Ukraine : Kiev veut "revenir sur la voie de l'adhésion à l'Otan"

Le gouvernement ukrainien a décidé de relancer ce processus face à l'"invasion russe". Jeudi, la Russie a été mise en accusation lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU par les Occidentaux, États-Unis en tête, qui ont dénoncé une implication directe des forces russes aux côtés des séparatistes dans l'est du pays.
Démentant toute implication russe, Vladimir Poutine a demandé aux forces rebelles en Ukraine d'ouvrir un couloir humanitaire pour les soldats ukrainiens encerclés.
Démentant toute implication russe, Vladimir Poutine a demandé aux forces rebelles en Ukraine d'ouvrir un "couloir humanitaire" pour les soldats ukrainiens encerclés. (Crédits : reuters.com)

Face à l'"invasion russe", l'Ukraine a décidé de quitter le groupe des non-alignés. "Le gouvernement soumet au Parlement un projet de loi visant à annuler le statut hors bloc de l'Ukraine et à revenir sur la voie de l'adhésion à l'Otan", a ainsi déclaré le Premier ministre Arseni Iatseniouk lors du conseil des ministres, avec une adhésion à l'Union européenne comme objectif principal.

En avril 2008, au sommet de Bucarest, les dirigeants des pays de l'Otan étaient convenus que l'Ukraine avait vocation à rejoindre l'Alliance, ce qui avait fortement irrité la Russie. Mais en 2010, le gouvernement prorusse du président Viktor Ianoukovitch, avait renoncé à cet objectif, tout en continuant à coopérer avec l'Otan.

L'attitude russe critiquée par l'UE

L'Ukraine n'est pas la seule à s'inquiéter du comportement russe. La Commission européenne (CE) a demandé vendredi à la Russie de cesser de soutenir militairement les rebelles séparatistes de l'est de l'Ukraine et de contribuer aux efforts diplomatiques visant à mettre fin au conflit.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Barack Obama ont convenus jeudi soir lors d'un entretien téléphonique que le comportement de la Russie en Ukraine "ne peut rester sans conséquences", a annoncé Berlin.

Pas d'intervention américaine prévue

Le président Obama, a déclaré, lui, depuis la Maison Blanche qu'il "était évident aux yeux du monde entier" que les forces russes se trouvent en Ukraine. il a toutefois exclu tout recours à la force "pour résoudre le problème ukrainien".

Angela Merkel a quant à elle "confirmé" au chef d'État américain que la situation ukrainienne serait au menu du Conseil européen samedi à Bruxelles, selon son porte-parole. Jeudi après-midi, elle avait annoncé que les 28 discuteraient d'éventuelles "nouvelles sanctions" contre Moscou. La chancelière a assuré que Berlin poursuivrait ses efforts en vue d'une "solution diplomatique" au conflit, sans en préciser les contours, a ajouté son porte-parole.

Plus d'un millier de soldats russes combattent selon l'Otan

Jeudi, la Russie a été mise en accusation lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU par les Occidentaux, États-Unis en tête, qui ont dénoncé une implication directe des forces russes aux côtés des séparatistes dans l'est du pays.

Les autorités ukrainiennes ont demandé de leur côté aux Occidentaux des "sanctions significatives" et une aide militaire "d'envergure". Selon l'Otan, "bien plus d'un millier de soldats russes combattent actuellement en Ukraine", ce que Moscou a catégoriquement démenti.

Corridor humanitaire pour les soldats encerclés

Après la prise de contrôle par les rebelles de la ville stratégique de Novoazovsk, dans l'est de l'Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a demandé aux séparatistes prorusses, dans la nuit de jeudi à vendredi, d'ouvrir un "couloir humanitaire" pour les troupes ukrainiennes encerclées.

Un appel auquel a répondu le chef séparatiste ukrainien Alexander Zakhartchenko, demandant toutefois aux soldats ukrainiens d'abandonner véhicules blindés et munitions.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 132
à écrit le 31/08/2014 à 13:22
Signaler
En annonçant la discussion d'un état dans l'est de l'ukraine Poutine montre clairement qu'il s'agit d'une invasion mafieuse surtout si on regarde les territoires concernées. Le laisser ce serait transformer le monde en un western. Poutine priviligie ...

à écrit le 31/08/2014 à 10:08
Signaler
ARRETTE DE FAIRE PEUR AUX GENS ? ALORS QUE TOUS PEUT CE NEGOSSIER ENCORE ? L HUMANITE DOIT EVOLUER ET N A PLUS BESSOIN DE GUERRE POUR SE REGULER?MAIS SINPLEMENT DACCORD COMMERCIAUX??? MON MOT PREFERE A TOUJOUR ETE /// PARTAGE /// ???

le 31/08/2014 à 12:08
Signaler
Poutine négociera votre peur ! comme Hitler .

à écrit le 31/08/2014 à 4:20
Signaler
Quels plans pour la Russie après la Crimé? Andrei Illarionov, un ancien conseiller de Poutine, a mis en garde dans une interview avec la télévision ukrainienne (reprise par Forbes et Ukrainskaya Pravda) de l'existence d'une stratégie russe ambitie...

à écrit le 31/08/2014 à 4:20
Signaler
Eisenhower aurait du laisser Patton aller jusqu' à Moscou. Maintenant la seule chose à faire est d'arrêter les importations russes et chinoises. Les seconds sont plus nombreux, et encore plus dangereux. Le pakistan, même chose: il faut les désarmer, ...

le 31/08/2014 à 10:30
Signaler
les plus dangereux sont israel et les usa...c'est tout.

à écrit le 31/08/2014 à 4:11
Signaler
et dehors le dictateur Poutine on a comrpis qui tu es toi et les partis collabos que tu soutiens en Europe, le FN, le jobbik etc

à écrit le 30/08/2014 à 22:59
Signaler
L'OTAN est notre maison commune pour nous Européens et nous reconnaissons pleinement comme des occidentaux et nous l'assumons .

le 31/08/2014 à 4:12
Signaler
Bien dit !

le 02/09/2014 à 0:15
Signaler
l'Otan est la maison des Européens (sic)

à écrit le 30/08/2014 à 19:11
Signaler
L'Amérique qui tient l'Otan et l'Europe ou plus exactement qui tient les assujettis européens observe avec effroi la Russie, la Chine, l' Inde et qqes autres créer un contre pouvoir au dieu dollar pour régler dans leurs monnaies nationales d'abord le...

le 30/08/2014 à 19:21
Signaler
Très bonne analyse, n'aurait pas mieux dit. D'ailleurs, j'invite a suivre les élection au Brésil, où Dilma a osé signer la Banque d’investissement, l'équivalent BRICS du FMI, au coté de la Chine, Poutine, etc..

le 30/08/2014 à 21:35
Signaler
Selon les sites d'information alternative brésiliens un coup en sourdine et en douceur se prépare à ce moment contre l'acteul Président Dilma Roussef. La candidate Marina Da Silva, une ambientaliste sans grande expression politique ni charisme, est p...

le 31/08/2014 à 4:05
Signaler
Propagande poutinienne stupide car les pays émergents ccopèrent bien plus avec les occidentaux qu'avec la Russie qui n'a pas grand chose à offrir en dehors de l'énergie et des armes. Les chiffres d'échanges sont édifiants.

à écrit le 30/08/2014 à 13:37
Signaler
Il serait temps que les pays limitrophes de la Russie prévoit l'expulsion de tous les citoyens russes de leur territoire pour eviter le renouvellement des invasions russes : pays Baltes, Pologne, etc !!!

le 30/08/2014 à 19:23
Signaler
Avec vos idées, vous voudriez ensuite blâmer le FN pour leurs discours démago, ou pas ??

à écrit le 30/08/2014 à 12:22
Signaler
Je n'aime pas la malhonnêteté intellectuelle. Nos médias et nos dirigeants ne font que cela. La Crimée n'a pas été annexée, elle a été rattachée comme le fut l'Alsace et la Lorraine à la France ou la RDA à l'Allemagne. En plus, ce rattachement fait s...

le 30/08/2014 à 13:35
Signaler
Mais bien sur ... un magnifique référendum sans enveloppe ni isoloir, et à l'ombre des fusils-mitrailleurs russes !!! D'ailleurs les petits uniformes verts en crimée n'étaient pas Russe... mais les mêmes se retrouve maintenant sous uniforme russes !...

le 30/08/2014 à 14:09
Signaler
une référendum organisé par l'occupant , quelle réponse attendiez-vous ! pas de suspens !

le 30/08/2014 à 19:33
Signaler
Regarder le résultat des élections présidentiels Ukrainiennes ces 20 dernières année (sur Wiki ou source de votre choix) et dites moi si il y a pas une Ukraine tourné vers l'Est et une autre tourné vers l'Ouest ? Le crime été d’ignorer cette dualité ...

le 31/08/2014 à 4:09
Signaler
En 91 la Crimée a voté à 54% pour le rattachement à l'Ukraine. Et en 2013 les institut russes ont dévoilé par erreur que le taux de participation au référendum bidon sous la menace de l'armée d'invasion russe n'était que de 15% et seulement 30% voula...

à écrit le 30/08/2014 à 12:11
Signaler
Le règlement intérieur de l’OTAN exclut strictement la possibilité de l’adhésion d’un pays avec des problèmes territoriaux et de stabilité politique. C’est exactement le cas de l’Ukraine. Kiev peut souhaiter ce qu’il veule C’est difficile à comprendr...

le 30/08/2014 à 13:36
Signaler
Le réglement de l'OTAN, il se décide à l'OTAN et pas à Moscou !!!

le 31/08/2014 à 0:41
Signaler
Exactement. C'est l'OTAN qui a décidé tel règlement.

le 31/08/2014 à 4:13
Signaler
Vous n'avez pas lu le réglement complet. Des accords restent possibles. Et tout dépend de la situation.

à écrit le 30/08/2014 à 12:08
Signaler
En France on fait de l'anti Poutine à la longueur de la journée. Sans lui la Syrie serait aujourd'hui aux mains de barbares avec des milliers de morts. Nous aurons besoin de Poutine un jour pour sauver l'Europe et notre civilisation.

le 30/08/2014 à 12:20
Signaler
Poutine est un joueur d'échecs qui n'aime pas l'échec, il n'a pas peur des pions-sanctions des occidentaux qui eux, par contre, on peur de faire bouger les tours, les chevaux et les fous.... Quant Poutine aura encaissé tous les pions-sanctions, sans ...

le 30/08/2014 à 13:39
Signaler
Bachar el Assad, bienfaiteur de l'humanité ???

le 30/08/2014 à 23:14
Signaler
Vous préfériez l’État Islamique comme bienfaiteur de l'humanité ???

à écrit le 30/08/2014 à 11:09
Signaler
Vive François ! et les états Unis d'Amérique! et on oublie les nains surtout à l'Est l'Europe.

le 30/08/2014 à 16:11
Signaler
pourquoi votre commentaires méprisant et plein de haine pour les gens de l'est a t il été publié ici ?

à écrit le 30/08/2014 à 9:47
Signaler
Outre la propagande que le gouvernement américain nous répète depuis des semaines sur la nécessité de protéger les " peuplades ethniques " situés en dehors des frontières russes, et en dehors de la base navale russe de Crimée, il y a d'après moi troi...

le 30/08/2014 à 10:30
Signaler
100% en accord avec vous. Merci pour votre analyse. Enfin des arguments sans que ce soit un torrent de haine et de stupidité. Bonne fin de semaine.

à écrit le 30/08/2014 à 9:34
Signaler
Personne n'a prêté main au pustch en Ukraine mais au contraire a évité que çà dégénère dans tout le pays et c'est le président qui a fuit qui a déclenché le processus. Pas les interventions des occidentaux si vous avez suivi l'histoire en détail. Le ...

à écrit le 30/08/2014 à 9:33
Signaler
Il y a eu des erreurs de diplomatie à l'égard des russes. Mais si l'Otan avançait il était aussi question d'intégrer la Russie ! Tout en réduisant les forces globales et le rôle de l'Otan. Et çà avait d'ailleurs commencé puisqu'il y a des partenariat...

le 30/08/2014 à 12:23
Signaler
Un peu d’histoire. Historiquement, Novorossiya existait comme entité territoriale depuis 1774. Novorossiya n’incluait pas la Crimée mais s’étendait de Odessa jusqu’à Donetsk en comprenant Dniepropetrovsk. Puis, l’empire Ottoman, parti de Crimée, p...

le 31/08/2014 à 4:23
Signaler
Il y a eu des erreurs de diplomatie à l'égard des russes. Mais si l'Otan avançait il était aussi question d'intégrer la Russie ! Tout en réduisant les forces globales et le rôle de l'Otan. Et çà avait d'ailleurs commencé puisqu'il y a des partenariat...

à écrit le 30/08/2014 à 8:30
Signaler
Ou sont les diplomates Français... a moins au ils soient résignés a la troisième guerre mondiale compte tenu du taux de chômeur en Europe.

à écrit le 30/08/2014 à 1:41
Signaler
Très bon post de Victor plus bas que je me permets de reprendre ici car il change des post prapagandistes poutiniens basiques sans intérêt. Quels plans pour la Russie après la Crimé? (le 20 mars) Andrei Illarionov, un ancien conseiller de Poutine,...

le 30/08/2014 à 10:21
Signaler
Dans "votre" commentaire on peut lire "...expliqué dans cet article (voir la carte), l'Ukraine est riche..." Voir la carte !.... mais quelle carte ? avez-vous oublié de l'annexer ? je ne comprends pas. Au fait, vous avez copié et collé un texte a...

le 30/08/2014 à 11:05
Signaler
Ce texte a été publié dans le site L'Express le 20/03/2014 signé Clément Ch.

le 30/08/2014 à 19:45
Signaler
Les voleurs de tout poils (Gaz, propriété intellectuelle d'autrui, Moral) sont à la manoeuvre

à écrit le 30/08/2014 à 0:57
Signaler
Il est en effet temps pour l'Ukraine de rejoindre l'OTAN et l'Union européenne, elle aura mis du temps à comprendre que cela ne sert à rien de brosser un dictateur comme Poutine dans le sens du poil, la lâcheté ne mène à rien.

le 30/08/2014 à 9:02
Signaler
Nous concurrencer avec des salaires à 100 euro (moins qu'en Chine !) - Vous devez être à la retraite pour avoir de tel souhait.

le 30/08/2014 à 16:09
Signaler
vous avez vu ou que poutine est un dictateur vous ? avez vous déjà été en russie ? je connais bien ce pays pour ma part ,la démocratie y est moins bafouee qu'en france , et s'il vous faut des exemples concernant la france ; 12 pages ne suffiraient pa...

à écrit le 29/08/2014 à 23:54
Signaler
Ca commence à sentir le roussit pour les Société Générale et Renault Nissan qui sont englués jusqu'aux épaules en Russie !

le 30/08/2014 à 9:52
Signaler
Pas que celles là, un nombre d'enseignes françaises se trouvent bien établies en Moscou et St-Petersbourg liées à plusieurs domaines (mode, services, alimentation, etc) et que le cas d'une guerre se trouveront bien embêtées, pour ne pas dire dans une...

à écrit le 29/08/2014 à 23:43
Signaler
Total soutien à la Russie dans cette affaire. C'est le gouvernement de Kiev qui depuis le début refuse toute négociation, toute reconnaissance des droits des minorités russophones de l'est. Cet idiot compte sur le soutien de l'OTAN qu'il croit puissa...

le 30/08/2014 à 1:01
Signaler
C'est Poutine qui a d'abord envahi la Crimée, vous refaites l'histoire. Sans cela et sans l'envoi de ses troupes le conflit serait fini et il était facile de négocier entre ukrainiens et pro-russes mais par sous la menace d'une armée d'invasion. Vous...

le 30/08/2014 à 8:33
Signaler
Watza a presque raison et les seuls gagnants de cette poudrière seront les US...

le 30/08/2014 à 9:00
Signaler
voilà, c'est exactement les avis contraires concernant Russie, Ukraine, comme les problèmes d'Israel & Palestine! avis très divergents, sur les coupables, et sur ceux qui subissent! où est la VERITE? ! on ne s'en sortira pas !

le 30/08/2014 à 9:27
Signaler
C'est le week-end, après avoir bossé toute la semaine, on veut un peu de repos, on veut lires les billets et faire des commentaires simples et pertinents. SVP, fichez-nous la paix, Vincent, vous êtes à la retraite donc ne faites plus rien, épargez-no...

à écrit le 29/08/2014 à 22:01
Signaler
A partir des années 90, avec l’administration Clinton, chaque président américain et chaque Congrès a traité la Russie ex-Soviétique comme un pays vaincu, avec des droits inférieurs chez elle et à l’étranger. L’expansion de l’Otan a été le fer de lan...

le 29/08/2014 à 22:35
Signaler
allez papi une tisane et au lit pour arrêter la fiève !

le 30/08/2014 à 0:27
Signaler
@ développez une argument, parce que la tisane, pour le moment c'est vous qui en avez besoin.

le 30/08/2014 à 1:14
Signaler
Il y a eu des erreurs de diplomatie à l'égard des russes. Mais si l'Otan avançait il était aussi question d'intégrer la Russie ! Tout en réduisant les forces globales et le rôle de l'Otan. Et çà avait d'ailleurs commencé puisqu'il y a des partenariat...

à écrit le 29/08/2014 à 20:22
Signaler
Pas surprenant, ce coup de force ( soutenu par l'Allemagne comme en Yougoslavie), qui a permis de mettre au pouvoir les éléments actuels en Ukraine n'était en réalité qu'une manoeuvre pour intégrer l'Ukraine dans l'Otan et tenter d'assiéger la Russie...

le 29/08/2014 à 21:01
Signaler
Vous savez, le national-socialisme est une sorte d'héritage génétique à tous les Allemands, même à ceux qui se disent contre cette voie politique. Angela Merkel est un produit de l'ex-RDA, donc, qui a été éduquée dans la doctrine communiste et qu'apr...

le 30/08/2014 à 0:34
Signaler
et les gênes de nos socialistes à nous , vous les oubliez ? nazi est l'abréviation de national sozialism et hitler était un député socialiste , nos socialistes se sont empressés de collaborer avec les socialiste nazi (pierre laval) en 39/45par ailleu...

le 30/08/2014 à 1:19
Signaler
Personne n'a prêté main au pustch en Ukraine mais au contraire a évité que çà dégénère dans tout le pays et c'est le président qui a fuit qui a déclenché le processus. Pas les interventions des occidentaux si vous avez suivi l'histoire en détail. Le ...

