750 milliards de dollars : le coût annuel du gaspillage alimentaire

 |   |  213  mots
Chaque année, 1,3 milliard de tonne de nourriture finit à la poubelle / Reuters.
Chaque année, 1,3 milliard de tonne de nourriture finit à la poubelle / Reuters. (Crédits : Reuters)
Le gaspillage alimentaire coûte chaque année 750 milliards de dollars, selon l'Organisation des Nations unies pour l'Agriculture et l'Alimentation (FAO) qui célèbre, ce mercredi, la Journée mondiale de l'alimentation. Les problèmes de santé liés aux carences en micronutriments (vitamines) coûtent entre 1.400 à 2.100 milliards de dollars par an.

Le chiffre est révoltant. Chaque année, un tiers de la production mondiale alimentaire finit à la poubelle. 1,3 milliard de tonnes de nourriture est ainsi gaspillée. 750 milliards de dollars (553 milliards d'euros) sont ainsi dépensés pour rien. "Avec un quart de ces quantités, on nourrit les 842 millions de personnes qui souffrent encore de la faim dans le monde", déplore Robert van Otterdijk, expert agro-industries de l'Organisation des Nations unies pour l'Agriculture et l'Alimentation (FAO), interrogé par l'AFP à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, célébrée ce mercredi 17 octobre.

Selon Mathilde Iweins, coordinatrice d'un rapport sur le coût environnemental du gâchis alimentaire, "les surfaces agricoles utilisées pour produire des aliments qui ne seront même pas mangés sont équivalentes à celles du Canada et de l'Inde réunis". De leur côté, les Français gaspillent en moyenne 20 kg de nourriture par an, d'après une étude TNS Sofres, publiée en octobre 2012.

Des problèmes de santé qui coûtent très cher

D'après la FAO, deux milliards de personnes souffrent d'une ou ou plusieurs carences en micronutriments (vitamines et autres). Des problèmes de santé dont le coût est évalué à 2% à 3% du PIB mondial : entre 1.400 à 2.100 milliards de dollars (1.032 à 1.548 milliard d'euros).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2013 à 9:35 :
c'est scandaleux, mais la vraie raison vient des producteurs et de la distribution.....
je voudrais bien savoir quel est le montant des spéculations sur les produits de base?
a écrit le 17/10/2013 à 11:19 :
La meilleur solution pour lutter contre le "gaspi" c'est de ch** dans son assiette. Bon appétit!
Réponse de le 17/10/2013 à 14:16 :
Débile !!!!!!
a écrit le 16/10/2013 à 20:30 :
Le probleme ne vient pas des consommateurs, mais des producteurs qui sont en surproduction permanente et qui détruisent la nourriture pour faire monter les prix !!! Voir destruction des oeufs en bretagne par exemple.
a écrit le 16/10/2013 à 19:51 :
Comme si on jetait la nourriture à la poubelle, ils rêvent, eux! au prix que ça coûte! non, mais, ils se foutent de nous !
Réponse de le 16/10/2013 à 20:35 :
"ils se foutent de nous !" C'est leur boulot, et, c'est ça qui leur permet de nous ridiculiser car ils sont "supérieurs".
a écrit le 16/10/2013 à 19:50 :
Ce gaspillage est en partie organisé et programmé cela n'est pas le fruit du hasard . .et au nom de la croissance. . .Je ne jette jamais de nourriture cela me semble complétement fou et les gens gaspille aussi peu. . .par contre des centaines de tonnes de fruits et légumes jetés car ils ne passent par les normes de forme, taille, de couleurs....et cela est organisé par des organismes et planifiés aux travers de réglementations débiles
Réponse de le 17/10/2013 à 11:24 :
Vous croyez vraiment que les fruits "pas beaux" sont jetés si facilement? Vous devriez lire attentivement la composition des jus de fruit proposés à la vente dans la grande distribution, car ils sont majoritairement à base de concentré plus ou moins dilué avec de la flotte.
a écrit le 16/10/2013 à 17:35 :
Quid des denrées alimentaires non consommées par convictions religieuses?
a écrit le 16/10/2013 à 15:57 :
On veut culpabiliser le consommateur final.
C'est honteux.
Dans mon foyer on ne gaspille pratiquement rien, et je ne pense pas que l'on soit l'exception, surtout vu le coût des produits alimentaires.
Le gaspillage vient des supermarchés, des restaurateurs, des grands groupes: cantines d'entreprises, écoles, collèges, lycées, collectivités locales, État...que l'on nous dise ce que l'Elysée et autres institutions étatiques gaspillent.
Réponse de le 16/10/2013 à 16:36 :
Tout le monde est concerné vous comme moi et les autres....en ce qui concerne la restauration collective et cela par principe de précaution les plats préparés servis sur table mais non consommés ne doivent pas étre resservis !!!
Réponse de le 16/10/2013 à 19:54 :
Je ne suis pas d'accord avec vous; la cuisine des cantines professionnelles on nettement régressé; quand on sort de table après une entrée, un plat, un fromage et un dessert, on a toujours faim. Autant vous dire que mon assiette est vide et pas moyen d'en avoir plus. Alors si ils en jettent je ne sens pas responsable. Quand a chez moi mon composte ne voit pas de reste alimentaire...
a écrit le 16/10/2013 à 15:37 :
Le gouvernement à la solution: les dates de péremption sur les produits disparaîtront le 1 janvier. Ce sera à chacun de regarder l'état de ses produits ! Et les grandes surfaces pourront sans problème vendre des produits périmables ou périmés, donc moins de gaspi ! Elle est pas belle la vie ?
Réponse de le 16/10/2013 à 16:41 :
Et les consommateurs vont faire des gastro (pour intoxication alimentaire) à tout va ce qui entrainera des augmentations de consultations chez le médecin et des ventes de médoc qui creuseront le trou de la sécu .....C'est une idée à vous cette suppression ?
Réponse de le 16/10/2013 à 17:45 :
Cette idée a été annoncée à la radio ce matin par je ne sais plus quel ministre ou secrétaire. ....
Réponse de le 16/10/2013 à 19:52 :
ils pondent de sacrés belles c...eries tous les jours! pas étonnant !!
Réponse de le 16/10/2013 à 19:59 :
Ça se fait déjà. Je consomme de moins en moins de viande et de lait car a chaque fois ça me donne envie de vomir et leur odeur me donne le haut le c?ur malgré des produits acheter le jour même. Intrigué, j'ai essayer de faire tourner du lait et un yaourt nature; le lait au bout de trois semaine en plein soleil durant l'été a commence a avoir une fine couche d'eau ce créer mais il n'a jamais tourné et sont odeur n'a pas changé; pour le yaourt c'est pire il a juste réduit en taille. Je ne sais pas ce qu'on nous fait manger mais ça m'inquiète de plus en plus. Pour ceux qui ne croient pas faites l'essai.
Réponse de le 16/10/2013 à 22:53 :
vous ne savez pas ce que l'on nous fait manger..." vous avez raison, il n'y a plus rien de naturel, tout est trafiqué, insecticides et Cie......regardez donc, un jour par curiosité un de ces jours à la télé certaines émissions qui nous livrent les dessous " de la bouffe", et vous resterez écoeuré pour le restant de vos jours , parole !
a écrit le 16/10/2013 à 14:53 :
Combien jettent les particuliers,la distribution,l'industrie agroalimentaire,pour faire évoluer les choses,il faut connaitre les tenants et aboutissants de l'ensemble des acteurs qui ont chacun des contraintes différentes.La publicité est elle un vecteur de surconsommation.Ce chantier en Occident n'est pas le même à ouvrir que dans les autres pays.Nos modèles alimentaires exportés dans le monde sont-ils adaptés à des populations ayant des modes de consommation alimentaire différents.Du bel ouvrage en perspective.
Réponse de le 16/10/2013 à 15:16 :
mais l'industrie agro alimentaire n'est pas prête de se pencher sur ce problème.... trop d'intérêt immédiats sont en jeu.....
idem pour la restauration
et idem dans nos pays développés.... ou la peur de la faim et la sur abondance nous fait acheter plus que ce que nous ne pouvons absorber....

le pire est que l'industrialisation de la bouffe... cela fait monter le prix des matières premières agricoles... et pénalisent encore.... +... ceux qui n'ont pas les moyens e se nourrir.... notre mondialisation induit une réelle perversion et un gâchis de la ressource...
a écrit le 16/10/2013 à 14:44 :
et hollande n'a pas encore nommé de haute autorité d'analyse du gaspillage alimentaire avec à sa tête un énarque de 87 ans avec voiture, chauffer, petits fours.... et qui arriverait au final à la conclusion qu'il faut instaurer une contribution anti gaspillage à appliquer sur toutes les denrées alimentaires ???
Réponse de le 16/10/2013 à 19:46 :
J'hésite. soit tu es trop trop méchan...t soit tu vas leur donner des idées; En tout cas, c'est pas bien!
a écrit le 16/10/2013 à 14:29 :
Comme d'habitude, on culpabilise le consommateur irresponsable, qui ne se comporte pas en bon " homo economicus ".
a écrit le 16/10/2013 à 14:20 :
Une bonne partie de ce qui est jeté l'est par les producteurs à cause des standards et calibrage, une autre par les grands magasins parce que les prix sont trop importants et qu'ils mettent des lumières dégageant de la chaleur au-dessus des légumes, quelle bêtise.
Le reste c'est nous, donc avant de nous emmerder, aux autres de donner le bon exemple.
Réponse de le 16/10/2013 à 14:37 :
"ils mettent des lumières" souvent pour fausser les couleurs. Les tomates pâles paraissent rouges, les poires bien jaunes, ... Pour éviter ce travers, il faut éloigner les produits de l'éclairage orienté pour en jauger la vraie couleur. Ils n'ont pas droit à fausser avec des filtres colorés mais un fort éclairage a aussi un l'effet.
Réponse de le 16/10/2013 à 15:53 :
OUi une grande partie de l'alimentation est jeté dans tous les magasins parce que c'est trop cher et iles industriels préfèrent jeter que de baisser les prix...ON tourne en rond en France : on ne peut pas acheter les produits trop chers, ils les jètent et après les gens manquent de vitamines et on fait marcher 'l'industrie pharmaceutique pour acheter des vitamines.... c EST BEAU LA MONDIALISATION !!!!
Réponse de le 16/10/2013 à 22:59 :
comme vous dites, c'est beau la MONDIALISATION ! ouais ! on fait venir des pommes de nouvelle zélande, vous parlez d'une affaire ! nous n'avons pas de vergers, chez nous ???! et ceci n'est qu'un exemple...on marche sur la tête, et grave ! 5 fruits et légumes par jour, la belle affaire ! au prix où ils se vendent ! et dire que les grandes surfaces bouzillent des quantités de ces fruits et légumes...ce monde est FOU !!!
a écrit le 16/10/2013 à 14:01 :
"les Français gaspillent en moyenne 20 kg de nourriture par an" Et cela (si c'est vrai, car je gère par planification stricte de nos repas) représente donc quelle proportion..?? C'est la CHAINE qui jette, pas le particulier qui manque d'argent à balancer par les fenêtres !! Bonne culpabilisation à tous : tant qu'on parle de ça, on parle pas d'autre chose!
Réponse de le 16/10/2013 à 20:05 :
Tout à fait vrai !! + UN
Réponse de le 16/10/2013 à 23:02 :
Tu m'étonnes !!!! Au prix du caddy juste pour une semaine, je ne m'amuse pas à acheter pour jeter moi ! La surconsommation c'est pas pour aujourd'hui chez moi ?..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :