Mali : les Etats-Unis débloquent 50 millions de dollars pour soutenir l'intervention militaire

Une clause de la loi américaine prévoit la possibilité d'une rallonge du budget de la Défense des Etats-Unis dans le cas où la situation d'urgence d'un pays étranger nécessiterait une aide exceptionnelle.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Puisqu?une clause dans la loi américaine lui en donne le droit, il le fait. Barack Obama a annoncé lundi soir le déblocage d'une enveloppe de 50 millions de dollars pour soutenir l?intervention militaire de la France et du Tchad au Mali.

"J'ai déterminé qu'il existait une situation d'urgence imprévue requérant une assistance militaire immédiate au Tchad et à la France dans leurs efforts en cours pour protéger le Mali des terroristes et des extrémistes violents", a affirmé le président des Etats-Unis dans un mémorandum émis depuis la Maison Blanche. Barack Obama invoque ainsi une clause prévue par la loi américaine qui dispose qu'une rallonge du budget de la Défense est possible pour aider un pays étranger en cas de situation d'urgence.

Soutien logistique depuis le 21 janvier

A titre de comparaison, les 26 premiers jours auraient coûté 70 millions d'euros à la France (soit 93,81 millions de dollars), dont  30 millions d?euros pour les seuls douze premiers jours. Le budget total annuel alloué aux opérations extérieures (les opex) de la France est de 630 millions d?euros.

Washington fournit, outre un soutien en matière de renseignement, une aide logistique depuis le 21 janvier. "A l'heure actuelle, nous avons transporté environ 1.049 tonnes d'équipement et de fournitures, ainsi que 760 passagers", a expliqué à l'AFP un responsable du Pentagone sous couvert de l'anonymat. Egalement de source militaire, les dépenses jusqu'ici engagées par Washington dans le cadre de ces opérations représentent "à peu près 12 millions de dollars".
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 12/02/2013 à 10:56
Signaler
C´est Mercedes , Audi et BMW qui vont faire leur beurre avec ces 50 millions !!

le 12/02/2013 à 19:59
Signaler
Méfiez vous des clichés limite africano-phobes. Les procèdures de dépenses sont strictes car les dollars doivent de plus rester ou revenir aux USA via les fournisseurs du Pentagone. Maintenant sur les tarifs "négociés" en urgence, on peut s'interroge...

à écrit le 12/02/2013 à 9:36
Signaler
les états unis c'est bien ! l'europe serait la bienvenue.. non ? ah ! trop occupée à serpiller la grèce l'irlande chypre l'espagne ..............les incontinents de la vieille europe ..

à écrit le 12/02/2013 à 8:30
Signaler
bon debut, le cout depasse deja les 100 millions

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.