Lutte contre la pauvreté : "Qu'as-tu avec 1 dollar ? " demande la Banque mondiale sur Twitter

 |   |  544  mots
Quelques oeufs achetés en Afrique pour l'équivalent de 74 centimes d'euro, ou un dollar.
Quelques oeufs achetés en Afrique pour l'équivalent de 74 centimes d'euro, ou un dollar. (Crédits : Reuters)
Que pouvez-vous acheter avec un dollar? C'est la question qu'a posée la Banque mondiale aux membres du célèbre réseau social à l'oiseau. L'objectif est d'éveiller les consciences des citoyens sur la pauvreté dans le monde.

Que peut-on espérer acheter pour survivre avec l'équivalent d'un dollar (soit 0,74 euro) par jour? Parce-que 1,2 milliard de personnes sur un total de 7 milliards de terriens sont confrontés quotidiennement à ce faible budget pour subvenir à leur besoins primaires (physiologiques), la Banque mondiale a lancé une action symbolique afin de provoquer une prise de conscience générale.

Suivre le hashtag #1dollar

Le 9 octobre dernier, l'institution a sollicité les Internautes du monde entier via Twitter pour qu'ils publient une photo ou quelques mots décrivant ce qu'ils peuvent acheter pour ce dollar.

Les banques centrales ont relayé le message dans de nombreux pays. Résultat: un tour du monde virtuel du pouvoir d'achat lors duquel on s'aperçoit bien vite que quel que soit le pays, il s'avère très difficile de se nourrir correctement pour si peu. On achète ainsi:

Un pain turc à Bruxelles:

 Un litre de lait en Afrique du Sud:

Douze oeufs en Inde

Mais un plat traditionnel (Thiebou) au Sénégal:

Et une douzaine d'oeufs en Inde:

Une pétition a aussi été mise en ligne afin que les citoyens fassent pression sur leurs gouvernements dans le but de donner plus d'ampleur aux programmes de lutte contre la pauvreté sur la planète.

Le taux de pauvreté mondial actuel est de 18%. Les deux objectifs que s'est fixés le groupe de la Banque mondiale consistent à éliminer l'extrême pauvreté au niveau mondial d'ici 2030 et accroître les revenus des 40 % les plus pauvres de la population des pays en développement.

Pour y parvenir, Ies pays membres du groupe de la Banque mondiale ont entériné il y a six mois un plan spécialement conçu dans ce but. Le 12 octobre  dernier, le groupe a obtenu le feu vert de ses membres pour se repositionner afin de mieux s'attaquer à ces objectifs. "Pour la première fois de son histoire, notre organisation dispose d'une stratégie qui exploite les atouts de toutes ses composantes" s'est félicité Jim Yong Kim.

Les Hommes qui vivent dans une extrême pauvreté sont 40% à être analphabètes, 75% à habiter en Asie ou en Afrique et 76% à vivre en zone rurale. Selon la Banque mondiale, sous l'effet de la crise économique et alimentaire, 91 millions de personnes supplémentaires ont été exposées à la famine. L'espoir ? C'est l'agriculture:la croissance de cette activité a été le principal facteur de réduction de la pauvreté ces dernières années.

VOIR AUSSI:

La vidéo de la Banque mondiale sur les populations les plus pauvres:

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2013 à 14:04 :
1 dollar = 5.84 pesos Argentinos 250 g de pain
a écrit le 17/10/2013 à 8:27 :
La pauvreté ? comme la richesse ? est une composante de la société, structurelle et mécanique, aussi relative qu'incontournable ; et les inégalités de toutes sortes en résultent. En prendre conscience serait le premier pas à faire pour atténuer cette pauvreté et ces inégalités, voire les maîtriser, à défaut de pouvoir les éradiquer. La preuve a en été largement administrée depuis plus 20 siècles, durant lesquels les raisonnements, les doctrines ainsi que les méthodes et les moyens appliqués pour les combattre n'ont fait que les augmenter et les exacerber.
En occident comme ailleurs, dans les pays développés comme dans les autres, la société des hommes est, a toujours été et sera jusqu?à sa fin, faite d?inégalités. L?exception y domine la masse ; le pouvoir y domine le peuple, la force la faiblesse, l?intelligence la sottise, le savoir l?ignorance , la richesse la pauvreté etc. ; dans tous leurs aspects. Et plus les richesses augmentent ? qu?elles soient d?ordre matériel ou immatériel ?, plus s?accroît l?écart entre le sommet d'une pyramide sociale qui n?a pas d?autres limites que l'ambition humaine et les capacités de la planète et, à l?opposé, une base reposant sur la pauvreté absolue et l'indignité, dernier état de la condition humaine.
Il existe des chiffres et un mécanisme vieux comme le monde, dont il faudrait pourtant avoir clairement conscience avant de tenter quoi que ce soit d?utile pour secourir durablement les plus nécessiteux d?entre nous, qu'il s'agisse de continents, de nations, de régions, comme d'individus.
À l?aube de notre ère, la Terre était peuplée d?environ 250 millions d?êtres humains. Elle en compte plus de 7 milliards aujourd?hui, dont 1,5 milliard vivent dans un état de pauvreté profonde.
Le sommet de la pyramide sociale s'élève sans cesse et partout dans le monde, du fait de l'activité des hommes et de l'accroissement de la richesse collective qui en résulte. Dans le même temps, sa base s?atrophie inéluctablement, chaque jour davantage, en raison de la croissance démographique.
L?homme et le progrès dont il est porteur ont ainsi créé, en 20 siècles, 5 fois plus de miséreux qu?il n?y avait d?individus de toutes conditions sur terre au début de leur entreprise. Et la population augmente, quotidiennement, de 220 à 250 000 âmes qui viennent dans leur grande majorité surpeupler la base d?une pyramide sociale dans laquelle le "descenseur social" prend le pas sur l?ascenseur du même nom démontrant, s'il en était besoin, que la pauvreté est plus facile à partager que la richesse.
Pour approfondir cette réaction, voir :
http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com
Les articles et commentaires publiés sur ce blog sont accompagnés de schémas et tableaux, à l?intention des visiteurs que découragerait la lecture.
Réponse de le 21/10/2013 à 10:16 :
TERIIBLE CONSTAT MAIS AVEZ VOUS DES SOLUTIONS ? POUR MOI ILS FAUT LUTTEZ CONTRE LA DEMOGRAPHIE GALOPENTE DE CE MONDE QUI DEVIENT DE PLUS EN PLUS EGOISTE ?ET D OR GANISSE LA DECROISSANCE DES PAYS RICHES. ET LA FAVORISSE DANS LES PAYS PAUVRES NOTAMMENT PAR L ACRICULTURE BIOLOGIQUES EST LE REBOISSEMENT GENERASILISSE PARTOUT OU CELA EST POSSIBLE ???
a écrit le 17/10/2013 à 6:03 :
En chine pour 1 dollar:

8 oeufs
3 bieres de 600ml
12 metres cube d'eau
2 baguettes chez auchan
4 tickets de bus
1,5 kilo de riz
...
a écrit le 16/10/2013 à 23:15 :
Qu'a t'on pour un dollar ?? Bah rien , même pas une baguette. le dollar ne vaut plus rien et bientôt il vaudra moins .. que rien.
a écrit le 16/10/2013 à 20:09 :
Ca dépend du pays où on vie... En france même plus une boite de thom premier prix; en Afrique "pauvre", en Chine ou en Inde un repas complet pour 15 personnes...
C'est le genre de dialogue plutôt idiot, la richesse n'a jamais rendu heureux, c'est le pouvoir d'achat qu'il fait regarder.
a écrit le 16/10/2013 à 19:42 :
La deuxième paire gratuite...
a écrit le 16/10/2013 à 19:41 :
Pour la France cela me rappelle une blague du gars pas très argenté qui demande à une péripatéticienne : "pour un euro, qu'est ce vous me faites ?....Et la demoiselle de répondre : "Je pête"
a écrit le 16/10/2013 à 19:34 :
Et avec le salaire de Flamby, de nos sénateurs et de nos députés combien de vies serraient sauvées ?
a écrit le 16/10/2013 à 15:39 :
Comme disait la Vénus de Milo les bras m'en tombent
a écrit le 16/10/2013 à 15:02 :
ont a déjà plus de choses !
Réponse de le 16/10/2013 à 19:38 :
aussi
a écrit le 16/10/2013 à 14:39 :
pour 1$ je peux m'acheter un flamby au supermarché du coin
Réponse de le 16/10/2013 à 20:13 :
.....Pas bon !
a écrit le 16/10/2013 à 14:04 :
Moi, pour un dollar, j'ai eu la clim dans mon 4x4. Heureusement que la BM, organisme caritatif philanthropique aumonien, veille sur les pauvres.
a écrit le 16/10/2013 à 12:27 :
La banque mondial nous fait sa mère teresa c'est pathétique

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :