Le prochain pèlerinage à la Mecque devrait rapporter 6,4 milliards d'euros à l'Arabie saoudite

 |   |  159  mots
Un pèlerin venu de l'étranger dépense en moyenne 3.511 euros (17.381 riyals) et celui de l'intérieur du royaume 1000 euros (4.948 riyals), selon une étude de la Chambre de commerce de La Mecque publiée lundi 25 août.
Un pèlerin venu de l'étranger dépense en moyenne 3.511 euros (17.381 riyals) et celui de l'intérieur du royaume 1000 euros (4.948 riyals), selon une étude de la Chambre de commerce de La Mecque publiée lundi 25 août. (Crédits : Reuters)
Près de 2 millions de fidèles sont attendus au prochain pèlerinage (hajj) à La Mecque début octobre. Les pélerins venus de l'étrangers dépensent en moyenne 4633 dollars, selon une étude de la Chambre de commerce de La Mecque publiée lundi.

8,5 milliars de dollars soit 6,4 milliards d'euros. C'est la somme que l'Arabie saoudite devrait engranger grâce au prochain pèlerinage (hajj) à La Mecque début octobre où près de 2 millions de fidèles sont attendus, selon une étude publiée par la Chambre de commerce de La Mecque lundi 25 août.

1,38 million d'étrangers attendus à La Mecque

Ces estimations ont été établies sur la base d'une participation au prochain hajj de 1,98 million de fidèles, dont 1,38 million attendus de l'étranger (70%) et quelque 600.000 Saoudiens et résidents du royaume.

Un pèlerin venu de l'étranger dépense en moyenne 3.511 euros (17.381 riyals) et celui de l'intérieur du royaume 1000 euros (4.948 riyals), ajoute l'étude. Ces dépenses concernent notamment le logement, la nourriture et les boissons, les cadeaux et les communications.

Dans cette étude, l'institution précise que les revenus du prochain hajj devraient progresser de 3% par rapport à la dernière saison de ce grand rassemblement annuel musulman.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2014 à 11:09 :
En france, les agences agrées pour le pélerinage vendent les forfais entre 5000 et 6000 euros!!!!! Et personne ne crie au scandale!
a écrit le 26/08/2014 à 15:02 :
pour financer le terrorisme???
Réponse de le 29/08/2014 à 15:05 :
non rockit, l'arabie saoudite prêtera cette argent à la france pour financer ta secu et ta retraite.
a écrit le 25/08/2014 à 18:34 :
La Mecque fait mieux de Lourdes, vous savez le grand bazar !
Voici un miracle authentique
En ce matin du 18 septembre 1912, Armand et Céleste Lambert, épiciers de leur état, près de Dijon préparent une énorme escroquerie. Et c’est une cliente qui va servir, malgré elle, d’élément déclencheur.
Peu avant midi, elle se présente à l’épicerie et demande un kilo de sucre de canne. Armand Lambert, grimpe sur son échelle pour accéder au paquet de sucre. Et c’est à cet instant que l’accident se produit. Armand perd l’équilibre et tombe de l’échelle. Et la mauvaise chute le laisse paralysé des deux jambes dans un fauteuil roulant.
Les médecins ont diagnostiqué un choc nerveux.
Et la compagnie d’assurance a payé la prime prévue en cas de paralysie des deux jambes : 100.000 francs. Une somme bien utile pour acheter la boutique d’à côté. Le hic ?
Armand Lambert n’est pas réellement paralysé. Il fait semblant toute la journée dans son fauteuil roulant. Et quelques mois plus tard il est excédé de devoir jouer ce rôle. Il ne supporte plus de rester toute la journée dans son fauteuil à accueillir des clients compatissants.
C’est alors qu’il a l’idée d’aller en pèlerinage à Lourdes pour faire miraculeusement disparaître sa paralysie. Et cela marche ! Le 15 août 1913, Armand Lambert est plongé dans la piscine, se lève lentement et constate qu’il marché. Et c’est l’euphorie dans la foule : un miracle est arrivé.
Quelques jours plus tard, Armand et Céleste Lambert quittent Lourdes pour rentrer dans l’épicerie familiale. Tout le pays les attend. Car, un miracle cela ne se produit pas tous les jours. Et Armand et Céleste discutent du nom futur de leur épicerie : Au miraculé ? Chez Sainte Bernadette ? Quand tout à coup la collision se produit entre leur train et un train de marchandises. Une glace brisée par le choc blesse Armand qui est transporté à l’hôpital. Et c’est là que le médecin apprend à Céleste que son mari a dû être amputé de deux jambes.
Réponse de le 26/08/2014 à 20:36 :
Excellent +10000
a écrit le 25/08/2014 à 16:48 :
Oui. C'est là que tu vois que certains hôtels savent mieux faire leur promotion que d'autres... Rome aussi, c'est sur-vendu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :