La Bolivie, le Venezuela et le Nicaragua veulent bien recevoir Edward Snowden

 |   |  386  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Ces trois pays d'Amérique latine ont affirmé être prêts à accorder l'asile à l'ex-consultant de la NSA, bloqué depuis 15 jours à l'aéroport de Moscou-Cheremetievo. Un espoir pour Edward Snowden.

Un vent d'espoir souffle du côté d'Edward Snowden, toujours bloqué depuis 15 jours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo. La Bolivie, le Venezuela et le Nicaragua se sont dits prêts à accorder l'asile à l'ex-consultant de de l'Agence de la sécurité nationale (NSA) qui a révélé le programme américain secret de surveillance des communications mondiales. Au moment où la situation de l'informaticien américain recherché pour espionnage par Washington semblait s'enliser près de deux semaines après son départ de Hong Kong, les présidents du Venezuela, Nicolas Maduro, et du Nicaragua, Daniel Ortega, ont annoncé vendredi qu'ils pourraient l'accueillir. Le président bolivien Evo Morales a fait de même samedi.

Pourtant, seul ce dernier avait effectivement reçu une demande d'asile de la part de l'ex-consultant Edward Snowden. Mais le président bolivien comme son homologue vénézuélien, successeur d'Hugo Chavez, sont généralement au premier rang lorsqu'il s'agit de défier la grande puissance continentale.

  >>  Snowden peut-il prétendre au statut de réfugié politique ?

"Protéger de la persécution"

Nicolas Maduro, héritier politique du défunt dirigeant "bolivarien" Hugo Chavez, a affirmé, au cours d'une célébration de l'indépendance du Venezuela, qu'il accordait "l'asile humanitaire au jeune Snowden pour le protéger de la persécution de l'empire le plus puissant du monde, qui s'est déchaînée sur lui". Daniel  Ortega a pour sa part indiqué que, si les circonstances le permettaient, son pays recevrait Snowden "avec grand plaisir" et lui donnerait l'asile.

>> Washington accentue la pression pour arrêter Edward Snowden

Soulagement des Russes

L' ex-consultant de l'Agence de la sécurité nationale américaine (NSA), à l'origine de révélations fracassantes sur un programme américain secret de surveillance des communications mondiales,  avait déposé en début de semaine des demandes d'asile dans 21 pays mais voyait ses options se réduire  progressivement. Les offres des deux pays d'Amérique latine devraient soulager les autorités russes, confrontées à une situation de plus en plus embarrassante et réticentes à gâcher leurs relations déjà tendues avec Washington pour cette affaire.

Pour aller plus loin: Snowden, l'espion qui nous veut du bien

>> Qui est Edward Snowden ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2013 à 7:43 :
Il est non seulement scandaleux d'avoir interdit le survol de l'avion présidentiel sous prétexte qu'il y aurait pu y avoir Snowden, mais il est tout aussi scandaleux de ne pas lui offrir l'asile politique. Sous les cris et déclarations indignés de l'UE, nos dirigeants ne seraient-ils pas au courant de cette affaire depuis longtemps et ne pratiqueraient-ils pas les mêmes méthodes? La différence de traitement entre les paroles et les actes (Snowden est traité comme un paria) peut nous amener à nous poser des questions...
Réponse de le 08/07/2013 à 12:34 :
vous avez mis le doigt dessus tout le monde fait pareil on s indigne quand un copain se fait prendre la main dans le sac mais pas trop de peur qu on nous enterre quand ca sera a notre tour de se faire prendre c est aussi simple que ca Snowden est une épine dans le pied mais seulement des américains ...
a écrit le 07/07/2013 à 16:43 :
La question que je commence à me poser, en plus qu'ils enregistrent et archive en détail tout ce que nous disons, écrivons de façon passive jusqu'à qu'une alerte soit lancé à un analyste, je me demande si il y a pas une entente sur l'intelligence économique entre l'Allemagne et les USA à nos dépends, ce qui expliquerait bien des choses sur ces dernières années, nous sommes souvent des empêcheur de tourner en rond, moins on a de moyens, plus on sera neutraliser, ce n'est pas le cas de l'Allemagne qui est un allié passif des USA. car l'Allemagne contre systématiquement toutes les position françaises. ça c'est super grave.
Réponse de le 08/07/2013 à 0:37 :
Vous avez peut être raison, dans le spatial comme dans le militaire les allemands nous taillent les croupières depuis quelques années.
a écrit le 07/07/2013 à 15:51 :
Selon "le Monde" c'est Camille Putois, normalienne et énarque, directrice-adjointe de cabinet de Jean-Marc Ayrault qui a pris la décision de l'interdiction du survol de l'espace aérien français par l'avion du président bolivien Evo Morales. Si c'est vrais, c'est à elle de prendre l'avion, la destination reste à définir.
Réponse de le 07/07/2013 à 16:52 :
@bon vol: même sans avoir sorti de putois du tiroir, c'est une affaire qui sent mauvais pour la diplomatie française en général et Flamby en particulier. De mémoire, je ne crois pas qu'on ait jamais eu un gouvernement aussi nul sous tant d'aspects !!!
Réponse de le 21/07/2013 à 22:34 :
Patrickb. Très bonne remarque; quoique l'administration de Sarkonaparte 1er était du même calibre. On est vraiment dans le "pétrin". La politique et la gestion de la France sont gangrénées au-delà de toute guérison possible. Il faut amputer. Donc prendre des mesures radicales. En sommes-nous capables! Le 9 Septembre 2009 à Orenburg (Russie) par l'intermédiaire d'une amie journaliste russe, j'avais demandé à Monsieur Poutine de venir éduquer le locataire de l'Elysée pendant six mois. Mais, très jovial, il a décliné l'invitation...
a écrit le 07/07/2013 à 13:50 :
Jean-Claude Duvalier dit « Baby Doc »ou Rouhollah Khomeini ont eu plus de chance en France.
a écrit le 07/07/2013 à 12:19 :
Et l'auteur de cet article aurait pu ajouter que l'Europe est alignée sur les Etats-Unis d'Amérique, que les dirigeants français ont trahis l'image de la France et gravement entaché sa respectabilité. Il aurait été aussi bienvenu de reprendre les paroles d'Evo Morales : "Nous n'avons pas peur... des Américains et des Européens"...

Désormais l'Europe est bel et bien considéré comme le vassal des USA. Et la France s'enlise encore dans cette vassalisation rampante via l'Union Européenne, le grand marché transatlantique etc...

Le réveil sera difficile mais quand il va avoir lieu... les élites traitres à notre pays vont devoir rendre des comptes... notamment à notre génération perdue, la fameuse Y.
a écrit le 06/07/2013 à 22:11 :
s'est alignée.
En mai, l'annonce par le président colombien, Juan Manuel Santos, de la perspective d'un rapprochement avec l'Alliance, au sein de laquelle les Etats-Unis jouent un rôle dominant, avait provoqué de vives réactions de la part de plusieurs dirigeants latino-américains de gauche.
L'OTAN a conclu mardi 25 juin un accord d'échange d'informations avec la Colombie, une initiative inédite entre l'Alliance de l'Atlantique nord et un pays d'Amérique latine qui pourrait déboucher sur une coopération plus poussée.
Cet accord, signé à l'occasion de la visite du ministre colombien de la défense, Juan Carlos Pinzon Bueno, au siège de l'OTAN à Bruxelles, "permettra à l'OTAN et à la Colombie d'examiner la possibilité de coopérer et de se consulter dans les domaines d'intérêt communs", selon un communiqué. Les forces colombiennes pourront ainsi participer à des exercices menés par l'OTAN.

a écrit le 06/07/2013 à 20:59 :
la france doit offrir asile. Sinon, j ai honte (pour les dirigeants).
Réponse de le 16/07/2013 à 23:41 :
Votre commentaire vient du coeur et sa sincérité ne fait aucun doute. Mais Monsieur Snowden ne viendra jamais en France; à moins qu'il veuille se suicider...
a écrit le 06/07/2013 à 20:54 :
La France préfère accueillir les dictateurs ; demandé à Sarko, Chirac ET les autres...
a écrit le 06/07/2013 à 20:51 :
Heureusement qu'il reste des pays comme cela, car même si ils sont moins démocratiques il sont néanmoins plus indépendants. Le maccarthysme est de retour aux USA, mais c'est pour la bonne cause, comme toujours.
Réponse de le 07/07/2013 à 6:09 :
@Daniel: en quoi sont-ils moinds démocratiques ? es-tu jamais allé dans ces pays ou est-ce que tu nous cites un passage de ton bouquin de propagande occidentale ?
Réponse de le 08/07/2013 à 12:03 :
+1000. Ces pays sont largement plus démocratiques que notre dictature européenne.
a écrit le 06/07/2013 à 20:49 :
Qu'ils le fassent et ne couinent pas aprés.
Pour mémoire, Assange qui survit dans la cave d'une ambassade Sud Américaine est poursuivi par la justice suédoise, bien connue pour son faschisme, pour des faits de droit commun, des viols commis sur des suédoises.
Si refuser de se faire enfiler contre son gré est un crîme contre la liberté d'expression alors je suis un criminel. Et si une de mes filles avait été plaignante, soyez certains qu'Assange ne paradrait qu'une seule fois sur le perron de l'ambassade pro-viol..
Réponse de le 07/07/2013 à 9:40 :
@Louise..: commentaire. D'abord, il y a présomption d'innocence tant que les faits n'ont pas été prouvés. Il est à rappeler qu'Assange n'a jamais refusé de comparaître, mais pas dans un pays où de toute évidence il serait extradé vers les US. Et si une des tes filles....cause toujours, mais je crois que tu ferais comme tout le monde...à savoir "rien" :-)
a écrit le 06/07/2013 à 19:08 :
ps : je n'ai rien contre les homos !
a écrit le 06/07/2013 à 18:52 :
Peut-être ne pas oublier à propos de cette affaire les aspects simplement "normaux et commerciaux" autour des données personnelles et de l'environnment actuel "3 ou 4 monstres géants du web", et directives allant avec, du genre vrais noms plus ou moins imposés, etc. Et à ce sujet rappelons que pour que les choses fonctionnent "sans friction", il n'y a strictement aucun besoin d'ID unique par utilisateur partagé entre les services, au contraire garantie d'échec et à éviter à tout prix. Par contre besoin d'un nouveau rôle, plusieurs organisations dans le rôle et séparation des rôles.
Il serait pas mal que F Pellerin le comprenne au sujet d'IDeNum :
http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/


Et si cette histoire calmait aussi un peu le viol du terme virtuel au sujet d'internet numérique et compagnie, viol avec lequel quasi tt le monde s'est amusé depuis le début des nineties, par là ?
Ce serait pas mal non ?
a écrit le 06/07/2013 à 18:49 :
http://www.youtube.com/watch?v=XBXy0OqEXOM
a écrit le 06/07/2013 à 18:46 :
bref ... un kevin Mitnick 2013!
a écrit le 06/07/2013 à 18:46 :
Une histoire qui va mal finir...
Réponse de le 06/07/2013 à 20:05 :
Guantanamo, par exemple ? C'est à Cuba...
Réponse de le 07/07/2013 à 16:56 :
@à Araken: exemple typique de manipulation. Guantanamo est géographiquement à Cuba, mais administrativement et politiquement territoire américain...que les Cubains aimeraient bien récupérer d'ailleurs.
a écrit le 06/07/2013 à 18:46 :
Encore une histoire qui va mal finir...
a écrit le 06/07/2013 à 18:40 :
.... et déçu de l?Europe !
a écrit le 06/07/2013 à 18:39 :
ouf ! pour lui !!!!!!!!!!!!!
a écrit le 06/07/2013 à 18:34 :
Ca fait mal de voir qu'il y a seulement 3 pays sur toute la planète qui ne se couchent pas devant Obama, la marionnette du complexe militaro-industriel US. Honte au pays des Droits de l'Homme qui est devenu le pays des Rois des Pommes.
Réponse de le 06/07/2013 à 19:14 :
@couac: assez d'accord.
a écrit le 06/07/2013 à 18:15 :
Bravo, ce sera l'un de mes prochains pays d'adoption lorsque je quitte la France, les seuls couillus qui soient... Bravo, 1000 fois bravo, je suis fier de vous ...Le reste, des boys, aux ordres...
a écrit le 06/07/2013 à 18:02 :
"Catch me if you can" face à "yes we can" !
a écrit le 06/07/2013 à 16:22 :
Je ne suis pas un fan de la politique de ce pays mais je reconnais qu'il a plus de courage que les pays d'Europe qui encore une fois se couchent, comme devant la Chine ou la Russie. L'Europe a un vrai pb de gouvernance, l'Europe n'est rien dommage que les politiciens sans grande envergure il est vrai, aient laissé notre Union si puissante au départ devenir la risée du monde, mais la honte est un mot inconnu en politique le plus connu est vassal.
a écrit le 06/07/2013 à 15:49 :
Si les européens, les japonais... et autres alliés des USA ont l'intention d'obliger l'avion qui le transporte à se poser pour l'arrêter, il va faire comment pour rejoindre l'Amérique du sud ? Passer par la Sibérie orientale ?
Réponse de le 06/07/2013 à 18:48 :
Ben ily a toujours l'ambassade du Vénéziéla en Russie. il pourra peut être rester labas le temps de trouver une solution.
Réponse de le 06/07/2013 à 19:05 :
@lord

La Russie peut toujours lever l'immunité diplomatique de l'embassade du Venezuela tout comme l'UERSS l'a levé pour Mme. Lepen.
Réponse de le 06/07/2013 à 20:03 :
Il peut y aller en sous-marin, peut-être ?
Réponse de le 06/07/2013 à 23:50 :
Ce type ne peut plus mourir, ils doivent le laisser partir, ce sera sinon un choc d'une ampleur inouïe
Réponse de le 07/07/2013 à 9:28 :
si,il peut mourir assassine par un "fou d'extreme droite americain " auquel le gouvernement pourra dire qu'il n'y est pour rien,qu'il a toujours respecte le droit a la vie de tout citoyen americain......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :