Le géant pétrolier britannique BP signe un contrat de 20 milliards de dollars avec la Chine

 |   |  185  mots
Ce contrat représente un bon prix pour nous, et un bon prix pour eux, a assuré le directeur général de BP, ajoutant que c'est un bon accord et un bon lien commercial entre le Royaume-Uni entre la Chine.
Ce contrat représente "un bon prix pour nous, et un bon prix pour eux", a assuré le directeur général de BP, ajoutant que "c'est un bon accord et un bon lien commercial entre le Royaume-Uni entre la Chine". (Crédits : reuters.com)
Le géant britannique s'allie avec la compagnie pétrolière chinoise CNOOC pour un contrat de fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL) à long terme.

BP va pouvoir sabrer le champagne. Et pour cause: le géant pétrolier britannique doit signer ce mardi un contrat de fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL) à long terme avec la compagnie pétrolière chinoise CNOOC, dans le cadre d'une visite à Londres du Premier ministre chinois Li Keqiang, a annoncé le directeur général de BP, Bod Dudley.

Sur 20 ans

Il s'agit d'un contrat sur 20 ans, et d'une valeur totale de 20 milliards de dollars (soit environ 14,75 milliards d'euros), a précisé Bob Dudley à des journalistes, en marge du Congrès pétrolier mondial qui se déroule jusqu'à jeudi à Moscou.

"Un bon prix"

Ce contrat représente "un bon prix pour nous, et un bon prix pour eux", a assuré le directeur général, ajoutant que "c'est un bon accord et un bon lien commercial entre le Royaume-Uni entre la Chine".

Selon la presse britannique, le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell devrait également signer un contrat avec CNOOC lors de la visite de Li Keqiang, qui débute ce mardi un déplacement de trois jours au Royaume-Uni.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :