Les fonctionnaires de Détroit contestent devant la justice la faillite de la ville

 |   |  243  mots
Les fonctionnaires et habitants de Détroit lors d'une manifestation contre la mise en faillite en juillet / Reuters
Les fonctionnaires et habitants de Détroit lors d'une manifestation contre la mise en faillite en juillet / Reuters (Crédits : Reuters)
Des dizaines de fonctionnaires de Détroit (États-Unis) ont saisi, lundi, un juge fédéral pour contester la décision prise par le gouverneur du Michigan de demander le placement de la ville en faillite.

Des dizaines de personnes ont saisi, lundi 19 août, un juge fédéral de Détroit (États-Unis) pour protester contre la procédure de mise en faillite, annoncée le 18 juillet par le gouverneur du Michigan, Rick Snyder. Elles avaient en effet jusqu'à lundi soir pour contester cette décision.

Ces fonctionnaires estiment que la mise en faillite serait contraire à la Constitution puisqu'elle autoriserait la commune de 700.000 habitants à baisser le montant de leurs salaires et pensions de retraite.

L'ancien fleuron de l'industrie automobile américaine a demandé son inscription au chapitre 9 du Code de la mise en faillite, qui autorise notamment les collectivités à outrepasser les accords signés avec les syndicats.

Selon un syndicat, la ville n'était pas insolvable

La ville avait été mise sous tutelle en février dernier pour éviter la faillitte. L'avocat Kevyn Orr avait alors été choisi comme administrateur par Rick Snyder. La Fédération américaine des employés d'Etat, du comté et de la ville - le plus grand syndicat de Détroit - a déclaré que la commune n'était pas insolvable et que Kevyn Orr avait tout simplement échoué à renégocier les contrats avec les créditeurs.

Selon le journal local Detroit News, la ville a jusqu'au 6 septembre pour répondre aux saisines des habitants. Le tribunal, qui devra acter ou non le placement en faillite de Détroit, se réunira à partir du 23 octobre. L'audience devrait durer plusieurs semaines. 

 



Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2013 à 12:12 :
pour l'instant tout va pour le mieux dans le le meilleur des mondes. La France pays de bisounours qui se mettent la tete dans le sable...jusqu'à...
a écrit le 21/08/2013 à 11:44 :
Des fonctionnaires qui se rebiffent au pays de capitalisme ?...
ça alors...
a écrit le 21/08/2013 à 11:24 :
Ben tu parles! il vaut mieux pas...lol
a écrit le 21/08/2013 à 0:31 :
Un jour le peuple américain contestera devant la justice la faillite de son...pays
a écrit le 20/08/2013 à 15:56 :
Depuis le temps qu'ils tuent les fonctionnaires, ils devraient, d'après leur logique, aller mieux. Or, c'est pas vraiment franchement le cas, non..??? Qu'ils aillent jusqu'à bout de leur logique d'anarchie. Ca leur fera le plus grand "bien".
a écrit le 20/08/2013 à 14:41 :
Fonctionnaires américains...N'avons-nous pas là affaire à un oxymore ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :