Détroit en faillite, Wall Street bat des records

 |   |  408  mots
(Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Chaque matin, l'actualité boursière commentée par Marc Fiorentino...



Rien n'arrête les indices boursiers américains qui alignent chaque jour de nouveaux records de hausse. La peur du changement de politique de la Banque centrale américaine semble s'être estompée, et le marché continue sur sa lancée en s'alimentant des résultats d'entreprises et des indicateurs économiques. Tout cela est très impressionnant.

L'ÉCONOMIE AMÉRICAINE VA BIEN
Hier les inscriptions hebdomadaires au chômage étaient très basses et l'indice de Philadelphie très élevé. Les investisseurs jouent le scénario parfait: une économie qui rebondit et une banque centrale qui réussit parfaitement son virage. Rêve ou réalité, on le saura dans quelques semaines.

MAIS DETROIT EST EN FAILLITE
La ville s'est mise sous protection financière face à ses créanciers. Avec plus de 36% en dessous du seuil de pauvreté et le taux de criminalité le plus élevé aux États-Unis, la ville ne se remet pas de la crise.

CHUTE DE LA VOLATILITE
Sur la plupart des marchés. Les investisseurs parient sur un été tranquille. Cela m'inquiète toujours un peu.

LE CHIFFRE DU JOUR
6.6 milliards d'euros. C'est selon la Cour des Comptes ce qu'a coûté pour l'instant -pour l'instant seulement - la faillite de Dexia. Et la banque pourrait à nouveau avoir besoin d'argent...Bientôt un impôt Dexia ?

L'INSOLENCE DES BANQUES AMERICAINES
Après Goldman Sachs, c'est au tour de Morgan Stanley d'annoncer des bénéfices spectaculaires. Ce qui est amusant c'est que les bénéfices sont principalement faits sur le trading alors qu'on nous a expliqué qu'on avait supprimé le trading pour compte propre dans les banques. Hilarant... En fait non, pathétique.

QUE SE PASSE-T-IL DANS SA TETE?
Pas un jour ne passe sans que je me demande ce que se dit Hollande fasse à son impopularité et à une situation qui continue à se dégrader. Sûrement :"j'ai encore 4 ans devant moi, d'ici là la croissance mondiale rebondira et entraînera la France et tout le monde verra que j'avais raison d'être optimiste".

ALERTE MAXIMALE EN GRECE
Pour l'arrivée du ministre des Finances allemand. La cote de popularité des dirigeants allemands n'est pas vraiment bonne... Schauble s'est senti obligé de féliciter les Grecs pour leurs efforts et de promettre une nouvelle aide...pour ne pas se faire casser la gueule...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :