La Russie appelle les Occidentaux à faire pression sur l'Ukraine

 |   |  233  mots
Une quarantaine de séparatistes auraient été tués par le force ukrainiennes
Une quarantaine de séparatistes auraient été tués par le force ukrainiennes (Crédits : reuters.com)
Le ministère russe des Affaires étrangères demande aux Occidentaux de faire pression sur les autorités de Kiev pour que cessent les combats dans l'Est de l'Ukraine.

Avertissement, avant une intervention? La Russie appelle les Occidentaux à faire pression sur les autorités ukrainiennes pour arrêter l'escalade de la violence et le glissement du pays vers une "catastrophe nationale", a déclaré ce jeudi 29 mai le ministère russe des Affaires étrangères.

"L'opération armée que mènent les autorités ukrainiennes continue de faire des victimes", a déclaré le ministère russe dans un communiqué, appelant Kiev à faire cesser la "guerre fratricide" avec les insurgés prorusses des régions de l'est du pays.

"Nous appelons de nouveau nos partenaires occidentaux à user de leur influence sur Kiev pour empêcher l'Ukraine de glisser vers une catastrophe nationale", a-t-il ajouté.

Une quarantaine de séparatistes tués

La diplomatie russe a diffusé ce communiqué alors que depuis l'élection dimanche 25 mai du nouveau président ukrainien se produit  une escalade de violence dans l'est de l'Ukraine. Douze militaires Ukrainiens ont été tués ce jeudi lorsque leur hélicoptère a été abattu par des insurgés séparatistes à Slaviansk. Le Mi-8 ukrainien, qui transportait des hommes pour la relève des troupes et un général des forces du ministère de l'Intérieur, a été visé par un lance-missiles sol-air portatif.

 Des combats, et l'intervention de l'aviation lundi 26 mai  autour de l'aéroport de Donetsk, avaient fait une quarantaine de morts, essentiellement séparatistes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2014 à 20:02 :
Perso, je ne pense pas que c'est dans l'intérêt de la Russie de prolonger une guerre civile en Ukraine. Ceci pourrait arriver tout au plus à la fin du soutien économique/militaire des Occidentaux au nouveau gouvernement si celui-ci se prolonge, mais je doute.

Compte tenu le statut actuel du de l'économie en Ukraine, je doute aussi que l'actuel Président puisse maintenir la guerre civile pour si longtemps. Ce que je suppose (et le souhait) c'est que l'actuel gouvernement ne va pas trop durer car il est circonstanciel et ambigu. Cependant, mon plus grand écoeurement vient de la passivité et de l'inaction européennes. Il m'est tout à fait incompréhensible que "l'intelligentsia" de Bruxelles n'ai pas encore compris qu'il s'agit de nos intérêts les plus vitaux.

Pourquoi la Russie devrait venir à nous quand c'était nous qui l'avons agressée ? et qu'en est-il de la fierté allemande ? (je ne parle pas de celle des Britanniques ni de la notre car que je sais qu'elle s'est perdue)

Vous croyez que le comportement de la Chine est-il seulement opportuniste ? vous croyez que les Chinois, eux, ils ignorent que les Etats-Unis veulent les avoir aussi ? que n'ont-ils pas encore réalisé que c'est le pivot Russia-Chine-Alliés anti-US l'unique arme capable de contrer la fougue de l'Empire américain ? (D'ailleurs, c'est plus facile pour les EU de tuer le débiteur que payer la dette, je suppose).
a écrit le 01/06/2014 à 17:51 :
L’ avenir des peuples européens se joue en Ukraine à ce moment.
 Si, par leur prise de conscience, ces peuples se libèrent du joug des Etats Unis et de l’Union Européenne, alors un temps de paix et de prospérité sera possible.
Plus que jamais le choix est entre l’Europe des peuples, ou une Europe-matière-première, vidée de son âme, taillable et exploitable à merci. Voilà ce qui se joue en ce moment.
Nous sommes dans un tournant historique.
a écrit le 30/05/2014 à 22:12 :
si la russie n'avait pas envoyé des soldats et des armes, ça aiderait... les morts sur place sont rapatriés en Russie... qu'est-ce qu'ils faisaient de ce côté de la frontière ???
Réponse de le 31/05/2014 à 18:37 :
<"les morts sur place sont rapatriés en Russie"> (???)

Merci de me repasser la source où vous avez appris cela.
Réponse de le 01/06/2014 à 10:35 :
aide, vous êtes aide-de-camp de quel général de l'Otan ?
a écrit le 30/05/2014 à 16:31 :
On sait qu'une occupation de territoire n'a jamais abouti dans l'Histoire. Les allemands fusillaient des otages sans résultat face aux patriotes français. cela n'est plus possible en Ukraine heureusement de la part de la dictature européïste affirmées et adoubée de Kiev. Les soldats et leurs complices ne vont dont pas pouvoir tenir. Ils partiront. La stratégie de force adoptée par l'union européenne est sans avenir. elle provoque la partition du pays alors que seule un peu d'autonomie était réclamée. Poutine le sait bien. Il tente d'apaiser les choses et attend ce qui ne manquera pas d'arriver.
a écrit le 30/05/2014 à 12:50 :
Pourquoi ne propose-t-il pas à l'ONU d'envoyer les casques bleus ??
Réponse de le 30/05/2014 à 13:52 :
Les USA ne veulent pas de casques bleus en Ukraine. Point à la ligne.
Réponse de le 30/05/2014 à 15:23 :
Vous seriez content si on vous envoyait une escouade de contrôleurs Urssaf, histoire de vérifier si tout est en règle dans la gargotte réchauffeuse de plats au micro-ondes ?
a écrit le 30/05/2014 à 10:06 :
les tartuffes soutiennent le gouvernement ukrainien qui fait le meme chose que se qu'ils condamnent dans la syrie qui va decider de sanctions contre l'ukraine? pour avoir utilise l'armee contre le peuplequi va proposer une zone d'exclusion aerienne pour interdire aux avions et helicopteres ukrainiens de venir mitrailler les populations revoltees?
a écrit le 30/05/2014 à 9:46 :
L'impossible, dit-on, c'est pas français. Peut-être que la reconnaissance non plus. Le "bashing" qu'on fait ces jours contre Poutine et la Russie y a quelque chose de viscéral, d'atavique, ça sort des tripes. Pourquoi tant de haine, je me demande. Rappelons nous que des grandes figures de l'Histoire française ont été incarnées sur l'écran par un immense acteur russe d'origine française. Obélix, Cyrano de Bergerac, et plus récemment le grand Dominique Strauss-Kahn ont pris corps et forme sous les trait de ce grand monstre sacré qui est Gérard Depardieu. Au nom du 7ème art soyons, au moins, reconnaissants à ce remarquable Russe à âme française, je vous prie !
a écrit le 30/05/2014 à 9:34 :
De toutes façons, Poutine et ses soutiens Frontistes reprocherons toujours au gouvernement ukrainien d'être dominé par des néonazis (moins de 1,5% des voix aux présidentielles);
Ils lui reprocheront d'intervenir dans l'est du territoire de son propre pays;
Ils lui reprocheront de ne pas assez intervenir et de laisser l'anarchie s'installer !!!
Bref : tout pour justifier une annexion poutinienne !!
Réponse de le 30/05/2014 à 11:09 :
On a de la mémoire mon cher et votre propagande n'y peut rien : on se souvient du massacre d'Odessa. Figurez-vous aussi que de plus en plus de gens délaissent la TV et se réinforment sur internet. On y apprend par exemple que le fils Biden prend des intérêts en Ukraine et que ex Black Waters, Academi, y vend des mercenaires, comme en Irak ...
Réponse de le 30/05/2014 à 12:23 :
Un alibi de plus : l'invasion poutinienne de la crimée avait DEJA eu lieu ; Les SEULS morts en Crimée l'ont été du côté Ukrainien, ne vous en déplaise !!
A Odessa, je remarque qu'au départ, il y avait un défilé pacifique et non armé de supporters de football. Ceux ci ont été attaqués à coup de barre de fer et autres armes par des pro-russes.
A la mi-temps, l'information ayant circulée dans le stade, les supporters ne se sont pas laissés faire et sont partis rechercher leurs assaillants : Ils ont repérés une partie d'entre eux se réfugiant dans la maison des syndicats, et c'est là que le drama à eu lieu !!
Bien évidemment, vous tromquez l'histoire et reprocher là à l'état ukrainien son immobilisme, et dans l'est de l'ukraine de ne pas rester immobilie : quelle incohérence !!!
Réponse de le 30/05/2014 à 12:40 :
Manque de bol, les vidéos de l'immonde boucherie perpétrée par les néo nazis (achevant à coups de barre de fer ceux qui tentaient de s'échapper du bâtiment où ils avaient mis le feu), ont circulé sur internet. Olivier Berruyer (qu'on ne peut taxer de frontisme) a extrêmement bien documenté le sujet de la crise ukrainienne sur son blog, ridiculisant la prose botulo-fourestienne dont vous vous faites l'écho...
Réponse de le 30/05/2014 à 16:30 :
Le département d'état US est tellement fâché avec la géo que ses trolls recopient des âneries !
Réponse de le 01/06/2014 à 10:38 :
Le Département d'Etat américain a une porte-parole, Jen Psaki, qui réussit à débiter plus de salades qu'Obama et Kerry ensemble, c'est incroyable ! sur internet il y en a toute une collection, faut les voir pour y croire.
a écrit le 30/05/2014 à 7:18 :
Il a trouvé un lance-missiles au marché du coin et s'est défendu....
a écrit le 30/05/2014 à 6:12 :
"Je vous demande de vous arrêter" ; "Je vous demander de vous arrêter".
a écrit le 29/05/2014 à 23:31 :
euh, pour arrêter les combats dnas l'Est de l'Ukraine, Lavrov devrait demander aux "prorusses" de déposer les armes. La moindre des choses c'est que l'Ukraine préserve son intégrité territoriale ! A-t-on jamais vu des manifestants ordinaires où que ce soit armés jusqu'aux dents avec des armes antiaériennes ???
Réponse de le 30/05/2014 à 7:22 :
Ben oui mon patoche : pravy sektor et Svoboda ... tu devrais demander à tes "amis" américains de retirer leurs mercenaires et d'arrêter leur soutien aux héritiers de la division Das Reich ... Peut-être que les séparatistes de l'est seraient moins paranos ...
Réponse de le 30/05/2014 à 9:04 :
en partie d'accord mais n'oublions pas que les troubles en Ukraine ont débuté par un mouvement putschiste possiblement manipulé par l'occident(us?) et donc non légitime. Par ailleurs les régions concernés sont quasi exclusivement peuplées de population d'origine russe.
Après l'exemple du Kosovo piqué aux serbes, l'occident a du mal à être crédible
Réponse de le 30/05/2014 à 9:33 :
En tant que citoyen russe, Serguei Lavrov n'a pas le moindre droit de demander quoi que ce soit aux nationaux d'un autre pays, ce serait un cas d'ingérence. À force de soutenir les US et leurs satellites européens de l'OTAN, pour vous l'ingérence est devenue une chose assez normale. A la condition que ce soit faite envers les autres, pas envers vous !
Réponse de le 30/05/2014 à 12:34 :
@ @patrickkb 9h33 : "En tant que citoyen russe, Serguei Lavrov n'a pas le moindre droit de demander quoi que ce soit aux nationaux d'un autre pays"... et il a encore moins le droit d'intervenir dans l'est d'un pays souverain !! ...et encore moins le droit d'annexer une région d'un état souverain voisin !!!
Réponse de le 30/05/2014 à 12:38 :
@ craputbk : "pravy sektor et Svoboda réunit ont fait moins de 1.5% aux élections présidentielles ukrainienne... alors arrêtez de laisser croire que le gouvernement est au main de ces partis !! Ce ne sont certainement pas des groupuscules staliniens en provenance du pays voisin, organisant des élections sans liste électorale, et les armes à la main, qui vont donner des leçons de démocratie !!!
Armés de lance-roquettes, les infiltrés poutiniens sont tout sauf des "civils patriotes" !!!
Réponse de le 30/05/2014 à 13:57 :
Puisque votre discours il a l'air si pétillant qu'un enseigne néon, alors dites mois : et l'annexion des iles Malvines et de Gibraltar par les british, hein ? et nos bases militaires en Afrique imposées (diplomatiquement) par la force, qu'en pensez-vous ?
Réponse de le 30/05/2014 à 18:49 :
Ah non mais là c'est pas pareil ! Nous on est le camp du bien. Eux c'est que des méchants !
Réponse de le 30/05/2014 à 19:02 :
Vous avez toujours pas compris que les militaires Ukrainien de l'Est on désertés et se battent contre ceux à la solde de Kiev.
Réponse de le 31/05/2014 à 18:39 :
à la solde de Kiev revient à dire à la solde des Etats-Unis et de ses copains de l'Otan ?
a écrit le 29/05/2014 à 23:28 :
Bonjour-bonsoir mes chers amis, ça donne l’impression que vous discutez même pas d'humains... "ces ukrainiens"...c'est sur , vous n'avez pas entendu parlé d'eux, pourtant c'est sont des HUMAINS! Une partie de cette nation a tout simplement dit "NON" au USA et Europe et on fait quoi? On les tue...comment ont ils osés dire "nous : nous ne voulons pas entrer en Europe"...les russes je les ai pas vue chez les "séparatistes" ,comme on les appelle, c'est sont les personnes comme vous et moi, des civiles qui se protègent, et ils demandent chaque jour de les aider, car ils ne sont pas nombreux, par contre le présidant actuel n'a pas de soucis et fait tout "bien" pour "étouffer" l'Est, les hélicoptères et les avions, les armes qui vont bien...et si jamais il n'y a pas assez il peut toujours demander chez ses "dieux"...pour tuer les femmes, les enfants, les vieux...dans son armée les petits jeunes de 16-20 ans qui refuses de tirer sur les civiles sont abattus et abandonnés sur place ! et tout ça pourquoi ? parce que si jamais l'Est de l'Ukraine est perdu le pays ne vaut plus rien pour l'Europe, l'Est est la "vache" qui nourri le reste du pays.Ou est Poutine dans cette histoire? Ou est son langage double? Le Donbasse prie qu'il entre avec son armée ! . L'armée Nationale a donnée 3 heures d’évacuation pour les habitants de Donetsk qui sont plus que 1 000 000 de personnes ! ils ont pensé à bien rigoler à mon avis, mais la plus part des gens ne sont pas parti...Et ça c'est une démocratie? Ou elle est? Ou sont les droits de l'homme? "Des trolls de Poutine..." J'aimerais pouvoir rigoler comme vous et me coucher et me lever avec l'esprit tranquille que "ma famille va bien" et que leur vies ne sont pas en danger
Réponse de le 30/05/2014 à 12:43 :
" Une partie de cette nation "... qui s'est exprimé quand ?? (je relativise une élection sans enveloppe, sous la menace des armes et sans liste électorale, dont le seul choix était : voulez vous quitter l'ukraine et rejoindre la russie ou voulez-vous quitter l'ukraine !!!)
a écrit le 29/05/2014 à 23:16 :
L’attitude du nouveau président ukrainien est irrationnel.
-Soit il souhaite faire revenir les régions séparatistes au sein de l’Ukraine et dans ce cas faire intervenir les chasseur-bombardiers, les hélicoptères et les parachutistes est totalement contre-productif. Quant une population de plus de 5 millions de personnes chauffés à blanc depuis des mois par la propagande anti-Kiev (même si il y a des pro-ukrainiens dedans) voient des combats violents et des dizaines de russophones tués, cela ne peut qu’empêcher toute forme de réconciliation. D’autant qu’il prend le risque d’une grosse bavure (dans le genre d’Odessa) avec des risques d’embrasements dans d’autres zones à forte minorité russophone.
-Soit il a déjà fait une croix sur ces régions car dans son esprit elles seront toujours un boulet pour le reste de l’Ukraine et dans ce cas il faut déjà penser au futur et rendre des relations politiques et économiques apaisées avec ces régions.
Mais visiblement aucune forme de dialogue n’est envisagée pour l’instant ni par les séparatistes ni par le nouveau président. Reste qu’un enlisement et donc les violences sur les populations civiles qui vont avec, risque de dégrader l’image du nouveau pouvoir.
Poutine veut faire diminuer les sanctions et jouera à fond la carte de la fédéralisation qui lui convient, mais si rien n’est payé une réduction dans la livraison de gaz est probable car Moscou a trop menacé. Avec à la clef soit le début de vrais négociations soit une augmentation des sanctions.
Dans ce cas le recul des blindés russes qui a donné de l’ardeur au gouvernement central, n’aura été que provisoire.
a écrit le 29/05/2014 à 21:42 :
Juste pour détendre un peu l'ambiance de ce forum, voici quelques considérations des américains à l'égard de Piotr Poroshenko qui ont été filtrés des communications diplomatiques US par WikiLeaks, tout récemment.

"Il s'est mis trop en évidence ce gars", "un oligarche qui se fait discréditer par lui-même, il s'est déshonoré" et "il est trop pragmatique et va finir en privilégiant ses intérêts en Russie".

Et quand je pense aux premiers mots de Barrack Obama après avoir appris son élection que "C'était une bonne élection" alors j'ai de la peine à imaginer ce qui serait pour les US une "mauvaise élection" en Ukraine.
Réponse de le 30/05/2014 à 7:34 :
poutine n'aime pas les oligarques , chez lui si ils lui obéissent pas et qu'ils restent a leur place ils finissent en prison goulag , s'ils font de la politique ils prennent des risques sérieux et nombreux sont ceux qui s'exilent avec leurs familles , le président ukrainien a dès le début fait sursauter poutine , il aurait preferé a la rigueur un bon démagogue ou politicienne arriviste qu'un oligarque , la violence peut continuer jusqu'à la capitulation sans condition envers les russes ..pauvre peuple Ukrainien il n'a pas fini de souffrir ..
Réponse de le 30/05/2014 à 9:37 :
Eh! Balzac, réveillez vous ! votre discours remonte encore aux jours de la guerre froide, l'URSS est déjà bel et bien finie, la Russie est une économie de marché et les US et ses poodles veulent y mettre leurs grappin, c'est ça la réalité. Réveillez vous !
Réponse de le 31/05/2014 à 11:51 :
a pere michel , je suis bien réveillé et j'ai vu les médias russes comment le père du peuple poutine soumettre des géants économiques a signer et lui rendre son stylo en plus , soumettre tout ceux qui se moque de lui en fermant les antennes TV et radio , l'économie de marché de dupes alors ? , Gazprom aux mains de l'état des potentats et qui fait le prix du gaz a géométrie variable d'ou le contentieux avec l'Ukraine qui refuse de se soumettre .. l'URSS n'existe plus mais l'autocratie oui ..et le culte du personnage a déjà fait ses effets dévastateurs sur la populace ..
a écrit le 29/05/2014 à 19:55 :
euh, je n'y comprend pas grand chose à leur politique, à Poutine non plus d'ailleurs, mais puisqu'il est vilipendé tout de même par l'europe et USA, que peut il faire dans ce sale bourbier, sans se faire jeter par les uns ou les autres? il me semble (mis à part pour tout le reste qu'on lui reproche, manque de liberté etc)que sa place dans ce cas ci, n'est pas trop enviable , non plus, les fesses entre 2 chaises, non? quelqu'un pour m"expliquer, merci...
Réponse de le 29/05/2014 à 20:18 :
Il a envahi la Crimée, c'était jeter de l'huile sur le feu. Ensuite il envoie des soldats russes dont le colonel Strelkov pour soutenir les maffias agitatrices à l'Est de l'Ukraine, certains ex parti des Régions de l'ancien président Yanoukovitch, ex pion de Poutine. Il envoie des missiles anti-aériens. Il aimerait bien envahir l'Ukraine mais là c'est un gros morceau alors afin d'éviter çà il agite et fait du chantage au gaz comme d'habitude pour tenter de déstabiliser et négocier les meilleurs avantages pour son clan sachant qu'il lui est difficile désormais d'intégrer l'Ukraine à son projet d'Eurasie, les ukrainiens dans leur majorité n'en veulent pas tout comme la Géorgie et la Moldavie entre autres, il préfèrent la liberté à la dictature Poutine. Son langage est double : accuser les occidentaux d'être responsables, leur demander d'intervenir mais il envoie ses miliciens en sous main, tout comme des armes, bref il joue double jeu comme en Syrie et ailleurs.
Réponse de le 29/05/2014 à 20:39 :
ok, je comprends mieux, il joue sur tous les tableaux, c'est assez retord ça...MERCI beaucoup pour l'explication, bonne soirée.
a écrit le 29/05/2014 à 19:33 :
....Il commence bien sa partie : 40 morts . ça n'annonce rien de bon pour la suite, surtout qu'il est bien décidé à récupérer la Crimée.
a écrit le 29/05/2014 à 19:21 :
Compte tenu de la radicalisation idéologique de l'Occident, les russes et les chinois ont bien compris que la menace va s'amplifier, il faut donc s'attendre à un resserement des liens de ces deux pays.
Réponse de le 29/05/2014 à 20:27 :
Les liens entre la Chine et la Russie sont comme le pacte Staline Ribbentrop quand Staline collaborait avec Hitler, vous savez ces fameux nazis que l'on retrouverait soi-disant partout à l'Ouest de l'Ukraine y compris chez les grands-mères lol ! C'est comme le pacte FN/Poutine, Marine préconisant le fédéralisme en Ukraine et pro-Poutine qui crée l'Union eurasiatique pendant qu'elle cherche à faire tout le contraire en Europe, à la démanteler ainsi que l'euro pour que Poutine puisse plus facilement dominer nos pays séparés. C'est bien joué la manipulation auprès des gogos.
Réponse de le 29/05/2014 à 21:23 :
Et n'oubliez pas ce qui se passera si l'est du pays retourne dans le jeu politique (conséquence logique d'un apaisement). Ses habitants contribueront vraisemblablement assez vite à botter le derrière de Porochenko et de la coalition libéralo-fasciste ouvertement hostile à leur histoire, leur culture, leurs intérêts et leurs valeurs qui a pris le pouvoir à Kiev suite au coup de force du printemps dernier...
Réponse de le 29/05/2014 à 21:43 :
n'importe quoi.
a écrit le 29/05/2014 à 18:15 :
En fait, Poroshenko a peur qu'après que l'Ukraine signe un accord d'association avec l'UE, la Russie pourrait imposer des restrictions des importations de marchandises ukrainiennes. Un souci tout à fait légitime car la Russie ne me paraît pas disposée à faire de cadeaux à Kiev et elle a bien raison.

Alors, que Poroshenko aille trouver son bonheur auprès de ses prospères amis occidentaux.
Réponse de le 29/05/2014 à 20:32 :
L'Ukraine n'a pas vocation à signer un accord d'association avec l'UE elle a simplement signé des accords commerciaux, c'est important mais comme pour tout pays. Elle n'a pas non plus intérêt à intégrer l'Union eurasienne vue sa position en taille, géographie etc. Quant à l'Occident il est certain qu'en terme de moyens financiers il domine largement, les places financières de New York, Londres etc ont le poids d'aider massivement l'Ukraine plus que ne le pourrait et de loin l'Union eurasienne en cours de formation et non diversifiées économiquement.
a écrit le 29/05/2014 à 17:59 :
OK avec "A tous les trolls de service". Par des moments, l'air devient même irrespirable, c'est l'horreur.
a écrit le 29/05/2014 à 17:52 :
OK avec "POUTINE POMPIER PYROMANE"
L'Europe, tardivement, avait tout de même proposé à Poutine, plusieurs fois un accord, qu'il avait refusé sous pretexte qu'il allignait plus de milliards que l'Europe. La encore, c'est lui qui refuse d'entrer en négociations avec Porochenko.
Il faudrait pas trainer parce que c'est limite guerre civile. Les "pro-russes" sont minoritaires, moins de 10% aux élections.
De nombreuses familles ukrainiennes viennent de prendre un rappel de leur histoire en pleine gueule, et ont envie d'en découdre avec les "pro-russes.
C'est vraiment pas bon.
Que font aussi nos dirigeants?
Réponse de le 29/05/2014 à 18:01 :
Mais que fait BHL, non mais allo quoi ? Ah on me dit dans l'oreillette qu'il est occupé a faire le SAV en Lybie où il a répandu la démocratie dans les milices islamistes qui viennent d'instaurer la charia ...
Réponse de le 29/05/2014 à 20:08 :
@ sos bhl : Et que fait le colonel Strelkov, les transmissions entre la maffia en Ukraine de l'Est et la Russie indiquent qu'il continue de répandre le chaos et Poutine continue de fournir des armes à la Lybie.
Réponse de le 29/05/2014 à 21:50 :
mon Dieu, quel b...del !
Réponse de le 30/05/2014 à 5:30 :
Ah on me dit que Barack Bush n'a toujours pas fermé le centre de thalassotherapie de Guantanamo, illegal selon la constitution des USA donc ce centre 5 etoiles a ete installe a Cuba ... quel courage et quels democrates ces Americains philanthropes devant l'eternel ! Ah on me dit que bhl ne prefere pas savoir, bhl va où les cameras sont.
a écrit le 29/05/2014 à 17:26 :
C'est Poutine qui attise le feu par l'envoi de soldats russes, de commandants russes, de missiles anti-aériens russes, en ne voulant pas négocier globalement le prix du gaz, en ayant envahi la Crimée etc. et il accuse les occidentaux en leur demandant de faire pression alors qu'il ne le fait pas sur les maffias du Dombass. Les ukrainiens ont voté à large majorité au premier tour un président, qu'il laisse faire ce que l'Ukraine a à faire et qu'il respecte et contrôle ses frontières. Ce sont bien les insurgés et maffieux qui ont tenté de prendre l'aéroport et qui utilisent des missiles russes. Et il y a bien une trentaine de cadavres aux passeports russes.
Réponse de le 29/05/2014 à 20:06 :
Poutine pose effectivement un problème à cette partie du monde, toute comme le FN en France parti séparatiste qu'il soutient tout comme le Jobbik en Hongrie etc. Il est temps que ces personnes soient remplacées car elles ne poussent que sur les crises et sèment le chaos.
Réponse de le 29/05/2014 à 20:50 :
Je ne pense pas que demaisn on sera comme la Grèce.... mais si la stagnation de notre économie continue, en 4 ou 5 ans on va finir comme l'Espagne, c'est sûr. Peut-être avec moins de chômeurs (36% c'est énorme !) mais avec un pouvoir d'achat riquiqui (et c'est ça qui est le pire !) et en se désindustrialisant. du courage on n'est pas encore là...
a écrit le 29/05/2014 à 17:13 :
C'est une demande digne d'un grand dirigeant comme Vladimir Poutine et qui va dans le sens d'éviter plus de morts inutiles et bains de sang entre les gens d'un même pays. Mais c'est révélateur qu'aucun dirigeant occidental n'ait eu le même geste que le Président russe.

La cause oxydentale est déjà perdue en Ukraine et l'Oxydent s'en fiche, royalement. D'ailleurs on n'avait jamais entendu avant de ces Ukrainiens.... n'est-ce pas?

Ce n'est pourtant pas le même cas pour les Russes avec qui les Ukrainiens ont eue une histoire commune jusqu'à à février de cette année. Voilà la vraie raison de la demande de Poutine. Et du silence des oxydentaux.
Réponse de le 29/05/2014 à 17:37 :
Les "oxydentaux" n'interviennent pas car les chars et avions russes sont en métal et Poutine est un homme de fer, donc une réaction d'oxydation se traduirait par la rouille accélérée de la Russie dont l'économie est déjà tres en retard sur celle des pays émergents en général et les "oxydentaux" qui ne sont actuellement pas des envahisseurs comme l'était Staline ou comme l'est Poutine ont la sagesse de ne pas vouloir que cette partie du monde soit encore plus rouillée alors qu'elle peine à sortir de la crise de 91 dont nous subissons encore les conséquences avec l'Ukraine, qui contrairement à la Pologne et d'autres intégrées à l'Union européenne, peine à sortir de son histoire soviétique.
Réponse de le 29/05/2014 à 18:01 :
Vous écrivez sans doute de Moscou? Ici nous écrivons occident et non oxydent, et nous disons : nous n'avons jamais entendu parler de ces ukrainiens. Il paraît que le Kremlin a engagé des bloggeurs pour défendre sa cause
Réponse de le 29/05/2014 à 18:51 :
à Félix :il ne faut jamais prêter l'oreille à un troll, soit-il pour ou contre Poutine.
Réponse de le 29/05/2014 à 19:28 :
Il a pas le sens de l'humour, faut arrêter de boire trop de bourbon.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :