Le déficit des Etats-Unis passe sous les 3% de PIB... et devrait y rester jusqu'en 2018

 |   |  323  mots
La dette fédérale a toutefois continué d'augmenter pour atteindre 74% du PIB fin 2014, plus de deux fois son niveau de 2007 et un sommet depuis 1950, et atteindra 77% du PIB en 2024.
La dette fédérale a toutefois continué d'augmenter pour atteindre 74% du PIB fin 2014, "plus de deux fois son niveau de 2007 et un sommet depuis 1950", et atteindra 77% du PIB en 2024. (Crédits : reuters.com)
Le déficit budgétaire de l'année fiscale 2014, qui se termine en septembre, devrait atteindre 506 milliards de dollars. Il atteindra toutefois presque 4% du PIB entre 2022 et 2024 notamment à cause du vieillissement de la population.

Un plus bas depuis 2007. Le déficit budgétaire des États-Unis devrait s'améliorer pour glisser sous la barre des 3% du produit intérieur brut (PIB), selon les prévisions du Bureau du budget du Congrès (CBO) publiées mercredi.

"En représentant 2,9% du PIB, le déficit de cette année s'est nettement réduit par rapport à son niveau des années précédentes, qui a presque atteint 10% du PIB en 2009", affirme l'institution.

Le déficit budgétaire de l'année fiscale 2014, qui se termine en septembre, devrait ainsi atteindre 506 milliards de dollars, un peu plus que le chiffre de la dernière prévision du CBO (462 milliards de dollars en avril) mais 170 milliards de moins qu'en 2013.

Explosion de la dette fédérale

Le déficit budgétaire demeurera sous la barre des 3% jusqu'en 2018 mais atteindra presque 4% entre 2022 et 2024, notamment du fait des coûts du vieillissement de la population, de l'assurance-maladie et des intérêts de la dette, estime le CBO dans son rapport.

La dette fédérale a en effet continué d'augmenter pour atteindre 74% du PIB fin 2014, "plus de deux fois son niveau de 2007 et un sommet depuis 1950", et atteindra 77% du PIB en 2024.

3,4% de croissance en 2015 et 2016

Le CBO a par ailleurs réduit ses prévisions de croissance pour l'année, affirmant que le PIB réel, ajusté de l'inflation, ne croîtra pas de plus de 1,5% entre le quatrième trimestre 2013 et le quatrième trimestre 2014. L'expansion devrait repartir après 2014 et jusqu'en 2016 pour s'établir en moyenne à 3,4% par an, puis ralentir à 2,2% par an entre 2018 et 2024.

Comme la Réserve fédérale (Fed), le Bureau du budget du Congrès estime qu'il y a une sous-utilisation des ressources du marché du travail qui ne devrait disparaître qu'à la fin de 2017. Le taux de chômage de 6,2% actuellement devrait alors glisser vers 5,6% au quatrième trimestre 2017, un niveau proche du plein emploi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/08/2014 à 18:02 :
C'est sur en rackettant ses amis c'est plus facile,9 milliards et hop!
a écrit le 29/08/2014 à 10:46 :
Il est grand temps de demander au gouvernement des US qu'il donne des cours du soir au Roi François au Dauphin Manuel et à notre gouvernement d'énarques et de technocrates à la petite semaine
a écrit le 28/08/2014 à 22:41 :
Doit-on rappeler que les Américains, eux, ont une retraite en cache et non pas à crédit sur les générations futures comme en France. Savez-vous que ce crédit retrait des français double la dette de la France, soit 94 % du PIB x 2 = 188 % du PIB
a écrit le 28/08/2014 à 13:24 :
et la dette globale, et le déficit global???
a écrit le 28/08/2014 à 13:00 :
Attendez vous à un "black day" ou toutes les monnaies fiduciaires ne vaudront plus rien et les gouvernements diront qu'il s'agit d'une mesure exceptionnelle pour rétablir le systéme monétaire bancaire. Ils chercheront aussi à confisquer l'or des individus, comme cela s'est déjà passé dans l'histoire ou en temps de ueere. Le prix de l'or explosera. Un conseil achetez en et planquez le !
a écrit le 28/08/2014 à 10:55 :
OUI et la croissance est de 4 %...
a écrit le 28/08/2014 à 10:30 :
Plus d'un tiers des américains sont incapables de rembourser leurs crédits

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :