Obama favorable à la levée de l'embargo contre Cuba

 |   |  306  mots
L'allocution télévisée de Barack Obama intervient quelques heures après la libération de l'Américain Alan Gross, lequel a passé cinq ans en prison à Cuba.
L'allocution télévisée de Barack Obama intervient quelques heures après la libération de l'Américain Alan Gross, lequel a passé cinq ans en prison à Cuba. (Crédits : Reuters)
Le Président américain a annoncé mercredi qu'il souhaitait s'engager dans un processus de normalisation des relations avec l'île, et mentionné le rétablissement d'une ambassade à La Havane.

La première ouverture en plus de cinquante années. Barack Obama a déclaré, mercredi 17 décembre, que les Etats-Unis allaient prendre des mesures historiques pour normaliser leurs relations diplomatiques avec Cuba et tourner la "page d'une vision dépassée" de leur politique à l'égard du gouvernement de La Havane.

S'exprimant depuis la Maison blanche, le président américain a reconnu que la stratégie "rigide" menée par Washington à l'égard de Cuba ces dernières décennies avait eu peu d'impact.

Une ambassade à La Havane

Barack Obama a indiqué avoir demandé au secrétaire d'Etat John Kerry d'engager immédiatement des discussions avec Cuba sur le rétablissement des relations diplomatiques, qui ont été interrompues en janvier 1961.

"Dans les prochains mois, nous rétablirons une ambassade à La Havane et mènerons des échanges et visites à haut niveau entre nos deux gouvernements dans le cadre d'un processus de normalisation", précise un communiqué de la Maison blanche.

Le texte diffusé au moment de l'allocution présidentielle reconnaît qu'il "est clair que des décennies d'isolement imposé à Cuba par les Etats-Unis n'ont pas réussi à atteindre l'objectif durable visant à favoriser l'émergence d'un Cuba démocratique, prospère et stable". Dans son intervention Barack Obama ajoute qu'il va évoquer avec les membres du Congrès américain la levée de l'embargo en vigueur contre l'île.

Libération d'un Américain

L'allocution télévisée de Barack Obama intervient quelques heures après la libération de l'Américain Alan Gross, lequel a passé cinq ans en prison à Cuba après avoir été condamné pour espionnage en 2009.

Le président cubain, Raul Castro, qui s'exprimait au même moment que Barack Obama, a salué le soutien apporté par les autorités canadiennes ainsi que par le Vatican dans ce rapprochement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2014 à 14:01 :
C EST UNE BONNE NOUVELLE MAIS LEURS INTENTIONS EST CALCULEZ CAR AU MOMENT OU IL FONT UNE GUERRE ECONOMIQUE AU RUSSES ?ILS NE VEULENT PAS DU RETOUR DES MISILES RUSSES A CUBAT???
Réponse de le 19/12/2014 à 15:54 :
en 2014, entre les sous marins, les bombardiers, les missiles intercontinentaux, je vois pas l'intérêt majeur de mettre encore des missiles à Cuba, mais bon je suis pas un expert militaire...La plupart des analystes s'accordent d'ailleurs pour dire que la manœuvre de Khrouchtchev était faite, avec succès, pour que les USA enlèvent leur missile de Turquie. L'addition a été pour le peuple cubain, pense pas qu ils aimeraient à nouveau être pris dans le jeu malsain des grandes puissances. Par ailleurs, on lit que des contacts étaient pris au moins depuis la mort de Mandela, que USA et Cuba aurait aussi travaillé en contact contre EBOLA, soit quelque temps avant la crise ukrainienne vous en conviendrez. Tous les mauvaises choses ont une fin, ça en fera peut être une de moins avant très longtemps.
Réponse de le 21/12/2014 à 10:54 :
TOUT LES GESTES DE PAIX SONT BIEN VENUE POUR LA PAIX ENTRE LES PEUPLES MAIS ON DOIT AUSI SE SOUVENIR DU PASSE??? CAR LES HOMMES POLITIQUE NE FONT RIEN POUR RIEN???
Réponse de le 21/12/2014 à 18:00 :
….une taffe ?
a écrit le 19/12/2014 à 13:42 :
Détrompez-vous. Les USA sont une oligarchie politique commandée par une ploutocratie de banquiers et d'industriels du domaine militaire, notamment. Peu importe le nom de leur Président, il sera toujours une marionnette de cette ploutocratie et doit dire et faire ce qu'elle veut qu'il dise et qu'il fasse. Après les Bush, on alterne avec les Clinton. Après les Clinton, on alterne avec les Bush. Barack Hussein n'est rien d'autre qu'un petit "accident de parcours". Et puisqu'il a été très maladroit alors le Establishment lui a offert quelques cadeaux de fin de règne : des émeutes raciales et des fracassantes défaites au Sénat et dans sa politique étrangère. Cuba ne sera jamais une colonie américaine, les USA sont en perte de vitesse en Amérique latine et le fait de se fait plier à un régime communiste en est bien la preuve
a écrit le 18/12/2014 à 17:41 :
Il y a des gens qui aujourd’hui, je crois, doutent que l’Amérique ait une mission particulière, voire d’inspiration divine, à l’échelle mondiale. Je ne comprends pas comment on peut observer l’histoire et ne pas voir la sagesse et la réalité de ce fait. La majorité des pays sur terre ont leur propre ethnie, leur propre religion, des caractéristiques communes qui unissent le peuple avant même qu’il soit une nation.

L’Amérique est très, très différente. Nous ne sommes pas d’une seule appartenance ethnique, nous sommes toutes les ethnies. Nous ne sommes pas d’une seule race, nous sommes toutes les races et toutes ces races sont hautement respectées chez nous. Nous ne sommes pas une seule religion. Notre société s’est établie de sorte que nous ne soyons pas une seule religion. Donc nous sommes aussi différents dans nos origines, qu’à peu près n’importe quel autre pays sur terre. Nous sommes juste très, très chanceux et nous ne le reconnaissons pas, je ne pense pas que nous faisons honneur à notre histoire et à notre devoir. C’est cette nation qui a pris toutes ces idées qui se sont développées depuis très longtemps, issues de l’Ancien Testament, de la philosophie grecque, du Droit romain et des Lumières. Nous sommes la lumière du monde, croyez-moi.

C’étaient vraiment des idées jusqu’à ce qu’elles aient été réellement mises en pratique et personne ne savait vraiment si ces idées mises en pratique marcheraient et l’Amérique l’a fait. Et l’Amérique a établi ce gouvernement démocratique constitutionnel sous la forme d’une République et cette nation a vu dès le début, que la tyrannie et l’oppression étaient illégitimes et qu’il fallait y faire face. C’est cette nation qui a sauvé le monde des deux grandes tyrannies du XXe siècle, le nazisme et le communisme. L'Amérique jamais se ralliera avec un gouvernement national-socialiste ni fera aucune espèce d'accord avec des communistes.

C’est ce pays qui est en passe de sauver une civilisation du terrorisme islamique – avec eux nous ne ferons nullement d'accords, ni militaires ni commerciaux. Les États-Unis d’Amérique ont été et continueront d’être une lueur d’espoir pour le monde. Cette génération d’Américains, et je pense à un Obama, une Hillary Clinton, un John McCain, un Kerry... est aussi forte que les précédentes générations, parce que nous venons d’eux et que nous leur devons, à eux comme à nous-mêmes, de nous assurer que ce principe de démocratie et de liberté est respecté, préservé et étendu partout dans le monde. Et gare à celui qui voudra nous empêcher de le faire.
Réponse de le 18/12/2014 à 18:53 :
Amen.
Réponse de le 18/12/2014 à 19:09 :
Détrompez-vous. Les USA sont une oligarchie politique commandée par une ploutocratie de banquiers et d'industriels du domaine militaire, notamment. Peu importe le nom de leur Président, il sera toujours une marionnette de cette ploutocratie et doit dire et faire ce qu'elle veut qu'il dise et qu'il fasse. Après les Bush, on alterne avec les Clinton. Après les Clinton, on alterne avec les Bush. Barack Hussein n'est rien d'autre qu'un petit "accident de parcours". Et puisqu'il a été très maladroit alors le Establishment lui a offert quelques cadeaux de fin de règne : des émeutes raciales et des fracassantes défaites au Sénat et dans sa politique étrangère. Arrêtez votre délire.
Réponse de le 18/12/2014 à 19:21 :
quelle connery...
Réponse de le 18/12/2014 à 20:24 :
@ bob ka
Apparemment tu n' es pas noir de peau...Le communisme , on aime ou on aime pas mais ce n' est pas une maladie honteuse ....il en faut pour tous les gouts , désolé pour la leçon de démocratie ....
Réponse de le 19/12/2014 à 13:11 :
@ bob ka

Robert Kagan ?
Réponse de le 19/12/2014 à 16:19 :
autant je peux défendre les USA sur certains sujets, autant votre commentaire est indéfendable. Si ce n'est pas du 4eme degré, vous confortez l antiaméricanisme déjà tellement pesant chez nous, c'est pas terrible. Vous écrivez très bien français et vous noterez au passage que le terme antiaméricanisme ne connait aucun équivalent dans notre langue, même pas pour les Allemands ou les Anglais (c'est dire), dans la mesure où nous n'avons jamais été en guerre et avons été votre premier allié!

Vous utilisez le "nous" loin de moi l'idée que vous soyez représentant de quoique ce soit. Il ne vous serait pas inutile de prendre un peu de recul et vous vous rendrez compte que votre pays a soutenu et soutient encore nombre de régimes non démocratiques et que comme tous les Etats, seul votre intérêt vous guide (America first). Dans le cas qui nous occupe sur cet article, Batista ça vous parle? Sonon Ben laden pas plus? Pinochet non plus? Pas de business avec la Chine? Pas non plus déjà avec Cuba alors que les USA sont déjà le 3eme exportateur?
L'arrogance on connait bien en France aussi, mais je me pique d'espérer que la Grande Nation se soigne avec les siècles. Les USA peuvent être grands et minables comme tous les pays du monde depuis l'aube des temps. Take care.
a écrit le 18/12/2014 à 17:11 :
On le savait un fidèle gastro, cependant il a passé de la table à manger à la table des négociations. Les USA finalement se sont rendus au charme du communisme insulaire et il était grand temps ! la salsa, le rhum, les bons cigares et les casinos truffés de belles mulâtres ne pourraient pas laisser indifférent le plus chaste des néo Conservateurs, ben voyons !!
Réponse de le 18/12/2014 à 17:42 :
ex-cel-lent !!!
a écrit le 18/12/2014 à 16:05 :
La phrase bidon d'Obama, un summum de cynisme !!!!
Réponse de le 18/12/2014 à 16:47 :
Ce serait bien plus approprié pour lui de dire "nous sommes tous des Africains", ce serait de loin plus politique et plus correcte, surtout à l'heure actuelle aux Etats-Unis où il existe presque une guerre civile au fond éthnique.
Réponse de le 18/12/2014 à 18:45 :
Cette phrase je la verrai bien sur le podium des Phrases Hypocrites de l'année 2014, elle a de bonnes chances de remporter le concours.
Réponse de le 18/12/2014 à 21:46 :
Yes we can !
Réponse de le 19/12/2014 à 13:12 :
Poutine à Obama : No you can't. :-)
a écrit le 18/12/2014 à 13:37 :
Le marionnettiste amateur Obama tente de ranimer son petit théâtre sans intéresser personne. L'idée est de casser les alliances sérieuses qui se mettent en place en Amérique du Sud avec la Russie et la Chine. Bien faible comme argument.
Réponse de le 18/12/2014 à 15:49 :
Ce petit théâtre fait juste la une de tous les journaux internationaux et ça fait juste plaisir à des millions de gens d'entrevoir la fin d'une injustice manifeste, ça nous change...Que les USA et Cuba passent enfin cet accord car ils y trouvent des intérêts sans aucun doute (c'est ce qui motive tous les états), mais in fine si cela permet enfin au peuple cubain de commencer à vivre mieux, à quoi bon jouer les pisses vinaigre? Si on peut croire les déclarations officiels rapportés des autorités chinoises ou sud américaines, elles se félicitent de cette première étape et demandent comme (presque) tout le monde la levée rapide de l'embargo, qui ne dépend pas exclusivement de Obama, malheureusement. Allez un sourire quoi...
Réponse de le 18/12/2014 à 17:33 :
@@corso ;
Corso , n' a pas tord l' accord bilatérale avec la Chine fait sortir le loup du bois ....
Par ce que Cuba depuis 50 ans ....ils s' en battent un peu ?
Réponse de le 19/12/2014 à 15:41 :
ils s'en battent pas tant que ça ils avaient encore renforcé l'embargo en 1996...je dirai plutôt qu ils faisaient une fixette incompréhensible et ont été d'ailleurs condamnés 23 fois à l'ONU, rien que ça. Les chinois comme tous les exportateurs potentiels sont très largement entravés par l'embargo, ce sera une bonne nouvelle pour eux, mais surtout pour le peuple cubain, quand on le commerce se fera librement (peut être pas demain la veille...). rigolo au passage pour des communistes d'espérer du libre échange, disons que c'est parce que c'est une île...
a écrit le 18/12/2014 à 8:51 :
La Guerre froide a transformé le monde. Elle a transformé le CCP en Parti Capitaliste chinois ; l'Union soviétique en Russie, Inc ; et l'Amérique en Amerikkka.

La déculottée des Etats-Unis capitaliste envers Cuba communiste est un signe clair de leur inéluctable décadence. Period.
Réponse de le 18/12/2014 à 18:46 :
Pas faux.
a écrit le 18/12/2014 à 8:25 :
Pourquoi faire? Pour faciliter un nouveau flux de réfugiés? ;-)
Réponse de le 18/12/2014 à 8:36 :
La Maison-Blanche est une maison divisée, tout n'est qu'aux apparences. Obama n'a plus de pouvoir et Démocrates et Républicains s'entretuent sous le silence le plus total de la presse aux ordres. le canard boîteux, en essuyant des revès au long de ces mois, a ouvert le bec pour lâcher encore une salade. Cuba reste un pays communiste, ce sont les US qui se sont pliés à La Havane, pas le contraire. La Maison Blanche a tout simplement reconnu l'échec de la politique américaine à l'égard de Cuba, constatant que le blocus de l'île s'était avéré inefficace, ne correspondait pas aux intérêts nationaux des Etats-Unis et n'avait pas contribué à l'instauration de la démocratie dans ce pays.
Réponse de le 18/12/2014 à 15:57 :
d'aucuns diraient que le communisme cubain c'est déjà la démocratie populaire...Je ne lis pas dans une boule de cristal, mais à mon sens le régime castriste n'en a plus pour très très longtemps. Ca fait de nombreuses années que le régime a été obligé de libérer un peu économiquement, ca va aller crescendo avant la transition définitive, dans laquelle je l'espère les cubains pourront garder un maximum de leurs acquis sociaux.
Réponse de le 18/12/2014 à 16:45 :
Votre analyse est très bonne. Je m'en doutais déjà que la Maison-Blanche allait trouver quelque chose de pas sérieux pour éblouir l'adresse de Poutine aux journalistes d'aujourd'hui. En bon français, c'est du vent, du bidon, du chiqué. D'abord parce que le coco à Beyoncé parle que les US "sont favorables à la levée de l'embargo contre Cuba". Donc, rien de précis, tout reste dans le flou comme à la presse française. Les bons analystes de la question cubaine savent que ce genre de déclaration ne veut rien dire de concret, donc ils restent en "stand-by", "wait and see".
Mais les bobos en France et en Floride font la fête, bien entendu, on est des fêtards et puis c'est presque Noël déjà….
a écrit le 18/12/2014 à 0:19 :
Les USA ne peuvent pas mener de front plusieurs guerres à la fois: l'anticommunisme et l'antisionisme. De plus, depuis l'explosion de l'URSS le communisme soviétique est mort si bien qu'il est devenu tendance aux USA dans la parole des démocrates!
Réponse de le 18/12/2014 à 0:43 :
Correction: il fallait lire l'anti-antisionnisme.
Réponse de le 18/12/2014 à 8:13 :
Comment peuvent-ils les USA être anti-sionistes si les sionistes du monde sont chez eux ?
a écrit le 18/12/2014 à 0:16 :
Un clou supplémentaire sur le cercueil enfermant l’orgueil de Poutine... Cuba va retourner crouter dans la gamelle de l'Oncle Sam puisque Vladimir n'a plus une thune à donner.
Réponse de le 18/12/2014 à 7:58 :
Pas que ... !
Le cours de l'action de certains "croisiéristes" a bondi dés l'annonce de Obama.
Et les politiques du Congrès et de Floride qui ruent dans la brancards seront vite mis au pas par les intérêts financiers qui financent leurs campagnes électorales .
Réponse de le 18/12/2014 à 8:15 :
Ton commentaire m'a fait rire, il me rappele ce genre de phrase qu'on voyait dans les séries US des années 60…… poum, ça pue ! mdr
a écrit le 17/12/2014 à 21:59 :
Et dire que l'on commençait à dire que Obama était sans moelle, vide et à bout de souffle. Reste qu'un grand président n'est celui va faire des guerres à tout va, ce que n'importe quel président peut faire, mais celui qui accepte de faire la paix avec un vieil ennemi. Même si les néo-con du congrès vont râler l'Histoire est en marche. Bravo aux deux présidents américain et cubain, au Pape et au premier ministre canadien...
a écrit le 17/12/2014 à 21:53 :
Désormais préparez-vous pour la grande foire aux hypocrisies sur les journaux et médias français.
Il y en a qui parle déjà que «L'embargo n'avait plus aucune raison d'être» (!!) mais bien sûr embargo, mon cher journaliste, cet embargo n'a jamais eu raison d'être, jamais !! un pays ou un groupe de pays sous l'égide d'un organisme international censé d'être une espécie d'ONU (oui, celle qu'on nomme de la sorte ne sert qu'aux intérêts des USA) peut ou peuvent imposer un embargo à un autre pays qui menace un pays voisin. Cuba n'a jamais menacé un seul de ses voisins, bien au contraire. Cuba n'a envoyé des soldats que pour libérer l'Angola et prêter main forte à Mandela.
Et c'était tout. Cuba n'a pas resté en Afrique ni en Afrique du Sud, contrairement aux Etats-Unis qui possèdent 1'000 bases militaires dans le monde entier et "missions" dans tous les pays de la planète !

Eh oui, préparez vous, la foire aux grands discours hypocrites vient de commencer.
Réponse de le 18/12/2014 à 12:22 :
Anti-américanisme primaire... le niveau de vie des cubains s'est effondré avec l'arrivée de Castro, sans compter que leur liberté individuelle a complètement disparu.
Le paradis cubain...
Réponse de le 18/12/2014 à 18:52 :
Ah vous êtes donc fou des américains ?!... alors n'avez qu'à savourer le grand discours néoconservateur ci-dessus signé Bob Ka. mdr
a écrit le 17/12/2014 à 21:17 :
La presse britannique est ulcérée, jalouse jusqu'à la medule du rétablissement de relations diplomatiques entre les US et Cuba, the english press est en train de polluer le visuel des internautes avec des articles à deux balles, gorgés de cette ironie au vitriol si typique de ceux de la perfide Albion….. j'adore.
a écrit le 17/12/2014 à 20:57 :
Une chouette nouvelle attendue depuis des années et des années. Reste le congrès conservateuŕ, c est loin d être gagné... Cuba est un pays avec un potentiel très important.C est la perle des Caraïbes.
Réponse de le 17/12/2014 à 21:18 :
et alors une taffe de Partagas ça te dis ?
Réponse de le 17/12/2014 à 23:03 :
Si mais avec un ron dans une casa de la musica!
Réponse de le 18/12/2014 à 8:21 :
un ron c'est quoi ? un rond ? pas compris le reste de la phrase. C'est du français ça ?
Réponse de le 18/12/2014 à 10:43 :
Le ron c est le rhum cubain. Une casa de la musica c est une sorte de bar mjc salle de concert dans la plupart des villes cubaines, ou on danse, on écoute de la musique etc...
Réponse de le 18/12/2014 à 16:50 :
Tiens, on ne finit pas d'apprendre. Gracias, saludos !.
a écrit le 17/12/2014 à 20:45 :
Au fait c'est la preuve manifeste que les USA reconnaissent l'échec de leur blocus. Cuba continue à être un pays communiste (d'ailleurs, avec la Chine, c'est l'unique au monde) et il n'est pas une démocratie.
La Maison Blanche a tout simplement reconnu l'échec de la politique américaine à l'égard de Cuba, constatant que le blocus de l'île s'était avéré inefficace, ne correspondait pas aux intérêts nationaux des Etats-Unis et n'avait pas contribué à l'instauration de la démocratie dans ce pays. Point à la ligne.

L'Amérique "fouille-mer** et donneuse de leçons au monde se trouve actuellement en nette perte de vitesse – et tant mieux pour toute la planète.
Réponse de le 17/12/2014 à 21:04 :
D abord le monde est rempli de pays non démocratiques et qui ne sont pas sous embargo US...je ne crois pas qu il n y ait jamais eu de pays communiste ( autre débat) mais on peut ajouter a votre liste la Corée du Nord et le Vietnam. Quant à votre conclusion, votre anti américanisme bien de chez nous, vous aveugle. Leur économie tourne bien, chômage à 5.8%, première armée du monde de loin etc etc ils étaient dans un corner avec leur embargo vis à vis de toute l Amérique latine, cela va leur permettre de revenir dans le jeu. Un français qui parle de donneur de leçon, ça fait sourire!
Réponse de le 17/12/2014 à 22:11 :
+ 65'978'205 ----------- chapeau bas !!
Réponse de le 18/12/2014 à 0:06 :
En lisant autant de co***ries
Réponse de le 18/12/2014 à 8:30 :
Encore une réponse bête pour la collection du trolls US ? très vraisemblablement. Les US, c'est historique, ont été les grands de l'Amérique latine depuis la fin du 19ème siècle. Enumérer les crimes de ce pays envers les peuples sud-américains ce serait une tâche gigantesque et qui n'a raison d'être faite ici. Votre discours est niais, gauche, sotte, plein de clichés d'une autre époque (une tisane, papy ?) et comme tel gorgé d'erreurs (l'économie américaine tourne bien !!!), enfin, c'est le discours de propagande ô combien cher à USAID, NED, etc. Vous devriez lire des livres d'Histoire au lieu de regarder CNN et BBC. Pensez-y.
Réponse de le 18/12/2014 à 10:52 :
Je porte comme chacun d entre nous ma part d antiaméricanisme, c'est vieux et quasi génétique chez nous autres français. Les USA sont responsables de crimes clairement, mais nous autres non? En Amérique latine les espagnols non plus? Vous connaissez beaucoup d économie qui tournent aussi bien que celle des us aujourd'hui hui, même si elle a des faiblesses graves? Je ne qualifie pas votre commentaire de niais, mais il manque de mesure. Vous êtes aveuglés pensez y et je vous conseille également une tisane vous semblez très énervé.
a écrit le 17/12/2014 à 19:59 :
Nom de Dieu, didieu !! mais qu'est-ce que se peut passer de fou dans une seule journée ?!!

1. L'UE viente de recconnaître (en "principe") l'Etat palestinien ;
2. le Parlement européen a exclut le Hamas de sa liste noire de terroristes
3. et ce soir c'est les USA qui vont rétablir les relations diplomatiques avec Cuba !!! WOW

Dedieu, dedieu, l'esprit de Noël est bel et bien dans l'air, fêtons-en !!! hihihihihi
Réponse de le 17/12/2014 à 20:37 :
Non sans oublier qu'aujourd'hui les 400 marins russes qui s'entraînaient avec le Mistral à St-Nazaire, ont quitté la France, définitivement. Hollande a décidé de ne plus livrer les BPC à la Russie et désormais c'est l'image commerciale de notre pays qui doit faire face aux conséquences. Un vrai gâchis !
Réponse de le 17/12/2014 à 20:50 :
Dans la série de l' "esprit" :
- 3 pays de la Zone Euro ont demandé le rapatriement de leur or et autant la GB que les US n'ont pas pu restituer un tiers-quart. Un quatrième va inspecter "ses" réserves en GB...
- le pétrole, personne ne sait qui a décidé de flinguer les cours, mais toutes les versions circulent..
- les bulles de type subprimes ont bien repris aux US, avec une inflation dérisoire et la Chine est en train de caler.
- le Japon, j'en parle pas, il n'existe plus.
Réponse de le 17/12/2014 à 21:09 :
Un effet d'annonce pour détourner le regard des agissements nauséabonds de la CIA et NSA . Les négociations ,avec Cuba, ont débuté en juin 2014 . Donc c'est un calendrier et pas une surprise .
La surprise viendrait plutôt de l'arrestation et l'expulsion d'un journaliste italien par les autorités estoniennes .Celui-ci, devait prononcer un discours sur "La Russie est-elle vraiment l’ennemie de l’Europe ? "
Messieurs les journalistes, vous avez des soucis à vous faire....vu que pas un n'en parle.
Réponse de le 17/12/2014 à 21:09 :
Mouai pas convaincu que se mettre à dos toute l Europe de l est et nos alliés soit Une bonne affaire commerciale non plus. Entre la peste et le choléra pas facile de choisir (merci Sarko), pour notre image livré ces bâtiments dans le contexte que nous connaissons eut été une erreur beaucoup plus dommageable selon moi. Par ailleurs si la livraison ne se faisait pas on fine on peut aussi imaginer que nous avons décalé des contre partis avec nos alliés...
Réponse de le 17/12/2014 à 21:58 :
Bien rappelé. D'ailleurs que deviennent-ils ces pays baltes ? un nid d'extrémistes de tous bords ? des fascistes ? ils oublient qu'ils font partie de l'Union Européenne (une raison de plus pour qu'on en finisse avec cette "Europe de Bruxelles" qui accueille dans son sein la racaille de l'Europe…) ces Estoniens ! allez, Poutine, rasez d'une fois pour toutes ces "drôles d'Européens" de vos cotés, vivement !
Réponse de le 18/12/2014 à 0:33 :
la non livraison du mistral c'est pas juste aussi que le tsar peut plus payer aussi?
Réponse de le 18/12/2014 à 8:32 :
Désamorcez votre furie, papy, le Président Poutine n'a pas encore dit son dernier mot. ;-)
a écrit le 17/12/2014 à 19:43 :
Encore un pied de nez de l'administration Obama à la France perdante ! les USA ont juste attendu que les amendes internationales contre BNP-Paribas, Credit Suisse et maintenant Alstom, soient appliquées pour ensuite revenir à la normale avec Cuba. Quelques directeurs de banques n'auront pas le sourire ce soir….
a écrit le 17/12/2014 à 19:34 :
Mr Obama fait les yeux doux aux cubains ??? Tiens tiens tiens, la baie des cochons version 2015 ? Histoire de priver Poutine d'une arrière base? Le nez tellement gros au milieu de la figure....
Réponse de le 17/12/2014 à 19:45 :
Les USA craignaient que Poutine ne finisse pas par faire le remake de la crise de 1962 et installer des missiles à Cuba, comme ils sont en train de faire en Ukraine. Est-ce que les russes se feront avoir aussi facilement ?
Réponse de le 17/12/2014 à 21:12 :
Faut arrêter la télé, les jeux vidéos et les romans de tom clancy...ça fait longtemps que les russes ont laissé tombé Cuba comme une vieille chaussette, renseignez vous. Vous pouvez continuer a fantasmer avec le Venezuela, lol
Réponse de le 18/12/2014 à 11:04 :
Vous savez que les sous-marins russes ravitaillaient il y a encore peu à Cuba cher monsieur moutruche? Clancy est gentil et les jeux vidéo c'est bien joli...mais le pire ce sont les renseignements que vous piochez ci et là venant de la part des médias aux ordres...dormez bien.
a écrit le 17/12/2014 à 19:12 :
Quel grand cynique ! Cuba subit systématiquement des tentatives pour que ce soient crées des "révolutions colorées" de la part des fondations américaines (NED, USAID, etc), la plus récente date d'à peine une semaine, il confond les Cubains avec des ukrainiens…. Perso je ne pense pas que Cuba acceptera le "protetorat" américain comme l'Ukraine et d'autres Costa Rica, Panama, Colombie…. Il se trompe M. le prix Nobel de la paix.
Réponse de le 17/12/2014 à 20:52 :
Tout à fait d'accord, il faut arrêter ces "organisations mafieuses" de néocons d'une fois pour toutes pour que le monde reprenne sa normalité.
Réponse de le 17/12/2014 à 21:20 :
L avenir le dira, mais sans parler de protectorat, les cubains sont déjà tournes vers les us (comme nous), ont une proximité immédiate et manquent de tout. Ils ont tout à gagner à un rapprochement et peuvent espérer conserver leur forte identité.
Réponse de le 17/12/2014 à 22:10 :
Vos propos sont nuls, désolé. Vous connaissez Cuba ? non non ce n'est pas en Ukraine, c'est bien plus loin. Moi je connais, c'est une vieille connaissance, je parle la langue, j'ai des amis là-bas, etc. Ce que vous dites c'est du vent, les Cubains sont de loin plus portés vers l'Amérique latine qui les a soutenu toujours contre le gré des ricains et ils ne vont jamais se tourner vers la Disneyland, bien au contraire. Les US ont essayé de faire les malins pour obtenir le gâteau du lion avec les "revolucionarios" , mais c'est râté. Ce sont les autres sud-américains qui l'ont déjà. Désolé mais cette "forte identité" entre des Cubains et de ricains ne vient que de votre tête. Et qui ne connaît rien de la réalité cubaine. Renseignez-vous mieux, il en vaut la peine. Buenas noches !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :