Le FMI abaisse la prévision de la croissance mondiale à 3% pour 2014

 |   |  232  mots
Pour Christine Lagarde, la directrice du FMI, la croissance économique (mondiale) est à la fois trop faible, fragile et inégale.
Pour Christine Lagarde, la directrice du FMI, "la croissance économique (mondiale) est à la fois trop faible, fragile et inégale". (Crédits : Bloomberg)
La directrice générale du FMI a ouvert la porte à un abaissement de la prévision de croissance mondiale en 2014, déclarant n'attendre qu'un "petit 3%", alors que la prévision de l'organisation internationale est pour l'instant de 3,4%.

"Un petit 3% cette année, entre 3 et 3,5%." Ainsi, la directrice générale du FMI Christine Lagarde, a donné sa prévision de ce que devrait être la croissance mondiale en 2014,dans un entretien aux Echos, lundi 8 septembre.

Il s'agit d'une prévision avant l'heure puisque le Fonds monétaire international doit présenter ses estimations de croissance actualisées le 7 octobre.

Trop faible, fragile et inagale selon Lagarde

Pour la directrice du FMI, "la croissance économique est à la fois trop faible, fragile et inégale".La directrice générale du FMI redit par ailleurs son inquiétude sur la "valorisation très forte de certains actifs", sans aller jusqu'à évoquer une "bulle".

Christine Lagarde demande néanmoins une "attention accrue de la part des superviseurs et régulateurs" des marchés.

Une prévision de 3,7 % en janvier 2014

En janvier 2014, l'institution avait relevé les prévisions de croissance à 3,7%, soit 0,1 point de plus qu'en octobre 2013. Le FMI les avait de nouveau revues à la baisse fin juillet, estimant la croissance mondiale de l'année à 3,4%.

Plusieurs paramètres nourrisent ces révisions à la baisse successives. La directrice du FMI évoque les effets secondaires de la crise en Ukraine. L'économie mondiale est également marquée par le ralentissement de la zone euro et des grands pays émergents. En outre, le PIB japonais souffre de l'augmentation d'une taxe sur la consommation depuis le 1er avril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2014 à 6:38 :
Moi je parie plutôt pour 2,3%
a écrit le 08/09/2014 à 18:22 :
de toutes façons on s'en fiche de la croissance ,elle ne profite qu' a 1% des individus , la croissance n'est en rien la solution !
a écrit le 08/09/2014 à 14:53 :
Donc la France va-t-elle se retouver à -3%. Chic !
Réponse de le 08/09/2014 à 15:02 :
Bin au contraire, on remarque encore une fois que la France a un modèle qui s'adapte modérément a la demande mondiale: révision de la croissance mondiale de -1%, révision de la croissance de la France: -0.5%
Réponse de le 08/09/2014 à 16:52 :
Si c'est vrai ce que tu dis....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :