Mistral : la Russie ne paiera sa commande à la France qu'à la réception du deuxième navire

 |   |  320  mots
La Russie, l'un des plus grands importateurs de matériel militaire et de technologies, a signé en 2011 un contrat officialisant l'achat à la France de deux navires de guerre Mistral pour 1,2 milliard d'euros.
La Russie, l'un des plus grands importateurs de matériel militaire et de technologies, a signé en 2011 un contrat officialisant l'achat à la France de deux navires de guerre Mistral pour 1,2 milliard d'euros. (Crédits : Reuters)
Alors que Paris conditionne la livraison du deuxième porte-hélicoptère à "l'attitude de la Russie" dans la crise ukrainienne, Moscou dit vouloir faire "valoir ses droits jusqu'au bout" en cas de rupture du contrat.

"Le paiement final, en accord avec le contrat signé, sera fait en novembre 2015 après la livraison du second navire." Le directeur du groupe public d'armement russe Rosoboronexpor, Anatoli Issaïkin, a annoncé la couleur dans une interview à l'agence russe Itar-Tass.

Tant que les deux porte-hélicoptères Mistral ne seront pas livrés à la Russie, rien ne sera donc payé à la France. Si un seul navire est livré, il en sera de même. La Russie a averti la France qu'elle "fera valoir ses droits jusqu'au bout" en cas de rupture du contrat.

La deuxième livraison dépendra "de l'attitude de la Russie"

Fin juillet, le président français François Hollande avait assuré que le premier bâtiment serait envoyé comme prévu en octobre 2014, tandis que la livraison du deuxième bâtiment dépendra, elle, "de l'attitude de la Russie".

La Russie, l'un des plus grands importateurs de matériel militaire et de technologies, a signé en 2011 un contrat officialisant l'achat à la France de deux navires de guerre Mistral pour 1,2 milliard d'euros.

Une livraison "totalement inappropriée"

Mais la crise en Ukraine, qui a plongé Occidentaux et Russes dans leur plus grave confrontation depuis la fin de la Guerre Froide, a mis Paris en porte-à-faux face à ses partenaires occidentaux: les États-Unis ont qualifié la livraison des Mistral de "totalement inappropriée". L'Union européenne a lancé début août une troisième salve de sanctions, cette fois visant le coeur de l'économie russe.

Pour le président russe Vladimir Poutine, Washington fait du "chantage" à la France afin qu'elle ne remplisse pas ses obligations contractuelles envers Moscou.

Vladimir Poutine a par ailleurs annoncé fin juillet vouloir réduire les importations militaires européennes et assuré que la Russie est "tout à fait" capable de produire tout ce dont le pays a besoin.

>> Embargo russe: quel coût pour l'agroalimentaire français?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2014 à 14:58 :
conditionne la livraison du deuxième porte-hélicoptère à "l'attitude de la Russie". Quelle arrogance ce Hollande dans un pays France en déroute économique.. Le coup d’état à Kiev, qui mis au pouvoir un président pro européen ( quel hasard ) et qui se permet d'envoyer chars et avions contre la population civile russophone, n'est pas la fait de Poutine mais d'un parti nazi soutenu par Hollande et les autres occidentaux.
La Russie a donc bien réagi en conditionnant le paiement des navires à "l'attitude de Hollande"
a écrit le 30/08/2014 à 14:24 :
Cette commande de deux Mistral fut passée par votre ancien président M.Sarkozy avec son homologue russe du G8, je me souviens comme il était fier d'avoir rempli votre panier de ménagère avec sa quincaillerie, mais malgré les mises en garde certes des américains mais surtout de la part des civils européens qui ne voient dans ces mauvais choix qu'un profit à court terme, ça c'est du capitalisme que généralement on envie pas au commerce de la rue, au marché noir, et puis ces russes qui commandent la fabrication de ces bateaux pour le prestige de la Russie, par des ouvriers français non russes, n'ont-ils pas quelques difficultés à faire valoir les raisons de ce prestige, occuper l'opinion publique russe par une indépendance ukrainienne chaotique aux portes de la Russie pour détourner leurs préoccupations sociales, surcoûts des jeux olympiques, deux Mistral à payer à la France, accaparation des pouvoirs par une poignée d'apparatchiks etc.. Les Mistral ne sont pas fabriqués à la chaîne alors c'est qu'on en manque en Europe, on retournera à une économie terrienne pour nos frites, on pompera un peu plus notre gaz naturel, on demandera à chaque russe de se soumettre à une analyse psychiatrique avant la délivrance d'un visa pour visiter le nouvel Occident.
a écrit le 26/08/2014 à 16:32 :
La logique même. Il faudrait que Hollande la ferme au lieu de vouloir à tout prix monopoliser les médias :-)
a écrit le 20/08/2014 à 14:21 :
Bien joué; la Russie. Pour vous, c'est toué bénefice puisque vous avez les plants de ces navires et que vous êtes capables de les construire chez vous...
a écrit le 19/08/2014 à 14:32 :
Au passage, c'est un porte avions que vous montrez...Mais bon, niveau info et compétence, niveau réalité et mensonge, on connait....
Réponse de le 19/08/2014 à 21:45 :
Avant de faire ce genre de commentaire revoyez vos sources. Il s'agit bien d'une photo de BPC classe Mistral dont la partie supérieure sert de porte-hélicoptère ce qui explique le pont plat comme celui d'un porte-avion. L'incompétence est un domaine que vous semblez maîtriser à merveille...
Réponse de le 26/08/2014 à 16:52 :
@ninas et Bob: j'avais pourtant interdit à mon jardinier d'emmener sa femme en vacances avec mon bateau :-)
a écrit le 19/08/2014 à 14:31 :
Bien vu! C'est pas gagné hollande.
a écrit le 18/08/2014 à 12:42 :
Mistral: la Russie ne paiera sa commande à la France qu'à la réception du deuxième navire :
Il fallait s'y attendre
a écrit le 18/08/2014 à 10:13 :
Avez-vous reçu vos impôts pour cette année???? vous comprendrez mieux!!!!
Réponse de le 01/09/2014 à 15:00 :
reste hélas trois ans avant de pouvoir virer ce gouvernement PS d’incompétents.
a écrit le 14/08/2014 à 12:02 :
les Russes ont raison, les signatures d'un contrat doivent être respectés,même par la France, pour qui passerions nous, si on ne respecte pas notre signature
a écrit le 14/08/2014 à 8:30 :
Il reste une solution pour la France : récupérer pour sa marine ce flambant neuf porte-hélicoptére en augmentant les impôts de 1% jusqu'en 2017.
a écrit le 14/08/2014 à 2:52 :
Poutine pense véritablement en termes de reconstitution d’une force d’opposition à l’Occident et il pose la Russie comme un Etat perturbateur, qui veut complètement réviser l’ordre des choses en Europe avec en France son parti collabo le FN. Marine Le Pen fustige l'Union européenne mais soutient Poutine qui crée... l'Union eurasienne. L'électorat du FN est principalement constitué d'ouvriers, d'agriculteurs etc et pourtant ce sont eux les plus touchés par les sanctions et embargos pris par Poutine sur les produits agricoles notamment (voir la situation de Gad par exemple). Poutine a envahi la Géorgie, la Crimée et envoyé ses milices en Ukraine de l'Est avec Strelkov, Borodaï et c'est ce que le FN soutient. Poutine finance des partis séparatistes comme le Jobbik en Hongrie pour démanteler l'Europe et c'est ce que le FN soutient. Le FN se réfère à de Gaulle alors que Jean Marie Le Pen n'a cessé de combattre la politique de de Gaulle. La France seule ne peut pas faire face au monde et seule l'Union fait la force donc il n'y a pas lieu de démanteler l'Europe pour les ambitions personnelles de Marine le Pen ou du Fn mais au contraire de la renforcer face à Poutine qui ne fait que renforcer son armement, ses bases, ses positions, encercle l'Europe de toutes parts et tente de la rendre dépendante en matière d'énergie.
Réponse de le 18/08/2014 à 6:52 :
t'es vraiment un marrant
Réponse de le 18/08/2014 à 10:16 :
Je vous rappelle quand même que le Général était déjà DCD lorsque le FN a été créé.
Réponse de le 19/08/2014 à 15:15 :
<Poutine a envahi la Géorgie>
On peut lire des inepties mais alors celle là elle est de taille !
Selon la mission d’enquête internationale indépendante (UE) du 30 septembre 2009, on peut lire ceci : « La Georgie a commencé une opération militaire de grande envergure contre la ville de Tskhinvali et les régions environnantes, dans la nuit du 7 au 8 août 2008 » .
Pour l’union européenne il est clair et évident que c’est la Georgie qui a perpétré un massacre, et la Russie n’a fait que répondre au massacre.

La Crimée : il s’agit du parti néo-nazi avec l’aide des Etats-Unis qui a mis en place une déstabilisation en vue d’exterminer le peuple russe criméen. N’oublions pas que la Crimée est russe et ce n’est qu’en 1954 qu’elle est cédée à l’Ukraine, membre de l’URSS. Boris Eltsine commet l’erreur de ne pas la récupérer en 1991, car à cette époqe elle est habitée par + de 80% de russes.
D’autre part, c’est la Crimée qui a réclamé par vote constitutionnel son indépendance. La Russie n’a fait aucune annexion. Et si les ukrainiens de Svoboda ne criaient pas tous le temps « mort aux russes » ou « un bon russe c’est un russe que l’on a pendu » la Crimée serait encore liée à l’Ukraine. Il ne faut pas prendre les criméens pour des stupides, il suffit de voir ce qui s’est passé à Odessa.
Et pour le reste je passe la main, deux arguments suffisent pour démontrer où est l'erreur.
a écrit le 13/08/2014 à 22:49 :
KJHLFGLFLFFL
a écrit le 13/08/2014 à 19:40 :
Normal, on ne paie pas pour une chaussure.
a écrit le 13/08/2014 à 19:33 :
Excellent article finalement nous ne sommes pas tous devenus fous en France . Nos hommes politiques décideurs devraient vous lire avant de dire leurs anneries aux conséquences imprévisibles . Ils étaient évident un jour ou l autre que nous devions répondre de notre attitude d humiliation que nous avons eu envers la Russie ex Union Sovietique dans les années 90 favorisant le dépeçage de celle-ci par une horde d oligarques soigneusement protégés par l occident en partie en cause de tous ces fabuleux transfèrt de milliards de dollars effectues dans les paradis fiscaux europeens , aussi comme vous le dites si justement la non extension de l OTAN a l est promise par…. tout le monde .Les français devraient regarder ces fantastiques conférences de presse du général de Gaulle dans les années 60 peut être ils comprendraient un peu mieux ce qu il se passe aujourd hui . Vous me direz c est assez difficile a comprendre hier on nous disait les islamistes qui combattent Assad en Syrie sont des héros , ils faut les aider . Aujourd hui on bombarde les mêmes islamistes qui ont passe la frontière Irakienne . Ils sont tous devenus fous . J habite au Moyen orient j ai pu me rendre compte par moi même des prises de décisions des USA et de l Europe qui ont eu des conséquences catastrophique pour ….. des millions de gens.
Réponse de le 13/08/2014 à 21:30 :
Vous avez raison, cependant je vous rappele que, moi Président, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.
Réponse de le 18/08/2014 à 10:11 :
La conduite est réellement exemplaire: Il n'oublie pas de mettre son casque pour circuler à deux roues...
a écrit le 13/08/2014 à 17:36 :
Le vrai problème c'est que les américains veulent prendre une petite participation (un euphémisme) au gaz et aux richesses russes et n'accèptent pas que l'Ukraine reste à moitié russe. Les américains veulent installer l'Otan et ses missiles en territoire russe pour attaquer la Chine, et Poutine ne va très certainement pas permettre une telle ingérence. Si l'Union Européenne n'était pas un fief de ploutocrates soudoyés par Washington, l'Europe serait plutôt du côté de la Russie, et qui reste tout de même un pays européen, chrétien et avec qui nous avons une longue histoire commune. Les américains s'en fichent de tout cela car leur histoire commune est avec les amerindiens et les mexicains, pas avec la Russie. Leur culture c'est le Coca-Cola et les hamburguers MacDo's. Le cinéma ? c'est de la propagande US, pas de l'art. Une partie des ukrainiens veut son indépendance et rejoindre la Russie. Alors que le gouvernement ukrainien accepte et le conflit s'arrêtera de lui même. Ensuite que les populations pro russes se débrouillent tout seules sans attendre aucune aide de Mr Poutine – et surtout pas de l'Europe ! L'Occident vit à présent un des périodes les plus noires de son Histoire et beaucoup de voix ne se font pas attendre pour clamer une guerre thermonucléaire en Europe et aux Etats-Unis pour ainsi purifier l'humanité.
a écrit le 13/08/2014 à 15:44 :
Bizarre que les américains 1er vendeur d armes du monde regrette que la France livre ces bâtiments mais qu ils ne font rienpour arrêter ses recherches de pétrole en collaboration avec une grande entreprise Russe dans l artique!
Réponse de le 14/08/2014 à 3:00 :
Il est plus prudent de coopérer sur ce site pétrolier important en ressource à terme car la plupart des pays producteurs dans le monde sont en situation instable et des tensions à venir nuiraient au monde entier. Il est donc en l'état préférable de s'en tenir à des sanctions encore secondaires en espérant que Poutine n'ira pas plus loin en Ukraine avec une soi-disant mission "humanitaire" dont on a vu les résultats en Tchétchénie, Géorgie, Transnitrie et même Crimée où la situation est compliquée pour les habitants. 75% des russes sont défavorables à une intervention en Ukraine. Ce sont eux qui vont être les plus touchés et en particulier par les sanctions et invasions de Poutine comme on le voit déjà (vols low cost, automobile, alimentaire, infrastructures, inflation, baisse du rouble, hausse des taux etc). Cà peut avoir plusieurs avantages pour le renforcement de l'Europe et de l'Otan qui reste une structure utile et économique de mise en commun des moyens de même qu'appropriée dans les situations des pays européens diversifiés. On comprend d'ailleurs qu'elle soit régulièrement visée par la propagande russe car très gênante dans la vision impérialiste de la génération actuelle au pouvoir en Russie qui a vu l'effondrement de l'Urss et vit encore sur son passé. De même qu'est visée l'Europe avec le FN bras armé de Poutine en France avec la vision très orentée Poutine d'Aymeric Chauperade et comme d'autres partis séparatistes d'Europe (Jobbik etc) et alors même que Poutine développe une Union eurasienne sur un modèle similaire à l'Europe mais bien plus centralisé. Pour info aussi rur la Voix de la Russie il est indiqué que la Russie est passée 1ere marchande d'armes au monde.
a écrit le 13/08/2014 à 15:36 :
Honte à tous ces va-t-en-guerre qui se trompent résolument d'ennemi !
a écrit le 13/08/2014 à 13:51 :
Curieux que ce soit une vulgaire dépêche d'agence reprise par la Tribune alors qu'elle dispose, en la personne de M. Cabirol, d'un bon journaliste sur les questions de Défense et d'armement. Soit il est en vacances, soit il aurait écrit quelque chose de plus rigoureux et... honnête, donc impubliable ?
Réponse de le 13/08/2014 à 14:19 :
La deuxième option de votre question est la bonne.
a écrit le 13/08/2014 à 12:44 :
voila la france avec des mollusques au pouvoir
ce n'est pas le signe de la réindistrialisation du pays
chaque pays amis vend des armes et se permette
de critiquer la france le pouvoir a la botte de la finance mondiale
a écrit le 13/08/2014 à 11:38 :
si la France se soumet aux injonctions de Washington, les acheteurs d'armes du monde entier, déjà très hésitants à acheter français, n'auront plus aucune raison d'hésiter. Après notre industrie civile, c'est la militaire qui coulera.
a écrit le 13/08/2014 à 11:05 :
L’offensive menée par les Anglos-Saxons (États-Unis, Royaume-Uni) et Israël pour dominer le monde se poursuit sur deux lignes simultanées : 1. à la fois la création du « Moyen-Orient élargi » (Greater Middle East) en attaquant simultanément l’Irak, la Syrie, le Liban et la Palestine, et 2. la séparation de la Russie de l’Union européenne à travers la crise qu’ils ont organisée en Ukraine. À ces plans anglo-saxons, l'Europe s'est courbée sans grand enthousiasme, certes, mais sans faire des grimaces non plus.

Deux jours après l’annonce des BRICS, les États-Unis ont accusé la Russie d’avoir détruit le vol MH17 de Malaysia Airlines au-dessus du Donbass, tuant 298 personnes. Sur cette base, purement arbitraire et sans la moindre preuve, ils ont imposé aux Européens d’entrer en guerre économique contre la Russie. Selon les rumeurs, les trio anglo-saxon prépare un nouveau "Maidan" à St. Petersbourg où on prévoit qu'au moins 50'000 agitateurs ukrainiens, mêlés aux réfugiés de l'est de l'Ukraine, sont en train de se regrouper. La tension devrait donc s’accroître dans les prochaines semaines, l'avenir européen s'annonce sombre et totalement imprévisible.

En fait, la polémique autour de la livraison ou non des bâtiments Mistral à Moscou se résume à un seul enjeu pour l'Etat français : d'accepter ou non l'ingérence absolue des Etats-Unis dans son propre commerce d'armes. Donc, livrer ces deux navires à la Russie, au-delà d'honorer aux yeux du monde une commande qui se déroule dans le plus stricte sens commercial jusqu'à l'heure actuelle, permettra aussi à la France de démontrer à ses citoyens que lui reste encore un bout de souveraineté qui n'a pas été conquis par le diktat de Washington. Et de donner une lueur d'espoir à faire de la résistance, pas seulement en Europe, mais aussi dans le monde.
Réponse de le 13/08/2014 à 15:38 :
"L'élargissement" sera maximal surtout lorsque l'on se rendra compte que les hydrocarbures non conventionnels ne tiennent pas leur promesse. Les dégâts irréparables ou presque auront été commis et les négociations avec notre partenaire russe rendues au combien difficiles
Réponse de le 14/08/2014 à 2:34 :
Tout est inversé dans votre texte de propagande du FSB russe ombudsman. L'Irak n'est pas attaquée, Bachar dictateur est soutenu par Poutine qui par son droit de veto a empêché une intervention de l'Onu au début ce qui a conduit à la destruction du pays et plus de 170.000 morts et plus. C'est la Russie et non les Etats-Unis qui sépare l'Union européenne de la Russie via le soutient de partis séparatistes type FN en Europe pour la démanteler en faveur d'une Union eurasienne centralisée avec le pouvoir à Moscou sur le modèle proche de l'Urss. C'est bien Poutine qui a envahi la Géorgie, la Transnitrie, la Crimée, et envoie ses milices dont Strelkov et Borodaï en Ukraine. C'est aussi Poutine qui fait du chantage au gaz, soutient des partis séparatistes comme le FN etc.
a écrit le 13/08/2014 à 9:06 :
La vente des navires ou pas ne changera rien à cette crise. Par contre la non vente donnera un mauvais signe de la signature française. Cette crise a été une erreur politique d'abord de l'UE qui comem d'habitude n' pas réussi à prendre la main et soutraite cette affaire aux US qui aujourd'hui mène la danse avec à la traîne l'Union européenne qui comme d'habitude part en vrille chacun regardant son électorat & ses pb éco nomiques une europe fiable économiquement et tellement disparate politiquement.
Réponse de le 13/08/2014 à 10:28 :
D'accord avec vous. Créer une polémique autour d'une commande commerciale comme les autres revient à détourner l'attention du vrai problème que c'était la soumission des Etats européens à Washington dans sa course effrénée pour faire la mainmise sur le pétrole russe. Il existe des pays dépendants des drogues (Colombie, Bolivie, Afghanistan…), d'autres dépendants de prestige (la France, le Royaume-Uni, l'Espagne…), les Etats-Unis sont des "accros" de pétrole. Et pour l'obtenir, ils passent par dessus des lois internationales. La France ne devra surtout pas en faire de même. L'Europe non plus.
Réponse de le 13/08/2014 à 13:03 :
Samarinda: je suis aussi d'avis quer la moindre des choses, c'est d'honorer sa signature, faute de quoi la France perdra toute crédibilité future :-)
Réponse de le 13/08/2014 à 18:16 :
moi je n'ai rien signé, c'est Sarko.... qui a la crédibilité qu'on voudra bien lui donner. Mais Poutine n'a jamais été dupe des minauderies de notre naboléon de Neuilly.

Au passage, la crédibilité de la russie n'est pas non pus sans tâche... ils ont la réputation d'emprunter mais d'être plus durs d'oreille quand il s'agit de rembourser. :))
a écrit le 13/08/2014 à 9:04 :
Selon le chef de la diplomatie polonaise, Radosław Sikorski, cité par l'agence Reuters (une agence de presse mainstream axée sur le Département d'Etat US) ce matin, le risque d'une intervention militaire russe dans l'Ukraine a diminué. La Pologne, comme chaque ouvrier naval à St-Nazaire le sait, c'est pays européen qui voue le plus d'haine à la Russie. Les déclarations du chef des Affaires Etrangères polonais citées par une agence pro-américaine, devraient être prises en considération plus sérieusement que les propos enfantins de quelques-uns qui viennent ici pour débiter un tas de salades d'un crétinnisme sans égal au sujet de Poutine et de la Russie.

Dépités avec l'évolution de la situation en Ukraine qui tend vers un apaisement et, du coup, vers le plus grand échec de la diplomatie européenne de tous les temps, ce genre de provocateur (de l'extrême-droite française) a décidé donc de faire la "politique de la terre brûlée" et nous gavent de leurs sottises gorgées de haine à Poutine. Sus à cette meute !
Réponse de le 13/08/2014 à 10:30 :
Fort bien dit, mon Général, je suis d'accord avec vous sur toute la ligne.
Réponse de le 13/08/2014 à 11:36 :
C'est étrange d'évocation une provocation "de l'extrême-droite française" vis-à-vis de la Russie, alors que le FN doit être le seul parti politique majeur à avoir défendu une position équilibrée - c'est à dire prenant en compte nos intérêts et non pas ceux des USA - sur la crise ukrainienne.
Réponse de le 13/08/2014 à 11:50 :
Eh! oui! mais quand on parle FN, les gens deviennent idiots !! il est le seul parti, pour l'instant à regarder notre seul interêt, il prône toujours les mêmes choses depuis des décennies, et force est de constater, qu'il A RAISON ! il dit ce qu'il fait, il est constant dans ses discours, il a du bon sens, mais les Français sont aveugles! mal leur en prendra !
Réponse de le 13/08/2014 à 13:38 :
Les répliques qu'on voit ici, à part celle d'Alpinus74, me paraissent pas conformément à ce qui a dit Le général. Quand il parle des provocateurs d'extrême-droite française, j'entends qu'il parle de ces gens qui mènent une campagne à l'aveugle, radicale, contre Poutine. Il se peut que ce soient des journalistes ou des étudiants étrangers dans la ligne de ceux qui veulent implanter le chaos en Europe, à commencer par l'Ukraine et la Russie. Peut-être que le Général parle des troll-US qu'on voit assidument dans ce forum.
a écrit le 13/08/2014 à 8:27 :
Il n'y a pas si longtemps, on trouvait encore des personnes qui affirmaient que l'UE avait préservé la paix en europe.
Aujourd'hui, à cause de son asservissement envers les USA, elle risque de causer le plus grave conflit que notre continent a connu depuis la seconde guerre mondiale. Sans exagération, cela sent la poudre déjà. Mais personne croit à la guerre à la veille d'un conflit majeur, l'Histoire se répète.
L'UE devait être un Eldorado économique mais aussi "une forteresse" contre les assauts de la Chine, des pays émergents et même du capitalisme éffrené des Etats-Unis. On a vu le résultat.
L'UE qui préserve la paix, on va bientôt pouvoir constater exactement le contraire. Rassmussen le portuer de la guerre s'est déjà réuni avec les néonazis de ses amis à Kiev avant-hier et la mèche est déjà prête, il ne reste que frotter l'allumette.
Mais rassurons nous, nos très "chers" alliés historiques ne seront pas impactés. Quand la chose deviendra plus noire que l'attendue, ils vont s'échapper comme d'habitude. Peut-être même trouver une alliance avec Poutine et la Chine, comme s'allient aujourd'hui à d'autres Al-Qaida au Proche-Orient.
Ils pourront même s'enrichir avec de nouveaux prêts bail que nous contracterons, somme toute, un nouveau plan Marshall leur arrangerait au plus haut point. Ils pourraient même inventer une nouvelle monnaie car leur actuelle n'a plus de garanties.
Mais le magot majeur serait même l'accomplissement de cette superbe machination made in US : un monde unipolaire sous leur botte. Et nous, les Européens, sous elle !
Réponse de le 13/08/2014 à 13:47 :
Et puis ils achèteront aussi les 126 Rafale que les Indiens n'achèteront pas si la France renie ses engagements envers la Russie ?
Réponse de le 14/08/2014 à 3:07 :
Vendre des Mistral à Poutine est comme vendre en son temps des armes à Hitler ou Staline. L'Europe n'est en rien sous domination des Etats-Unis car elle n'aurait sinon jamais créé l'euro, ni Airbus etc qui sont des concurrents importants et ne se serait pas non plus étendue à 28. Par contre il est clair que l'Europe dérange la vision soviétique impérailiste et invasive de Poutine qui soutient des partis séparatistes comme le FN en Europe pour l'affaiblir et créer son Union eurasienne centralisée à Moscou.
a écrit le 13/08/2014 à 7:25 :
Au lieu de chercher des dessous diaboliques sur ce contrat, regardez plutôt à qui profite le "crime" si cette commande capote. La France n'a pas besoin de cette annulation au moment où des gros contrats d'armements se précisent pour notre industrie. Les américains ont encore réussi en excitant la rue à Kiev, à déstabiliser l'Union Européenne et tous les naïfs y compris médiatiques se sont engouffrés dans la brèche.
Réponse de le 14/08/2014 à 3:19 :
La réalité est que la majeure partie de l'Ukraine y compris à l'Est était insatisfaite de Yanoukovitch le politicien mafieux soutenu par Poutine en Ukraine. Les américains n'ont pas eu à intervenir, la majorité n'en voulait plus. On ne génère pas des manifestations importantes dans tout un pays par de simples agitations venues de l'extérieur, c'était profond en Ukraine. Si çà n'avait pas été le cas il y aurait eu d'importantes contre-manifestations à l'Est, or cette partie s'est très peu mobilisée. Yanoukovitch personne ou presque n'en voulait. L'Union européenne n'est pas déstabilisée par les Etats-Unis mais par les invasions de Poutine en Géorgie, Crimée, Ukraine et ses chantages. Si Poutine n'avait pas envahi la Crimée etc nous n'en serions pas là donc rien à voir avec les américains.
a écrit le 13/08/2014 à 3:39 :
Ok. Ça nous arrange car ça facilite la décision. Que l Europe achete ces deux navires et que l allemagne n achete plus de gaz russe
Réponse de le 13/08/2014 à 8:29 :
Or il vous serait aussi intéressant d’appréhender ce qu’un vol de papillon peut générer…. un papillon tricolore, en l'occurrence. Une forme de théorie du chaos (inversé ou amplifiée), la soucoupe volante qui fait sa propre négation en quelque sorte. Car, si les moustiques sont nombreux dans les zones marécageuses, ils adorent également pour pondre leurs œufs les surfaces d’eau peu profondes et sans prédateurs. Loin des caméras du Département d'Etat américain et ses agent britanniques planteurs de faux-drapeaux.

En lisant votre plaidoyer, il m'est venu à l'idée ce mot de Claudius : "Un bon troll est un troll mort." Pensez-y. Bonne journée.
Réponse de le 13/08/2014 à 8:36 :
La puissance russe nous concerne car nous y avons plusieurs milliers d'entreprises européennes présentes et c'est un pays émergent qui est en retard sur les autres émergents au plan économique avec des spécialités d'entreprises pas assez diversifiées, comme le rappelle le remarquable Medvedev. La Russie est gérée par des envahisseurs impérialistes, les US et l'UE, mis en place grâce à l'aide de l'ex KGB et entouré de plusieurs profiteurs qui contrôlent une majorité du pays dont les secteur énergie, armement etc donc ses problèmes ne risquent pas d'être réglés de si tôt et çà nous concerne évidemment comme tout pays où il y a un pouvoir dictatorial en place qui dérive. Poutine est en train de faire de l'ordre dans son pays, il s'attaquera d'abord à la Russie t ensuite il va nettoyer tous les trolls US de tous les forums français. Qui vivra, verra.
Réponse de le 15/12/2014 à 15:52 :
Mon commentaire était ironique
Ceux qui nous poussent à ne pas honorer nos contrats militaires vont-ils continuer à financer la russie en achetant du gaz russe ?
L'europe pro-Otan qui s'approvisionne chez l'oncle SAM veut elle couler un des fleuron de son industrie : l'industrie militaire Française
Amicalement
Fosco
a écrit le 13/08/2014 à 2:40 :
Ce contrat (signé par Sarkozy) est une épine dans le pied depuis le début, c'est vraiment absurde vouloir trouver des contrats export à tout prix. Pour les connaisseurs, la Russie n'exporte pas ses missiles dernier cri S-500 et S-400 (une des rares technologies militaires ou les russes gardent encore une longueur d'avance). Elle se contente de vendre ses S-300. En vendant des Mistral, on vend des radars multiroles Thales de pointe, et en plus à un pays qui n'est pas un allié (et qui pourrait même attaquer les nôtres avec). Faire travailler la DCNS à court terme c'est bien, mais brader notre technologie sacrifiera des milliers d'emplois sur toute la filière, de la RD à la production pour les autres technologies militaires.
Réponse de le 13/08/2014 à 7:20 :
Et les Rafale que l'Inde va peut-être finir par ne pas acheter si on continue de se comporter de la sorte, c'est pour un convoi humanitaire au Pakistan et en Chine ?
Réponse de le 13/08/2014 à 13:42 :
Après tout cet imbroglio de la France avec la Russie, traditionnelle alliée militaire de l'Inde, je me pose des questions si la vente de ces Rafales va se concrétiser un jour ou pas.
Réponse de le 14/08/2014 à 3:24 :
L'Inde n'a pas envahi la Géorgie, la crimée etc. contrairement à Poutine. Donc pas pareil du tout.
a écrit le 12/08/2014 à 22:02 :
Le titre n'est pas intellectuellement honnête : la Russie paie en fonction de l'échéancier défini au contrat et ne retarde rien. C'est le paiement du solde qui interviendra après la livraison du deuxième bâtiment. Visiblement, notre faisant-fonction-de-Président n'en avait pas été prévenu ou n'avait pas tout compris...
Réponse de le 13/08/2014 à 0:35 :
L'échéancier sera-t-il respecté comme pour Youkos ? L'échéancier a-t-il été respecté avec les emprunts russes ? Quand un dictateur comme Poutine envahi ses voisins (Géorgie, Transnitrie, Crimée etc), il est naturel de revoir une vente de navire d'invasion.
Réponse de le 13/08/2014 à 7:18 :
C'est pathétique cet acharnement à ne pas reconnaître que les Russes ont honoré toutes leurs échéances dans ce contrat jusqu'à présent et qu'on fait tout ce qu'on peut pour provoquer leur défaut, y compris mentir sur ce qu'ils ont payé et ce à quoi on s'est engagé...Tout cela pour ajouter l'Ukraine à la galerie de "médailles" de l'Union Européenne qui est pourtant déjà incapable d'assurer la convergence économique de ses trop nombreux membres actuels et cache ses échecs dans une fuite en avant pour augmenter le nombre de ses membres !
Réponse de le 13/08/2014 à 10:34 :
OK avec ce commentaire.
Réponse de le 14/08/2014 à 3:35 :
D'accord avec "Bon Article" : ce n'est pas une question d'échéancier (pas toujours respecté dans d'autres cas bien connus) mais lié au fait que Poutine a envahi la Géorgie, la Crimée et tente d'aller plus loin en Ukraine avec ses milices donc il est tout à fait judicieux de ne pas vendre de navires si Poutine continue son invasion et ne démontre pas clairement sa bonne volonté. Si ces navires servaient à une autre invasion en Europe ou ailleurs cà coûterait bien plus cher à la France financièrement, comme en terme d'image voire d'autres problèmes. Donc attention aux visions court terme du porte-monnaie.
Réponse de le 14/08/2014 à 7:40 :
Non Jean,c'est au contraire une vision à long terme : notre crédibilité à vendre des armements et notre indépendance nationale en construisant nos propres armements. Les hurleurs anti-Poutine sont les vrais myopes....
a écrit le 12/08/2014 à 21:45 :
Pendant que les bons et gentils "Occidentaux" font la pression sur la France pour qu'elle ne livre pas ces deux Mistral à la Russie, le géant pétrolier américain ExxonMobil va démarrer une campagne de forage dans les eaux territoriales russes de l'océan Arctique avec un autre géant, le russe Rosneft, en dépit des sanctions économiques visant Moscou, décidées par le gouvernement américain. Pourquoi l'article n'en parle pas? tous des bons Français nos journalistes...
Réponse de le 13/08/2014 à 0:29 :
Le pétrole touche l'économie mondiale. Les Mistral sont des armes d'invasion livré à un gouvernement qui se comporte comme un envahisseur (Géorgie, Crimée etc). Réfléchissez à la différence avant de faire des conclusions hâtives. Même Poutine a su faire la différence dans la graduation des mesures.
Réponse de le 13/08/2014 à 5:38 :
@Difference notable : et le pétrole une fois vendu, rapporte de l'argent qui permet d'acheter des choses. Vous ne le saviez ou pas ?
Réponse de le 14/08/2014 à 3:39 :
Acheter des choses c'est bien. Vendre des armes dangereuses à un envahisseur chronique peut s'avérer désastreux. La prudence est donc préférable.
a écrit le 12/08/2014 à 21:21 :
Belle perte sèche, merci les cowboys. Pendant ce temps Russie et Chine viennent de signer des accords d'échange de produits agricoles; la Russie peut bien lever son embargo, elle ne retournera pas à ses anciens fournisseurs.
Yes we could!
Réponse de le 13/08/2014 à 0:37 :
Elle en subit déjà bien plus les conséquences et ce ne sera pas fini. L'équilibre des forces est en sa défaveur. De plus la Chine ne survient qu'à 6% de ses besoins et l'agriculture russe est défallante depuis 1917
Réponse de le 13/08/2014 à 15:59 :
Réaliste, vos remarques sont une pure découverte, une vraie et ô combien agréable boite de Pandore… ! :) ah... je me délecte de votre verve tel un papillon frétillant au soleil d'avril...
Toujours intéressant pour une femme de lire ce qu’une autre vit ou a vécu au fil de ses rencontres tantôt avec les forces du Mal, tantôt avec les forces du Bien. Je n’ai pas votre expérience…je dirais plutôt que je trace mon petit chemin… et je vous remercie du fond le plus rose de mon coeur.
Réponse de le 14/08/2014 à 3:41 :
Elle en subit déjà bien plus les conséquences et ce ne sera pas fini. L'équilibre des forces est en sa défaveur. De plus la Chine ne survient qu'à 6% de ses besoins et l'agriculture russe est défallante depuis 1917
a écrit le 12/08/2014 à 21:21 :
Belle perte sèche, merci les cowboys. Pendant ce temps Russie et Chine viennent de signer des accords d'échange de produits agricoles; la Russie peut bien lever son embargo, elle ne retournera pas à ses anciens fournisseurs.
Yes we could!
a écrit le 12/08/2014 à 20:46 :
Pas d'accord avec vous et pour deux raisons seulement :

1. ces bateaux n'appartiennent pas ni à la France ni à l'Allemagne, ils appartiennent à la Russie puisqu'ils ont été commandés et payés selon le contrat signé entre Moscou et l'Elysée ;

2. les poupes de ces bateaux ont été construites au chantier naval de St-Pétersbourg, en Russie en obéissant des normes de la marine russe et qui ne s'accordent pas aux normes des marines européennes.

