Pandémies : sommes-nous bien préparés ?

 |   |  278  mots
(Crédits : DR)
[Replay] A quand la prochaine épidémie planétaire ? Où en est la recherche aujourd'hui ? À l’heure où de nouveaux virus émergent à une vitesse sans précédent et où Ebola tue en Afrique de l'Ouest, une enquête rigoureuse sur cette menace invisible.

En soixante ans, plus de 350 nouvelles maladies infectieuses sont apparues : SRAS, H1N1, H5N1, Ebola... Une émergence de virus qui semble s'accélérer. Unanimes, les experts s'interrogent : quand une nouvelle épidémie mondiale va-t-elle frapper ? Peste, grippe espagnole, variole, sida... l'histoire est traversée d'épisodes infectieux qui ont décimé des populations. Mais où en est la recherche aujourd'hui ? Sommes-nous mieux préparés ?

Le film part sur les traces de trois virus particulièrement menaçants : le H7N9 de la grippe en Asie, le Mers-CoV, cousin du SRAS, actif au Moyen-Orient, et le virus Ebola, qui suscite les pires terreurs en Afrique de l'Ouest.

Animaux porteurs

De la cellule de crise de l'Organisation mondiale de la santé en Suisse, chargée de lancer les alertes, jusqu'aux confins de la forêt du Gabon sur les traces d'Ebola, l'enquête nous mène aux quatre coins du monde. Grâce au travail de terrain de scientifiques qui risquent leur vie, nous savons désormais que les animaux sauvages sont des réservoirs potentiels de virus dangereux pour l'homme.

Ainsi, la fièvre Ebola a été transmise par les chauves-souris frugivores, et la grippe asiatique H5N1 portée par des oiseaux migrateurs. Face à la menace, le monde scientifique se mobilise.

>>> Replay

________

>>> FOCUS [DRONE] Le patient zéro de l'épidémie d'Ebola

L'épidémie d'Ebola continue de faire rage en Afrique de l'ouest. En cinq mois, plus de 3.000 personnes ont succombé à cette fièvre hémorragique dans cinq pays différents. Comment le virus s'est-il propagé ? Réponse, vue du ciel, avec le drone de Marc-Antoine de Poret.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/09/2014 à 7:43 :
"Tôt ou tard, d'une manière ou d'une autre, l'humanité sera confrontée au problème global de sa survie". ( Récit "les corps indécents") Pandémies, changements climatiques, guerres ou surpopulation, notre minuscule planète ne sera pas épargnée. D'ailleurs pourquoi le serait-elle dans cet univers vide - ou presque - de vie ?
Réponse de le 11/09/2014 à 18:01 :
On ne reste que des "animaux" dans un écosystème bouleversé. Le nombre grandissant de notre population nous oblige a déréglé cet écosystème et il faut pas se leurrer la nature va tout faire pour réguler. On paie les pots cassé de notre surpopulation d'humains. Mais bon pas d’inquiétude, même si nous venions a disparaître, la vie des autres espèce sera beaucoup plus facile!
a écrit le 10/09/2014 à 18:41 :
L'avion le meilleur vecteur pour une pandémie, mais vaut-il mieux privilégier l'économie plutôt que la santé ?
a écrit le 10/09/2014 à 16:50 :
aattcchhooummmm

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :