Poutine évoque la création d'un Etat dans l'est de l'Ukraine

Jusqu'à présent, la Russie avait seulement demandé que les régions orientales de l'Ukraine, majoritairement russophones, aient davantage d'autonomie dans un système fédéral moins centralisé.
(Crédits : reuters.com)

La création d'un Etat doit être abordée dans les discussions sur la fin du conflit dans l'est de l'Ukraine, a déclaré dimanche le président russe Vladimir Poutine, évoquant pour la première fois un tel statut pour les régions où s'affrontent loyalistes et rebelles prorusses.

"Nous devons commencer immédiatement des discussions substantielles (...) sur des questions touchant à l'organisation politique de la société et la création d'un Etat pour le sud-est de l'Ukraine afin de protéger les intérêts légitimes des personnes qui y vivent", a dit le président Poutine, lors d'une émission télévisée et cité par les médias russes.

Jusqu'à présent, la Russie avait seulement demandé que les régions orientales de l'Ukraine, majoritairement russophones, aient davantage d'autonomie dans un système fédéral moins centralisé.

Un état vassal

Comme plusieurs analystes l'ont rappelé ces derniers jours, le président russe Vladimir Poutine se montre déterminé à voir le Donbass (est de l'Ukraine) échapper à l'influence de Kiev.

L'apparition de signes d'implication directe sur le terrain pourrait montrer que Moscou verrait d'un bon oeil l'apparition dans le Donbass (bassin industriel russophone dans l'est de l'Ukraine) d'une enclave prorusse hors du contrôle de Kiev à l'image de la Transdniestrie, a estimé cette semaine Holger Schmieding, chef économiste de Berenberg Bank. Cette région séparatiste russophone de la Moldavie, qui concentre l'essentiel de l'industrie de cette ex-république soviétique, comme le Donbass en Ukraine, est de facto contrôlée par Moscou.  L'expert Konstantin Kalatchev le confirme : Vladimir Poutine, décidé à punir Kiev pour son orientation proeuropéenne, "a besoin d'un Etat vassal".

Menaces de l'UE

Vladimir Poutine, qui s'exprimait dans une émission télévisée enregistrée vendredi, n'a pas évoqué la question de la menace de sanctions accrues contre Moscou brandie par les Occidentaux qui accusent la Russie d'engagement militaire en Ukraine.

Réunis samedi à Bruxelles, les dirigeants de l'Union européenne ont donné une semaine à la Russie pour changer de cap, sous peine de nouvelles sanctions.

Le numéro un du Kremlin a toutefois estimé que les Occidentaux portaient la responsabilité de la crise ukrainienne parce qu'ils avaient soutenu le mouvement de protestation ayant conduit en février au "coup d'Etat" contre le président prorusse Viktor Ianoukovitch sans penser qu'un conflit s'ensuivrait.

"Ils auraient dû savoir que la Russie ne pouvait pas rester à l'écart quand des gens se font tirer dessus presque à bout portant", a dit Vladimir Poutine, précisant parler non "de l'Etat russe, mais du peuple russe."

Moscou a jusqu'ici toujours démenti avoir envoyé des soldats en Ukraine pour soutenir la rébellion prorusse qui combat les troupes loyalistes dans l'Est depuis plusieurs mois et désormais aussi dans le sud-est du pays.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 91
à écrit le 03/09/2014 à 14:29
Signaler
@ l’ex Moscovite. Je répond pour vous présenter mes excuses; je n’ai pas eu l’intention de vous vexer, je n’ai jamais rencontre des russes pour pouvoir affirmer que je les connais, je connais seulement le mode d’agir de leurs gouvernants parce que ...

à écrit le 01/09/2014 à 19:51
Signaler
Quand on regarde Poutine on le verrai bien chef de service aux relations humaines , mais dans la vraie vie, il décape plutôt !

à écrit le 01/09/2014 à 13:36
Signaler
Mesdames, Messieurs, il faut ovrir les yeux à l'evidence : l'Ukraine n'existe plus.

à écrit le 01/09/2014 à 9:31
Signaler
Vous ne faîtes que répétez la propagande de Poutine. L'Ukraine s'est soulevée y compris à l'Est contre la corruption de Yanoukovitch élu par des urnes bourrés à l'Est et pleinement soutenu par Poutine. Aucune influence externe n'aurait pu obtenir ce ...

le 01/09/2014 à 11:53
Signaler
Apparemment le KGB manque d'idées, propos vides de sens ! donc = non recevable !

à écrit le 01/09/2014 à 9:24
Signaler
J.M. Barroso lance l’UE dans la course à la guerre « Point de non-retour » !. Après le coup d’état de Kiev organisé par les Etats-Unis (Confère la conversation téléphonique entre la sous-secrétaire d’Etat Victoria Nuland et son ambassadeur américain ...

à écrit le 01/09/2014 à 8:09
Signaler
L'Amérique qui tient l'Otan et l'Europe ou plus exactement qui tient les assujettis européens observe avec effroi la Russie, la Chine, l' Inde et qqes autres créer un contre pouvoir au dieu dollar pour régler dans leurs monnaies nationales d'abord le...

à écrit le 01/09/2014 à 5:52
Signaler
LA VOIE DE LA RUSSIE 15 FEVRIER 2014 AVANT L'INTERVENTION EN CRIMEE (La voie de son maitre) La crise en Ukraine illustre parfaitement la faiblesse de l'Etat ukrainien. Même si l’administration du président ukrainien actuel Viktor Ianoukovitch sur...

le 01/09/2014 à 9:19
Signaler
Le problème avec le troll de l'Otan c'est qu'il utilise le plus mauvais traducteur qu'il a pu trouver sur internet. LOL

à écrit le 01/09/2014 à 3:51
Signaler
Andrei Illarionov, un ancien conseiller de Poutine, a mis en garde dans une interview avec la télévision ukrainienne (reprise par Forbes et Ukrainskaya Pravda) de l'existence d'une stratégie russe ambitieuse par rapport à l'Ukraine, dont la Crimée n'...

le 01/09/2014 à 9:26
Signaler
L’enfant turbulent, atteint de délires à douze ans, subitement privé de foot et de jouer la pétanque, a eu la chance de découvrir qu’avec ses diatribes de gosse, il parvenait à extérioriser sa joie ou calmer les tourments propres à l’exaltation de sa...

le 01/09/2014 à 9:28
Signaler
Il faut donner la parole à tous et pas seulement à celui qui fait de la propagande anti-Poutine. La France rste (encore et peniblement) un pays démocratique. Merci.

à écrit le 01/09/2014 à 0:30
Signaler
Quelques mots à propos de la Transnistrie et « l’état vassal ». Les experts mentionnés dans l’article ne sont pas des exemples de compétence. Quelques thèses : 1. La guerre civile et la séparation de la Transnistrie n’ont rien à voir avec la volonté ...

le 01/09/2014 à 0:34
Signaler
Zut! dans la dernière ligne "faible"="fiable". Pardon pour les fautes.

à écrit le 31/08/2014 à 22:10
Signaler
Ça avait plus de gueule au checkpoint allemand quand un char lourd russe faisait face à un char lourd américain. C'était de la diplomatie claire et nette. Pas de bla-bla-bla inutile. Chacun savait jusqu'où il ne fallait pas aller. Les occidentaux ...

le 01/09/2014 à 5:59
Signaler
correction: 1 Leclerc = 3 T90 1 Léopard2 = 2 T90

le 01/09/2014 à 9:49
Signaler
Ton commentaire plutôt décousu m'a fait penser à ce mot immortel de Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." Allez, on te verra bientôt au front Est de l'Ukraine, ou à Berlin, vitrifié ? ;)

le 01/09/2014 à 11:59
Signaler
Ta réplique m'a fait gagner ma journée, merci. mdr

à écrit le 31/08/2014 à 21:07
Signaler
En promettant l’info fleurie A tous les lecteurs qui souffrent, Cœur sombres et vaguement épris De la nuit et du gouffre ! Trolls, vils et sombres orateurs, Ames nauséabondes et noires ! Du soldat qui gémit et meurt Vous cachez les victoires...

le 01/09/2014 à 13:34
Signaler
J'ai eu l'impression pour un instant du deja vu. Mais il me semble que dans l'avant-dernier verse il figurait Staline.

à écrit le 31/08/2014 à 20:52
Signaler
1. Personne n’a remarqué que le Kremlin (et aussi l’oligarque ukrainien R. Akhmetov) avait empêché la création des structures officielles des républiques pendant une longue période (pas la création, mais un fonctionnement normal). C’est à propos de l...

le 31/08/2014 à 21:14
Signaler
Mais cela a toujours été la ligne des médias russes (je les regarde depuis plus de 20 ans), on n'y trouve point de hostilité envers les Européens. Ce sont les Américains, dont les buts de faire la mainmise sur la Russie est déjà avoué, qui ont planté...

le 31/08/2014 à 21:31
Signaler
C'est logique, les russes vivaient leur vie en commerce normal avec les européens et tout d'un coup les cowboys et leurs poodles de Bruxelles inventent un coup d'Etat en Ukraine avec des néonazis pour s'emparar des bases navales russes en Crimée, que...

le 01/09/2014 à 4:05
Signaler
La Russie a signé le pacte Ribbentrop Staline, a envahi l'Europe et l'a occupé en grande partie pendant près de 60 ans ce qui n'a cessé que par l'effondrement de son système. Elle continue les invasions à présent avec la Crimé, l'Ukraine, la Géorgie ...

le 01/09/2014 à 9:21
Signaler
Avec des propos aussi fascistes que les votres, vous n'avez pas le droit d'emprunter le nom sacré du Général comme pseudo. Utilisez ceux de vos maîtres (Obama, McCain, Rassmussen, Merkel, Barroso...) plutôt. La honte !

le 01/09/2014 à 13:30
Signaler
M. l’ex-moscovite, vous l’etes encore ou bien vous etes mal-informes. a. La Transnistrie existe seulement grace au Moscou et a la quatorzieme armee russe, encore stationnee ici. Elle se situe dans la region la plus industialisee de la Moldavie, tout...

le 01/09/2014 à 22:45
Signaler
@auxence : C’est vous qui êtes très mal informé. Je ne sais pas d’où vient votre information, probablement des média occidentaux qui ne sont pas forts dans ce domaine. Mon information vient non seulement d’un spectre des média bien plus large (en plu...

le 02/09/2014 à 0:46
Signaler
@auxence : Désolé, mais c’est vous qui êtes mal informé. Je ne sais pas d’où vient votre information, probablement des média occidentaux qui ne sont pas trop forts dans ce domaine. Mon information vient non seulement d’un spectre des média bien plus ...

le 02/09/2014 à 13:43
Signaler
Desole de comprendre M. l’(ex-)moscovite que vos informations proviennent d’une seule direction, celles dont vous faites confiance en tout cas, donc il y a peu de chances pour une vision objective. Vous avez vecu a Moscou en visiteur, traite comme vi...

le 02/09/2014 à 16:53
Signaler
@ auxence: 1. Je suis russe qui travaille en France depuis un bon moment. En Russie j’ai travaillé dans plusieurs domaines en ayant eu des connaissances très diverses. Vous faites un compliment à mon niveau de français qui est loin d’être parfait. Je...

le 03/09/2014 à 14:39
Signaler
pourriont vivre, evidement, pas purriont, pardon

à écrit le 31/08/2014 à 20:40
Signaler
Non mais, je suis ulcérée par les mensonges proférés contre le Président Poutine qui tendent à nous faire croire qu'il serait un envahisseur quand tout journaliste d'investigation sait que c'est plutôt Obama et ses laquais européens qui sont à l'orig...

le 01/09/2014 à 19:39
Signaler
Arrête des chars !

à écrit le 31/08/2014 à 20:35
Signaler
Cette putine là est une grande goulue On peut simplement espérer qu'elle avalera de travers Pas certain: suffira qu'elle lampe une grande vodka glacée Dzaz droviè

le 31/08/2014 à 20:41
Signaler
à jc ( jésus ?...) Tu ne serais pas plutôt Dmitri du service Désinformation du FSB? En tous cas je n'ai pas vu une seule info tangible dans ton commentaire... mdr

le 31/08/2014 à 20:43
Signaler
Poutine menace de couper le gaz vers l'Europe, Poutine envoie 300 camions à moitié vide mais n'aide pas contre Ebola, en Irak etc. Sa seule spécialité c'est envahir, déstabilier, mettre le chaos et accuser l'Europe ou l'Otan. Il faut arrêter ce dicta...

à écrit le 31/08/2014 à 20:04
Signaler
LA dessition appartient a l ukraine ; maintenent qu elle a un nouveau gouvernement,? MAIS LES RUSSES EXSAGERENT TOUS SIPLEMENT PARCEQUE POUR LA CRIME PERSONNE N A BOUGE? l ukraine est un pays riche beaucoup de matiere permiere est tres strategique ec...

le 31/08/2014 à 20:14
Signaler
Et en français ça donne quoi ?

à écrit le 31/08/2014 à 19:48
Signaler
Le tigre rugissant de l’hyperlibéralisme que promet d’être l’Ukraine, selon la narrative du Système Washington-Londre-Bilderberg, qui s’avérerait n’être qu’un “tigre de papier”. Mao doit bien rire dans sa tombe, qui l’avait bien deviné... Depuis près...

à écrit le 31/08/2014 à 18:52
Signaler
Après la révolution de Maïdan, quand les régions de l'est ont demandé davantage d'autonomie vis à vis de Kiev, on leur a interdit l'usage de la langue russe et on leur a opposé un refus catégorique et ensuite on leur a envoyé l'armée comme réponse dé...

le 31/08/2014 à 19:03
Signaler
@TC: analyse naive et subjective. 1) on ne peut empêcher les gens de parler leur langue. Nous avons l'exmple de l'est de la France où on parle facilement l'allemand. Poutine veut l'est de l'Ukraine après la Crimée, et qui sait...si son paln fonctionn...

le 31/08/2014 à 19:35
Signaler
Dans les grandes banques d’affaires, comme celles des Rothschild, presque tout est rédigé en sabir anglo-américain, donc on pense en sabir anglo-américain. Nous sommes dans un forum franco-français, donc on doit pense en sabir franco-américain. En d'...

le 31/08/2014 à 20:02
Signaler
On parle facilement l'allemand à l'est de la France ? dans TA région d'Alsace certainement mais pas chez nous au département du Doubs.

le 31/08/2014 à 20:58
Signaler
@Patrickb : L’analyse est peut-être naive, mais l’essai de l’annulation du statut (régionale) de la langue russe, qui est en réalité la langue principale de l’Ukraine, a été une bêtise de niveau extraordinaire. A condition que cela n’a pas été fait s...

le 31/08/2014 à 21:49
Signaler
@ex-moscovite: la langue est quand même un élément primordial de cohésion. Les révolutionnaires français l'ont imposé dans des conditions que l'on ne souhaite pas revivre et personnellement, je regrette qu'on laisse partir la langue française.Mais bo...

le 01/09/2014 à 0:13
Signaler
"on ne peut empêcher les gens de parler leur langue" à bon parce qu'en Bretagne tout le monde parle encore le Breton, comme cela était encore le cas au début du XXe siècle? Il a suffit de deux ou trois générations élevées sous la contrainte de l'écol...

le 01/09/2014 à 8:16
Signaler
@@Patrickb: n'est-ce pas exactement ce que je dis, que quoi que l'on fasse, il est difficile d'effacer complètement la langue...et le celte en est un excellent exemple :-) Mais dans un esprit de cohésion, il faut aussi une langue "nationale", par exe...

le 01/09/2014 à 9:36
Signaler
Dès qu'on est bilingue (français, allemand) comme toi, Patrick, l'Alsacien, c'est aussi aisé de parler de limitations linguistiques et de faire la politique d'effacement des régionalismes en France. La patrimoine linguistique d'une région, essentiell...

le 01/09/2014 à 10:04
Signaler
Au moins le tropisme de Patrickb sur l’Allemagne et les régionalisme linguistiques permet de varier un peu les avis sur la question des crises dans l’UE , en Ukraine et sur la mini guerre froide qu’on nous impose avec la Russie. Si l’influence de Be...

le 01/09/2014 à 12:30
Signaler
@Patrickb : La language peut être un élément primordial de cohésion, mais a. C’est pas du tout le cas de l’Ukraine, où le russe est la langue dominante dans la plupart des régions d’Est, du Sud et du Centre, à l’Est et à la Crimée l’ukrainien n’a ja...

à écrit le 31/08/2014 à 18:47
Signaler
pourquoi pas si la majorité des gens est satisfaite....pas simple cette affaire, de toute façon....

à écrit le 31/08/2014 à 18:26
Signaler
Excellente idée l OTAN a suffisamment avancé ses pions.

à écrit le 31/08/2014 à 18:12
Signaler
Poutine est un joueur d'échecs qui n'aime pas l'échec, il n'a pas peur des pions-sanctions des occidentaux qui eux, par contre, on peur de faire bouger les tours, les chevaux et les fous.... Quant Poutine aura encaissé tous les pions-sanctions, sans ...

le 31/08/2014 à 18:22
Signaler
Ridicule John: Selon BBC et CNN depuis le début Poutine a envoyé des armes et des milices dont Strelkov et Borodaï qui ne l'ont pas caché du tout. Ces gens sont très bien vus à Moscou, ils portent des vestes et cravates de marque et nombre de leurs é...

le 31/08/2014 à 18:53
Signaler
Merci @ pour cette grande objectivité…cela apporte vraiment au débat, si bien qu'anti-communiste par formation (j'ai été dans les services à l'époque de la geurre froide) je dois néanmoins reconnaître que Poutine est un grand démocrate!
On aura peut-...

le 31/08/2014 à 19:16
Signaler
Une déclaration d'amour poignante et que je partage volontiers ! :-)

le 31/08/2014 à 19:53
Signaler
ah, la belle Hélène.... impossible de ne pas vous faire les yeux doux... :)

le 31/08/2014 à 22:01
Signaler
Vladimir Poutine est autant un criminel que Obama, ou Hollande, ou Cameron, ou Merkel..... Déclarations d'amour et dragues à part, c'est tout à fait insensé ce qui vous dites.

à écrit le 31/08/2014 à 18:10
Signaler
...pour finir d'une fois pour toutes avec le gouvernement Hollande et le taux croissant du chômage en France.

le 31/08/2014 à 18:38
Signaler
Parfaite proposition, je vous engage pour pousser ma voiture !

le 31/08/2014 à 23:01
Signaler
Lol ! Vous m'avez cassé les poumons. Vous êtes terriblement hilarant.

le 01/09/2014 à 0:35
Signaler
chui roi de ctrlV - ctrlC, je l'avait lu hier celle là

le 01/09/2014 à 10:06
Signaler
Hé, Vincent, tu m'as piqué le pseudo.... c pô juste....

à écrit le 31/08/2014 à 17:40
Signaler
Il a raison puisque la population est d'accord. Pour l'UE et USA iĺśassoie dessus il a encore raison.

le 31/08/2014 à 21:37
Signaler
+ UN

à écrit le 31/08/2014 à 17:36
Signaler
Tout semble annoncer que Porochenko n’a plus de cartes en main. Pour tirer de bons résultats de ces négociations, qui ressemblent à une partie de poker, il ne pourra pas se contenter d’afficher un meilleur visage que Poutine. Il est temps maintenant ...

le 31/08/2014 à 18:32
Signaler
Très bon post de Clément Ch. C'est une éventualité à ne pas sous estimer. D'où la moindre nécessité de renforcer l'Europe et l'OTAN. Ceux qui veulent démanteler comme le FN ou l'UMP etc sont des collabos de Obama et de McCain.

le 01/09/2014 à 10:07
Signaler
+ 1000

à écrit le 31/08/2014 à 17:36
Signaler
Tout semble annoncer que Porochenko n’a plus de cartes en main. Pour tirer de bons résultats de ces négociations, qui ressemblent à une partie de poker, il ne pourra pas se contenter d’afficher un meilleur visage que Poutine. Il est temps maintenant ...

le 31/08/2014 à 18:41
Signaler
Les Etats-Unis n'ont des bases qu'à cause de l'ex-Urss qui tente de se reconstituer. C'est bien la Russie qui a envahi l'Europe et qui conserve des territoires qui ne lui appartiennent pas. De même que c'est bien la Russie qui envahit la Géorgie, la ...

le 31/08/2014 à 19:58
Signaler
Un pertinente question peut-être : dans les cas d'une guerre entre l'Europe, les US et la Russie, suivie de la Chine contre les US et le Japon, l'Iran contre Israel, l'Inde, le Pakistan etc... quelle partie du monde serait la plus sûre pour qu'on y d...

le 31/08/2014 à 22:57
Signaler
Pour répondre à la question de FreeBoy, je cite :"quelle partie du monde serait la plus sûre pour qu'on y déménage ?", je vous proposerai d'aller vivre ou de déménager en Arctique ou en Antarctique", pas en Afrique. Si vous venez en Afrique, vous ser...

à écrit le 31/08/2014 à 17:03
Signaler
A gauche le cobra, à droite la souris....Il n'y a pas photo.

à écrit le 31/08/2014 à 16:55
Signaler
je propose aux Russes d'éditer la carte du Canada selon les zones de leurs véritables habitants , les canadiens authentiques, à savoir les Indiens, qui furent chassés comme des animaux et spoliés de leurs terres ancestrales par le colonialisme anglai...

à écrit le 31/08/2014 à 16:16
Signaler
Cela pourrait être prochainement un titre de journal si les Etats européens sous l'envoûtement des va-t-en guerre de l'OTAN continueront leur escalade suicidaire contre la Russie. Et pourtant il y en a ceux qui croient encore que nos braves soldats d...

le 31/08/2014 à 16:30
Signaler
Si tu le dis !

le 31/08/2014 à 17:53
Signaler
@ Bof : l'Amérique est le seul pays en guerre incessante depuis 1939....!!! et Obama est un va-t-en guerre avec un Nobel de la Paix !!! cherchez l'erreur !!

à écrit le 31/08/2014 à 15:41
Signaler
Et oui, il est acceptable pour l'UE que l'Ecosse vole de ses propres ailes, mais innaceptables que des gens, qui se font massacrer, aient leurs autonomies..Poutine a bien sûr raison, nous allons vers une scission de l'Ukraine, et bien évidemment, les...

le 31/08/2014 à 16:10
Signaler
+ 100

le 31/08/2014 à 16:55
Signaler
Il y a une différence entre le referendum ecossais et ce qui se passe en Ukraine. Le referendum a été le resultat d'un accord des partis intéressés tandis que ce qui se passe en Ukraine est le resultat d'une operation militaire et unilaterale.

le 31/08/2014 à 18:42
Signaler
@ cad : Rien que du fait que la sortie de l'Ecosse aurait un effet dévastateur sur la BBC moi je me porte déjà pour son indépendance.

à écrit le 31/08/2014 à 15:08
Signaler
ca rappelle tellement l'avant seconde guerre mondiale où la France et l'Angleterre rencontraient Hitler et acceptaient l'inacceptable histoire d'éviter la guerre...qu'au final nous avons eu. Il faut donc apprendre de l'histoire et arrêter ce docteur...

le 31/08/2014 à 15:30
Signaler
A mon avis , ce sont les Russes eux-mêmes dans leur propre pays qui vont remettre le choses en place , beaucoup on en marre de cette mafia qui s'approprie tout ce qu'elle peut et qui leur fait courir une nouvelle guerre .

le 31/08/2014 à 15:47
Signaler
Par ce parallèle, voulez-vous suggérer que dans les années 30 ce seraient les futurs alliés qui auraient cherché à provoquer l'Allemagne en incitant ses voisins à s'en prendre aux minorités germanophones ou en "retournant" des régimes au départ con...

le 31/08/2014 à 16:31
Signaler
Pas du tout

le 31/08/2014 à 17:30
Signaler
Les partisans de la junte de Kiev sont vraiment mal representés.
Entre une groupie pro-Hollande megalo et mytho, qui se moque de l'Ukraine et qui ne vit que par ses commentaires pathetiques d'abonné sur ce site et un papy polonais qui croit que les r...

le 31/08/2014 à 18:59
Signaler
Votre premier commentaire, c'était pour nous annoncer encore une belle "révolution orange" téléguidée par la CIA contre un pouvoir légalement élu par une majorité de ses citoyens, histoire de déclencher une bonne guerre civile et pourquoi pas, cette ...

le 31/08/2014 à 20:31
Signaler
un pouvoir élu par une majorité de citoyens qui circulent en bus et vont voter dans tous le bureaux de votes! oui en a vu ça ! pour avoir une majorité à la douma ; un vrai scandale appelez ça démocratie vous rigolez !

à écrit le 31/08/2014 à 14:38
Signaler
béh oui ! il est compréhensible cet homme là et depuis le début , un état qu'il pourra rattacher à la Russie comme la Crimée et d'autres d'ailleurs , on a commencé par la Tchétchènie et en suivant les états de la Géorgie . QUELS SERONT LES NOUVEAUX...

le 31/08/2014 à 15:22
Signaler
et la france tous les dom tom alors canard l'intelect

le 31/08/2014 à 17:55
Signaler
@ Jerry : La guerre et les invasions, c'est Obama et McCain qui les fait. Poutine n'est pas un va-t-en guerre. Il faudrait que vous démontriez vos affirmations ???

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.