Donc, ces deux Mistral ne peuvent servir qu'à la Marine russe, un point c'est tout.

Cependant, pourriez-vous me répondre quel pays irait assumer la somme de plus d'un milliard d'euros avec tous les dédommagements par rupture de contrats ajoutés aux amendes des Cours internationales, sans dire de la réputation de l'industrie navale française et gouvernement français qui se trouveraient entachées pendant longues années à venir ?

Il faut aller à qui profite le crime : qui a le plus grand intérêt à que la France ne livre pas ces deux bâtiments à la Russie ? quel pays s'ingère partout dans le monde poussé uniquement par ses ambitions commerciales et son incommensurable soif de pétrole ?
Réponse de le 13/08/2014 à 0:39 :
Propagande ridicule fruit de votre imaginaire. Un navire n'appartient à son client qu'à la finalisation du contrat lorsque ce dernier a payé.
Réponse de le 13/08/2014 à 8:19 :
Par rapport à la deuxième question, c'est le pays de Bozo ?....
a écrit le 12/08/2014 à 19:40 :
Après avoir fait la guerre au Vietnam, soutenu les dictatures sud américaines déstabilisé tout le Moyen orient, il faudrait le petit doigt sur la couture satisfaire un pays qui se moque des lois internationales quand il s'agit de faire la guerre. Il paraît que Poutine fait peur, mais franchement de qui se moque-t-on! La France qui va si mal à grand intérêt à commercer avec la Russie et il me semble que personne s'indigne du commerce avec la Chine d'ailleurs voulu et initié par les EU. La vérité c'est que pour des raisons idéologiques et géopolitiques les EU ont intérêt à s'opposer à la Russie car l'alliance entre l'Europe et la Russie signerait la fin de la suprématie américaine. La France doit suivre ses propres intérêts économiques et géopolitiques. Sortons de l'OTAN, arrêtons les représailles économiques et vendons nos Mistrals.
Réponse de le 12/08/2014 à 21:52 :
N'oubliez pas que la France est poings et pieds liés à des grands "trusts" financiers US, notre CAC 40 est presqu'à moitié géré par des fonds de pensions américains, notre pays n'a plus de souveraineté économique depuis belle lurette. L'UE vient d'achever ce qu'il en reste avec ce mystérieux accord TAFTA avec les US. Il ne faut pas prêter trop l'oreille à nos médias et presse, ceux-ci ont la mission d'escamoter la réalité et de toujours dorer la pilule, très amère, qu'on doit avaler.
Réponse de le 13/08/2014 à 0:42 :
La Russie a occupé une grande partie de l'Europe pendant près de 60 ans et a pactisé avec Ribbentrop. A présent Poutine a envahi la Transnitrie, la Géorgie, la Crimée et menace d'aller plus loin. Vous devez être au FN collabo de Poutine ou au FSB pour sortir de telles inepties en faveur de l'envahisseur dictateur Poutine.
Réponse de le 13/08/2014 à 0:54 :
Le Maroc a été le premier a signé un contrat de libre échange avec les Etats-Unis, il s'en porte très bien. Tout contrat dès lors qu'il est bien négocié peut-être profitable aux 2 parties. De nombreux contrats de ce type sont signés dans le monde avec de multiples pays. Cà gêne Poutine ou son parti collabo en France le FN, qui ne peut que signer des accords énergétques ou militaires faute de bcp d'autres choses à proposer ?
Réponse de le 13/08/2014 à 7:21 :
Eh oui, BNP Paribas nous montre l'avenir radieux pour l'Europe du libre échange avec les Etats-Unis...
Réponse de le 13/08/2014 à 7:21 :
Eh oui, BNP Paribas nous montre l'avenir radieux pour l'Europe du libre échange avec les Etats-Unis...
a écrit le 12/08/2014 à 19:17 :
Cet après-midi je suis allé jusqu'à St-Nazaire pour lire ce fameux contrat par le menu et en avoir le coeur net. Et voici ce qui il dit, en bon français : « Le paiement final, en accord avec le contrat signé, sera fait en novembre 2015 après la livraison du second navire. »

Donc, où se trouve le problème, si il en existe un ? nulle part, mais voyons ! Nos alliés américains si désintéressés sont aussi nos concurrents sur les marchés de l'armement, et ne s'embarrassent guère de vendre aux despotes de tous bords. Pas d'état d'âme pour vendre des armes en Afrique, en Asie, au Proche-Orient et même à des néonazis en Ukraine. La logique de confrontation avec la Russie est un piège des USA pour affaiblir l'Europe, c'est assez clair, et nous tombons dans le panneau. La crise se résoudra par un dialogue retrouve, pas par une gué guerre de qualificatifs digne d'une cour de récrée.
Réponse de le 12/08/2014 à 21:43 :
Et il ne faut pas oublier les armes que les américains vendent à l'Arabie Saoudite et les autres états du golfe, armes qui finissent aux mains de 'terroristes' qui les pointent maintenant contre les américains et leurs alliés.
Réponse de le 13/08/2014 à 0:56 :
Les américains n'envahissent pas l'Europe comme Poutine (ou en son temps Staline) et ne soutiennent pas des partis séparatistes comme le FN ou le Jobbik, comme Poutine. Donc ne pas se tromper d'ennemi.
Réponse de le 13/08/2014 à 5:41 :
Les Ricains qui ont financé, formé et armé les talibans dans les années 80 à travers la CIA, ah ces grand philanthropes US, que le monde serait terne sans eux. Les Vietnamiens se souviennent avec nostalgie des bombardements chimique sur leur population civile, ah le beau agent orange, courtesy of the sweet USA !
Réponse de le 13/08/2014 à 17:35 :
Le problème c'est que les américains veulent prendre une petite participation (un euphémisme) au gaz et aux richesses russes et n'accèptent pas que l'Ukraine reste à moitié russe. Les américains veulent installer l'Otan et ses missiles en territoire russe pour attaquer la Chine, et Poutine ne va très certainement pas permettre une telle ingérence. Si l'Union Européenne n'était pas un fief de ploutocrates soudoyés par Washington, l'Europe serait plutôt du côté de la Russie, et qui reste tout de même un pays européen, chrétien et avec qui nous avons une longue histoire commune.

Les américains s'en fichent de tout cela car leur histoire commune est avec les amerindiens et les mexicains, pas avec la Russie. Leur culture c'est le Coca-Cola et les hamburguers MacDo's. Le cinéma ? c'est de la propagande US, pas de l'art. Une partie des ukrainiens veut son indépendance et rejoindre la Russie. Alors que le gouvernement ukrainien accepte et le conflit s'arrêtera de lui même. Ensuite que les populations pro russes se débrouillent tout seules sans attendre aucune aide de Mr Poutine – et surtout pas de l'Europe !

L'Occident vit à présent un des périodes les plus noires de son Histoire et beaucoup de voix ne se font pas attendre pour clamer une guerre thermonucléaire en Europe et aux Etats-Unis pour ainsi purifier l'humanité.
a écrit le 12/08/2014 à 19:00 :
Monsieur Vladimir POUTINE, même pas peur!!!!!!!!!! Ha, ha, ha................ C'est ça un Président....
Réponse de le 12/08/2014 à 19:06 :
Et je dirais même plus : c'est un grand Monsieur et un vrai homme d'État !
a écrit le 12/08/2014 à 18:38 :
Arrêtons le délire! La Russie n'a nullement l'intention d'envahir l'Europe. Les Européens sont aussi naïfs qu'en 2003 lorsqu'ils pensaient que Sadam Hussein voulait envahir le moyen-Orient...
Réponse de le 12/08/2014 à 19:35 :
Rien que de voir le titre et les inter-titres bien triés de cet article pour se rend bien compte qu'il s'agit d'un article malveillant dirigé contra Poutine. Et à quoi bon le faire ? c'est comme si les patrons atlantistes de la presse éprouvaient un plaisir (même physique, serait-il ?) en lire ce genre d'article et les commentaires baveux des troll-US. La mauvaise foi....c'est écoeurant.
Réponse de le 12/08/2014 à 20:30 :
+ 1
a écrit le 12/08/2014 à 18:35 :
Et si ces deux porte-hélicos cachaient des militaires de l'Otan dans leurs soutes, hein, bien cachés, vous faite le compte 2 porte-hélicos x par 150 personnes avec l' armement, ça ferait 300 militaires sur le terrain quand ils arriveraient en Russie.... à méditer !!
Réponse de le 12/08/2014 à 18:57 :
Rommel, un tel niveau de naïveté me laisse pantoise...
Réponse de le 12/08/2014 à 19:26 :
Alors, les russes en feront de la sauce tomate.
Réponse de le 12/08/2014 à 20:56 :
La tactique du cheval de trois. J'aurai dû y penser. D'autant que si les mistrals gagnants sont pilotés par un logiciel américain, comme pour l'armémée françouaise, ils se retourneront contre les Chinois qui déclencheront la première guerre nucléide. Enfin, la fin de la récession économique...
Réponse de le 13/08/2014 à 13:44 :
Désolé, je ne pense pas que les russe utiliseraient le convoi humanitaire comme un "cheval de Troie", ce serait trop bête et, fifférement des américains, les russes ne sont pas si bêtes comme l'on pourrait croire.
a écrit le 12/08/2014 à 18:08 :
Il aurait été intéressant de rapporter aussi les autres propos du ministère russe: non seulement paiement à reception du 2e navire, mais aussi à transfert intégral des 3 technologies: batiment, systeme d'armes, systeme de communication (le plus avancé)... qu'on leur vend une bouchée de pain, entre nous (1.2 mlds pour des décennies de recherche de thales, pff)... Enfin il rappelle que ça n'aura aucune influence sur une possible 3e ou 4e navire et que le but est de pouvoir construire ces navires avec les 3 technologies concernées en Russie.
Réponse de le 12/08/2014 à 18:25 :
Quand Sarkozy a voulu vendre des Rafales au Brésil l'accord en quastion était de vendre les avions et toute la technologie qui va avec. On frottait les mains chez Dassault et chez le petit cocardier du coin. Maintenant puisqu'il s'agit de Vladimir Poutine et de la Russie, le petit expert de la Tribune crie au scandale pour le même type de contrat, quoique avec une différence de taille : le Brésil ne nous a pas acheté un seul Rafale, tandis que la Russie de Poutine, à part d'avoir sauvé des emplois à St-Nazaire, va renfiler les coffres de l'Etat français avec une commande de plus d'un milliard d'euros !!!

Les commerçants honnêtes suivent à la lettre ce qui a été convenu entre les deux parties. Les commerçants voyous, eux, cherchent toujours à trouver des "oui mais" après avoir été à moitié payés, ça c'est vouloir le beurre et l'argent du beurre…. sans tenir l'engagement.
a écrit le 12/08/2014 à 18:05 :
Tout est bien qui fini bien, la France vénale a voulu vendre à tout prix ... elle l'a dans l'os pour le payement. Ne dis on pas " bien mal acquis ne profite jamais "
Réponse de le 12/08/2014 à 19:04 :
Encore un commentaire à deux balles dont on pouvait bien se passer.
Réponse de le 13/08/2014 à 18:21 :
Tout comme le votre 'Albertine, tout comme le votre ...
a écrit le 12/08/2014 à 17:47 :
Hollande a cru sauver un navire, il en perd deux!! Au dela du coût pour la France, il a porte atteinte à l'honneur de la France en montrant qu'on pouvait acheter la France avec de l'argent! Merci au gouvernement russe pour avoir retabli l'honneur de la France et donner une belle lecon de morale à notre President aux abois.
Réponse de le 12/08/2014 à 17:56 :
Vraiment la voix de Moscou. Troll rémunéré ou nostalgique du stalinisme ? On voit mal comment la Russie de Poutine pourrait sauver l'honneur de qui que ce soit. A la limite du pathologique ce genre de remarque qu'on aurait cru d'une époque révolue.
Réponse de le 12/08/2014 à 18:09 :
non mais, écoutes moi bien tout en me regardant dans les yeux : tu me commandes deux fracs de chef d'orchestre pour ta tournée de concerts en Asie, je te fais le devis, tu es d'accord, tu me paies plus de la moitié au début l'autre moitié à la livraison comme convenu. Tout est bien, je me mets à bosser et hop! un premier frac c'est déjà prêt il ne manque que quelques retouches et c'est bon. Alors le moment venu pour te livrer ce premier frac, je te dis,les yeux vers le sol, que je ne peux te livrer l'autre frac que si me paies le montant des deux, c-à-d, l'autre moitié qui devrait être payée lors de la livraison du deuxième frac, d'accord ?
alors que vas tu me répondre, mon grand, dis moi ? tu peux le répondre à Hollande aussi, plutôt…. hehe
Réponse de le 12/08/2014 à 18:13 :
Cela aurait pu être aussi intéressant pour vous de prendre du recul avec la propagande sordide de CNN, BBC, New York Times, The Economist, The Sun, Le Monde, Libé, L'Express, etc. Ce n'est pas la répétition des propos qui fait la crédibilité des sources. Ni des répliques.
a écrit le 12/08/2014 à 17:29 :
Bravo. Encore un marché perdu. On peut faire confiance aux Anglo-Saxons pour prendre la place par des moyens détournés.
a écrit le 12/08/2014 à 17:21 :
Il est nécessaire de dégonfler cette fausse crise avec des effets réels. Poutine n'a aucune intention d'agrandir son pays qui est le plus grand du monde mais bien de ne pas se laisser voler son influence naturelle qui correspond à son économie qui correspond à son commerce. Or, c'est ce que voulaient faire les européïstes : prendre de force pour se constituer des rentes immédiates au lieu de laisser vivre la concurrence. Il est évident chez Poutine que son pays sera un jour associé étroitement à l'Europe, voire fusionné. L'affaire ukrainienne n'a alors plus aucun intérêt. Pourquoi vouloir nier l'influence du plus grand pays que la Russie aurait à jouer au sein de la Nouvelle Grande Europe dans ce cadre ? Pourquoi vouloir massacrer des gens pour tuer des pays et voir les populations affluer à l'ouest pour y travailler comme c'est le cas ? Nous aurons tout à perdre que la Russie ne participe pas à notre zone. A nous (qui exactement ?) de nous organiser pour faire contrepoids d'influence si nous trouvons le sien trop grand. Quand bien même, si nous en étions capables, ce serait nier la géographie et l'Histoire. Tout cela ne vaut pas une guerre.
Réponse de le 12/08/2014 à 17:31 :
Vous avez tout à fait raison, mais que voulez-vous ? Quand on sème la crise économique en ne pensant qu'a ses intérêts à court terme partout, comme c'est le cas de la France, on ne récolte que l'embargo des exportations d'un pays jusqu'à lors notre ami, et un boycott des produits français qui va s’amplifier. Passez-moi l'expression, on est bel et bien emmerdés !
Réponse de le 13/08/2014 à 9:04 :
tant que nous obéirons aux USA , nous n'aurons que des ennuis.
a écrit le 12/08/2014 à 17:12 :
Encore une decision digne du cas Leonarda , 1 batiment mais pas deux . Des moitiés de décision pour 100 % de problème à l'arrivée.
a écrit le 12/08/2014 à 17:11 :
Pas de panique, c est du vent. Flamby n est meme pas capable de faire peur a Segolene, alors impressionner Poutine, c est nettement au dessus de ses forces. Plus serieusement, Hollande est un mou, qui se croit toujours a la tete du PS ou il faut faire la "synthese". Seul probleme, Poutine lui etait a KGB, pas au PS. Il aime plutot la maniere forte et Flamby n a pas les moyens financiers ou militaire de tenir tete a Vladimir. On va donc s ecraser comme d habitude
Réponse de le 12/08/2014 à 17:21 :
Vous avez tout dit: du vent, rien que du vent de la part de notre capitaine de pédalo.
Réponse de le 12/08/2014 à 19:18 :
@cdf
bonsoir vous m avez bien fait rire avec vos commentaires , vraiment beaucoups d humours , et qu elle finesse d analyse psy de notre president
a écrit le 12/08/2014 à 17:03 :
l'arroseur arrosé ..... les citoyens français devront payer le note ?.... des bons à rien nous gouvernent !
a écrit le 12/08/2014 à 16:45 :
D'aucuns disaient que la manne pétrolière et gazière étaient des poisons parce que ça n'obligeait pas les gens à travailler (un peu comme au Vénézuela), l'argent coulant à flot. Ils peuvent tout acheter à l'extérieur. Ils devraient pouvoir cultiver des fruits et légumes (parait qu'avant la guerre de 14, c'est le "paradis", mais le Communisme a tout cassé) mais si on peut les acheter, pourquoi le faire ?
Sur ces bateaux, il y a bien une partie de coque fabriquée en Russie ? Ce qui les intéressait est surtout le matériel militaire sophistiqué associé, que notre ancien Président a "lâché" pour se faire bien voir (escalade des demandes des Russes pour signer le contrat).
L'argent qui coule à flot tout seul, c'est pas une bonne chose, qu'on se le dise.
Réponse de le 12/08/2014 à 17:27 :
Écoutez moi bien : dès avril, des hélicoptères lourds russes et des blindés lourds russes sont positionnés près de la frontière ukrainienne, avec l'apparence d'un convoi humanitaire.
Le problème, c'est qu'un convoi humanitaire, doit être international, et non pas unilatéral.
Nous pouvons nous questionner sur la présence de matériel de guerre lourd comme de nombreux hélicoptères d'assaut dans un ((convoi humanitaire)).
Ces convois n'ont d'humanitaire que leurs lettres peintes.
C'est une arnaque de plus, fomentée par Poutine et ses généraux pour prendre définitivement position en Ukraine. L'ex-KGB ne manque pas d'idées grossières.
Grossières, mais qui pourraient bien fonctionner si l'Europe n'y prend pas garde.
Arrêtons le blabla, sortons dans la rue pour manifester contre la vente de ces torpedos à l'Iran, ils seront envoyés de retour contre nous !
Réponse de le 12/08/2014 à 17:42 :
Là vous avez touché le cerne du problème, d'où ma question, en faisant un parallèle entre les ruses d'un Hollande et d'un Poutine : quelle est la limite entre drague et harcèlement ?

Vous allez me répondre : dès que ce n'est plus agréable et que c'est fait de façon répétée. Bon, d'accord. C'est vrai que nous sommes aux limites d'un monde méditerranéen où les grands ruseurs (ains que les dragueurs) vont jusqu'à s'envoyer des menaces (ou jusqu'à siffler les filles dans la rue). Notre monde atlantico-judéo-chrétien puritain où le moindre geste ou paroles suggestives sont un outrage, un monde jeuniste où les jeunes ne supportent plus d'être dragués par les vieux, et un monde gay qui ne dédaigne pas draguer les hétéros. Les conditions sont réunies pour les contrats de haute volée, les méga-opérations en bourse et l'éternelle rengaine de ceux qui auraient du contribuer tout simplement – sans poser trop de questions.
Réponse de le 12/08/2014 à 17:59 :
Admettons, l’Europe attaque la Russie afin de s’accaparer ses ressources, et c'est ok. Et la Russie, elle fait quoi? Rien, elle se laisse envahir, battre à plate couture et déposséder de son immense territoire et de ses richesses offerts sur un plateaux ? je crois, en effet, qu’il vous faut arrêter de lire les médias atlantistes aux ordres et d'écouter BHL pendant quelques semaines...
a écrit le 12/08/2014 à 16:42 :
Les Russes ont signé pour deux navires. On livre donc les deux navires! Est-ce que les USA ont des états d'âmes quand ils livrent des munitions à Israël qui bombarde Gaza?
Réponse de le 12/08/2014 à 16:58 :
Vous savez bien que les occidentaux ont pour devise: faites ce que je dis pas ce que je fais!
Réponse de le 12/08/2014 à 17:07 :
Israel ne va pas attaquer avec du mateiel US les USA ou un allie des USA. Par contre Poutine a de forte chance d utiliser ce materiel contre d autres pays europeens (ukraine ou pays baltes notamment). Sinon au sujet d israel, je suppose que vous preconisez qu ils fassent un nettoyage a la russe. En tchecthenie, ils ont ete tres efficaces. Comme l a dit Poutine, il faut aller buter les techtchenes jusque dans les chiottes. Apres ca, c est sur qu on aurait la paix a gaza pour au moins 20 ans
Réponse de le 12/08/2014 à 17:47 :
Ils ont raisons. Sur plusieurs réseaux sociaux, les soldats et généraux russes ont posté les messages suivant: "Dans 6 mois, on défile victorieux sur les Champs Élysées". Oui la Russie va annexer toute l'Europe. Si si c'est pas une blague c'est sur Instagram et facebook! Tremblez pauvres Européens! Heureusement la très puissante et protectrice armée de la Liberté, celle des États-Unis, veille sur nous! Je propose un impôt spécial que chaque Européen devra payer pour financer la défense américaine.
Réponse de le 12/08/2014 à 18:07 :
Il y a quand même un monde entre Israel qui se défend face à un état terroriste et la Russie ...
Réponse de le 12/08/2014 à 18:31 :
N'y a-t-il pas un très léger soupçon d’anti-communisme primaire dans votre réplique ?.... hmmm ?
Réponse de le 12/08/2014 à 18:46 :
Confondre antisémitisme et manifestation(s) contre une guerre grotesque est une bévue grave, mon cher Louis... Ce type de propos ne vous honore pas et vous discrédite, du moins du coté des mes associés.
Réponse de le 12/08/2014 à 18:47 :
"Heureusement la très puissante et protectrice armée de la Liberté, celle des États-Unis, veille sur nous" :-)
c'est au moins du second degré :-)

parce que , pour ce qui est de veiller , ils veillent .. ils surveillent même
a écrit le 12/08/2014 à 16:15 :
Les médias russes sont experts en communication et en masturbation du nombril.
Les opposants sont mis au placard ou assignés à résidence.
Maintenant depuis le dernier scandale, l'assassinat d'Anna Politkovskaia, très médiatisé, les journalistes russes sont épargnés.
Avant plusieurs dizaines étaient menacés, tabassés, flingués, chaque année.
Les sites ou blogs qui dérangent sont déconnectés et interdits.
Les amendes, infligées sous des prétextes faux sont aussi très dissuasives.
Presque toutes les télévisions diffusent la pensée unique.
C'est une nation totalitaire avec des parano-psychopathes aux commandes
Réponse de le 12/08/2014 à 16:37 :
Non à Poutine le vrai fautif. Et je me casse direction Ukraine, histoire d'empêcher l'arrivée du comboi soi disant humanitaire de ce dictateur russe.
Réponse de le 12/08/2014 à 16:56 :
La Russie dit à ses journalistes: "la ferme!", et les démocraties occidentale "cause toujours" à ceux qui vont à contre courant.
Réponse de le 12/08/2014 à 17:10 :
Hem.. voilà une note qui secoue! That's good:)! Au moins ce n'est pas de la langue de bois, du béni oui-oui et ça fait bien que vous mettiez du doute au milieu de tous ces encensoirs critiques unanimes au maître du Kremlin. De vous, Chich, je n'ai lu cet été que "L'absurdité de la propagande de Poutine dans le monde" et "Arrêtons le dictateur Poutine et ses oligarches". Impressionnant, oh parfois confus voire cryptique... mais il y a un vrai souffle, une profondeur qui m'ont sidérée. J'avais envie de poursuivre par celui-ci..mais ça c'était avant de vous lire :) décidément, vous me coupez le souffle...
Réponse de le 12/08/2014 à 17:11 :
La Russie ne se comporte pas en partenaire économique fiable (suspension des importations, etc.). La Russie a toujours regardé l'Ukraine de manière condescendante, c'est pourquoi l'Ukraine veut à la grande majorité rejoindre l'Europe. Par ailleurs, les Russes ne représentent que 17 % de la population ukrainienne. Vive les USA ! vive l'OTAN !!! Vive Israel !!! VIVE LE MONDE LIBRE !!!!
Réponse de le 12/08/2014 à 17:45 :
ouaou jessica, je vois qu'un superbe climat s'est établi entre vous deux..... rsrs
Réponse de le 12/08/2014 à 21:41 :
oligarches... lès-Gonesse?
a écrit le 12/08/2014 à 16:15 :
Beaucoup de gens parlent trop sans connaître le dossier. La France est partie pour être "baisée" aussi bien par les russes que par les autres membres de l'Otan. Aujourd'hui, la France via L. Fabius n'a plus la crédibilité pour réunir d'urgence les ministres européens dans le cadre de l'EI.
Il faudra en tirer les conclusions.
Réponse de le 12/08/2014 à 16:28 :
Vos propos sont d'une telle élegance, Drasnam, dignes d'un vrai gentleman et d'un grand expert en commerce militaire international.
Réponse de le 12/08/2014 à 17:35 :
je vous présente mes excuses.
a écrit le 12/08/2014 à 16:11 :
Les russes vont payer les 2 portes-hélicoptères avec des MIG-21.
Réponse de le 12/08/2014 à 17:49 :
Je dirais même plus : les Russes vont payer ces 2 bâtiments avec des.... US dollars !!! mdr
a écrit le 12/08/2014 à 15:54 :
Il est plus prudent de coopérer sur ce site pétrolier important en ressource à terme car la plupart des pays producteurs dans le monde sont en situation instable et des tensions à venir nuiraient au monde entier. Il est donc en l'état préférable de s'en tenir à des sanctions encore secondaires en espérant que Poutine n'ira pas plus loin en Ukraine avec une soi-disant mission "humanitaire" dont on a vu les résultats en Tchétchénie, Géorgie, Transnitrie et même Crimée où la situation est compliquée pour les habitants. 75% des russes sont défavorables à une intervention en Ukraine. Ce sont eux qui vont être les plus touchés et en particulier par les sanctions et invasions de Poutine comme on le voit déjà (vols low cost, automobile, alimentaire, infrastructures, inflation, baisse du rouble, hausse des taux etc). Cà peut avoir plusieurs avantages pour le renforcement de l'Europe et de l'Otan qui reste une structure utile et économique de mise en commun des moyens de même qu'appropriée dans les situations des pays européens diversifiés. On comprend d'ailleurs qu'elle soit régulièrement visée par la propagande russe car très gênante dans la vision impérialiste de la génération actuelle au pouvoir en Russie qui a vu l'effondrement de l'Urss et vit encore sur son passé. De même qu'est visée l'Europe avec le FN bras armé de Poutine en France avec la vision très orentée Poutine d'Aymeric Chauperade et comme d'autres partis séparatistes d'Europe (Jobbik etc) et alors même que Poutine développe une Union eurasienne sur un modèle similaire à l'Europe mais bien plus centralisé.
Réponse de le 12/08/2014 à 16:13 :
Éh ! détendez vous, papy, à croire les derniers faits entre Obama et Medvedev, entre Kerry et Lavrov, cette guerre dont vous parlez doit encore attendre, allez, mettez vous en pantoufles.... une petite tisane et hop! faire dodo.
a écrit le 12/08/2014 à 15:38 :
" la Russie est "tout à fait" capable de produire tout ce dont le pays a besoin."
Non pas vraiment. Le simple fait d'acheter deux bâtiments de classe Mistral était un aveu que des pans entiers de l'industrie militaire russe était complétement à la dérive. Dans le cas présent les arsenaux maritimes qui ont perdu leur savoir faire après la chute de l'URSS. Le maintien des compétences demande des projets et donc de l'argent...

Il est probable qu'après ce conflit que l'industrie russe face sa mue...
Réponse de le 12/08/2014 à 15:51 :
Juste pour l'info (presses russe, indienne et américaine) : l'Inde doit acheter dans les prochaines années 250 unités du chasseur de 5ème génération Sukhoi T-50. L'Inde est une traditionnelle partenaire de la Russie dans l'armement et Moscou vient de livrer un porte-avions de nouvelle génération à ce pays d'Orient en avril.

La Chine en est autre marché traditionnel marché et si les relations commerciales avec les pays du BRICS s'étendent aussi au domaine militaire – ce qui est tout à plausible – la Russie aura un de plus grands marchés pour la vente d'armes de toute la planète. Donc râler que les Sukhoi ne vont pas se vendre et que les Rafales vont casser la baraque relève plutôt de la désinformation que d'autre chose.
Réponse de le 12/08/2014 à 15:55 :
"Il est probable qu'après ce conflit que l'industrie russe face sa mue... " Ils étaient déjà en train. Ce n'est pas d'hier que les Russes voient l'otan arriver en Ukraine. Là où ça va être comique, est que les Chinois avaient aussi besoin des productions ukrainiennes. En se mettant les BRICS à dos, les US ont signé leur fin. Concernant les mistrals, les Russes pouvaient s'équiper autrement et ailleurs...
Réponse de le 12/08/2014 à 15:57 :
Faudra pas oublier de présenter la facture aux "responsables", soit, les US.
Réponse de le 12/08/2014 à 16:05 :
Vous m'avez fait penser à ce mot de Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent."
a écrit le 12/08/2014 à 15:02 :
Ce contrat de 2011, portant sur les deux "Mistral" doit etre Honoré. Après quoi, il convient d'isoler totalement la Russie de l'Occident Economiquement. Plus aucun commerce. Que La Russie Commerce avec La Chine et l'Iran. L'Occident peut facilement se passer totalement du Gaz Russe : les experts l'ont assuré.
Réponse de le 12/08/2014 à 15:41 :
" Que La Russie Commerce avec La Chine et l'Iran."

Juste pour l'info, il existe plus d'une centaine de pays dans le monde qui ne participent pas des sanctions contre la Russie. Donc, les US et l'UE pèsent bien moins dans cette balance.

"L'Occident peut facilement se passer totalement du Gaz Russe : les experts l'ont assuré."

L'Occident ou l'Europe, mon bon ? vous parlez de l' Occident d'une manière très naïve, d'ailleurs votre commentaire est aussi dans cet esprit. Alors que l'Europe paie le prix fort du gaz américain ou qatari, les russes vont hausser leur épaules. Toutefois, je suis sûr qu'après avoir investit des milliards pour la construction du gazoduc sous-marin North Stream, l'Allemagne ne sera pas de votre avis. Du tout.
a écrit le 12/08/2014 à 14:55 :
Raison de plus pour n'en livrer aucun . Nous en avons besoin . A la limite on peut les vendre à d'autres acheteurs sans possibilité de cession à la RUSSIE .
Il serait paradoxal de livrer de pareils armements à la Russie , quand on prétend aider l'Ukraine...
Réponse de le 12/08/2014 à 16:33 :
"la crédibilité des sources"
Pas besoin des presses nationales.
Mais pour qui veut bien chercher honnêtement et sans mauvaise fois les sources sérieuses, elles sont sur le web.
Les vidéos parlent. Encore faut-il lire le russe ou l'ukrainien et avoir été en Ukraine et en Russie pour reconnaitre les quartiers des villes ou ont été filmé les vidéo.
Comme vous le comprenez, vous avez du "pain sur la planche".
Les photos avec des kilos de textes mensongés valent zéro.
La presse nationale ukrainienne doit être analysée entre les lignes.
La presse nationale russe est une négation, un mensonge, une fourberie.
Les méchants sont des 2 cotés, mais sont x10 coté russe, 1 civil ukrainien pro-russe + 9 mercenaires russes, c'est la caractéristique des "séparatistes"
Réponse de le 12/08/2014 à 17:17 :
Hmmmmmm, voyons, chérie... une trentaine de Su-34 dans le ciel ukranien pourraient vraiment faire le grand ménage dont ce pays a besoin ... Une cinquantaine de drônes pourraient décimer en qqs jours tous les moyens de locomtion de l'Otan et armes lourdes, certainement empêcher toute progression dans les pays baltiques ... finalement Poutine va-t-il agir ou pas? j'en ai un peu marre de toute cette attente...
Réponse de le 12/08/2014 à 20:53 :
Tu veux quoi déjà, ma belle, les feux d'artifice des russes au Trocadéro ?
a écrit le 12/08/2014 à 14:42 :
mot pour mot le même article sur le Monde, c'est donc une dépêche publiée...
La Russie a raison de ne pas faire confiance à des vassaux des US.
Il est temps pour la France de recouvrer son indépendance et de quitter le club des esclaves des US comme le Danemark, les Pays-Bas ou encore le Royaume Uni.
IL FAUT QUITTER L'OTAN!!!!
Réponse de le 12/08/2014 à 16:30 :
Quitter "l'UNION" européenne...qui est le cheval de Troie de la politique étrangère US
a écrit le 12/08/2014 à 14:42 :
Dans ces conditions, il faut ne leur en livrer aucun, et négocier une vente à un tiers.
a écrit le 12/08/2014 à 13:57 :
Tout ça parce que les US ont voulu s'implanter en Ukraine...
a écrit le 12/08/2014 à 13:50 :
Tien tiens, Paris veut faire du chantage avec les Mistrals.... Hollande joue avec le feu, Poutine le renard ne se laissera pas faire, gaffe hein Flanby ?
a écrit le 12/08/2014 à 13:47 :
Je me demande que veut La Tribune avec un tel titre.... les détails des paiements, ainsi que ceux de livraison, sont dument clarifiés sur un contrat et qui doit être signé par les parties en accord avant de commencer la commande. Selon la presse française spécialisée (oui ça existe), plus de la moitié du montant a été déjà payée. Donc on veut comploter quoi avec ce titre là ?
Réponse de le 12/08/2014 à 14:14 :
Et comme dans tout contrat, pas de livraison signifie pas de paiement. Je ne vois vraiment pas où est le problème... Sur le principal média français, le titre est "Moscou défie Paris". Faut le faire, non..?? La propagande US marche vraiment à fond.
Réponse de le 12/08/2014 à 14:27 :
Tout a fait d'accord, les manipulations médiatiques incessantes sont exaspérantes !!
Réponse de le 12/08/2014 à 15:01 :
Moi, par contre, je ne paie la voiture que j'achète que quand elle m'est livrée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :