Les avions américains ont l'interdiction de survoler la Syrie

L'autorité américaine crainte que les groupes extrémistes engagés dans le conflit syrien n'utilise les armes anti-aériennes en leur possession. Des avions militaires syriens ont déjà été abattus.

1 mn

La Syrie, comme l'Irak, se trouve sur le chemin que peuvent emprunter les longs courriers entre l'Europe et le Moyen-Orient ou l'Asie.
La Syrie, comme l'Irak, se trouve sur le chemin que peuvent emprunter les longs courriers entre l'Europe et le Moyen-Orient ou l'Asie. (Crédits : reuters.com)

L'Agence fédérale de l'aviation (FAA) a interdit lundi aux avions commerciaux américains de survoler la Syrie en raison du conflit qui y fait rage.

"En raison de la possession d'armes anti-aériennes par les groupes extrémistes et des combats en cours dans divers endroits à travers la Syrie, il existe une menace potentielle permanente et importante contre les avions civils utilisant l'espace aérien syrien", écrit la FAA dans un communiqué.

Des avions militaires syriens déjà abattus

L'administration, qui avait auparavant interdit le survol de l'Irak aux avions américains le 8 août, ajoute que "des groupes d'opposition ont déjà réussi à abattre des avions militaires syriens en utilisant ce type d'armes pendant le conflit" qui ensanglante la Syrie depuis près de trois ans et demi.

L'interdiction vise "toutes les compagnies américaines et tous les opérateurs commerciaux", mais il n'a pas été précisé combien d'avions exactement étaient touchés par cette mesure.

La Syrie, comme l'Irak, se trouve sur le chemin que peuvent emprunter les longs courriers entre l'Europe et le Moyen-Orient ou l'Asie.

>> Des compagnies aériennes avaient renoncé à survoler l'Ukraine avant le crash

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 20/08/2014 à 7:50
Signaler
Et les atterrissages et décollages de l'aéroport de Tel Aviv, ils sont toujours autorisés malgré les roquettes qui font se mettre aux abris un pays entier ?

à écrit le 19/08/2014 à 17:26
Signaler
La scandaleuse opération anti-russe fait des petits. La mode est lancée. Bientôt un avion devra zizaguer entre les pays qu'il a le droit ou pas de survoler. C'est le cas de le dire le transport aérien va se faire dézinguer à la petite semaine. Si ce ...

à écrit le 19/08/2014 à 13:21
Signaler
L'arroseur arrosé.

à écrit le 19/08/2014 à 9:32
Signaler
"... les groupes extrémistes engagés dans le conflit syrien n'utilise les armes anti-aériennes en leur possession." Des armes qui leur ont été vendues au rabais par les Américains eux-mêmes. La politique étrangère américaine est passée du "désastr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.