à écrit le 29/08/2014 à 19:37
Signaler
et retrouvons la souverainete de notre pays !

le 29/08/2014 à 20:37
Signaler
Euh pas sûr, voter FN, c'est la solution plan C du système, après UMP et PS, voyez plutôt côté UPR...

le 29/08/2014 à 21:19
Signaler
Et Sarkozy ça ne vous tente pas ?...

le 29/08/2014 à 22:44
Signaler
Plan A, B, C, faut respecter l'ordre ! Depuis la crise de 2007 qui a révélé l'incapacité de nos dirigeants, au point que l'on peux penser à de la corruption, Il y a eut l'UMP - la dette de la France a augmenté de 600 Milliards d'euro (imaginez en Fra...

à écrit le 29/08/2014 à 19:16
Signaler
Cela pourrait être prochainement un titre de journal si les Etats européens sous l'envoûtement des va-t-en guerre de l'OTAN continueront leur escalade suicidaire contre la Russie. Et pourtant il y en a ceux qui croient encore que nos braves soldats d...

le 31/08/2014 à 4:36
Signaler
ou de façon plus réaliste face aux forces en présence la Russie n'existe plus elle est rayée définitivement de la carte car Poutine a été trop loin.

à écrit le 29/08/2014 à 17:50
Signaler
Obama, McCain, Kerry et le Col. von Rassmussen, dès que les premiers missiles RSM-56 Bulava auront réduit à cendres plusieurs ville américaines, et incapables de faire arrêter le terrible engrenage de guerre qu'ils ont déclenché, chercheront comme to...

le 29/08/2014 à 18:10
Signaler
..."en Asie, où la Chine et l'Inde sont à feu et en cendres "... Non sans oublier le Japon, la Corée du Sud et tous les pays du sud-est asiatique. Votre analyse déconcerte par son réalisme, c'est peut être l'avenir qui nous attend.

le 29/08/2014 à 18:12
Signaler
@De la Pologne Ils n'auront pas d'autre choix que se bunkériser et se faire sauter la cervelle comme Hitler, avant que les morts-vivants qui survivront ne les retrouvent, tout ça pour un de leur mensonge, pour satisfaire leur appétit carnassier, un m...

le 29/08/2014 à 18:31
Signaler
l'Australie? Il est vraiment pas fini le gars!

le 29/08/2014 à 19:54
Signaler
Une des plus jolies phrases que j'ai entendu ces derniers temps grotesques c'est "Angela Merkel se fout de l’état du monde qu’elle léguera à ses enfants. Elle n’en a pas." Tout y est dit.

le 29/08/2014 à 21:05
Signaler
Si il avait un concours pour élire le plus mauvais État de l'Europe, le plus insidieux et même traître mon vote irait vers la Pologne. Jacques Chirac avait bel et bien raison quand il a déclaré au Président polonais " quand on n'a rien à dire il vaut...

le 30/08/2014 à 9:31
Signaler
Il a une autre citation précieuse, celle du Président Poutine à des jeunes étudiants moscovites : "Tout ce que les Etats-Unis touchent devient un Irak ou une Libye." Plus vrai impossible ! bon w-e.

le 31/08/2014 à 4:41
Signaler
Plus de la moitié des missiles russes sont défaillants lors des tests donc attention à ne pas délirer sur le véritable potentiel de l'armée russe. Aucun Mig 29 n' a jamais détruit un avion de chasse étranger par exemple malgré sa large diffusion dans...

à écrit le 29/08/2014 à 17:43
Signaler
Le constat simple est que des pays se font "retourner" par les américains en théorie scabreuse contre la Russie et ses soldats fantômes en Ukraine, mais en réalité contre les européïstes qui semblent ne pas voir la manoeuvre.... ils en sont peut-être...

le 29/08/2014 à 17:48
Signaler
@Corso J'observe dans chacun de vos billets le mot hier sacrilège "européïste", vous évoluez, c'est bien et vous avez raison, quand appellerez-vous de vos voeux l'inéluctable et désormais nécessaire sortie de l'Union...???

à écrit le 29/08/2014 à 17:43
Signaler
L'Amérique qui tient l'Otan et l'Europe ou plus exactement qui tient les assujettis européens observe avec effroi la Russie, la Chine, l' Inde et qqes autres créer un contre pouvoir au dieu dollar pour régler dans leurs monnaies nationales d'abord le...

à écrit le 29/08/2014 à 16:54
Signaler
il faut ouvrir les yeux et constater le fanatisme dangereux des dirigeants de Kiev, la guerre à l'est c'est eux qui l'on déclenché. Ils n'ont qu'un objectif c'est d'entrainer l'OTAN et l’Occident dans une guerre ouverte avec la Russie, mais qu’espère...

le 29/08/2014 à 17:18
Signaler
L'Histoire nous prouve que quand un pays se retrouve en faillite économique et en perte de territoire, il ne lui reste que faire la guerre. Et c'est le tout ou rien suicidaire (la dernière année de l'Allemagne nazie en est un bon exemple) quand on se...

à écrit le 29/08/2014 à 16:24
Signaler
que la France sorte de ce piège et laisse les pays desireux de faire la guerre se débrouiller;

le 29/08/2014 à 17:38
Signaler
Alors dites merci à Sarko qui nous a fait réentrer dans l'Otan, ensuite il fallait voter pour une sortie de l'union européenne car l'Europe c'est la guerre et sortir de l'euro et l'otan...

le 29/08/2014 à 17:51
Signaler
Et lorsque la vague arrivera en Pologne ou en Roumanie, vous ferez quoi avec votre sagesse? Vous collaborerez?

le 29/08/2014 à 22:49
Signaler
De quelle vague parlez vous ? Vous n'aviez pas remarqué la présence de BHL à Kiev en Mars dernier ?

le 30/08/2014 à 9:08
Signaler
il semble que nous ayons voté NON" ! en 2005?? me tromperai je? n'est ce pas Sarko qui a transformé ce NON en OUI ?!!!!!!

à écrit le 29/08/2014 à 16:10
Signaler
Pour l’Europe, c’est ce qui s’appelle « avoir le cul entre deux chaises ». D’un côté l’adhésion idéologique aux USA et de l’autre la dépendance import-export de la Russie, et même du bloc de l’est. Cependant, il faudra choisir à un moment ou à un aut...

le 30/08/2014 à 9:14
Signaler
.....et en continuité de votre dernière phrase : ça va très mal finir.......

à écrit le 29/08/2014 à 16:06
Signaler
regardez la carte de la russie et del'ukraine l'ukraine est au flan de la russie la russie n'admettra jamais que l-otan puisse s'installer en ukraine de meme que les usa n'avauent pes admis que les russes installent des fusees à cuba l'otan en ukrai...

à écrit le 29/08/2014 à 15:23
Signaler
Un peu hors sujet par rapport à l’article, juste un fait parlant. Après la réunion à Minsk Mr. Poroshenko a de nouveau prononcé que l’Ukraine est unitaire (pas de fédéralisation) et que l’ukrainien est la seule langue du pays (donc, rien pour le russ...

à écrit le 29/08/2014 à 15:14
Signaler
En 1920 Stalin et Lenin ont projeté de transformer l'Europe en Union Soviétique. On sait bien que Stalin est le modèle de Putin. En attendant les peuple ukrainien souffre (depuis plus d'un siècle). Est-ce vraiment l'Europe que nous voulons?

le 29/08/2014 à 15:30
Signaler
Absolument faux ! Staline ne peut être le modèle de Poutine car l'un était communiste et l'autre libéral !! A mon avis le modèle de Poutine c'est plutôt les US et leur nombre de bases militaires qui poussent partout dans le monde comme des petits cha...

le 29/08/2014 à 16:57
Signaler
Un commentaire qui écoeure les lecteurs de ce forum, totalement insensé et d'une naïveté impressionnante. Il vaut mieux étudier l'Histoire avant d'écrire des pareilles sottises. Désolé.

le 29/08/2014 à 18:14
Signaler
Poutine a réhabilité Staline

le 29/08/2014 à 22:35
Signaler
McCain a réhabilité McCarthy

le 30/08/2014 à 9:59
Signaler
Excellent, merci !

à écrit le 29/08/2014 à 15:06
Signaler
Beaucoup de pays vont s"éloigner de l'occident , exemple les pays d'amérique du sud.

le 29/08/2014 à 15:27
Signaler
Il est clair que cela apporte, au niveau économique, des arguments de poids au renforcement des BRICS et leur extension. Les cowboys sont allés trop loin. Le problème : ils nous entrainent avec eux dans leur chute.

le 29/08/2014 à 18:11
Signaler
Les russes achèreront les produits de qualité qu"ils aiment. Voitures, Parfuns, Bouffe, Haute-couture, Luxe en général, etc...... Vacances d'été France ou Italie Vacances d'hiver en Suisse ou France Les BRICS et leurs produits lowcost, wouai ! bo...

à écrit le 29/08/2014 à 15:00
Signaler
De toute façon les Occidentaux n'ont pas les moyens de l'en empêcher. Les Européens sont trop dépendants économiquement des Russes, n'ont pas de poids militaire, et les Américains ont d'autres chats à fouetter en Irak.

à écrit le 29/08/2014 à 14:38
Signaler
Poutine est envieux de l'Europe plus peuplée et plus avancée dans les technologies , il a peur de l'adition de l'Ukraine à ce grand mécano et il voudrait un nouveau Yalta !

le 29/08/2014 à 15:12
Signaler
Poutine est surtout envieux de nos dettes et de notre forte dépendance aux USA :-)

le 29/08/2014 à 16:54
Signaler
J'ai oublié aussi de préciser que j'ai peur de l'addition qu'on va devoir payer quand il faudra intégrer l'Ukraine dans l'UE !

à écrit le 29/08/2014 à 13:46
Signaler
Bonjour, Toute cette histoire me semble bizarre. Sans revenir sur le contexte, il apparait comme logique que la Russie ne veuille pas que l'Ukraine bascule du coté de l'Europe car il y a les ports de Crimée qui sont stratégiques et il me semble qu'...

le 29/08/2014 à 14:13
Signaler
Bonne analyse, en effet

le 29/08/2014 à 15:22
Signaler
@Marousan: C'est exact, l'histoire est bizarre: les autorités ukrainiennes qui ont fait vraiment tout depuis le mois de février pour exploser le pays et n’ont jamais montré une vraie volonté de négocier ; Poutine, qui ignorait les intérêts de la Russ...

le 29/08/2014 à 15:25
Signaler
En effet, bonne analyse. Et là, nous pouvons aussi constater ce qu'est réellement l'otan. Soit, ils se tirent une balle dans le pied, et ce ne sera pas la première fois.

le 29/08/2014 à 17:48
Signaler
Pas de négociations avec les envahisseurs du FSB. La vaste manipulation de la Russie se dévoile. Les mères citoyennes russes pleurent leurs fils citoyens russes que Poutine a envoyer faire la guerre. L'ingérence est flagrante, les convois humanita...

le 30/08/2014 à 10:03
Signaler
Merci Marousan pour votre analyse. Enfin des arguments sans que ce soit un torrent de stupidité et de haine.

à écrit le 29/08/2014 à 13:39
Signaler
Les Etats-Unis et l'Allemagne discutent sur la possibilité des sanctions complemantaires contre la Russie. L'UE (sans l'Allemagne) cherchera à éviter d'adopter de nouvelles sanctions contre la Russie car la réponse de Moscou pourrait être très doulou...

à écrit le 29/08/2014 à 13:04
Signaler
Les français se sont retrouvés quasi seuls à intervenir au Mali, en Centrafrique par désintérêt des pays nord-centre Europe (loin, anciennes colonies françaises, du désert...). Peut-être pouvons faire à notre tour profil bas et laisser l'Allemagne, l...

le 29/08/2014 à 13:28
Signaler
Cela ne serait possible qu'avec un Président franco-français, c-à-d, comme le Général De Gaulle, pas avec un fantoche franco-américain comme l'actuel hôte de l'Elysée. La France n'a plus de voix, elle ne fait qu'obéir aux ordres des faschos atlantist...

à écrit le 29/08/2014 à 12:51
Signaler
Berlin nouvelle capitale de l'Europe? Personne d'autre n'est concerné? A si... l'OTAN mais...!

le 29/08/2014 à 13:30
Signaler
C'est l'effet néfaste des tentacules des libéraux américains dans notre continent, pour cela la France doit impérativement quitter l'OTAN avant que tout ne soit perdu.

le 29/08/2014 à 15:29
Signaler
Des hauts gradés français ont déjà osé affirmer que nous n'avions rien à faire dans l'otan. Vous dire...

à écrit le 29/08/2014 à 12:42
Signaler
La Russie, ce n'est pas Cuba et encore moins la Tanzanie, le Mali ou la Somalie ... Vue de chez nous, on oublie trop vite que la Russie est une véritable puissance. Géographiquement, toujours le plus grand pays de la planète. Militairement, une grand...

à écrit le 29/08/2014 à 12:40
Signaler
Il y aura surtout des conséquences pour nos entreprises qui exportent en Russie...et quelques centaines de milliers de chômeurs en plus chez nous ! Déjà le Chili, l'Argentine, Israel se frottent les mains car ils envahissent le marché russe sans pl...

le 29/08/2014 à 13:26
Signaler
Vous avez oublié que l'Argentine et le Chili ne font pas partie du BRICS mais le Brésil si, et avec la Russie et la Chine, ce pays a désormais une voie royale devant lui par rapport à ses exportations de viande, de volailles et de fruits vers la Russ...

le 29/08/2014 à 20:16
Signaler
si la candidate de George Soros à la présidence du Brésil remporte les élections elle va faire tout le possible pour que ce pays se retire du BRICS. une chance pour la France d'en faire partie ?

à écrit le 29/08/2014 à 12:36
Signaler
Que drôle de coïncidence ! Au moment même où l'armée ukrainienne est en train de prendre une déculottée magistrale et que le pouvoir de kiev est aux abois, on apprend "preuves" à l'appui que les Russes envahissent l'Ukraine.

à écrit le 29/08/2014 à 12:31
Signaler
La Russie ne peut mettre fin à cette crise que si elle y met le holà. J'ai déjà expliqué que la Russie devrait saisir l'ONU. Ou alors, le gouvernement russe doit interpeller l’Europe sur deux questions. La première : est-ce que l'Europe veut que ses ...

à écrit le 29/08/2014 à 12:28
Signaler
Il existe combien de bases militaires russes hors de leurs frontières ? "Très peu en comparaison à cette réelle armada américaine répartie sur toute la planète. En 2009, Chalmers Johnson, professeur américain de l'Université de Californie et ancie...

à écrit le 29/08/2014 à 12:21
Signaler
L'Allemagne et L'Italie fricotent trop avec le gaz russe pour avoir un poids quelconque dans cette ingérence. Meckel parle russe, et alors. Poutine s'en moque, son langage, ce sont les coups dans le dos!!!!! Les sanctions sont arrivées trop tard, tro...

le 29/08/2014 à 12:43
Signaler
"Meckel parle russe, et alors. Poutine s'en moque, son langage, ce sont les coups dans le dos!!!!! " Vous conduisez toujours ?

le 30/08/2014 à 10:06
Signaler
Victor, vous êtes pas pour l'EI en Syrie quand même, dites ?

le 30/08/2014 à 10:28
Signaler
Victor (ou jean, vérité, etc) c'est le papy qui écrit ce torrent de stupidité et de haine envers la Russie et Poutine et que tant nous agace. À l'évidence il s'agit d'un retraité qui passe son temps à copier des articles des publications de droite p...

à écrit le 29/08/2014 à 11:44
Signaler
Le 28 aout- L'armée russe préoccupe aussi les autorités d'Helsinki. Le ministère finlandais de la Défense annonce une intensification de ses vols de reconnaissance après trois violations en moins d'une semaine de son espace aérien. Selon un communiqu...

à écrit le 29/08/2014 à 11:42
Signaler
10.000 soldats russes en Ukraine selon le Comité des mères de soldats Moscou nie toujours être impliqué sur le terrain dans le conflit ukrainien. Mais en Russie une voix s'élève, celle du Comité des mères de soldats russes, une ONG très respectée ...

à écrit le 29/08/2014 à 11:31
Signaler
Quels plans pour la Russie après la Crimé? (le 20 mars) Andrei Illarionov, un ancien conseiller de Poutine, a mis en garde dans une interview avec la télévision ukrainienne (reprise par Forbes et Ukrainskaya Pravda) de l'existence d'une stratégie ru...

le 29/08/2014 à 13:16
Signaler
Belle analyse. Seul bémol : elle est totalement transposable aux états unis ... Ce qui expliquerait aussi pourquoi les EU et quelques fauteurs de troubles ont excités les activistes de Maidan, etc etc ... certes Poutine n'est pas un ange... mais re...

à écrit le 29/08/2014 à 11:18
Signaler
1. L’OSCE ne trouve rien. Une part du gouvernement ukrainien (e.g. A. Lysenko, conseil de sécurité) dit clairement qu’il n’y a pas d’intervention militaire russe. Les autorités ukrainiennes refusent de déclarer l’état de défense. Ainsi, c’est drôle. ...

le 29/08/2014 à 11:32
Signaler
ILS URGENT D ATTENDRE ET D AVOIR PLUS DE PREUVES LA MANIPULATION EXISTE? DES DEUX COTES? PRUDENCE???

le 29/08/2014 à 11:50
Signaler
Je ne sais pas ce que vous attendez vraiment de Poutine... Vous croyez que si la russie réalise son rêve impérialiste de conquête totale du continent Eurasiatique vous aurez votre part? Est-ce dans l'espoir de récuperer les miettes que tous les parti...

le 29/08/2014 à 17:19
Signaler
@Vous n'y croyez pas vous même, a vos mensonges Par contre vous, vous avez vraiment l'air d'y croire à vos mensonges et à votre propagande U.S.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.