Le Premier ministre ukrainien démissionne après l'eclatement de la coalition

En pleine période de regain de tension en Ukraine, le Premier ministre Arseny Iatesniouk a déposé sa démission auprès de la Rada, le parlement du pays, ce jeudi.
Lors de sa nomination en février, Arseni Iatseniouk avait évoqué le rassemblement d'un gouvernement de guérilla en Ukraine (Photo Reuters)
Lors de sa nomination en février, Arseni Iatseniouk avait évoqué le rassemblement d'un "gouvernement de guérilla" en Ukraine (Photo Reuters) (Crédits : Reuters)

Une coalition qui s'effondre, un Premier ministre qui démissionne, bientôt des élections? En Ukraine, le chef du gouvernement Arseny Iatesniouk a déclaré ce jeudi après-midi avoir déposé sa démission. 

Ce retrait fait suite à l'annonce par deux partis politiques, de leur départ de la coalition au pouvoir, un peu plus tôt dans la journée. Il s'agit du parti nationaliste Svoboda et du parti Oudar de l'ancien boxeur Vitali Klitschko.

"Renouvellement des autorités étatiques"

Le président Petro Porochenko pourrait appeler à la tenue d'élections anticipées, si d'ici trente jours une nouvelle coalition n'est pas formée. Il a salué l'initiative de Svoboda et Oudar lors d'une allocution dans la journée, en soulignant que "la société [ukrainienne] veut renouvellement complet des autorités étatiques". 

Depuis la chute en février du dirigeant pro-russe Viktor Ianoukovitch le non renouvellement du Parlement alors que l'Ukraine s'est dotée d'un nouveau président était dénoncé par une partie de la classe politique. 

Arrivé au pouvoir en février, après la chute de l'exécutif pro-russe, Arseni Iatseniouk avait immédiatement demandé une aide au FMI et prévenu les Ukrainiens qu'il allait devoir prendre "des mesures extraordinairement impopulaires". 

>> Ukraine: Arseni Iatseniouk dirigera un "gouvernement de kamikazes"

"Chasser les agents de Moscou"

Oleh Tiahnibok, dirigeant du parti Svoboda a déclaré: 

"Nous pensons que dans la situation actuelle un tel Parlement, qui protège les criminels d'Etat et les agents de Moscou, qui refuse de lever l'immunité de ces personnes qui travaillent pour le Kremlin, ne devrait pas exister."

Ces revirements politiques interviennent alors qu'à l'Est du pays les affrontements entre séparatistes - dont certains revendiquent l'autonomie - et les forces gouvernementales s'intensifient sur fond de polémique internationale à propos du crash du Boeing de Malaysia Airlines, abattu le 17 juillet. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 41
à écrit le 27/07/2014 à 11:51
Signaler
Il faut que la France se retire de cette course à la guerre enclenchée par la GB, les USA, la Pologne, qui veulent entrainer la Russie dans la guerre, lui nuire à tout prix. Les Slaves d'Europe ne doivent plus comprendre pourquoi la Russie n'intervie...

à écrit le 27/07/2014 à 10:11
Signaler
Nous le gouvernement Français et son Président soutiennent l'instabilité politique en Ukraine au lieu de lutter en France pour enrayer le chômage et donner de l'essor à l'économie

à écrit le 27/07/2014 à 0:09
Signaler
La Russie continue de fournir les séparatistes en tanks, armes, missiles et personnel et les services de renseignements des pays de l'Est estiment une invasion russe proche en Ukraine sous forme de "mission humanitaire". De nombreux équipements russe...

le 27/07/2014 à 0:57
Signaler
KIEV, 26 juillet - RIA Novosti/La Voix de la Russie L'Ukraine a décidé de creuser un fossé large de 3,5 m et profond de 2 à 3 m à la frontière avec la république autoproclamée moldave de Transnistrie, a annoncé samedi à Kiev Alexandre Iakovenko, port...

à écrit le 27/07/2014 à 0:04
Signaler
Des Russes lucides sur Poutine Quelle rigolade. Pas un média français qui ne reprenne à son compte des semi-vérités, en occulte d'autres ou présente comme avérés des faits depuis démystifiés quand ce ne sont pas de simple vidéos arrangées. Aucune q...

le 27/07/2014 à 0:14
Signaler
Vous en connaissez beaucoup des "médias" libres en Russie ?? Novaïa Gazeta subit régulièrement des pressions, contrôles fiscaux etc. Allez manifester à Moscou vous allez voir si c'est aussi facile qu'en France. Il faut être honnête dans vos analyses.

à écrit le 26/07/2014 à 23:54
Signaler
ça nous manquait cette belle unanimité forcée des commentateurs libres... quel pied de nez de l'Histoire de lire une telle propagande dans un journal français dit de référence.

à écrit le 26/07/2014 à 3:09
Signaler
"Vergeef ons, Nederland", "Pardonnez-nous, Pays-Bas". Ce titre choc fait la une de Novaïa Gazeta, bihebdomadaire russe d'opposition, à la fois en néerlandais et en russe. Non seulement Novaïa Gazeta est à contre-courant de la grande majorité des mé...

le 27/07/2014 à 0:03
Signaler
Quelle rigolade. Pas un média français qui ne reprenne à son compte des semi-vérités, en occulte d'autres ou présente comme avérés des faits depuis démystifiés quand ce ne sont pas de simple vidéos arrangées. Aucune question sur les très nombreuses ...

à écrit le 26/07/2014 à 3:02
Signaler
Les Echos. Les entrepreneurs allemands sont désormais prêts à "assumer à 100%" un renforcement des sanctions de l'Union européenne contre la Russie, a assuré le chef de la commission économique allemande pour l'Europe de l'est dans une interview au H...

le 26/07/2014 à 5:28
Signaler
Les mesures commencent déjà à faire sentir leurs effets en Russie, la croissance va passer en dessous de zéro.

à écrit le 26/07/2014 à 2:15
Signaler
Dans son offensive pour la reconquête de l'est du pays, les forces ukrainiennes sont parties de rien : l'état de l'armée était pitoyable il y a encore trois mois. Mais les différentes unités engrangent les succès et reprennent les villes, les unes ap...

à écrit le 25/07/2014 à 11:46
Signaler
On aurait aimé savoir que les parlementaires s'étaient battus entre eux sur le sujet des bombardements de civils dans l'est du pays.

à écrit le 25/07/2014 à 11:40
Signaler
Pays de l'Otan et donc servile au Département d'Etat US, la Hollande a organisé des funérailles dignes d'un grand chef d'Etat aux 17 victimes de cet accident en Ukraine. Tout en gardant le respect envers la mémoire des victimes et leurs familles, per...

le 25/07/2014 à 15:23
Signaler
Il faut éviter de regarder la télévison, @Roger.

à écrit le 25/07/2014 à 10:20
Signaler
Ukraine = Etat artificiel. L'UE et la Russie devraient s'accorder pour chacun prendre leur "part" et renflouer financièrement les 2 parties. Mais bien sûr, les yankees font tout pour que ça foire

le 26/07/2014 à 2:10
Signaler
Il y a 21 provinces qui sont tout autant artificielles en Russie. Il serait donc bon de démanteler la Russie invasive et de la partager avec les chinois etc.

à écrit le 25/07/2014 à 9:29
Signaler
nooooooon mai pourcoiiiii non non revien

à écrit le 25/07/2014 à 9:13
Signaler
Il n'est pas simple de gouverner un pays après une dictature de 70 ans.... Il est plus qu'important qu'une démocratie de mettre en place.... Dans quelle mois avec la fin des pression russe, le pays pourra repartir en croissance..... Mais s'est un cap...

le 25/07/2014 à 15:48
Signaler
C'est comme en Irak, hein mon Roro ? Vachement plus dur à installer la démocratie de l'oncle Sam que de causer la mort de 500.000 irakiens !

le 26/07/2014 à 2:13
Signaler
Si Poutine n'intervenait pas en Ukraine, le pays s'en sortirait comme il avait commencé à le faire il y a quelques années. Mais ce n'est pas le but de Poutine de voir l'Ukraine se développer comme la Pologne etc à ses portes.

à écrit le 25/07/2014 à 8:12
Signaler
Ça permettra de mettre le parlement en phase avec la majorité du pays. Partout dans le monde, quand on a un changement de président on revote pour confirmer ou modifier le parlement (ou vice versa) et mettre les deux instances en accord.... enfin on ...

le 26/07/2014 à 18:52
Signaler
Les régions qui étaient aux mains du Parti des régions, sont calmes et seules 2 sont partiellement en rébellion. Pas sûr que le Parti des régions fasse un bon score dans le Sud et l'Est du pays.

à écrit le 25/07/2014 à 2:26
Signaler
Les espions de Moscou approcheraient de plus en plus de journalistes, chercheurs et experts sur le territoire français, révèle le Nouvel Observateur. Leur nombre serait estimé entre 60 et 70. Tout commence par une histoire, celle du colonel Iliouchin...

le 25/07/2014 à 8:49
Signaler
Ah et bien si le Nouvel Obs. l'a dit...

le 25/07/2014 à 10:21
Signaler
LOL en effet le Nouvel Obs, la pravda de l'oligarchie anti-russe

le 26/07/2014 à 2:02
Signaler
Il n'y a pas que le Nouvel Obs qui le dit. Et çà vaut mieux que la Voix (de la propagande) de la Russie.

à écrit le 24/07/2014 à 23:37
Signaler
12 commentaires, 5 publiés, merci censure. Vive la démocratie !

à écrit le 24/07/2014 à 22:25
Signaler
Tchao Arsenic..

à écrit le 24/07/2014 à 19:49
Signaler
Ce papier a été nettement "édité", il reprend uniquement les déclarations les plus "soft" de ce putschiste à deux balles. Allez au "Monde" ou au "Figaro" pour savoir ce qu'il a dit des raisons de sa démission et de ce qu'il pense de l'avenir de l'Ukr...

le 24/07/2014 à 20:01
Signaler
Ceci n'est pas une coïncidence : www.vineyardsaker.fr/2014/07/24/la-russie-dit-detenir-des-photos-de-lukraine-en-train-de-deployer-des-missiles-buk-a-lest-et-des-preuves-de-la-presence-davions-de-guerre-dans-le-voisinage-du-mh17/

à écrit le 24/07/2014 à 19:43
Signaler
Cela nous fait toujours un supporter des néo nazis de moins dans leur gouvernement.

à écrit le 24/07/2014 à 19:30
Signaler
Mouahaha... les américains boivent la soupe à la grimace et ce n'est pas fini.

à écrit le 24/07/2014 à 19:18
Signaler
Vs êtes des frère d écouter pas les autre travailler ensemble pour intérêt de votre nation.

à écrit le 24/07/2014 à 18:31
Signaler
ça n'est que le début de la grande chienlit, pas de problème, l'Europe paiera.

le 24/07/2014 à 21:29
Signaler
Quand vous dites Europe vous voulez dire les contribuables européens paieront, donc vous. Et moi.

le 25/07/2014 à 0:02
Signaler
L'Europe ne paie pas, elle investit et prête. Les principaux bailleurs de fonds dans ce cas sont le FMI et la Banque Mondiale. Informez-vous correctement avant de dire des bêtises, merci

à écrit le 24/07/2014 à 18:12
Signaler
forcément, sans les nazis de Svoboda, le gouvernement ne tient plus. Ne restent en effets que les libéraux corrompus vendus à l'Europe et aux US...

à écrit le 24/07/2014 à 18:10
Signaler
Les manoeuvres commencent, pour obtenir, sur fond de crise et avant que les mesures imposées par le FMI fassent leur effet, un pouvoir absolu, qui permettra toutes les purges. Le dirigeant de Svoboda est clair à ce sujet. Espérons que l'UE, soutien i...

le 24/07/2014 à 22:41
Signaler
Vous y croyez même ?!? héhé "La Tribune" est aussi faite pour titiller.... héhé

à écrit le 24/07/2014 à 18:01
Signaler
Ben ouai, ça tangue en Ukraine ! Noyé sous le flot ininterrompu de questions russes, non ? Sortez les canots ! mdrrr. Demain, en premières pages "Poutine noit des enfants avant de les manger". Non, j'déconne.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.