Le "Twitter" chinois Weibo se lance sur le Nasdaq dans une ambiance maussade

 |   |  536  mots
Lancé en août 2009 et alliant services de microblogs et fonctionnalités de networking sur le modèle de Twitter, Weibo a connu un succès fulgurant en Chine. (Photo : Reuters)
Lancé en août 2009 et alliant services de microblogs et fonctionnalités de networking sur le modèle de Twitter, Weibo a connu un succès fulgurant en Chine. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)
Weibo a fait ses premiers pas jeudi matin à Wall Street, dans un contexte morose pour les valeurs technologiques. Le réseau de microbloging, contrôlé aux trois quarts par le géant de l'internet chinois Sina Corp a fixé à 17 dollars le prix de ses actions.

"WB". C'est avec ce symbole boursier que Sina Weibo doit s'introduire en Bourse ce jeudi sur la plateforme électronique Nasdaq. Le prix de l'action serait fixé à 17 dollars selon une source proche du dossier citée par Dow Jones NewsWire. Si ce chiffre correspond au bas de la fourchette anticipée, puisque le groupe avait indiqué début avril qu'il se préparait à offrir 20 millions de titres, pour un prix unitaire compris entre 17 et 19 dollars.

Lancé en août 2009 et alliant services de microblogs et fonctionnalités de networking sur le modèle de Twitter, Weibo a connu un succès fulgurant en Chine, où son rival américain n'a pas droit de cité, et revendiquait 129,1 millions d'utilisateurs actifs en décembre.

 Un début en demi-teinte

Weibo, contrôlé par le géant chinois de l'internet Sina, a vendu 16,8 millions de certificats de dépôt (American Deposit Shares, ADS), ce qui lui a permis de lever 285,6 millions de dollars, avant la possible vente d'actions supplémentaires par le syndicat d'émission, a précisé l'agence Dow Jones Newswires à l'AFP.

Weibo reste donc pour le moment très en-deçà de son objectif de lever entre 340 et 437 millions de dollars à l'occasion des ses premiers pas boursiers. Un objectif qui avait déjà été revu à la baisse par rapport aux 500 millions évoqués mi-mars dans le projet initial.

Un contexte maussade sur les marchés boursiers

Mais il se lance à Wall Street dans un contexte des plus maussades, alors que la plateforme électronique Nasdaq a enregistré trois semaines consécutives de net repli. Les dernières introductions sur la place new-yorkaise ont connu des résultats extrêmement mitigés.

Sabre Corp., une société spécialisée dans les réservations de voyage en ligne, a ainsi introduit ses premières actions mercredi au prix unitaire de 16 dollars, en-deçà des attentes.

Des interrogations sur la rentabilité de Weibo

Avec Weibo, les investisseurs américains pourraient certes être appâtés par l'opportunité d'accéder à un marché chinois de 600 millions d'internautes... mais de l'avis des experts, ils s'interrogeront aussi sur ses perspectives de développement et de rentabilité.

Alors que Weibo a presque triplé son chiffre d'affaires l'an dernier, à 188 millions de dollars, il doit faire face à un durcissement de la censure sur internet de la part des autorités et à une concurrence accrue qui érode sa base d'utilisateurs.

Les Etats-Unis méfiants suite à des accusations de fraudes comptables

Les objectifs de valorisation affichés par Weibo apparaissent par ailleurs modestes par rapport à la capitalisation des mastodontes occidentaux du secteur - de Facebook à Twitter - et face aux 15 milliards de dollars que le géant chinois du commerce électronique Alibaba ambitionne d'engranger en s'introduisant à Wall Street.

Gregori Volokhine, gérant de fonds à Meeschaert Financial Services, a expliqué à l'AFP :

"Il y a au Etats-Unis un discount par rapport aux entreprises chinoises, vu qu'elles ne publient pas leurs comptes de façon particulièrement transparente" 

Après un pic de 39 introductions d'entreprises chinoises sur la place new-yorkaise en 2010, leur nombre s'est singulièrement réduit, tombant en 2012 à seulement deux opérations, alors que des accusations de fraudes comptables suscitaient une vague de défiance et des retraits de cote forcés.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :