3,8 millions d'euros, le prix du feu d'artifice de Sydney

 |   |  250  mots
Partout dans le monde, les villes rivalisent en termes de dépenses et de démesure pour ce nouvel an.
Partout dans le monde, les villes rivalisent en termes de dépenses et de démesure pour ce nouvel an. (Crédits : flickr by Interior_Photos creative commons)
En déboursant 3,8 millions d'euros, la ville de Sydney en Australie souhaite réaliser le plus grand feu d'artifice du monde pour le nouvel an. Dubaï aussi s'attend à une soirée spectaculaire et compte bien entrer dans le livre des records.

Avis aux amateurs d'explosions pyrotechniques, Sydney se prépare à "la plus grandiose célébration de la Saint Sylvestre du monde dans le plus beau port" comme le prétend la maire de la ville australienne, Clover Moore. Pour le passage à 2014, la ville la plus peuplée d'Australie a dépensé pas moins de 6 millions de dollars australiens, soit 3,8 millions d'euros. 

C'est au pied de l'opéra de Sydey que des tonnes d'explosifs seront envoyées en d'immenses gerbes multicolores pour la première fois depuis une dizaine d'années. Et des milliers de touristes n'ont pas attendu le début du spectacle pour se masser le veille sur le site afin de s'assurer les meilleurs places.

La baie de Sydney s'attend à accueillir plus de 1,5 million de personnes qui assisteront aux festivités à partir de 21H00, heure locale.

La nuit de tous les records

Partout dans le monde, les villes rivalisent en termes de dépenses et de démesure pour ce nouvel an. Dubaï, par exemple, qui vient d'obtenir l'organisation de l'exposition universelle en 2020 va illuminer le ciel pendant six minutes. L'émirat n'a pas lésiné sur les moyens en prévoyant 400 000 projectiles qui seront tirés sur plusieurs îles artificielles au large de la cité-Etat.

De fait, Dubaï espère grâce à 400 sites de lancement et 200 techniciens, entrer au Livre Guiness des records, ont indiqué les autorités sans préciser le coût du spectacle. Et par ce biais, conforter son statut de destination touristique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2014 à 10:46 :
Très bonne idée, de la part de Dubai, de fêter de cette manière leur faillite de 2009.
a écrit le 01/01/2014 à 17:55 :
Il est ridicule de faire un feu d'artifice dans une capitale alors que la dette Française est et de 1900Mds, par contre les privés peuvent lancer unecollecte pour 2015, mais dans le contexte actuel, pas avec de l'argent public!!!!
a écrit le 01/01/2014 à 17:46 :
Quand Paris ne fait rien, certain déclarent que c'est une honte, mais si la capitale avait tiré un feu d'artifice, d'autres auraient hurlé au gaspillage d'argent public ... (surtout si on cherchait à rivaliser avec Sydney ou Dubaï).
a écrit le 01/01/2014 à 14:08 :
Franchement c'est honteux de ne pas avoir eu de feu d'artifice à Paris
a écrit le 31/12/2013 à 22:12 :
Et à Paris on se tape une honte internationale comme chaque année :-)
Une ville éteinte le 31, un comble pour une ville dite "lumière"...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :