Russie : le gouvernement abaisse sa prévision de croissance

L'économie russe devrait se contracter de 0,8% en 2015 alors que le gouvernement tablait jusqu'à présent sur une croissance de +1,2%. En cause : la baisse du prix du pétrole et la perte de valeur du rouble.
Le pétrole et le gaz naturel sont les deux principales sources d'exportations de la Russie et constituent une source primordiale de recettes pour l'Etat.
Le pétrole et le gaz naturel sont les deux principales sources d'exportations de la Russie et constituent une source primordiale de recettes pour l'Etat. (Crédits : reuters.com)

Mauvaise nouvelle pour l'économie russe. Celle-ci devrait en effet se contracter de 0,8% en 2015, a déclaré mardi 2 décembre le vice-ministre de l'Economie Alexeï Vedev, prenant acte officiellement d'une nette dégradation de la conjoncture, alors que le gouvernement prévoyait jusqu'à présent une croissance de 1,2%.

Cours du pétrole en baisse

Le ministère de l'Economie a également abaissé sa prévision du cours moyen du pétrole l'année prochaine, à 80 dollars le baril contre 100 dollars jusqu'à présent, a précisé Alexeï Vedev à des journalistes. Sachant que le pétrole et le gaz naturel sont les deux principales sources d'exportations de la Russie et constituent une source primordiale de recettes pour l'Etat.

Le ministère de l'Economie s'attend également à une faiblesse persistante du rouble qui a perdu un quart de sa valeur en un mois, avec un cours moyen attendu de 49 pour un dollar en 2015. Le rouble, qui a subi lundi sa plus forte baisse depuis 1998, se traitait mardi autour de 51,30 pour un dollar, contre moins de 33 au début de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 03/12/2014 à 13:49
Signaler
Avec la situation actuelle tout le monde va perdre: la Russie, l'Europe, l'Ukraine,... Tout le monde sauf les Etats unis. Bien joué....

le 03/12/2014 à 16:07
Signaler
Les Etats-Unis sont déjà dans la pente, leur chute sera du jour au landemain, vouvez noter, garanti sur facture.

à écrit le 03/12/2014 à 12:12
Signaler
La renaissance du marché intérieur russe en mains d'entrepreneurs russes est en cours. L'ère de l'importation à tout crin est terminée. De toute manière celle-ci est en passe de devenir trop coûteuse. Cela devrait donner un nouvel équilibre à la soci...

le 03/12/2014 à 18:21
Signaler
Moi à la place de Poutine je ne livrerai plus jamais ni de gaz ni de pétrole russe à l'Europe occidentale, je lui dirai tout simplement : Achetez américain, canadian, saoudien et payez leur prix." Point barre.

le 03/12/2014 à 21:12
Signaler
Moscou a déjà décidé de ne plus continuer avec le projet South Stream. Ils vont construire une nouvelle pipeline vers la Turquie et se concentrer en Asie-Pacifique plutôt. Et ils dit niet aussi à la coopération avec l'Otan, malgré les demandes dans c...

le 04/12/2014 à 14:28
Signaler
Les américains sont restés dignes dans cette confrontation avec Moscou, même alors que le prix des hydrocarbures aurait du doubler au bénéfice de cette dernière c'est la baisse dans le monde entier que tout le monde va engranger pour une relance mond...

à écrit le 03/12/2014 à 8:43
Signaler
Cette propagande qui ne faiblit pas est de plus en plus pénible. Elle est d’autant plus pénible que finalement, en supposant que les propagandistes aient de bonnes raisons pour la faire, que proposent-ils? Ils dénoncent dans le vide, hormis des...

le 03/12/2014 à 12:33
Signaler
Pardon, mais qu’est-ce que vous avez trouvé de mensongère ou propagandiste dans cet article ? Cela nous plait ou non, mais c’est la réalité. Les problèmes de l’économie russe ont commencé avant la crise ukrainienne et déjà à 2013 les prévisions gouve...

à écrit le 02/12/2014 à 21:17
Signaler
Le parlement ukrainien – ou la junte, si vous voulez – vient d' approuver la composition du nouveau gouvernement ukrainien comprenant trois ressortissants étrangers !!! Une Américaine d'origine ukrainienne Natalia Iaresko a été nommée ministre de...

le 03/12/2014 à 21:13
Signaler
Mais il y en a un déjà : le young leader Moi Président !

à écrit le 02/12/2014 à 17:40
Signaler
Je suis un peu choqué par l’absence de l'information sur l’annulation de la construction du gazoduc South Stream. Quand même c’est un évènement important, non?

le 02/12/2014 à 18:34
Signaler
Des BPC Mistral non plus. C'est plus important à ce moment parler de Sarkozy et de la réussite de rêve de "l'espace européen"…. ça buzze….

le 02/12/2014 à 19:00
Signaler
C'est que ça ne nous regarde pas tellement, ça concerne plutôt des pays comme la Bulgarie, la Romanie, l'Hongrie, les pays baltes…. enfin, "les autres Européens"… hehe

le 03/12/2014 à 8:35
Signaler
Tu sais, moi je suis plutôt choqué du manque d'information sur le super-contrat d'une nouvelle pipeline entre la Russie et la Turquie – Blue Stream – signé il y a trois jours et dont nos médias atlantistes ne pipent pas mot.

à écrit le 02/12/2014 à 12:21
Signaler
La Russie doit comprendre qu'elle ne peut décider toute seule son expansion et son extension , et qu'elle a besoin des pays l'environnant .

le 02/12/2014 à 12:24
Signaler
Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu.

le 02/12/2014 à 12:27
Signaler
popov la Russie n est pas fermé au monde, elle a juste une politique internationale en désaccord avec les américains qui veulent détruire ce pays. Or si tu était un minimum cultivé tu verrais qu elle a une volonté d ouverture sur l Europe et l Asie a...

le 02/12/2014 à 12:27
Signaler
Il faut dire cela au USA !, responsable de la situation en Ukraine A ne pas vouloir la soummision , les USA font payer la Russie par une guerre économique

le 02/12/2014 à 13:02
Signaler
Les USA et l'UE doivent comprendre que chaque pays dans ce monde a des intérêts différents, et de fait, arrêter de mettre le nez dans les affaires des autres, ici de la Russie.

le 02/12/2014 à 14:18
Signaler
là c'est plutôt Poutine qui la met dans le moscovite .....mais bon il n'est pas la pour le peuple russe mais pour la gloire de la "Russie éternelle".

le 02/12/2014 à 17:46
Signaler
popov met encore le feu !

le 02/12/2014 à 18:37
Signaler
Panique financière en Russie : Partout où l’on pose son regard à Moscou, il est impossible d’y échapper. Les enseignes lumineuses des taux de change sont présentes aux quatre coins des rues et vendredi 7 novembre, elles ont captivé l’attention plus e...

le 02/12/2014 à 20:09
Signaler
Pour ma part, je ne pense pas être complètement inculte sur l'histoire de la Russie, et celle-ci c'est quand même forgé depuis des siècles sur une politique expansionniste au détriment de ses voisins, aussi bien en Europe qu'en Asie... Enfin sérieuse...

le 02/12/2014 à 21:09
Signaler
popov, merci pour ton discours, quel magnifique somnifère ! après plusieurs jours d'insomnie je commence à bâiller déjà….((0))))

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.