Vladimir Poutine sort de son silence : "Inévitablement, notre économie va se redresser"

Le président russe a tenu ce jeudi sa grande conférence de presse de fin d'année. Si la crise du rouble était attendue au centre du débat avec le possible limogeage du Premier ministre, la question géopolitique a monopolisé la discussion et Vladimir Poutine a pu afficher un optimisme à toute épreuve sur le plan économique.
Nabil Bourassi
Vladimir Poutine est mis au pied du mur face au risque de dislocation de l'économie russe.
Vladimir Poutine est mis au pied du mur face au risque de dislocation de l'économie russe. (Crédits : Reuters)

"Inévitablement, notre économie va se redresser", a conclu Vladimir Poutine. Ce message d'optimisme est sans doute l'essentiel à retenir de la grande conférence de presse tenue par le président russe, en tout cas au plan économique. Alors que l'on attendait une annonce sur des mesures concrètes pour sauver le rouble, il a été surtout question, pour le président russe, de rassurer ses troupes.

Depuis le début de la semaine, l'homme fort du pays s'était en effet muré dans le silence. Alors même que la Russie traversait un krach monétaire et boursier sans équivalent depuis près de quinze ans, Vladimir Poutine n'a pas pipé mot. Mieux. Ses porte-paroles renvoyaient les journalistes vers les services du Premier ministre, plus à même, selon eux, de répondre aux questions d'ordre économique.

Le fusible Medvedev

Face au risque de dislocation du système, le Kremlin est contraint de réagir. C'est en tout cas le point de vue des milieux d'affaires. Vladimir Poutine tenait justement sa grande conférence de presse de fin d'année ce jeudi 18 décembre. Les observateurs estimaient que le président russe allait annoncer des mesures politiques chocs comme le limogeage de son Premier ministre, son fidèle Dimitri Medvedev. Les milieux d'affaires poussent à la nomination d'Alexeï Koudrine, ancien ministre des Finances, et réputé pour sa rigueur.

Figure libérale, l'homme a plus ou moins gardé le silence ces derniers temps à propos de la situation économique. Il s'est toutefois fendu de quelques tweets, comme celui où il a expliqué le krach monétaire par "le manque de confiance dans les politiques économiques du gouvernement". Vladimir Poutine pourrait ainsi être contraint non seulement de le nommer Premier ministre, lui qui s'est toujours méfié des libéraux, mais en plus, de lui accorder des marges de manœuvres économiques, notamment en termes de réductions budgétaires de la Défense.

Néanmoins, la conférence de presse n'a pas été l'occasion d'annoncer un changement de Premier ministre, et il a été très peu question d'économie. Annonçant quelques chiffres sur l'état économique général de la Russie, Vladimir Poutine a surtout tenu à se montrer optimiste sur l'avenir économique de son pays.

Risque de dislocation?  Poutine affiche son optimisme

Dès le début de sa grande conférence de presse de fin d'année, qui a duré trois heures et vingt minutes, le président russe a tenu à se montrer rassurant :

"La crise économique durera maximum deux ans. Nous allons retrouver la croissance et tout faire pour diversifier notre économie."

Le Président russe est pourtant au pied du mur car le pays menace de s'effondrer. Lundi et mardi, le rouble a plongé de 30%. Il fallait plus de 100 roubles pour acheter 1 euro, et plus de 80 roubles pour acheter 1 dollar. Malgré le reflux qui a eu lieu entre mardi et mercredi vers 76 roubles pour 1 euro, et 61 pour 1 dollar, qui restent des niveaux jugés encore très bas, rien ne semblait plus arrêter la défiance des investisseurs face à des autorités impuissantes.

Lire aussi : "Le dernier recours pour la Russie serait le contrôle des changes", Anne-Sophie Fèvre (Coface)

La Banque Centrale a dû recourir aux mesures les plus extrêmes pour tenter de circonscrire l'incendie. Dans la nuit de lundi à mardi, elle a brutalement augmenté son taux directeur de 10,5 à 17%. Une mesure jugée musclée alors que ce taux était de 5% en début d'année encore. Elle a également puisé dans ses réserves de change: 10 milliards de dollars depuis début décembre pour défendre le rouble.

Face à cette débâcle, les investisseurs craignent désormais que le pouvoir en vienne à imposer le contrôle des changes, l'arme ultime pour contrer la fuite des capitaux et la spéculation. Ils étaient sans aucun doute très attentifs à l'intervention de Vladimir Poutine aujourd'hui. Mais l'optimisme affiché par le "tsar de fer" et le vide d'annonce de mesures concrètes ne suffira peut-être pas à les rassurer.

--

Article du 18/12 à 8h34. Mis à jour à 14h04.

Nabil Bourassi

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 180
à écrit le 20/12/2014 à 14:51
Signaler
marine et son parti se fait financer par la russie, du coup elle ose dire que c'est une caricature que de dire que ce régime est corrompu, antidémocratique, en déconfiture.... peur de rien à être en plein déni de réalité, pour justifier l'alliance d...

à écrit le 20/12/2014 à 13:22
Signaler
Le sérieux journaliste américain (eh oui, ça existe…) Patrick Armstrong, en parlant de comment Vladimir Poutine avait tout simplement "écrasé" un journaliste de la BBC avec une réponse à faire taire tous les dirigeants occidentaux à propos de l'expan...

le 29/12/2014 à 19:51
Signaler
100% excellent

le 07/02/2015 à 15:52
Signaler
bravo! rien a dire

à écrit le 19/12/2014 à 23:57
Signaler
Alors les trolls de Poutine , on roupillent ou on a peur de la page blanche .

le 20/12/2014 à 13:30
Signaler
Ben, la politique américaine est tellement stupide qu'elle pense même que un petit pays-nain comme Cuba "n'est peut pas être isolé" mais qu'un pays-géant comme la Russie oui !!! ce serait comique si n'était pas pathétique. Heureusement que cette poli...

à écrit le 19/12/2014 à 16:20
Signaler
Il était une fois, dans le Pays des Faux-Semblants réunis sous la grisaille d'un 18 décembre, les rois d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'UE Merveilleuse. Tous ces rois d'État ont vainement tenté d'élaborer une stratégie commune envers l...

à écrit le 19/12/2014 à 15:27
Signaler
La mauvaise foi de nos journalistes aux ordres de Washington m'écoeure, honnêtement. Les ironies malveillantes et les citations déplacées qui sont de la monnaie courant dans les titres et articles quand il s'agit de sujets concernant la Russie ou Vl...

à écrit le 19/12/2014 à 14:04
Signaler
Ne pas livrer unilatéralement une marchandises commandée relève de l'escroquerie, quel qu’en soit la raison. Accepter la décision d’adhésion de la Crimée à la Russie est conforme au principe de droit international. Assister les pro-russes en Ukraine ...

à écrit le 19/12/2014 à 13:52
Signaler
Je lis des commentaires vantant les récents accords que la Russie a faite avec des pays comme le Vietnam, la Kazakhstan, etc... Ok, c'est bien, mais quand on veux une véritable croissance supérieur à 6%, il faut jouer avec des joueurs de niveau su...

à écrit le 19/12/2014 à 10:34
Signaler
Poutine est un "roublard..." il n'a pas dit son dernier mot....

le 19/12/2014 à 11:05
Signaler
et oui il est roublard après les échecs il tente le coup de poker menteur .

à écrit le 19/12/2014 à 9:16
Signaler
Chaque jour glacé, chaque mois glacé, chaque milliard d’euros de pertes et chaque million d’électeurs frigorifiés qui exigera « que l’Ukraine soit donnée sans attendre à ces fichus Russes », tout cela va pousser les Européens vers la décision souhait...

le 19/12/2014 à 15:31
Signaler
+++++++++++++++++ Bravo !

le 20/12/2014 à 17:31
Signaler
Et le gaz LNG??

à écrit le 19/12/2014 à 9:03
Signaler
La Russie et le Vietnam ont signé il y a un mois un accord de libre echange, d'autres accords du meme type vont suivre avec d'autres pays, mais la "presse" europenne n'en parlera pas. Poutine a deja commence a reorganiser ses sources d'approvisionnem...

à écrit le 19/12/2014 à 6:36
Signaler
C'est ce que nous dit François depuis ....longtemps. Alors lors de sa visite éclair à Poutine il a du lui donner quelques conseils. :)

le 19/12/2014 à 15:50
Signaler
Le 12.12.2014 à Moscou, François Hollande a demandé à Poutine deux choses : 1. de la patience jusqu'à février pour qu'il lui livres les Mistrals (après cela il y aura para contrat des grosses amendes et Hollande le sait) ; 2. pour qu'il ne san...

à écrit le 18/12/2014 à 22:25
Signaler
Un dicton russe dit : « Quand on cède, on ne peut plus s’arrêter ! » Ce qui veut dire que l’on ne doit pas céder à l’agresseur. Or, comme il y a 73 ans la Russie se retrouve de nouveau aux prises avec les forces malignes qui lui rongent, telle une tu...

le 18/12/2014 à 22:44
Signaler
Poutine a rien compris au film , c'est les extraterrestre installés en Finland qui mènent la danse .

le 18/12/2014 à 22:53
Signaler
Tyler Durden, sur ZeroHedge.com le 17 décembre 2014, écrit clairement, dans des commentaires sur diverses informations évoquant les liens de la Chine et de la Russie, sa conviction que la Chine se prépare à venir en aide à la Russie et au rouble en d...

le 19/12/2014 à 10:36
Signaler
AUTREMENT DIT TOUTES LES ECONOMIES MONDIAL SERONT TOUCHEZ. ET RALENTIE PARS CETTE GUERRE ECONOMIQUE.ENTRE LES BLOCS ??? C EST BON POUR LA CROISSANCE ZEROS. MAIS PAS BON POUR LES PEUPLES DES CHOMEURS DU MONDE ENTIER???

à écrit le 18/12/2014 à 22:06
Signaler
Poutine est millionnaire, et même plus.....alors.....bof !

le 18/12/2014 à 22:42
Signaler
binh François a bien une boite à outils bof !

à écrit le 18/12/2014 à 22:00
Signaler
Attendons...Poutine est un fin stratège, la Russie souffre des sanctions économiques contraignantes....et de la crise pétrolière artificielle...imposée par l'Occident...Cette guerre économique va finalement se terminer comme toutes les guerres imposé...

le 18/12/2014 à 22:36
Signaler
Arretez vos bobards, renseignez-vous mieux plutôt. Obama a été forcé à signer ce soir la liste du noveau round de sanctions contre la Russie mais tout en soulignant qu'il fallait attendre "la'avis de ses partenaires européeens". Or ce soir à Bruxelle...

à écrit le 18/12/2014 à 21:38
Signaler
C'est qui le patron ?

à écrit le 18/12/2014 à 21:37
Signaler
Amusant de voir les Sorosophiles se déchainer dans les commentaires en fidèles toutous de leur maître.

le 18/12/2014 à 22:49
Signaler
@Mon générale vous reconnaissez notre neutralité sur le web , vous êtes un fin connaisseur .

à écrit le 18/12/2014 à 20:36
Signaler
c'est une crise artificielle, Poutine connaissant les habitudes des Russes dans ce genre de cas, (acheter comme pendant les soldes) fait dégonfler les stocks de marchandises et les invendus des derniers mois. dans un mois le prix du pétrole remonte e...

le 18/12/2014 à 20:52
Signaler
Les européens parlent déjà d'une "éventuelle levée des sanctions à partir du printemps", la preuve que ça fait plus mal chez nous que en Russie. Les russe ont la peau dure, ils connaissent le besoin et la dureté de la vie, ils ne sont pas comme nous,...

le 18/12/2014 à 21:01
Signaler
J'espère que c'est du second degré.

le 18/12/2014 à 21:15
Signaler
Moscou, ici Paris. Reçu 5/5. Je répète. Reçu 5/5.

le 18/12/2014 à 21:18
Signaler
Pour un Ex-Moscovite vous me semblez pas aussi bien informé comme on pourrait s'attendre. Allez, je vous repasse l'adresse d'un papier à ce sujet : www.lefigaro.fr/international/2014/12/18/01003-20141218ARTFIG00373-face-a-moscou-l-ue-envisage-la-dese...

le 18/12/2014 à 21:59
Signaler
Je suis informé un peu mieux que la plupart des experts proclamés ou autoproclamés. Je ne vois pas ce que vous voulez dire par cette référence. L'UE mène un double jeu dès le début du conflit, et c'est bien. Kremlin cherche un compromis et montre une...

à écrit le 18/12/2014 à 20:31
Signaler
Deux ans, c'est ce qui reste à Obama pour terminer son mandat. Une fois cet instigateur de la guerre froide contre la Russie parti, on peut espérer un président Américain plus équilibré, moins obsédé par Poutine.

le 18/12/2014 à 20:43
Signaler
Vous plaisantez ? à côté d'une Hitllary ou d'un Bush III Obama a l'air d'un enfant de choeur !! LOL

le 18/12/2014 à 22:09
Signaler
BIEN VU !!!!!

à écrit le 18/12/2014 à 20:13
Signaler
les pûtinoides-la valise,l,aérogare,la russie.

le 18/12/2014 à 20:19
Signaler
allez, p(apy), je vous dis "da zvidania" (au revoir en russe) ! :-)

à écrit le 18/12/2014 à 20:08
Signaler
M. Bourassi, permettez-moi de vous dire que quand vous écrivez " Alors que l'on attendait une annonce sur des mesures concrètes pour sauver le rouble" vous faites une erreur d'appréciation journalistique ; assez banale, certes, mais une erreur tout d...

à écrit le 18/12/2014 à 19:51
Signaler
Je pense que les sanctions contre la Russie n'auront aucun effet à long terme. La Russie est le premier pays producteur de pétrole et gaz, il lui suffit de serrer un tout petit peu les vannes du gaz pour voir l'Europe grelotter. Devant les Américains...

le 18/12/2014 à 20:20
Signaler
Pour le pétrole l'Arabie Saoudite peut compenser avec sa production vers l'UE. Pour le Gaz, la Qatar pourrait augmenter si nécessaire sa production de gaz liquide pour alimenter l'UE mais bien entendu cela coutera plus cher que le gaz vendu par la R...

le 18/12/2014 à 21:08
Signaler
La Russie va se prendre une décroissance de 7 à 10 de PIB, même si durant une seule année, au moins 3 ou 4 année de croissance sont perdues. C'est retour vers le futur. De plus l'Europe se réoriente dans ses approvisionnement et pour construire des t...

à écrit le 18/12/2014 à 19:13
Signaler
C'est fini pour Poutine , l'histoire va tourner irrémédiablement , il a tenté un coup de poker , mais ce n'est pas bon pour un joueur d'échecs .

le 18/12/2014 à 19:34
Signaler
Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir bien tué. Les eurocrates européens incultes et irresponsables vont la sentir passer dans pas longtemps. Qui rira bien rira le dernier. Après l'europe est officiellement devenue le caniche soumis et lét...

le 18/12/2014 à 20:14
Signaler
ahahah tu appelles kotcho maintenant ? d'accord…. on reconnait vite ton superbe style, tes "c'est fini pour Poutine" ou alors "coup de poker"…. tu as cependant oublié de rajouter le cours d'Histoire qu'on voit souvent dans tes "analyses", tu vois ce ...

le 18/12/2014 à 20:53
Signaler
hahahahahahahaha

à écrit le 18/12/2014 à 17:56
Signaler
Poutine s'en tape de tout cela. Sa réorganisation de circuits commerciaux avec le reste du monde (Chine, Amérique du sud...) va prendre un peu de temps et donc il y a une certaine fragilité pour l'instant. Mais vu le potentiel de ressources de la Rus...

le 18/12/2014 à 19:08
Signaler
Et d’où Poutine va sortir la technologie pour ses projets ? Que vous le vouliez ou non Poutine devra faire appel à la technologie qui se trouve en Occident parce que la Russie est encore très en retard pour développer les technologies nécessaires. ...

le 18/12/2014 à 20:12
Signaler
La Russie ne dispose pas des technologies quand on sait qu'ils sont seuls capables de missiles à mirvage, on voit jusqu'où la désinformation est prête à se loger !! Quand à la création d'ersatz au pétrole, vous allez devoir atteindre quelques millé...

le 18/12/2014 à 20:16
Signaler
Faites gaffes avec vos théories plutôt farfelues, vos questions à trois balles, les dérapages ne pardonnent pas et vous allez vous retrouver les quatre jambes en l’air.

le 18/12/2014 à 20:24
Signaler
Je parle de technologies sur l'exploitation du pétrole et sur l'exploitation du gaz. C'est fou comme certains reviennent tout le temps sur les armes... parce que on à rien à envier des russes dans ce domaine.

le 18/12/2014 à 20:28
Signaler
Quand à la micro algue pour la production de carburant je vous invite de vous informez, parce que vous semblez toujours vivre au moyen age. Le monde avance, sans vous.

le 18/12/2014 à 20:55
Signaler
"La Russie ne dispose pas des technologies quand on sait qu'ils sont seuls capables de missiles à mirvage, on voit jusqu'où la désinformation est prête à se loger !!" Autant être aveugle que lire une stupidité pareille.

le 18/12/2014 à 21:18
Signaler
Ce sont aussi les seuls qui ont niké plusieurs sous-marins en temps de paix, ainsi qu'une centrale nucléaire. Le record du monde des plantages de lancement de satellites leur appartient aussi. On peut vraiment parlé de haute technologie à condition...

à écrit le 18/12/2014 à 16:21
Signaler
Entre Poutine et Hollande,a qui feriez vous le plus confiance pour diriger un pays????

le 18/12/2014 à 16:58
Signaler
Moi, surement à Hollande, malgré que je n'aime pas trop les socialistes français. Pourquoi? Parce que l'image de Poutine chez les occidentaux (et chez une bonne part des russes) n'a rien à voir avec la réalité.

le 18/12/2014 à 17:20
Signaler
A POUTINE bien sur.

le 18/12/2014 à 17:38
Signaler
"Entre Poutine et Hollande" : ridicule. Les "dirigeants" ne dirigent plus rien actuellement. Ce sont les plus riches qui les dirigent. En pseudo-démocraties : des pantins, en régimes musclés : des oligarques. C'est la seule différence.

le 18/12/2014 à 18:15
Signaler
Pour diriger un pays je ferais confiance à Vladimir Poutine, naturellement. Et pour le faire couler à François Hollande, sans un ombre de doute.

le 18/12/2014 à 18:18
Signaler
Et qui tirent les ficelles de ces pantins des pseudo-démocraties ?

le 18/12/2014 à 18:31
Signaler
@@yvan 18.18 Les infiltrés, les us..

à écrit le 18/12/2014 à 16:02
Signaler
pourquoi nous gavez des echécs des autres alors qu'on est soit même dans des pépins.Ces occidentaux se comporte comme Hitler qui voulait contrôler le monde et oublient que que tout le monde veut soit même et non la marionnette des autres.

à écrit le 18/12/2014 à 16:01
Signaler
Pour les entreprises Françaises implantées en Russie et dépendante du marché intérieur, à titre d'exemple Renault prend 3% à la bourse donc entre le discours alarmiste des médias et la réalité factuelle il y a de la marge...les propos de Mr Poutine ...

à écrit le 18/12/2014 à 15:56
Signaler
Si c'est ce que j'ai compris , VLADMIR PUTIN doit se séparer de Dimitri Medvedev ; c'est une bien triste nouvelle, c'était un duo de première, qui connaissait les affaires sur le bout des doigts tout comme le pays. C'est un mauvais coup, les milieux ...

le 18/12/2014 à 16:13
Signaler
A vous lire on croit que vous êtes un "grand expert" en Russie, un ami intime de Vladimir et de Dimitri, un spécialiste de "la chose Russie". Heureusement que j'ai pas lu, juste les premières lignes m'ont suffit...

le 18/12/2014 à 16:51
Signaler
@jeanmaius83 "La France est tout à fait légère à coté de la Russie, je pense qu'un jour ça va nous retomber sur la figure." C'est déjà fait, nous l'avons déjà sur la figure et d'ailleurs tout vient de là, de cette Europe US, infiltrée depuis sa créa...

à écrit le 18/12/2014 à 15:42
Signaler
La spéculation à la baisse devrait reprendre de plus belle, on dirait qu'il en redemande. Il fait des prévisions à la Hollande, il aura les résultats qui vont avec.

à écrit le 18/12/2014 à 15:20
Signaler
Les pro-Poutine sont optimistes. Tout d'abord Poutine ne connais pas grand chose en économie sauf pour mettre de l'argent dans l'industrie de l'armement ces 10 dernières années, qu'il a délaisser la modernisation des routes, des réseaux électriques,...

le 18/12/2014 à 16:14
Signaler
Par contre les pro-OTAN et pro-néocons comme vous ne sont pas contents, pas de tout ! c'est la vie….

le 18/12/2014 à 17:41
Signaler
Les pro-français sont très contents de la situation, puisque le rapport de force est le seul que comprenne Poutine. Il vient de se cogner dans un mur de béton qui dépasse son imagination étriqué, ca se nomme l'Europe, une démocratie, avec ses défauts...

le 18/12/2014 à 18:46
Signaler
Ce qui arrive à Poutine je m'en fou royalement, il est riche, il aura toujours une porte de sortie pour lui et sa famille. Les néo-cons c'est plutôt les pro-poutine/pro-russes, parce que tout le monde sait déjà que les américains sont des enfoirés...

à écrit le 18/12/2014 à 15:03
Signaler
1.En bref la conférence de Poutine était assez nulle, pas d’annonce importante. Les journalistes avec leurs questions et comportement étaient particulièrement nuls. 2. Mr. Medvedev et Mr. Koudrine sont considérés les deux comme libéraux, le remplacem...

le 18/12/2014 à 16:18
Signaler
Vous avez très mal compris la chose, mon grand. Ce n'était pas "une conférence" mais un Questions & Réponses pour la presse. Nuance assez importante. Poutine n'avait rien à déclarer mais à répondre. Et cela il l'a fait à merveille, comme d'habitude...

le 18/12/2014 à 17:02
Signaler
@ @x-Moscovite: une question de terminologie. En Russie cela est une conférence de presse. A merveille? Bien moins qu'avant, mais surtout au niveau de bla-bla Poutine est d'avance de la plupart de politiciens français.

à écrit le 18/12/2014 à 14:47
Signaler
c'est pas bon. Vendez !

le 18/12/2014 à 15:05
Signaler
+1000

à écrit le 18/12/2014 à 14:39
Signaler
Avec des réserves de 420 milliards de dollars, la Russie a les moyens de se défendre contre les fonds spéculatifs.
Cette crise, essentiellement provoquée par les manoeuvres des Occidentaux, se retournera contre eux. 
La récession et la déflation q...

le 18/12/2014 à 14:52
Signaler
Les BRICS "des puissances qui montent irrésistiblement" ? Hum...

le 18/12/2014 à 16:20
Signaler
Non, les BRICS ne montent pas (allez voir leurs croissances 2014), c'est vos Etats-Unis et Union Européenne qui montent comme des flèches…. vers le centre de la Terre !! ou vers le fond de l'océan...

le 18/12/2014 à 16:50
Signaler
Brésil, Afrique du Sud et Russie tous probablement négatifs. Même la France fait mieux. Quant au chiffre de la croissance en Chine il y aurait beaucoup à dire.

le 18/12/2014 à 18:00
Signaler
Faux. BRAZIL: 0.9 %, SOUTH AFRICA: 1.4 % RUSSIA: 1.9 % Vous regardez trop CNN et BBC, il faut changer de chaîne. Commentaire non recevable.

à écrit le 18/12/2014 à 14:24
Signaler
Deux ans ? Il est optimiste ?

le 18/12/2014 à 14:39
Signaler
Le communisme a tenu bien plus longtemps que ça à Cuba alors il peut avoir des raisons d'être optimiste...

le 18/12/2014 à 18:48
Signaler
Ah c'est vrai Cuba ne fait peur à personne. Cuba ne représente plus aucun menace pour son voisin.

à écrit le 18/12/2014 à 14:23
Signaler
Poutine , Hollande , même combat . Deux ans à attendre !!

à écrit le 18/12/2014 à 14:14
Signaler
On garde les Mistrals et on garde l'argent des Mistrals (puisqu'ils ont été payés). C'est tout bénéfice. L'Inde va pouvoir acheter nos Rafales (qu'elle ne recevra peut être jamais).

le 18/12/2014 à 18:01
Signaler
Salut Lily, moi c'est Sissy. C'est triste cette histoire des Mistral…. mais je pense aussi a Nabilla…. pas toi ?

à écrit le 18/12/2014 à 14:12
Signaler
On garde les Mistrals et on garde l'argent des Mistrals ! Ah ! ils sont forts nos responsables mais pas coupables. Tous les pays du Globe, Inde en tête, vont se précipiter en France pour acheter notre armement. La fiabilité de la France s'en trouve...

le 18/12/2014 à 14:36
Signaler
Pourquoi tu changes de pseudo en postant deux fois le même message ? ils t'ont appris ça à l'Otan ?

à écrit le 18/12/2014 à 14:11
Signaler
Tiens bon camarade Vladimir. Bonnes fetes de Noel orthodoxe

à écrit le 18/12/2014 à 14:06
Signaler
Les médias britanniques (ainsi comme les nôtres) font de la diversion quand il s'agit de parler de choses vraiment sérieuses. Pourquoi ne parte-t-on pas dans la presse que l'industrie pétrolière du Royaume-Uni se trouve au bord de l'effondrement aprè...

le 18/12/2014 à 14:45
Signaler
Ce n'est pas une petite secousse pétrolière qui va faire s'écrouler le marché, d'autant plus que les américains ne pourront vendre éternellement leur pétrole de schiste à perte.

le 18/12/2014 à 14:50
Signaler
Oui, @Vincent JoVert, j'ai été le seul sur ce fil et ailleurs pour préconiser une fusion de Shell et BP au bon moment et de signaler le risque énorme hautement systémique de la situation pétrolière dispersée aux USA. Les banques seront elles aussi im...

le 18/12/2014 à 16:23
Signaler
Les anglais vendent déjà leur pétrole à perte. Vérifiez de vous même sur BBC. www.bbc.com/news/business-30525539

le 18/12/2014 à 16:34
Signaler
Vous pouvez vérifier par vous même : www.bbc.com/news/business-30525539

le 18/12/2014 à 17:14
Signaler
J'ai fait 25 ans chez Total, à 60 dollars le baril personne ne gagne plus d'argent mais personne n'en perd non plus, cela interdit juste d'investir et là cça peut être embêtant à terme..Par contre tous les projets de gaz de schiste ne sont pas rent...

le 18/12/2014 à 18:33
Signaler
Vous racontez n'importe quoi. L'OPEP a déclaré que la baisse du prix du brut ne visait ABSOLUMENT PAS la Russie, sans en dire plus. Cette déclaration a été relayée par tous les sites d'information du monde libre mais a passée sous silence dans les pr...

le 18/12/2014 à 18:44
Signaler
@@Decrypteur 18.33 Et vous faites quoi à venir commenter de votre prose otanienne des sujets que vous ne maitrisez pas !!??

le 18/12/2014 à 19:08
Signaler
" Par contre le pétrole de la mer du nord, dont l'exploitation est chère " Sauriez-vous nous dire pourquoi ?!

à écrit le 18/12/2014 à 13:32
Signaler
Vladimir, adepte de la méthode Coué comme Mr Abe au Japon, ça promet.

le 18/12/2014 à 13:48
Signaler
mais non, il faut qu'il adopte la méthode Cameron, alors ça promet pour de bon.

à écrit le 18/12/2014 à 13:30
Signaler
Cela confirme ce que j'avais lu par ailleurs : quelques personnes connaissant les flux de dollars ont calculé que les US ne tiendront que 18 mois à ce régime-là. Sauf pépin "imprévu" entre deux, bien sûr... Comme d'hab', les US se sont plantés. Ca d...

le 18/12/2014 à 14:38
Signaler
D'autres pensent que l'économie russe sautera d'ici fin 2015 à ce régime-là... Comme les US se plantent systématiquement depuis 50 ans, que la guerre froide c'est terminée par la capitulation des US face à l'URSS et que le père noel arrive dans 1 se...

le 18/12/2014 à 20:54
Signaler
On s'en fout de US, la Russie est déjà effondrée, il ne s'agit donc plus pour elle de tenir, mais de survivre.

à écrit le 18/12/2014 à 13:29
Signaler
La variation du rouble n'impacte en rien le commerce intérieur du pays, on ne constate ni baisse ni hausse importante des prix. Les fournisseurs sanctionnés par la Russie sont remplacés avantageusement par d'autres. Le pays développe une économie int...

le 18/12/2014 à 14:52
Signaler
Vous croyez sérieusement que la variation de rouble n'impacte en rien le commerce intérieur du pays? Au niveau des prix il y a déjà des variations assez marquées et cela va continuer. Il y a plein de produits importés, il y a déjà les problèmes au ni...

le 18/12/2014 à 15:04
Signaler
c'est super internet et la globalisation, on reçoit radio moscou de son salon.

le 18/12/2014 à 15:23
Signaler
@ Corso Aucun impact sur le marché intérieur ? Vous ne vivez pas en Russie, et ne croyez même pas dans les déclarations des officiels russes. Venez voir l'inflation et la valse des étiquettes, c'est impressionnant. Pour l'instant, certes, cela ne t...

le 18/12/2014 à 15:57
Signaler
@un moscovite On peut traverser une période de crise avec du pain, du fromage et des patates, le reste est gourmandise, les théories otaniesque ne tiennent pas, les russes sont habitués à la dure, nous pas, les us non encore moins!

le 18/12/2014 à 17:10
Signaler
@Albert chourave: 1. Les russes sont habitués à la dure, mais une bonne part des jeunes (et moins jeunes) dans les bureaux de la capitale. 2. Les russes sont prêts d'accepter volontairement une vie dure, mais à condition qu'ils voient le but final et...

le 18/12/2014 à 18:30
Signaler
@Ex Tandis que les volontaires russes vont défendre l'est de l'Ukraine..., Voyez-vous le but final de l'Europe US, cette Europe infiltrée dans le dos des peuples et dont le seul but est de donner les clés des nations aux us, une Europe de larbins!...

le 18/12/2014 à 19:27
Signaler
@Luciole: 1. Pardon, mais vous ne comprenez pas la situation. Vous parlez de quels volontaires? Les vrais volontaires idéologiques ou les volontaires de l'armée russe (vrais ou pas)? Les premiers commencent à partir ou sont partis, pas tous, mais... ...

à écrit le 18/12/2014 à 13:28
Signaler
Il faudra dire a Monsieur Bourassi de consulter ou de lire l'article de J.Sapir dans le figaro pour ne pas le nommer pour avoir une vue et un e opinion différentes de ce que pense les journaux dit économiques, avec une analyse on ne peut plus approfo...

le 18/12/2014 à 13:31
Signaler
Oui, Sapir est un sérieux lobbyiste....

le 18/12/2014 à 13:32
Signaler
Elles sont toujours excellentes les analyses de Jacques Sapir, je les recommende vivement.

le 18/12/2014 à 13:47
Signaler
Vous voulez parier que Sapir ne jamais écrira un seul article pour votre journal ? ;-)

le 18/12/2014 à 14:23
Signaler
Oui Sapir le même qui avait prédit la fin de l'euro et de l'UE ? Vraiment du sérieux, je peu rire ?

le 18/12/2014 à 14:40
Signaler
Le même Sapir qui parlait d'une entente US / Arabie Saoudite pour faire baisser le pétrole et qui maintenant parle d'alliance russo-saoudienne contre le pétrole de schiste US ?

à écrit le 18/12/2014 à 13:25
Signaler
L'envahisseur Poutine Staline parle d'un "gigantesque marché" !!!! En surface, peut-être...

le 18/12/2014 à 13:31
Signaler
En volume également. Si la Russie bloque les importations européennes de voiture, tu sentiras le choc immédiatement. Et en Asie, il y a de bonnes productions qui peuvent aisément remplacer les Peugeot ou les Renault.

le 18/12/2014 à 15:01
Signaler
@ Décrypteur Renseignez-vous, Peugeot s'est désengagé du marché russe de voitures, qui s'effondre complètement depuis des mois. Quant à Renault, si la Russie bloque les importations européennes de voitures, ce sera tout bénéfice car ils sont le plus...

le 18/12/2014 à 15:42
Signaler
Le gaz et le pétrole pèsent à peine 28% du PIB Russe et non 50% contrairement à ce que veulent nous faire les médias..

à écrit le 18/12/2014 à 13:20
Signaler
Poutine a de toute façon prévenu que si les sanctions s'aggravent, la Russie déciderait de bloquer les importations de voitures européennes. Les constructeurs français paieront pour la soumission de la France à Obama, contre nos propres intérêts. C'e...

à écrit le 18/12/2014 à 12:16
Signaler
D'autant plus qu'on sait que les sanctions occidentales sont de pacotille. Visa et Mastercard par ex n'ont jamais bloqué les cartes des banques russes. Les contrats dans le domaine du pétrole entre sociétés russes et américaines continuent comme avan...

le 18/12/2014 à 12:21
Signaler
Tiens, un commentaire intelligent. Vous n'avez pas l'impression d'être un peu seul ?

le 18/12/2014 à 12:39
Signaler
EXAT???

le 18/12/2014 à 12:49
Signaler
@itzaak Je ne crois pas qu'il le soit! si l'on exclue les propagandistes ou les infirmes de la vue!

le 18/12/2014 à 13:13
Signaler
La nuit du 24-25 décembre, le bon Père Noël descend par les cheminés des maisons des pays riches pour apporter de cadeaux aux enfants, le saviez-vous ?

le 18/12/2014 à 13:20
Signaler
@@Decrypteur C'est aussi pour cela, chrétien baptisé, que je viens de passer ma commande au père Noël!

le 18/12/2014 à 15:17
Signaler
@ Décrypteur Compter sur la Chine pour s'en sortir, c'est un peu risqué comme pari. Les chinois sont redoutables pour négocier avec un pays en position de faiblesse. De plus, il vient d'entrer en phase de stagnation (il suffit de regarder sa consomm...

le 18/12/2014 à 23:43
Signaler
@Pedro: Vous avez raison dans la première partie de votre commentaire, mais ensuite devenez un prisonnier des mythes médiatiques qui n'ont pas grande chose à voir avec la réalité. 1. La zone d'influence de la Russie dans l'ex-URSS (sans parler d'autr...

à écrit le 18/12/2014 à 12:02
Signaler
Les entreprises françaises en Russie pâtissent de la crise du rouble. Si en FRANCE,on décidé une bonne fois pour toutes de baisser les charges,elles resteraient ,et l'embauche serait pour les français,et non pas pour les habitants des autres pays,qu'...

le 18/12/2014 à 12:26
Signaler
Ces entreprises feront faillite, et les industriels Russes reprendront alors ces parts de marché. Ils seront alors en position de force pour inonder les nôtres, qui ne seront plus du tout compétitifs… et c'est foutu pour nous.

le 18/12/2014 à 13:10
Signaler
Virer l euro monnaie de merde

le 18/12/2014 à 13:32
Signaler
Gpt, c'est surtout le dollar qui est en train de se faire virer... Et c'est une bonne chose.

le 18/12/2014 à 13:51
Signaler
en effet le roi est nu mais il y en a encore ceux qui croient à ce qui disent ses tailleurs. cherchez l'erreur.

à écrit le 18/12/2014 à 11:21
Signaler
Si vous pensez que Poutine va se laisser imposer un PM alors vous revez. La crise ukrainienne a montre qu'il joue toujours un coup d'avance dans une direction plus radicale que ce que pensent les occidentaux. A mon avis, le calme cache la tempete sur...

le 18/12/2014 à 11:30
Signaler
Poutine n'est pas dieu le père , en économie il a ses limites , il est obligé de s'entourer de professionnels . Il va mettre un genoux à terre et pour les Russes cela ce traduira par une sortie de crise . Il doit coopérer avec l'Europe au lieu de la ...

le 18/12/2014 à 11:53
Signaler
Je dirais aussi que l'Europe doit coopérer avec la Russie au lieu de la combattre... Proposé des bases militaires de l'OTAN aux portes de la Russie, c'était inutilement provocateur. Il se trouve que Poutine, en bon Russe, a la gâchette facile.

le 18/12/2014 à 12:49
Signaler
" la gâchette facile" c'est simplifier les agissements de la Russie qui voudrait retrouver sa gloire perdue et n'est qu'un rêve d'enfant. Derrière de mauvaises politiques, l'on peut faire de nombreuses victimes voir Syrie, Ukraine, et Géorgie.

le 18/12/2014 à 12:55
Signaler
@DRRW: Pourriez-vous nous donner les exemples où Poutine a joué d'avance? Dans la réalité au contraire on observe des réactions plus ou moins improvisées et une absence de vision a longue terme.

le 18/12/2014 à 13:43
Signaler
@DRRW: la fuite des capitaux etrangers depuis de le debut de l'annee, les mesures prises par la banque centrale russe pour essayer de contenir la chute du rouble (echec...), l'inflation record et l'economie extremement peu diversifiee de la Russie, c...

le 18/12/2014 à 14:29
Signaler
@Tyler Le rattachement de la Crimée par référendum (sans un coup de feu) et les contre-sanctions des importations agricoles européennes et américaines avec leur remplacements par les produits des GRANDS pays émergents sont bien un coup d'avance !!...

le 18/12/2014 à 15:05
Signaler
@La Denree: un beau referendum organise en 3 semaines avec des groupes armes partout et des urnes transparentes... Enfin la question n'est pas la, mon point etait simplement de dire que les marches et les capitaux desertent la Russie, c'est un fait e...

le 18/12/2014 à 15:09
Signaler
@La Dendrée: Faux. 1. La Crimée n'était pas un coup d'avance, puisque les locaux ont fait la plupart de travail. Cela a été une réaction sans dire que l'attachement direct et rapide à la Russie était une erreur grave. Peu importe ce que les locaux vo...

le 18/12/2014 à 15:14
Signaler
@Tyler: Les média d'Etat en Russie font de la propagande, c'est vrai, mais les fakes, dont vous parlez, étaient assez rares, au moins incomparablement rares par rapport aux média ukrainiens et comparables aux média occidentaux. Donc, votre vision est...

à écrit le 18/12/2014 à 11:14
Signaler
ça sent le sapin. De Sibérie.

à écrit le 18/12/2014 à 10:52
Signaler
C'est de la faute à Dimitri Medvedev, le seul qui avait joué l'ouverture et crée un certain climat de confiance pour les entreprises et financements étrangers. Ca va donc s'orienter définitivement vers une dictature militaire pure et dure. Personne p...

le 18/12/2014 à 12:35
Signaler
Le piège pour Poutine serait justement de (re-)donner le pouvoir au clan des libéraux, qui a sévi sous l'ère Eltsine...Les Russes n'en ont pas gardé un bon souvenir, les occidentaux oui. Cessez de fantasmer.

le 18/12/2014 à 13:34
Signaler
@Boris, les Russes appelle cela la cinquième colonne pro US Entre temps les Chinois achète Ansaldobreda en Italie, cette société fabrique des trains super rapides.

le 18/12/2014 à 20:51
Signaler
oui et encore? Alstom vient de signer un contrat avec KTZ, la société des chemins de fer kazakhs, pour le rachat des 25 % de ses parts dans la co-entreprise EKZ [Alstom détient ainsi 50 % de cette JV spécialisée dans la construction de locomotives. ...

le 19/12/2014 à 8:27
Signaler
@LEO, un autre qui croie encore au Père Noël, Les BRICS sont fragile....hahahaha

à écrit le 18/12/2014 à 10:47
Signaler
Les monnaies des BRICS sont attaquées une après l’autre, Le real, la roupie, le rouble, la guerre des monnaies bat son plein. L’économie occidentale est en feu, le shadow banking est en plein effondrement. Beaucoup de pays essayent de se désolidarise...

le 18/12/2014 à 11:14
Signaler
Je ne pourrais mieux dire !

le 18/12/2014 à 11:19
Signaler
Je ne partage pas la fin de votre analyse. Les Russes savent effectivement résister à de grandes crises. Mais la crise économique occidentale de 2008 a permit à la finance internationale de réaliser un trésor de guerre de 2500 milliards de dollars, c...

le 18/12/2014 à 11:24
Signaler
@Martien Votre analyse est excellente, Poutine confirme les alliances avec les Brics et la Chine quand nous courbons l'échine servilement à l'Europe US.. Par contre il ne faut pas mésestimer le fait que les us veulent générer une vague de contestatio...

le 18/12/2014 à 12:00
Signaler
Très bonne analyse Martien. Si je peux me permettre sur le gaz de schiste. Il me semble que les USA n'exportent pas leurs hydrocarbures, qu'ils réservent pour leur marché intérieur. Ainsi, la chute du baril rend le deal moins intéressant qu'avant, m...

le 18/12/2014 à 12:10
Signaler
Je suis entièrement d'accord avec l' analyse de Martien, en ajoutant que les USA frappent fort les Russes également pour montrer aux autres pays ce qu'il en coûte de s'opposer aux USA (en effet les Russes avaient "déclarer la guerre" aux USA en annon...

le 18/12/2014 à 13:49
Signaler
Exact.

le 18/12/2014 à 14:26
Signaler
Ce qui compte c'est le stock d'or et les USA possède 20% du Stock Mondial.

le 18/12/2014 à 15:16
Signaler
@Martien: 1. >>Ils n’ont que 14% de dette, et plus de 350 milliards de dollars dans les coffres.__A. Il faut ajouter vers 30% de dette des grands groupes avec la participation de l’Etat (en Russie cela va être la même chose) et l’absence du système f...

le 18/12/2014 à 15:30
Signaler
belle démonstration, mais ce que l'on peut constater c'est qu' au moindre risque géopolitique ou soubresaut économique, c'est un afflux des investisseurs sur les obligations américaines, c'est empirique et démonte une large part de votre belle démons...

le 18/12/2014 à 19:34
Signaler
@ @martien: je suis d'accord avec votre remarque sauf un point: "la politique non-coopérative" de la Russie n'existe pas. La Russie est une vache à lait des républiques d'ex-URSS qui donne des dizaines milliards des subventions directes et indirectes...

le 18/12/2014 à 21:48
Signaler
@ Tyrion : le problème c'est que l'or des USA ils ne l'ont plus depuis longtemps, c'est justement sur ce fait que les Chinois vont se les payer !! C'est pourquoi j' ai écrit que les Chinois vont montrer aux occidentaux ce que c'est que la vraie écono...

à écrit le 18/12/2014 à 9:58
Signaler
Et a part ce procès d'intention, vos arguments et votre culture politique et historique, c'est quoi ?

à écrit le 18/12/2014 à 9:46
Signaler
Poutine est traité de monarque comme si cela était un grave défaut, alors que l'occident coopère avec les plus grandes monarchies de la planètes. Peut-être parce que Poutine n'a pas de sang noble ? Entonnement, les monarchies ne sont pas attaquées pa...

le 18/12/2014 à 11:20
Signaler
a priori c'est un défaut d'etre un monarque dans une démocratie...

à écrit le 18/12/2014 à 9:33
Signaler
Cet article avant qu'il parle et donc qui n'a rien a dire, c'est pour remplir le cahier des charges : - un nouvel article toutes les deux heures ? Pourquoi ne pas attendre qu'il parle vraiment au lieu de supputer qu'on s'autorise à penser dans les ...

à écrit le 18/12/2014 à 9:23
Signaler
La banque centrale Russe a été mise sous tutelle du FMI durant la période Elstine car la Russie était considérée comme un pays du tiers monde et en voie de développement après la catastrophe économique et humanitaire de la chute de mur. Et cet état d...

le 18/12/2014 à 9:45
Signaler
La Russie est assise sur un trésor de ressources naturelles, mais c'est forcément de la faute des autres si tout l'argent qui sort de ce trésor est dépensé en armement ou aux p.... sur la côte d'azur, c'est une évidence.

le 18/12/2014 à 12:25
Signaler
@Friendly et @la faute ...:Etrangement vous avez raison les deux. Oui, il y a la 5ème colonne en Russie, oui, nombreuses personnalités au pouvoir (sans parler des média, ONGs etc.) se comportent comme des vrais traitres. Mais de l'autre coté les aut...

à écrit le 18/12/2014 à 9:18
Signaler
La France devrez livrer les navires à.la Russie pour notre honneur et l'amitié , car les dirigeants ne son plus digne des peuples

le 18/12/2014 à 9:57
Signaler
Purée, encore un employé du FSB sur ce forum !!

le 18/12/2014 à 11:17
Signaler
entre lui et les employés de l'ambassade de corée du nord (cf. réactions dans d'autres articles) on est effectivement bien entouré dans les commentaires de latribune :-)

le 18/12/2014 à 13:15
Signaler
Purée, encore un employé de la CIA sur ce forum !!

à écrit le 18/12/2014 à 9:15
Signaler
La France devrez livrer les navires à.la Russie pour notre honneur et l'amitié , car les dirigeants ne son plus digne des peuples

le 18/12/2014 à 14:36
Signaler
Non ! Mais moi je dis qu'il faut carrément livrer les Mistrals à l'Ukraine ou à la Pologne payé avec l'argent de nos impots !! Comme ça on réussira enfin à avoir un coup d'avance sur les marchands d'armes américains !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.