0,2% du PIB : le coût du conflit à Gaza pour Israël, estimé par le FMI

 |  | 154 mots
Lecture 1 min.
Côté palestinien, sans aide extérieure, les autorités ne seront pas en mesure de financer la reconstruction des infrastructures et habitations détruites par les bombardements. (Photo : Reuters)
Côté palestinien, sans aide extérieure, les autorités ne seront pas en mesure de financer la reconstruction des infrastructures et habitations détruites par les bombardements. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)
Au-delà de l'épouvantable coût humain, la guerre entre Israël et le Hamas a aussi un coût économique. Les affrontements ont déjà impacté l'économie de l'Etat hébreu et de la bande de Gaza, a souligné jeudi un porte-parole du Fonds monétaire international (FMI).

La guerre pèse pour l'État hébreu. Le coût pour le pays est déjà estimé à 0,2% de son PIB et ne peut qu'augmenter si les affrontements se poursuivent, a déclaré jeudi William Murray du FMI en citant "diverses sources".

Le tourisme mis à mal

L'économie israélienne, en particulier l'industrie du tourisme et les petites et moyennes entreprises, est touchée et la croissance du PIB pourrait encore ralentir si le conflit se prolonge. Une donnée qui ne devrait pas s'améliorer avec l'interruption par des compagnies aériennes occidentales de leurs vols vers Tel Aviv. 

"Nous devons cependant dire qu'une fois le conflit terminé, nous prévoyons relativement rapidement un retour au niveau de croissance initial", a ajouté le porte-parole.

Côté palestinien, sans aide extérieure, les autorités ne seront pas en mesure de financer la reconstruction des infrastructures et habitations détruites par les bombardements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/07/2014 à 13:26 :
On lit dans la presse: l'Etat sape la croissance, les juifs et les chrétiens doivent-ils quitter le pays? Alors y aura-t-il des réfugiés politiques?
a écrit le 26/07/2014 à 13:12 :
La France devient une poubelle avec des fonctionnaires français qui prennent les juifs et les chrétiens pour cible...
a écrit le 26/07/2014 à 12:54 :
C'est amusant de voir qu'on fait des pauses de 12h dans nos conflits l'Etat fabrique le chômage. Des Momies s'attaquent au genre humain, en Europe il existe en politique des pillards, prenez l'exemple qui nous a été publié en Grèce il parait qu'on ne paye pas d'impôts, on fait 50% de jeunes chômage et des centaines de millions de comptes à l'étranger avec le trafic à la comptabilité publique au niveau du Parlement européen. On appelle cela démocratie? Dans une saine démocratie on rend des comptes de l'utilité... alors on fait des bananes. On nous parle des filières subventionnées: on parle d'Altom, de Doux, alors on subventionne le chômage et la vente à l'étranger? Ailleurs il existe des fonds de retraite, pas des retraites virtuelles ou des ETI fantôme, en soutien aux entreprises, pourquoi pas ici? Ne peut-on en parler, est-ce d'utilité publique de soutenir la désindustrialisation du sud? On réforme des avocats précaires au smic à 30 ans, pas les procureurs en sécurité d'emploi, quelle est la définition pour mérite république, pour régime libérale sociale? Pouvez-vous commenter l'élimination sociale des éléments créatifs, la déportation de masse en europe, 400 000 espagnols qui quittent le pays, les millions de français à l'étranger, devons-nous faire des réfugiés politiques? Les européens du sud seraient des crottes dont on se débarrasse par le chômage? Des rapports et des paroles... Règne le Drakul dans un grand parlement vide avec des bas prévôts d'ancien régime, de quel régime parle-t-on, de notre réunion épulaire? Un régime austère ou de vertu?
a écrit le 26/07/2014 à 11:57 :
La république des mouches s'attaque aux citoyens français! ainsi des groupuscules terroristes subventionnés par l'Etat prennent pour cible certaines populations, en l'occurrence des communistes s'attaquent aux juifs et aux chrétiens. On parle d'une pause de 12h, c'est une pause café ou une pause fiscale? On nous parle d'un dégraissage, on aurait des mamouths sans muscles? On parle d'un esclavagisme à la finance, alors est esclavagistes? Les citoyens sont en grand péril... on parles bulles, austérité, chômage, impôts, croissance nulle. 40 ans de relance sous la moyenne... on joue à Vercingétorix la poule gauloise en jupes? Les jeunes français, 50% de nos diplômés seraient condamnés au chômage? Les humanistes crachent leur indignation contre un régime gouverné par la bête qui s'attaque aux citoyens, encore 10000 chômeurs de plus... c'est l'Etat tombe!
a écrit le 25/07/2014 à 15:45 :
Guerre entre l'extrême droite préférée de Flamby et les civils palestiniens...
a écrit le 25/07/2014 à 11:58 :
La sang n'a pas fini de gicler des membres arrachés que le FMI en est à faire les comptes... on voit où sont les priorités de Mme Lagarde..
Réponse de le 25/07/2014 à 13:56 :
=
a écrit le 25/07/2014 à 11:46 :
Ça ne fait pas cher le genocide. En plus c'est offert par la planche a billets americaine...
Pauvres palestiniens.
Réponse de le 25/07/2014 à 11:58 :
+1 !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :