Dubaï régule le prix des loyers en autorisant une hausse de... 20%

 |   |  310  mots
L'émir de Dubaï tente de réguler le marché immobilier en autorisant les propriétaires à augmenter leurs loyers.
L'émir de Dubaï tente de réguler le marché immobilier en autorisant les propriétaires à augmenter leurs loyers. (Crédits : DR)
L'explosion du marché immobilier dubaïote a conduit les autorités du pays à autoriser une hausse des loyers pouvant aller jusqu'à 20%.

Les loyers vont flamber à Dubaï. Cheikh Mohammed ben Rashid Al Maktoum, l'émir de Dubaï, a publié samedi un décret prévoyant d'autoriser certains propriétaires à augmenter leurs loyers jusqu'à 20%, comme le rapporte notamment l'agence Bloomberg. 

Réguler le marché

Le but: réguler le marché en opérant un rattrapage après une nouvelle période d'expansion fulgurante. Cette augmentation maximale est conditionnée à un niveau de prix préalable qui doit être de 40% inférieur au prix moyen du marché tel qu'il est mesuré par un indice officiel.

Auparavant, les prix devaient être plus de deux fois inférieurs à ceux du marché pour qu'une telle hausse soit autorisée. D'autres graduations sont prévues. Par exemple, pour les loyers de 11% à 20% inférieurs au marché, la hausse autorisée sera de 5%. 

Conflits avec les locataires

Au delà d'un simple effet de rattrapage, il s'agit d'éviter que les propriétaires n'expulsent leur locataires afin de pouvoir imposer à leurs successeurs des loyers en ligne avec ceux du marché. Les conflits entre locataires et propriétaires se sont d'ailleurs tellement multipliés que le gouvernement a décidé de créer un nouvel organisme ad hoc qui pourra traiter 250 cas par semaine, soit 100 de plus qu'auparavant. 

En outre, pour éviter une explosion de la bulle immobilière, le gouvernement a doublé les taxes sur la vente de biens immobiliers, qui atteignent désormais 4%. 

Bulle immobilière

L'explosion du secteur immobilier à Dubaï correspond à une période de forte expansion économique. La production a ainsi grimpé de 4,9% au cours des six premiers mois de 2013. La perspective de l'exposition universelle, accueillie par l'émirat en 2020 devrait contribuer à soutenir cette tendance. 

Depuis plusieurs années, Dubaï et les Emirats arabes unis voisins connaissent une forte bulle immobilière

- - - - -

A lire aussi:

Chaque jour, trois nouveaux français s'installent à Dubaï

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2013 à 12:36 :
A propos de l'augmentation de 20% des loyers aux emirats, la loi duflot permet semble-t-il la même chose sans que personne ne s'en offusque.
a écrit le 23/12/2013 à 10:31 :
Comme si l'économie devait être tirée par la croissance immobilière...Toutes les économies dont la croissance a été fortement corrélée à la production immobilière ont connu des crises économiques majeures. Espagne, Portugal, Etats Unis, etc. La croissance doît être tirée de la création et l'innovation, pas uniquement de la construction d'infrastructure immobilise de la dette et ne producteur d'aucune richesse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :