Vol MH17 : des tirs de missiles seraient bien à l'origine du crash

Le rapport préliminaire de l'agence de sécurité aérienne néerlandaise rejette toute défaillance technique ou de l'équipage. "Un grand nombre de projectiles à haute vitesse" auraient bien entraîné le crash de l'avion dans l'est de l'Ukraine.
près le drame, Kiev et les Occidentaux ont accusé les séparatistes prorusses d'être responsables de la tragédie, tandis que Moscou et les insurgés avaient accusé Kiev.
près le drame, Kiev et les Occidentaux ont accusé les séparatistes prorusses d'être responsables de la tragédie, tandis que Moscou et les insurgés avaient accusé Kiev. (Crédits : reuters.com)

La thèse de tirs de missiles se renforce. "Un grand nombre de projectiles à haute vitesse" ont contribué le 17 juillet au crash du Boeing 777-200 de Malaysia Airlines, a affirmé mardi un premier rapport sur le drame, qui a fait 298 morts dont 193 Néerlandais.

D'après le Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité (OVV), chargé de l'enquête en raison du grand nombre de victimes originaires des Pays-Bas, ces projectiles "ont pénétré dans l'avion depuis l'extérieur", entraînant la "dislocation en vol" du MH17 "en raison probablement de dégâts structurels causés".

L'équipage n'est pas responsable

"Il n'y a aucune indication selon laquelle le crash a été causé par une défaillance technique, ou par les actions de l'équipage", qui était "qualifié et expérimenté", a par ailleurs assuré l'OVV.

Une explosion en vol, causée par le grand nombre de projectiles à grande vitesse, explique "la fin abrupte de l'enregistrement des données sur les boîtes noires, la perte de contact avec les contrôleurs aériens et la disparition simultanée de l'appareil sur les radars", a également assuré l'OVV.

Après le drame, Kiev et les Occidentaux ont accusé les séparatistes prorusses d'être responsables de la tragédie, tandis que Moscou et les insurgés avaient accusé Kiev.

>> Des indemnisations plus élevées si "l'Ukraine est déclarée en état de guerre"

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 36
à écrit le 10/09/2014 à 21:44
Signaler
Des trous de balles, je vous dis.

à écrit le 10/09/2014 à 19:45
Signaler
C'est clair que c'était un missile Buk parti de la zone des séparatistes et fourni avec des experts par Moscou, environ une vingtaine. La preuve ? les séparatistes ont effacé des réseaux sociaux les annonces où ils se vantaient d'avoir abattu un avio...

à écrit le 10/09/2014 à 17:07
Signaler
Un missile tiré depuis le destroyer ukrainien Ternopol est tombé dans l'eau avant de rebondir et de se diriger vers le navire sans toutefois l'atteindre. Cet épisode a été filmé et mis en ligne par des marins ukrainiens, visiblement pour démontrer qu...

à écrit le 10/09/2014 à 8:53
Signaler
Moi, ce que m'indigne, c’est que quand un employé de mon boulanger fait une bêtise et m’empoisonne l’estomac, je peux certes gueuler auprès du boulanger, mais je peux surtout porter plainte. Idem si un employé de banque fait n’importe quoi et me crée...

le 10/09/2014 à 13:47
Signaler
Pour empêcher la Russie et la Chine, mais aussi l’Inde de poursuivre leur développement, l’Otan peut compter sur le terrorisme de l’Émirat islamique qu’elle fait semblant de condamner et de combattre.

à écrit le 10/09/2014 à 8:39
Signaler
Et pendant le temps qu'on discute le sexe des anges à propos de cet accident provoqué et déjà passé, des choses bien plus graves se préparent déjà en sourdine pour l'avenir. Renseignez-vous, la source est tout à fait fiable : www.horizons-et-debats.c...

à écrit le 09/09/2014 à 22:09
Signaler
D'après un magazine allemand, un pilote ukrainien a avoué avoir abattu le 747 malaisien... Était-ce accidentellement ou intentionnellement ?

à écrit le 09/09/2014 à 21:48
Signaler
La lobotomisation des masses est terrible, ce soir dans C’dans l’air le titre est POUTINE un Rêve d’empire. On croit rêver, quand on entend les intervenants !

le 10/09/2014 à 8:31
Signaler
En France ce n'est plus le pouvoir de l'État qui impose la propagande aux médias mais celui des Néo Conservateurs américains. Désolant.

à écrit le 09/09/2014 à 21:11
Signaler
C'était bien un missile et çà en dit long sur l'incapacités des forces russes à maîtriser leur technologie chaque fois qu'ils sont en guerre. On l'avait vu en Géorgie notamment et dans bien d'autres interventions. L'aviation civile russe par ailleurs...

le 10/09/2014 à 8:33
Signaler
Le paranoïaque de service est de retour, sauvons nous !!

à écrit le 09/09/2014 à 21:10
Signaler
Les chaines de télévision russe largement regardées dans l’Est de l’Ukraine ont diffusé ce week-end sur la première chaine la crucifixion d’un enfant à Sloviansk, c'est tellement outrancier que cela a amené des journalistes russes à réagir. Le FSB ru...

le 10/09/2014 à 10:51
Signaler
Dis moi, toi, si tu veux que la Russie entre en guerre, demande-toi: es-tu prêt à la voir du fond d’une tranchée, ou sur ton écran d’ordinateur?

à écrit le 09/09/2014 à 21:05
Signaler
La Russie a diffusé une série de déclarations contradictoires tentant d'imputer à l'Ukraine l'attaque de l'avion de la Malaysian Airlines mais nullement étayées par des faits. Les séparatistes tenteraient de compliquer les investigations des experts ...

à écrit le 09/09/2014 à 18:39
Signaler
Ce ne sont pas des impacts d’obus de 30mm qu'on voit sur certains débris du fuselage, notamment ceux de la photo, ça aurait littéralement pulvérisé la cabine sans laisser le moindre impact définissable, même avec de simples obus perforants. Là, ça r...

le 09/09/2014 à 19:30
Signaler
Saperlipopette !!! Un expert qui exerce gratuitement sur La Tribune.

le 09/09/2014 à 20:30
Signaler
Pas besoin d'expert pour voir que cet avion a plusieurs trous de balles.

le 09/09/2014 à 21:03
Signaler
Et tant mieux pour les lecteurs, finalement un commentaire intelligent et raisonné en vaut mieux qu'un texte n'importe quoi écrit par des stagiaires.

à écrit le 09/09/2014 à 17:54
Signaler
Vous vouliez parler des russes au lieu des américains, car là il s'agit d'Ukraine et de missiles et milices russes. Pour rappel ce sont bien les russes qui ont envahi la Crimée, pas les américains. Idem pour l'Europe en 45. Idem pour la Pologne etc. ...

le 09/09/2014 à 19:40
Signaler
C'est pas le deuxième avion civile descendu par des Ukrainiens de son histoire? Si, si, y a un antécédent !!

le 09/09/2014 à 21:00
Signaler
Ben non. Premièrement - il n’a jamais été prouvé que les Résistants aient eut un Bouk en état de marche, et encore moins dans la zone ; et il est certain qu’ils n’ont jamais eut le Système complet. Deuxiémement - il aurait fallu qu’il soit à m...

à écrit le 09/09/2014 à 17:53
Signaler
Au cours des deux dernières semaines, les forces armées de la «République populaire de Donetsk» ont perdu deux tiers de leur territoire devant l’offensive ukrainienne. Si elle ne parvient pas à briser le blocus qui vient de s’établir, elle a peu de c...

le 09/09/2014 à 21:36
Signaler
Le rapport avec le sujet ?

à écrit le 09/09/2014 à 16:36
Signaler
Selon quelques sources à Paris il s’agirait finalement d’une pluie de météorites terroristes venant de Russie et envoyés sous ordres de Poutine.

à écrit le 09/09/2014 à 14:56
Signaler
On ne parle pas de plusieurs missiles, il s'agit d'un problème de traduction. L'explosion d'un missile a envoyé des projectiles dont les experts ont vu la trace.

le 09/09/2014 à 15:23
Signaler
Vous affirmez sans preuve que c'est un missile alors que les experts disent qu'ils ne savent pas encore si c'est un missile ou si c'est plutôt les munitions de l'avion ukrainien qui poursuivait le MH17, et dont on a au moins les preuves radar.

à écrit le 09/09/2014 à 14:47
Signaler
Des tirs de missiles? (au pluriel en plus), comme s'il fallait plusieurs missiles BUK pour abattre un avion. Les gentils occidentaux ont dit qu'il y avait probablement eu UN tir de missile BUK. Mais La Tribune traduit : grand nombre de projectiles = ...

à écrit le 09/09/2014 à 14:44
Signaler
Des tirs de missiles? (au pluriel en plus), comme s'il fallait plusieurs missiles BUK pour abattre un avion. Les gentils occidentaux ont dit qu'il y avait probablement eu UN tir de missile BUK. Mais La Tribune traduit : grand nombre de projectiles = ...

le 09/09/2014 à 14:48
Signaler
même pas les enqueteurs le savent encore!

à écrit le 09/09/2014 à 14:37
Signaler
Écoutez, mes amis, j'ai toujours été fier de ne pas tirer à l’aveuglette, mais plutôt de travailler à l’analyse du renseignement basée sur des preuves. La preuve qui m'a été apportée jusqu’à présent ne résiste pas à un examen attentif ; elle ne perme...

le 09/09/2014 à 14:50
Signaler
alors vous devez aller travailler à la Tribune.

à écrit le 09/09/2014 à 13:46
Signaler
Aucun journal sérieux avance que c'étaient (bien) des missiles à l'origine de cet accident. On peut lire dans un rapport d'enquête préliminaire qui a été publié que "le crash d'un Boeing malaisien en Ukraine le 17 juillet dernier a eu pour cause des...

le 09/09/2014 à 14:31
Signaler
“Le Monde" est devenu un torchon sans nom, trompant régulièrement la confiance des lecteurs”, a déclaré en septembre un blogueur français sous couvert d’anonymat. Il faisait référence à la lettre ouverte du VIPS, ces anciens responsables du renseigne...

le 09/09/2014 à 16:31
Signaler
@ Scoop : Certains commentaires sur l’Immonde expliquent que le missile Bouk est doté d’une tête à fragmentation conçue pour exploser avant l’interception, ce qui pourrait expliquer les impacts multiples !!!… étant de fabrication russe, tout donc est...

à écrit le 09/09/2014 à 13:06
Signaler
"Un grand nombre de projectiles" n'est nullement la description d'un tire de missile... votre titre est trompeur. Il s'agit plus apparement de tirs de canon ou de mitrailleuse lourdes ( celles qu'on trouve sur les avions de chasse par exemple...) .

le 09/09/2014 à 14:25
Signaler
C'est incroyable que à ce stade de l'enquête ils ont été incapables de définir au moins si c’était des shrapnels de missiles (probable) ou/et des balles d’avions, ce qui ne donne pas les mêmes traces ! J'aimerais connaître les critères et les exp...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.