30/01/2013 à 20:39 :
Cette guerre ne sert à rien et coûte une fortune pour augmenter la cote de Normal dans les sondages. Le pays des droits de l'homme eh oui les journalistes nous parlent toute la sainte journée des droits de l'homme et tous les journaux en particulier de gôche s'émerveillent des exploits de l'armée française. Où est l'exploit : s'attaquer à des malheureux djihadistes dépressifs en utilisant des rafales l'avion de chasse le plus performant au monde pour détruire des pick up. Ce gouvernement gaspille l'argent public.
Réponse de le 30/01/2013 à 23:59 :
Effectivement c'est tout à fait ce que je pense aussi. C'est de l'esbroufe organis?e...rafale contre Toyota ! Assez pitoyable.
Réponse de le 31/01/2013 à 0:01 :
A voir beaucoup de gens comme vous je ne souhaite pas qu'un jour notre Pays soit envahi. Si un jour c'est malheureux (comme vous dites) viennent vous changerez sûrement d'avis mais comme d'habitude il sera trop tard. Vous tenez des discusions de comptoir, parlez pour ne rien dire mon Colonel fracasse
Réponse de le 31/01/2013 à 7:50 :
@colonel olrik et @FredLux. Sans arrière pensée politique, le précédent président a eu sa guerre en Libye, l'actuel a celle du Mali, c'est juste une constatation.
D'autre part, si c'était si pitoyable et déséquilibré, vous préféreriez que nos soldats n'utilisent que leurs PVP, non c'est trop blindé, plutôt des P4, pour être plus équitable?
Réponse de le 31/01/2013 à 8:47 :
"de malheureux djihadistes depressifs" sérieusement ce qu il faut pas entendre Ces "malheureux" comme vous dites ont seme la terreur parmis des civils désarmés , commis des exactions Ils se sentaient drolement forts à ce moment la C est un juste retour des choses
Réponse de le 31/01/2013 à 9:19 :
Je pense que l'utilisation des rafales peut être vu comme un coup de "pub" sur ce génialissime appareil, il est clair que ça aura coûté pas mal d'argent que l'on n'a pas, mais il y aura d'éventuel contrat plus tard?
Réponse de le 31/01/2013 à 13:54 :
Si en plus l'Inde nous laisse tomber au dernier moment, on l'aura mauvaise.

On s'est quand même prostitué en transferts de technologie pour le vendre, ce p...d'avion! Ca traine au Brésil, aux UAE. On a un mince espoir au Canada, car les F35 coûtent trop chers. Mais bon la raison l'emportera, je vois mal Ottawa se facher avec Washington...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :